Livres
464 317
Membres
424 782

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rip, tome 1 - Je ne survivrai pas à la mort



Description ajoutée par LIBRIO64 2018-12-12T19:49:09+01:00

Résumé

Tu veux savoir ce que je fous de mes journées ? Attends un peu que je te raconte. Ça vaut pas un cachou ma vie, mais je suis prêt à parier que tu tiendras pas jusqu'au bout.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Cher Vous,

Je me souviens de cette BD légèrement déjantée, barrée qu’était UN LÉGER BRUIT DANS LE MOTEUR, j’avais bien aimé…

Gaet’s était déjà là…

Puis arrive en librairie RIP, imagine un peu, des types qui nettoient les scènes de crimes, de suicides, de corps putréfiés.

Ils désinfectent, aseptisent, retirent toutes les traces du passage de la Camarde, plus rien ne doit se voir, se sentir, oublier la mort…

Enfin ça c’était mon idée, car ce boulot, je l’ai un peu fait… dans les attributions d’un croque-mort/embaumeur, pas ce qu’il y de plus glamour dans le boulot, mais faut que tout se fasse…

Alors je sais que j’ai quitté le boulot depuis plus d’un an, mais je ne pense pas que cela ait changé autant depuis…

Parce que là les héros, personnages de ce magnifique album, ne sont pas piqués des hannetons, ou de quelques autres bestioles capables de t’enfoncer un dard dans le cuir. RIP, ça pique…

Le scénario de Gaet’s est bien fourni, cynique et noir à souhait, et haut en couleur. Oui, je sais noir et haut en couleur, coquetterie de chroniqueur…

Le trait de Julien Monnier convient à merveille, il trace de fabuleuses gueules, des décors à foutre le cafard à un congrès de Farces et Attrapes spécial coussin péteur…

Puis ces couleurs qui enfoncent encore plus cette BD dans le sombre.

Un album qui te montre que l’homme est un pourri (et qu’il pourrit aussi d’ailleurs…) un lâche, bref, ce n’est pas avec cette bande dessinée que tu auras foi en l’espèce humaine.

Une superbe réussite, bien sûr on s’éloigne énormément du vrai métier de nettoyeur de scènes de crimes, pour le plus grand bien de cette histoire.

Derrick, celui que tu vas suivre tout au long de ce premier opus, déteste son boulot, un peu plus que ça vie… ramasser des macchabées pourris, il n’en peut plus, alors il traîne au bistrot où il se ruine le foie à espérer une vie meilleure… suffit d’un bijou de grande valeur sur un corps pour tout changer…

C’est le premier tome, encore 5 à paraître, je serais au rendez-vous, j’espère que ce sera dans la même veine…

Stanislas Petrosky http://cecibondelire.canalblog.com/archives/2019/04/28/37293713.html

Afficher en entier

Activité récente

Avadora l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-11T21:03:01+01:00

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode