Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
713 154
Membres
1 004 548

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Risibles amours



Description ajoutée par Virgile 2009-01-01T00:00:00+01:00

Résumé

« "Je sais que tu as toujours été un type droit et que tu en es fier. Mais pose-toi une question : Pourquoi dire la vérité ? Qu'est-ce qui nous y oblige ? Et pourquoi faut-il considérer la sincérité comme une vertu ? Suppose que tu rencontres un fou qui affirme qu'il est un poisson et que nous sommes tous des poissons. Vas-tu te disputer avec lui ? Vas-tu te déshabiller devant lui pour lui montrer que tu n'as pas de nageoires ? Vas-tu lui dire en face ce que tu penses ? Eh bien, dis-moi !" Son frère se taisait, et Édouard poursuivit : "Si tu ne lui disais que la vérité, que ce que tu penses vraiment de lui, ça voudrait dire que tu consens à avoir une discussion sérieuse avec un fou et que tu es toi-même fou. C'est exactement la même chose avec le monde qui nous entoure. Si tu t'obstinais à lui dire la vérité en face, ça voudrait dire que tu le prends au sérieux. Et prendre au sérieux quelque chose d'aussi peu sérieux, c'est perdre soi-même tout son sérieux. Moi, je dois mentir pour ne pas prendre au sérieux des fous et ne pas devenir moi-même fou." »

Afficher en entier

Classement en biblio - 295 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-09-18T13:39:37+02:00

Si l'on était responsable que des choses dont on a conscience, les imbéciles seraient d'avance absous de toute faute. [. .. ] l'homme est tenu de savoir. L'homme est responsable de son ignorance. L'ignorance est une faute...

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

J'aime beaucoup le style particulier de l'auteur, et les nouvelles se lisent très rapidement. Cependant l'attitude et les réflexions de la plupart des personnages sur les femmes sont... datées dirons nous, et ça m'a un peu dérangée d'avoir retrouver ça dans presque toutes les histoires. Certains passages m'ont carrément répugnée.

Je sais cependant qu'il s'agit du principe du livre, que tout est risible, ridicule et c'est effectivement bien le cas. C'est ce qui le rend très intéressant et différent d'ailleurs.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Fibonacci 2023-08-22T00:29:23+02:00
Pas apprécié

Les nouvelles de ce livres m'ont profondément deplues, j'ai lâché le livre après la troisième car les histoires me perturbaient trop.

Dans ce livre, on suit des hommes qui ont des idées extrêmement datées sur les relations avec les femmes et sur les femmes elles mêmes. Certaines scènes m'ont profondément choquées et je n'ai pas réussie à trouver de morale ou à leur trouver un sens. Ce qui en fait un livre relativement inaccessible pour quelqu'un comme moi dont la littérature classique n'est pas son domaine de prédilection.

La première nouvelle m'a plue, je pense que c'est celle que j'ai le mieux compris et la plus facile à analyser.

La seconde nouvelle m'a dégoûtée, en tant que femme j'ai trouvé horrible d'être plongée dans la "chasse" des deux hommes qui en sont les "héros". Ils m'ont donné l'impression d'être des prédateurs voir même des pédophiles, car des hommes adultes qui essayent de séduire une adolescente sont bien des pédophiles. Leur manière de parler des femmes est abjecte, ça m'a vraiment retournée et mise très mal à l'aise.

Dans la troisième, on nous dépeind clairement un jeu horrible qui se finit par une scène de sexe des plus douteuse qui n'est rien d'autre qu'un viol déguisé. Je compris le but de cette histoire mais pourquoi aller si loin et que la femme finisse humilier ? Quelle est la morale à ça ? Faut vraiment m'expliquer...

Arrivée à la quatrième nouvelle, je n'ai pas pu continuer, sincèrement dès les premières lignes j'ai été révulsée par les propos d'un personnage.

Je me doute bien, grâce au titre, que l'auteur tourne en ridicule ces situations. Mais sincèrement, ça ne m'en a pas donné l'impression, bien au contraire. J'ai peur que son message ne soit pas assez clair et ça dessert beaucoup ce livre (et la cause des femmes). Le problème de ces histoires c'est qu'elles sont beaucoup trop réelles pour être risibles. En fait ce livre n'est pas absurde, il dépend juste une horrible réalité sur la vision des femmes par certains hommes. Sans contexte et sans explications il ressemble énormément à un texte problématique sur les femmes et les relations amoureuses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Labookeuse22 2023-08-13T19:51:32+02:00
Lu aussi

Franchement déçue, j'en avais pourtant entendu que du bien. Je sais pas, j'ai l'impression d'être totalement passé à côté du roman et du message de Kundera. J'ai trouvé ça super ennuyant et pas franchement beau. Le fait d'être dans la peau d'hommes m'a aussi dérangé, je n'ai pas réussi à comprendre leurs points de vue, leurs réactions et leurs ressentis. Enfin, je me laisserai peut être tenter par un autre roman de l'auteur, qui sait, peut être que je suis tombée sur le mauvais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lubnn 2023-03-20T18:54:17+01:00
Argent

Un recueil de poèmes nous donnant des visions de l'amour que peu de personnes n'osent voir. Un livre très intéressant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Louloutre_2 2023-03-18T22:28:21+01:00
Diamant

J’ai absolument adoré, première œuvre de Kundera que j’ai lu, et je ne regrette pas de m’être plongé dans cet univers particulier de l’analyse de la psychologie humaine, de l’amour et de ce qui le rend risible. C’est si beau et tragique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plassans 2023-03-18T08:46:48+01:00
Or

Kundera désacralise avec humour l'amour idéal, fidèle en cela à sa volonté d'être libre et indépendant c'est à dire en dehors de tout schéma de pensée imposé par la société. Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne croit pas à l'amour et à l'amitié. Ces nouvelles dans leur variétés annoncent la richesse de l'oeuvre future (Par exemple, 2 nouvelles approchent certains thèmes de "La Plaisanterie"). Une excellente introduction à l'oeuvre de Maître Kundera !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ClemenceRameau 2023-02-27T10:10:06+01:00
Argent

Les nouvelles se déroulent dans l'ex Tchécoslovaquie, pays d’origine de Kundera, à une époque où le stalinisme est à son apogée. Elles abordent en outre plusieurs thèmes que l’auteur développera plus tard dans ses romans : l’identité, l’amour, la fidélité et l’infidélité, le mensonge, l’être et le paraître, l’illusion, etc. Les nouvelles sont de saveur inégale, mais toutes ou presque abordent les questions du mensonge (à soi, aux autres), des jeux de dupe (envers soi, envers les autres), etc. « Risibles amours » est une œuvre sur la difficulté de saisir, de comprendre et de contrôler la réalité. Les faits, les situations évoluent d'un état à son contraire de manière insaisissable. Le style de Kundera est assez plaisant et son écriture est très accessible : il nous entraîne toujours dans une histoire dont la fin reste étonnante. Les sentiments sont toujours exprimés de manière indirecte, par les actes de ses personnages. En fait, il s'attache autant au thème de la séduction qu'à celui de l'amour.

Le narrateur porte un regard lucide et désabusé sur les amours loufoques et pathétiques d'une palette de personnages. Kundera joue sur tous les tableaux, sur tous les contrastes, de l'amour lyrique au ludique, plongeant dans des dimensions esthétique et morale. Il sait jouer sur toute la gamme des sensations en finesse : tristesse, mélancolie et dérision. On a là une composition équilibrée et complexe derrière une apparence simple et morcelée. Ce recueil préfigure les romans ultérieurs de Kundera par ses personnages et ses décors que l'on retrouvera dans toute son œuvre. Un ouvrage souvent négligé à tort par la critique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MlleViolette 2023-02-27T04:38:58+01:00
Lu aussi

Au jugement de ce livre, il faut s'efforcer de remettre en perspective le registre de 'Risibles amours' qui bien de l'ordre de l'absurde. Mon avis est grandement influencé par celui-ci, n'en étant pas très friande. Ainsi, naturellement, j'ai eu beaucoup de mal avec ces personnages affables et écoeurants. Les histoires rassemblées font honneur au titre de l'ouvrage, risibles, mettant en scène des caractères ridicules et grossiers. Les traits peuvent sembler exagérés, toutefois, ils sont criants de réalisme sur l'espèce humaine.

J'ai apprécié certaines réflexions poussées par l'auteur, sur la vieillesse, la masculinité, l'adultère et le désir. La dernière nouvelle, traitant en arrière-plan de l'opposition entre communisme au sein de l'URSS et religion m'a beaucoup intéressée, et j'aurais souhaité que d'autres textes partagent cette dualité d'intrigue. Un autre point qui m'a plu fut l'écho, le fil conducteur liant les nouvelles entre elles, comme au niveau des thèmes ou des personnages qu'elles partagent, qu'ils soient clairement évoqués ou suggérés.

Il faut néanmoins noter que ce recueil date du siècle passé, en témoigne la vision réduite de la femme (qui toutefois, sert à la critique de l'homme misogyne) et la très perturbante omniprésence d'un regard lubrique pédophile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par patepiouf 2022-10-04T00:01:15+02:00
Lu aussi

Des nouvelles absolument absurdes, et c'est ce qui m'a plu, traitant des relations humaines et des amours d'une manière pleine d'humour. Je l'ai lu à cause de la chanson du même nom de Nekfeu, que j'adore.

Ceci étant, je suis contente d'avoir lu ce livre, sans pour autant avoir été transcendée. J'ai été ravie de découvrir Kundera ainsi et je prévois de relire cet auteur ; mais je garde de cet ouvrage un souvenir un peu "bof, ça va". Mais ça me coûte de dire ça, alors je le conseille ! Faites-vous votre propre avis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilaJune 2022-07-26T11:39:14+02:00
Lu aussi

J'aime beaucoup le style particulier de l'auteur, et les nouvelles se lisent très rapidement. Cependant l'attitude et les réflexions de la plupart des personnages sur les femmes sont... datées dirons nous, et ça m'a un peu dérangée d'avoir retrouver ça dans presque toutes les histoires. Certains passages m'ont carrément répugnée.

Je sais cependant qu'il s'agit du principe du livre, que tout est risible, ridicule et c'est effectivement bien le cas. C'est ce qui le rend très intéressant et différent d'ailleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2021-04-28T15:35:15+02:00
Or

7 nouvelles ayant souvent pour thème le mensonge, le sexe, la manipulation. Paru en 1970 après son roman La plaisanterie. C'est souvent drôle, des fins réussies, très agréable à lire. Travers de la société, jeunes tombeurs, corps vieillissant, jeux de l'amour, plaisanteries. Voici le Kundera que j'aime.

Afficher en entier

Date de sortie

Risibles amours

  • France : 2012-09-19 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 295
Commentaires 15
extraits 31
Evaluations 48
Note globale 7.46 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode