Livres
364 532
Comms
1 256 540
Membres
240 120

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Risa Jones, Tome 7 : La Chute des Ténèbres

58 notes | 28 commentaires | 7 extraits
Description ajoutée par severine57 2014-11-16T19:49:15+01:00

Résumé

LE LIVRE FINAL de NEW YORK TIMES SÉRIE À SUCCÈS PAR "UN DES MEILLEURS AUTEURS IMAGINAIRES URBAINS DISPONIBLES AUJOURD'HUI."-Darque Examens(Revues)

L'auteur à succès Keri Arthur apporte à sa série d'Anges Sombre une conclusion à couper le souffle. Risa Jones devra choisir entre le salut du genre humain ou son annihilation totale.

La recherche de la dernière clé des portes de l'enfer a commencé et la demi-loup-garou, demi-Aedh Risa Jones est en grand danger comme toujours et une faute pourrait tout anéantir. C'est seulement une question de temps avant que Madeleine Hunter, la responsable du conseil des vampires, commence sa chasse pour la domination complète. Et pour Risa, un ultimatum s'impose: remettez la dernière clé à Hunter ou, un à un, ceux qu'elle aime mourront.

Maintenant, c'est une course contre la montre pour Risa pour sauver ceux qu'elle aime et arrêter le plan apocalyptique de Hunter d'ouvrir les mêmes portes de l'enfer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 310 lecteurs

Or
137 lecteurs
PAL
118 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Cynelle 2015-07-06T15:20:40+02:00

Je me dévêtis donc et me glissai dans le lit. Alors que je ramenais la couverture sous mon menton, je croisai son regard et esquissai un sourire coquin.

— Puisque tu me forces à me coucher, la moindre des choses serait de me border et de m’embrasser pour me souhaiter une bonne nuit.

Il haussa un sourcil.

— Est-ce une coutume obligatoire sur Terre ?

— Tout à fait. Et, si tu ne m’embrasses pas, je deviendrai encore plus grincheuse.

— Que le ciel m’en préserve, murmura-t-il avant de se pencher et d’effleurer mes lèvres d’un premier baiser.

Celui qui suivit fut plus long, plus lent, chargé d’un désir qui déferla en moi tandis que l’air entre nous s’enflammait.

— Voilà une coutume très dangereuse, chuchota-t-il après un moment. Si tu n’avais pas autant besoin de sommeil, je serais tenté de te rejoindre entre ces draps.

— Il n’est pas trop tard. (Du bout du doigt, je lui caressai le torse et descendis jusqu’au bouton de son jean.) Une vingtaine de minutes de sommeil en moins ne changeront pas grand-chose à mon état de fatigue.

— Une vingtaine de minutes ne suffiront pas à faire honneur au feu qui brûle entre nous, dit-il en s’écartant. Dors, Risa. Ça vaut mieux, crois-moi.

— Faucheur, avoue que, sous cette apparence si alléchante, tu caches un cœur de pierre.

— Je te jure que non, dit-il en me prenant la main et en y déposant un baiser. Je souhaite juste que nous survivions aux prochains jours.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par LittlexHeart 2017-03-20T18:41:43+01:00
Argent

Je n'aime pas finir une série. J'ai adoré cette série vraiment. C'était addictif et palpitant. La relation Risa et Azriel étaient tellement tendre.

Ce que je déplore à ce Tome comme la plupart des commentaires est le combat avec Hunter qui a été régler beaucoup trop rapidement à mon goût.

J'ai aussi ce tome beaucoup moins palpitant contrairement au cinq dernier qui étaient véritablement passionnant.

Par ailleurs, je déplore aussi cet épilogue bien trop court. J'aurais aimer voir enfin Risa, Azriel et leurs fils dans un moment de calme et de tendresse. Hormis tout ça c'était une bonne fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par livrovoresque 2017-01-28T08:40:07+01:00
Or

Bouuh que je n'aime pas finir une série. Ca met toujours un coup au coeur.

Bon malgré ça, l'histoire est bonne et, comme on s'en doutait, finit bien. Mais j'aurai aimé que l'épilogue nous porte un peu plus loin dans le temps. Là, elle est sur le point d'accoucher et j'aurai préféré voir Azriel en père. Et j'aurai aussi préféré que la bataille contre Hunter ne soit pas aussi rapide. Mince pendant les 7 tomes, c'est une grosse méchante dont tout le monde a peur et la combat est plié en 5 minutes.

Mais bref, malgré ces petits détails, c'était un vrai régal de lire cette série même si j'avoue que je n'avais pas vraiment accroché au premier tome.

Mais haut les coeurs, réjouissons-nous, je n'ai pas encore lu Riley Jenson.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tekyla 2016-11-20T14:26:22+01:00
Or

Dernier tome de la série avec toujours autant de rebondissement qui nous tient en allène.

Spoiler(cliquez pour révéler)
je suis juste déçut par le combat contre Hunter que je trouve décevant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lotusnoir 2016-09-24T09:50:19+02:00
Diamant

Belle fin !! les deux suite (Risa et Reley ) se complètes vraiment bien. Dommage qu'il ni ait pas une série où les deux héroïnes vivent des aventures communes sans oublié Quinn, Rhoan, le Faucheur ainsi que tous ceux cités dans le livre !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ann1975 2016-07-31T13:57:27+02:00
Or

Superbe saga et très bon tome final.

On reste dans la lignée de toute la saga.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2016-07-14T17:20:51+02:00
Argent

Une fin de série qui est pour moi plus soignée que le début. J'ai plus appréciée les derniers tomes que les 2 premiers.

Le style est agréable mais dans l'ensemble je n'ai pas trouvé le piquant qu'il y avait avec Riley.

Sinon une série sympa et agréable assez addictive

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paroledunelivrophage 2016-06-27T11:26:11+02:00
Diamant

Bououououohhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C’était le dernier tome de la série et je viens de finir de le lire. Dites-vous pensez qu’il y en aura un autre ? Oui je sais, je délire, mais c’est toujours la même chose, chaque fois qu’une saga se finit, j’ai ç chaque fois ce pincement au cœur. Adieux, veaux, vaches, cochons, vous allez me manquer. Et puis là au moins, je peux dire que toutes mes questions ou presque y ont trouvé réponses, sans compte que je l’ai lu avec un chouya de réticence, vu comment cela se passait dans le tome précédent. Allons-y tous ensemble et plongeons dans les profondeurs de cette formidable histoire.

Tout d’abord parlons un peu de l’histoire. La recherche de la dernière clef infernale à commencer. C’est une course contre la montre qui se fait. Risa comme d’habitude est en grand danger. Entre Madeline Hunter, toujours en vie, responsable du conseil des vampires, et son père, les menaces pèsent lourd. Pour Risa, il n’y a qu’une possibilité, remettre la dernière clef à la folle ou un par un ses amis mourrons. Car la garce sadique en la personne de Madeline Hunter, ne désire qu’une seule chose, ouvrir les portes de l’enfer et laisser le monde être détruit, et ainsi obtenir le pouvoir absolu. En d’autres thermes l’apocalypse avec un grand A. Dans cette quête et cette bataille ultime Risa aura besoin de toute l’aide possible qu’elle puisse trouver.

Du coté des personnages. Tout d’abord parlons de Risa. Tout au long de ces sept tomes, nous l’avons vu passer par tant de stades différents, que pour cette fois je ne peux que dire qu’elle soit devenue une femme mature. Son caractère s’est affermit, courageuse, loyale, déterminée, sensible, et surtout rancunière. On le voit bien quand elle se bat contre le mage noir ou encore contre Madeline Hunter la folle. Mais passer une vie à se battre, pousse en générale les personnes qui sont au cœur même du problème à dire stop, j’en ai assez. Et c’est ce qu’elle fait, elle ose le dire à qui conque lui fait le reproche de se battre. Mais elle ne peut pas faire autrement, elle n’a pas choisi cette vie à la dure, c’est elle qui est venue à elle. Sans compter que ses pouvoirs aussi ont évolué. Mi louve, mi aedh, elle est devenue bien plus aedh depuis que Malin a joué avec son ADN, puis elle passe à un Mijai en devenir lorsqu’à sa mort, Azriel là lie à lui par le moyen de leurs énergies respective. Mais le plus beau à tous cela est certainement sa grossesse imprévue. Elle est heureuse malgré tout ce qui lui tombe sur la tête, et c’est bien là que l’on voit qu’elle a trouvé un nouveau souffle. Sans compter qu’elle a à ses côtés le grand amour de sa vie, Azriel le faucheur. Ce qui m’amène à parler de ce faucheur sexy. Il se montre sensible, drôle, attachant et surtout amoureux, il est capable de tout faire pour protéger sa femme et son enfant à venir. Car oui c’est son enfant, pas celui de Lucian. D’ailleurs quand celui-ci entend parler de ce félon, il ne veut pas prononcer ce nom car cela polluerait l’air ambiante selon ses dire. Si ce n’est pas de la jalousie ça ! Même s’il se bat aux cotés de Risa, il reste constamment aux petits soins pour elle. Quelle femme n’aimerai pas avoir un tel homme pour elle. En tout cas, moi si. Lui aussi à bien muri au fils de l’histoire. D’une froideur insensible aux sentiments, il est devenu un homme humain avec tout ce qui va avec. Pour notre plus grand bonheur. Après cela on retrouve Tao. Je suis heureuse qu’il puisse s’en sortir malgré cet élémentaire dans son corps. Le pauvre me faisait vraiment pitié de perdre le contrôle ainsi à tout bout de champs. C’est vraiment une fin joyeuse pour lui. Et puis on arrive à Illiana. Elle aussi malgré ce que Lucian lui a fait va pouvoir s’en sortir. Elle est forte et intrépide, sans compter qu’elle est bien entourée, autant par ses amis sur qui elle peut compter mais aussi sur les sorcières du Bosquet. On voit bien que c’est une femme forte. Et elle à qui tenir. Mais le plus super dans tout cela, c’est que Rohan, Quinn et Riley sont aussi de la partie pour ce final explosif. Ils sont toujours aussi chauds bouillant ces trois-là. On ressent tout l’amour qu’ils portent à Risa et qu’elle fait partie intégrante de leur famille ou plutôt de la meute citadine Jenson. Et puis grâce à tout cela Rohan a enfin la promotion qu’il mérite, même si cela signifie perdre quelqu’un d’important dans cette histoire. Enfin parlons du gros méchant de l’histoire. Madeline Hunter. Rien qu’entendre ce nom me fait froid dans le dos. C’est vraiment une folle de chez folle. Vous y croyez-vous, elle qui n’a eu de cesse de nous dire qu’elle adorait son petit frère, lui aussi vampire et second en chef du Directoire, va se faire tuer par cette garce. Comme ne pas ressentir des émotions négatifs vis-à-vis d’elle. Sans compter que depuis le début elle n’arrête pas de mettre la pression à Risa pour qu’elle retrouve les clefs pour elle. Mais le pire c’est que si vous croyez qu’elle va les détruire, alors là raté. Madame la folle désire les utiliser pour pouvoir par la suite obtenir le pouvoir absolu et ainsi dominer le monde avec l’aide des démons. Une folle dingue. Déjà qu’elle l’était dans Riley Jenson, alors là on est sûr qu’elle doit se faire interner dans un bon hôpital psychiatrique. LOL.

Pour ce qui est du côté plume, romance et intrigue. Tout d’abord la parlons un peu de la plume. Elle est fluide, addictive et intense. Les mots que Keri Arthur choisi pour décrire les combats sont si bien utilisé que lors de la lecture, nous tombons dans le tourbillon de cet univers magique. Les pouvoirs sont donnés aux personnages avec parcimonie afin de montrer qu’ils murissent et grandissent comme il se doit pour arriver à un tel final que cela vous éclate au visage comme les feux d’artifices d’un 14 juillet. Les sentiments intenses qu’éprouvent les personnages les uns pour les autres nous démontre encore que les relations sont fusionnelles, fraternelles, amicales et surtout et avant tout familiales. On sent bien ici que les bases placées depuis le premier tome n’ont fait que devenir plus importantes pour que tous puissent finir par se battre d’un commun accord contre le seul véritable méchant de l’histoire et cela sur les deux séries. En outre, cet incroyable univers que l’auteur a su mettre en place et sortant tout droit de son imagination, vous laisse pantois et à bout de souffle, afin qu’au moment où la dernière page du dernier tome soit tournée, vous vous dites seigneur c’est la fin. Vous allez me manquer. Ensuite pour ce qui est du roman en lui-même. Dès les premières pages de ce roman, nous entrons directement dans le cœur de l’action. Et chaque fois que l’un de nos personnages adorés frôle la mort, on a peur pour eux. On n’arrive pas à comprendre d’où va partir le coup. A chaque chapitre une série de combats et de rebondissement prennent le dessus, et lorsque le chapitre fini, on ne sait plus quoi faire d’autre que de lire tant on veut savoir la suite, car il faut le dire, l’auteur à tellement su bien écrire ce livre que chaque fin de chapitre équivaut à une énorme boule au ventre. En fait on vie chaque instant que passe le personnage. On a peur, on rit, on crie, on pleure, on en veut toujours et encore plus. C’est vraiment prenant comme tout. Pour moi qui adore ce genre de livre, à aucun moment je n’ai soupçonnée que ce serait ainsi. Pour finir passons à l’intrigue du livre. Comme nous le savons tous l’intrigue principale de la saga est bien sûr les clefs qui ouvrent les portes donnant sur les enfers. Ici dans ce tome, l’intrigue avance à pas de géant, comme si que l’auteur aurait mis des turbos. Mais pourtant à aucun moment on aurait pu imaginer que le méchant véritable n’était pas Lucian. Je ne dis pas qu’il n’en n’était pas un, mais le vrai seigneur infernal était tout autre. Qui nous aurait dit que derrière le masque de Madeline Hunter se cachait un être aussi cruel, pervers et impitoyablement mesquin. Personne ! Pour moi j’aurai simplement dit qu’elle avait une graine sous le chapeau ou que le soleil lui avait fait frit la cervelle, sans plus. Mais non Ici aussi l’auteur a su démontrer tout son talent pour nous faire jouer à cache, cache c’est toi le méchant de l’histoire. Keri Arthur nous démontre que le travail qu’elle a fournis avec les autres tomes, elle avait mise en place des point importants qui allaient être ensuite utilisé pour le grand final. Rien n’a été laissé au hasard, les révélations finales sont de vrais dons de la nature, si je peux utiliser cette expression de cette façon. Tout comme notre magnifique héroïne, je suis tombée des nues avec cette fatidique vérité. Et quand on imagine que depuis le début, cette mesquine femme utilisait Risa, là franchement je me dis que c’est vraiment de l’hypocrisie et de la mesquinerie pure et dure. Du coup on s’imagine parfaitement bien que Risa l’ai tué, après tous c’était çà sa plus grande bataille.

En conclusion, ...

En savoir plus sur http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/pages/anges-et-demons/risa-jones/risa-jones-tome-7.html#5EGgmwF8ijToVowi.99

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie1518 2016-06-01T03:18:07+02:00
Diamant

La fin c'est la fin! Je suis extrêmement triste, mais en même temps je n'avais pu espérer une meilleure fin pour nos héros. Très bonnes séries avec des intrigues meilleures les unes que les autres!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilie778 2016-04-11T15:36:12+02:00

Bonjour,

Faut-il avoir lu les autres livres Keri Arthur pour comprendre ces 7 tomes ??

notamment : Riley Jenson merci d'avance de vos réponse

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oryana35 2016-02-28T15:36:50+01:00
Diamant

Et voilà c'est la fin. Je n'aime vraiment pas quand on arrive au dernier tome. Mais voilà, l'histoire s'achève et j'ai adorer l'univers de Risa et de retrouver les personnages de la série Riley Jenson. Une très bonne série qui à tenue toute ses promesses.

Afficher en entier

Dates de sortie

  • France : 2015-06-19 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-08-05 - Poche (Français)
  • USA : 2014-12-02 (English)

Activité récente

Succube l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-01T14:19:24+01:00
GAHIA88 l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-23T20:47:55+01:00
Neeka l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-22T10:28:02+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 310
Commentaires 28
Extraits 7
Evaluations 58
Note globale 8.44 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Dark Angels, Book 7 : Darkness Falls - Anglais
  • Darkness Falls (Dark Angels, #7) - Anglais