Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de River_Melody : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Attraction mortelle Attraction mortelle
Lucy Christopher   
http://wandering-world.skyrock.com/3193376753-THE-KILLING-WOODS.html

THE KILLING WOODS est une déception. J'en attendais beaucoup plus venant de l'auteure du fabuleux roman LETTRE A MON RAVISSEUR. Pendant absolument toute ma lecture, je n'ai rien ressenti : pas d'attachement particulier pour les personnages, pas de grands moments de suspense et d'angoisse, pas de surprise face aux rebondissements... Bref, pas grand chose de magnifique, en fait.
J'ai été déçu par les héros, surtout. En effet, je m'attendais à découvrir une Emily et un Damon totalement brisés et hyper touchants. Malheureusement, on a le droit à tout sauf à cela. Toutes les émotions de ces deux protagonistes ne sont que partiellement approfondies. On sent bien qu'il pourrait y avoir encore plus de sensibilité et d'intensité dans tout ce qu'ils éprouvent. Du coup, je n'ai pas vraiment eu le souffle coupé par leurs caractères. On les suit juste, sans jamais frissonner ou être pris aux tripes par leur histoire. J'ai trouvé ça tellement dommage !
J'ai été énooooormément frustré par leur duo, en plus ! Moi qui m'attendais à être confronté à une sublime relation passion/répulsion, PAS DU TOUT ! Le résumé m'avait tout de même laissé penser que quelque chose les unirait et les pousserait à s'attacher l'un à l'autre... Eh bien ce n'est pas le cas ! Ok, ils ressentent chacun leur tour un sentiment qui s'apparente à de l'amitié, mais ça ne va pas plus loin. Seigneur, que j'ai trouvé ça ennuyeux ! En fait, j'ai plus eu l'impression qu'on suivait deux histoires complètement opposées et différentes, qui se recoupaient de temps en temps. Sauf que je ne voulais pas ça du tout, moi !
Niveau action, on progresse un peu. J'ai beaucoup aimé l'atmosphère noire, étrange et oppressante qui ressortait de ce roman. Il y a énormément de scènes qui prennent place dans les bois, ce qui apporte une dimension assez dérangeante et assez glauque au récit, ce que j'ai vraiment adoré ! En savoir plus sur ces mystérieux Jeux qui se passent au cœur de la forêt de Darkwood était également une expérience plutôt palpitante. Malheureusement, les révélations finales ne m'ont pas ébloui du tout. J'avais compris le gros nœud de l'intrigue assez tôt avant la fin de l'histoire pour être frustré dans les 50 dernières pages, moment où les héros prennent à leur tour conscience de ce que je savais déjà. Lucy Christopher n'a pas été très fine, de ce côté-là. L'aspect thriller/enquête policière n'est pas très au point. Les coups de théâtre manquaient de profondeur, de détails, de secrets et de suspense. J'en attendais, là aussi, beaucoup plus de la part de l'auteure.
En résumé, THE KILLING WOODS est un roman qui se lit rapidement, mais sans grande avidité. L'histoire, qu'on s'attend à être renversante et haletante, est en fait très plate et pas mal prévisible. Je me suis senti loin des héros et de tout ce qu'ils ont pu éprouver. Les surprises n'en sont pas vraiment, et l'intensité n'est pas au rendez-vous. Une lecture très moyenne et décevante, qui n'a absolument pas su répondre à mes attentes.

par Jordan
Tous nos jours parfaits Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven   
Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Je ne m'attendais pas à pleurer jusqu'à ce que mes larmes coulent d'elles-mêmes. Et je dois avouer que je n'ai aucun mot pour décrire ce que je ressens pour ce livre.

Tous nos jours parfaits est simplement... parfait. Plutôt indescriptible. C'est pas un roman qui reste uniquement dans votre tête. Il emménage carrément votre cœur et il le fait battre à son rythme. C'est unique.

Je sais que ce que je vais dire va être très contradictoire mais ce bouquin a réparé mon cœur en même temps qu'il l'a brisé.

Et il est beau, ce livre. Sérieusement.
Je ne me suis pas posée une seule fois la question; je le sens au plus profond de mon être que j'aime ce livre.
Et j'aime Theodore Finch. C'est l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Il est unique, il a une drôle de façon de voir les choses et tout ce qu'il est le rend beau. C'est le genre de personne qu'on ne croise qu'une fois dans une vie ou pas du tout. Mais qui reste à jamais dans les cœurs et les mémoires.
Il est génial à sa façon et ça le rend encore plus génial.
[spoiler]Sa mort m'a littéralement brisée. Je ne voulais pas y croire. Je m'attendais à ce qu'il émerge des eaux du Blue Hole en souriant comme un imbécile et qu'il annonce qu'il avait touché le fond. J'espérais. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot de ce roman. [/spoiler]

Je me suis dit qu'un tel roman ne pouvait pas avoir une telle fin. Mais avec du recule et une bonne dizaine de mouchoirs, je sais que c'était la fin parfaite. Et dès le départ il n'en existait qu'une : celle qui se trouve parmi les pages de Tous nos jours parfaits.

C'est un roman très bien écrit, complètement vrai qui nous fait réaliser des choses qu'on croyait déjà savoir. Qui nous fait vivre des choses qu'on croyait déjà avoir vécu ou qu'on espérait ne jamais avoir à vivre. D'un certain côté je crois que ça montre que les choses arrivent comme ça, sans vraiment prévenir. Mais que dès le départ elles nous pendaient déjà au bout du nez. [spoiler]Que la vie tourne autour d'un trou noir et qu'un jour ce trou noir nous aspire et nous disparaissons.[/spoiler]

Je n'ai pas vraiment de mots à mettre sur ce roman. Je crois qu'il faut le lire pour tout comprendre. Pour tout ressentir et pour tout vivre.
Il faut le lire pour s'attacher à de tels personnages si exceptionnels et à une histoire si unique. C'est le genre de livre qui vous laisse à bout de souffle comme si vous aviez couru aux côtés de Finch. C'est une superbe sensation quand on y pense bien.

J'aurais tellement de choses à dire mais "tellement" les rends impossible à sortir. Je ne trouve pas les mots.
Je pense juste que Violet, Finch, Brenda et tous ces personnages qu'on croise dans cette histoire valent le coup d'être découverts.

Tous nos jours parfaits est un roman qui devrait être obligatoirement lu.
Et aussi il nous fait comprendre que, contre toute attente, la vie vaut le coup d'être vécue, quoiqu'elle nous fasse subir. Qu'il y a toujours un petit rayon de soleil qui réussit à se faire un chemin entre les nuages.

Je le répète, c'est un très beau roman.
Vous devriez vous y plonger et voir si vous réussissez à toucher le fond ou pas.

C'est un coup de cœur. Un très très gros coup de cœur. De ceux qui au départ font mal puis semblent tout rendre plus léger.

En bref, c'est un roman qui m'a marqué et que je relirais un jour ou l'autre. Sûrement quand j'oublierais que la vie est belle de pleins de façons différentes.
[spoiler]Ah et j'allais oublier. J'ai trouvé émouvants les moments où Violet fait les dernières balades et trouve les traces de Finch qui est passé avant elle. J'ai trouvé que ça leur faisait garder un lien vraiment très fort. Et c'est beau.
Et la lettre qu'il lui a laissé à la fin. Waouh. Ce... poème tout mignon qui m'a fait versé encore quelques larmes. Une jolie lettre d'adieu.[/spoiler]

Jennifer Niven a fait un travail de génie avec Tous nos jours parfaits et je crois même que je devrais aller la remercier pour cette si jolie perle.

par Sheo
Les Cendres d'Angela Les Cendres d'Angela
Frank McCourt   
Un livre qui m'a beaucoup touchée. Il raconte le début de la vie de Franck Maccourt de son enfance misérable dans une Irlande pauvre et à l'agonie ; de ses espoirs en l'Amérique, de son apprentissage de l'âge adulte en passant par l'amour et la sexualité, de l'obsession de la religion, de la mort des membres de sa famille, de la mal-nutrition et la maladie, de l'alcoolisme de son père. Que d'épreuves qui nous sont racontés avec simplicité. Il m'a souvent fait rire et tout autant pleuré. Incontestablement un de mes livres préférés.

par saltanis
The Memory Book The Memory Book
Lara Avery   
C'est l'histoire d'une fille, Sammie, qui a déjà prévu tout son avenir. Université de New York, études de droit à Harvard, pour viser la politique et les Nations Unies. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est une maladie génétique. Alors que ce dont elle se vante le plus est son cerveau, elle apprend qu'elle risque de bientôt ne plus pouvoir s'en servir correctement. Mais peu importe; elle continue sur son chemin. Pour elle, hors de question de se laisser abattre; elle a toute la vie devant elle.

Pour tout vous dire, j'ai dû attendre cinq bonnes minutes et sécher mes larmes avant de commencer cette chronique (parce que oui, je préfère écrire mes chroniques à chaud). Je ne pense pas m'étendre cette fois-ci; simplement parce que c'est un gros coup de coeur et je ne trouverais pas beaucoup de chose à redire. La façon d'écrire de l'auteur est authentique : en quelques pages, j'étais plongée dans la vie de Sammie McCoy, première de sa promotion, meilleur membre de son groupe de débat, mais un peu asociale. Je me suis trouvé pas mal de points communs avec elle, et ses réactions sont celles que n'importe quelle ado de son âge aurait. Alors évidemment, on est obligé de s'attacher à elle, et aussi à tous les autres - ses amis, sa famille - et on vit avec elle ses émotions et ses aventures : sa première histoire d'amour, sa première amie, sa première fête. Au fil des pages, on la voit changer, s'adapter, apprendre à vivre avec sa maladie, et apprendre à vivre tout court, au travers de ses récits, de ses souvenirs, de ses messages échangés avec d'autres, et même avec quelques petits mots de ses proches, parfois. Mais je ne pense pas qu'il faut en savoir plus avant de se lancer dans ce livre; à part que c'est une véritable perle qui renferme beaucoup de belles choses.

par Armenia
Dualed, Tome 1 : Dualed Dualed, Tome 1 : Dualed
Elsie Chapman   
Dualed est un premier tome très prometteur. La couverture et le synopsis sont très intriguant et attirant. Et par chance, une amie le possédait. Alors que dire de ce tome 1 ? L'histoire est originale et rempli d'actions, mais malheureusement cela n'a pas été un coup de coeur.
Dés les premières je me sentais plongée dans ce livre. L'écriture de l'auteur est fluide et donc très facile à lire. Nous en apprenons sur cette société, sur les districts ainsi que le "pourquoi" de la création des doubles, qui pour moi, n'est pas très crédible... Je trouve aussi qu'il manque terriblement de description au niveau de lieux. Ce qui est très dommage vu que les genres dystopies/sociétés future ont pour but de nous offrir un décor propre du monde de l'auteur.
Comme tous dystopies, l'auteur à bien sûr placé une histoire d'amour ! Ce qui est généralement très bien. Le couple West et Chord est vraiment très mignon. Mais un peu confus. Je pense qu'Elsie Chapman n'a pas bien su exploiter cette romance... Néanmoins, les sentiments se font ressentir et on s'attache vite aux personnages. West est une fille très courageuse et qui n'en fait qu'a sa tête dans les moments les plus critiques. Mais bon. J'aime ce genre de caractère un peu maladroit. Chord, au contraire, réfléchit, est très tactique et est vraiment très très très protecteur envers West.

Malgré les défauts, je pense que Dualed est un livre à lire surtout si vous aimez les dystopies. Ce n'est pas un coup de coeur mais une lecture très agréable pour ma part.
Mes amis, mes amours Mes amis, mes amours
Marc Levy   
Une magnifique histoire d'amitié entre deux hommes. Dommage que la fin soit si rapide et que l'on ne connaisse pas l'identité de Pepinot. J'ai beaucoup aimé l'allusion à Et si c'était vrai ...
La Bibliothèque des cœurs cabossés La Bibliothèque des cœurs cabossés
Katarina Bivald   
Ce roman est véritablement mon coup de cœur de lecture de l'année 2016 ! Je l'avais acheté sans trop savoir à quoi m'attendre, poussée par quelques bonnes critiques et j'ai vraiment été agréablement surprise.

Il se lit très vite, le style de l'auteure est très fluide et c'est un vrai livre feel-good ! Il fait partie de ces romans que je relirai volontiers en cas de coup de blues.

Tous les personnages sont attachants et ont leur petit truc à eux. On y rit beaucoup bien sûr, mais on ressent aussi beaucoup d'émotions et d'empathie envers cette petite libraire suédoise perdue malgré elle au fin fond de l'Amérique profonde.

Par ailleurs, je n'ai jamais eu autant envie de lire d'autres romans qu'après avoir lu celui-ci ! Il y a énormément de références littéraires et d'idées lecture ou relecture. C'est là qu'on se dit : "L'échange de livres... ça donne vraiment envie en fait."

Bref, je le conseille à tout le monde ! ♥

par Nelouchou
Je, François Villon, tome 1 : Mais où sont les neiges d'antan ? (Bd) Je, François Villon, tome 1 : Mais où sont les neiges d'antan ? (Bd)
Jean Teulé    Luigi Critone   
Bande dessinée adapté du roman de Jean Teulé, sorte de biographie de François Villon poète du Moyen-âge. François né donc le jour de la mort de son père par pendaison, le 30 mai 1431, accusé de vol ; sa mère mourra quelques années plus tard enterrée vivante pour le même motif. Sa vie a très mal commencé, il est toutefois recueilli par un homme d’église, Guillaume de Villon, qui office à l’église Saint-Benoît. Il reçoit une éducation pour devenir plus tard un ecclésiastique. Mais disons que François, lui, a d’autres projets.

Il est un élève médiocre et au lieu d’étudier, proclame des vers et s’abandonne dans les plaisirs de la chair, autant dire qu’il est peu apprécié des bonnes gens, d’autant plus qu’il met la pagaille dans la ville avec des manifestations d’étudiants qui seront réprimés férocement par la police. C’est lors d’une émeute qu’il est sauvé de justesse par Isabelle de Bruyère, nièce de l’évêque d’Orléans, dont il tombe éperdument amoureux.

Le moyen-âge et sa violence, les tortures, les répressions sanglantes et les jugements sommaires, des condamnations strictes … le genre : règne de la terreur à la française, c’est cette époque qui est retranscrite par Jean Teulé dans le roman puis maintenant en image dans cet album par Critone, et le célèbre poète François Villon que l’on retrouve en petite fripouille.

Une BD un peu violente mais l’histoire en elle-même est pétillante je trouve, ce jeune garçon qui décide lui-même ce qu’il va devenir, s’amuse devant un homme se faisant ébouillanter, et qui fornique en lui racontant ses déboires amoureux avec une mère de famille se prostituant ; ça peut paraitre glauque mais le dessin et le scénario amuse plus que ne rebute.

Une belle découverte, vivement que je puisse lire le tome 2.

par Stemilou
La Princesse noire La Princesse noire
Serge Brussolo   
Encore une fois Brussolo nous entraîne dans une époque obscure et sauvage, dominée par la superstition, la peur et la religion.
Les aventures d'Inga ne sont pas sans rappeler celles de Marion. L'ambiance est toujours sombre, l'histoire est parsemée de multiples rebondissements.
On remarque aussi un mécanisme désormais rodé chez Brussolo, l'héroïne face à une situation qui la dépasse...
Un livre magnifique.
Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans Âme Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans Âme
Gail Carriger   
J'ai trouvé ce livre ABSOLUMENT DELICIEUX !
Etant férue de l'époque Victorienne ainsi que de la répartie et de l'éloquence Anglaise, j'ai été...RAVIE par cette histoire.
Nous voilà plongé dans ce Londres du XIX siècle où les créatures surnaturelles sont connues et vivent auprès des "Normaux".
Alexia est une héroïne atypique, indépendante et cultivée pour une femme (rapport à l'époque). Elle s'affirme en disant clairement ce qu'elle pense sans se soucier de l'opinion ou de choquer son auditoire. Elle le fait même avec une certaine délectation!
Curieuse et avide de nouvelles expériences, elle va croiser la route de Lord Maccon - loup-garou de son état - qui se fera un plaisir de la faire sortir de ses gonds et de l'initier à certaines situations troublantes et sensuelles.
L'écriture et les dialogues sont tout à fait charmants, SO BRITISH !, un brin Austenien.
Une héroïne totalement iconoclaste.
J'attends le tome 2 avec impatience!
Merci à Morrigan et Sonia-2 pour leurs avis et conseils quant à la lecture de ce livre.
A LIRE

par ccmars