Livres
388 521
Comms
1 362 193
Membres
277 037

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Road ajouté par mamour04 2017-01-11T16:19:54+01:00

Ne crois pas que je vais rester dans ta vie assez longtemps pour me faire du mal. Je connais mes limites, je sais que je dois m’arrêter avant d'en baver. La vie n'est pas toujours belle, Travis Hamilton, la vie, c'est de la merde, l'imprévu, la colère et les coups durs. Alors vis le moment présent, le grincheux, pose-toi les bonnes questions, et ne te fais pas chier avec celles qui me concernent. J'ai peut-être le comportement d'un "fragile", une vision du monde qui ne va pas avec mon physique de mauvais garçon, mais crois-moi Travis, je ne suis pas quelqu'un de fragile!

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par Lykoos 2017-02-23T23:05:30+01:00

Mack à Travis :

"— J’aime négocier, la vie est faite de négociations, de compromis, de choix, d’échanges et d’expériences. Selon moi, on ne peut pas avoir l’un sans avoir l’autre. Regarde-nous, tu as fait le choix de me prendre avec toi alors que tu n’as pas l’air d’un mec qui embarque le premier venu. J’ai fait un compromis pour qu’on puisse vivre sans avoir à se crêper le chignon sans cesse. Tu vois, c’est un bout de ce qu’est la vie. Mais la vie est aussi remplie de cons, d’imbéciles, de règles stéréotypées sur comment doivent être les hommes, comment ils doivent se comporter, quelle apparence ils doivent avoir, à quelle catégorie appartenir. Tout comme nos choix de consommation sont dictés par la société qui nous entoure. La vie c’est aussi de belles rencontres, des déceptions, des amitiés, des amours, un boulot, une famille, un passé, un futur, et l’influence qu’a tout ce mix sur notre présent. La vie est quelques fois chiante, imparfaite, dure et triste, mais c’est quelque chose de réellement passionnant. De plus, la vie c’est l’homme et étudier la vie de l’homme, son comportement, les situations, savoir le comment du pourquoi, et qu’est-ce qu’engendrera sur quelqu’un le choix précis qu’il a fait à un instant T. C’est passionnant. La vie est passionnante, Travis, et oui, j’aime marchander, j’aime échanger, et vivre des expériences."

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par Folize 2017-02-18T15:05:06+01:00

Nous nous regardons intensément. Ses yeux clairs dans les miens, ils me rendent dingue, tout comme cette tension qui nait en moi, entre nous. Je me sens durcir un peu plus dans mon jean à cause de ses yeux. J’attends qu’il me traite de fou comme il le fait toujours, mais rien ne sort de sa bouche. Et sa bouche, je la regarde me tenter.

J’ignore pourquoi, mais je me rapproche davantage de Travis, il me laisse faire, sans doute qu’il ne doit pas comprendre ce que je m’apprête à faire… moi non plus, à vrai dire.

Ma main se pose sur sa nuque, elle remonte pour venir se perdre dans ses cheveux bruns. Sans réfléchir, parce qu’il ne faut pas réfléchir pour agir ainsi ! Il faut avoir tous ses neurones dans le pantalon, je romps les derniers centimètres qui nous séparent, et ma bouche vient embrasser la sienne.

Je sens Travis se raidir. Il est surpris par mon geste, mais très vite, il me rend mon baiser. Ses lèvres remuent contre les miennes, cherchant plus qu’un simple contact. Je dévore cette bouche qui me fait envie. Ma langue passe sur ses lèvres, voulant plus. Je viens frotter mon bassin contre ses hanches, je sens à sa queue dure, que notre étreinte ne le laisse pas indifférent non plus. Mon bon sens devrait lui dire :bon sang, Travis, rejette-moi, ne me laisse pas continuer.

Mais mon chauffeur n’a pas l’air de vouloir me repousser, sa langue vient caresser la mienne, elles jouent. Je gémis contre ses lèvres douces et chaudes. Je les imagine très bien, léchant une autre partie de mon anatomie, une qui rêverait à cet instant d’avoir les mains de Travis autre part que sur mes hanches. Je l’embrasse à perdre haleine, je ne réfléchis pas, je savoure juste ce contact intime, et terriblement excitant. Mes mains glissent le long de ce corps que je meurs d’envie de voir sans ce t-shirt. Je prends soin de ne pas trop appuyer sur ses côtes, je vais directement là, où j’ai envie de le toucher.

Alors que je mordille ses lèvres, mes doigts viennent s’agripper à la ceinture de son jean, je veux le sentir, là, mes mains me démangent. Je ne suis pas le genre à aimer me restreindre… et je sens Travis se raidir lorsque je descends le zip de sa fermeture éclair. Il cesse de m’embrasser, et je comprends que je suis allé trop loin.

Et merde !

Je m’écarte de lui légèrement, je sens encore son souffle chaud contre ma bouche. Bon sang!

- Je n’aurais pas dû, je murmure contre ses lèvres, désolé.

- Non, tu n’aurais pas dû, me confirme Travis.

Je me redresse, rompant le contact de mes mains sur lui. Le regard bleu de Travis foudroie le mien. Je souris, encore retourné de ce baiser, la respiration en vrac tout comme lui, et une putain d’érection dans mon pantalon. Bordel, je ne sais pas ce qui m’a pris, il était là, si près et si tentant. Je suis le roi des cons, j’aurais dû refouler cette envie, mais Travis déclenche en moi de drôles de sensations. Le voir comme ça m’a fait craquer. Je n’aurais pas dû, mais je n’ai pas pu résister.

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par Schneeleopard 2017-02-11T12:32:12+01:00

Le chocolat, c’est la base dans la vie. Pas de chocolat, pas de motivation et avec en prime, le moral dans les chaussettes. Statistiquement, il faut savoir que le chocolat a des vertus thérapeutiques, c’est un antidépresseur, il prévient de l’infarctus, mais surtout… on dit que le cacao, ça rime avec la libido…

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par annesophiea 2017-02-11T00:28:24+01:00

Je fixe la route et l’autocollant du pare-chocs de la voiture devant nous : « j’ai le syndrome du nid vide…vous êtes jaloux ? » Oui, là, je suis jaloux. Moi, j’hérite d’un oisillon incapable de respecter une seule des règles que j’ai établies

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par Delozeella 2017-01-27T13:25:00+01:00

« Mack croit en la beauté de l'humanité, mais l'humanité ne croit pas en Mack. Elle s’en fout, elle continuera son travail de fourmis pour être encore plus stupide et détruire ce qui l'entoure pour avoir plus, sans se rendre compte qu'au final, elle n'aura plus rien. L'humanité est stupide et le restera. Peut-être qu'elle se rendra compte avant qu'il ne soit trop tard qu'elle court toute seule à sa perte, mais ce serait faire preuve de bon sens, ce qu'elle n'a pas. »

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par Delozeella 2017-01-27T13:23:18+01:00

« L'image, les envies dont on n’a pas conscience qu'elles sont superflues… tout ça, je le fuis, à présent. Vivre réellement, ce n'est pas ça. La recherche continuelle du bonheur ne se fait pas en écrasant tout le monde pour s’enrichir et croire qu'on est le meilleur. La vie, c'est s'accomplir soi-même sans fioriture et se chercher au fond de tout ça, une fois qu'on a enlevé cette couche d'inutilité qui vous bouffe jusqu’à la moelle si vous la laissez prendre de l'ampleur. Se regarder dans une glace et se voir réellement jusqu'au fond de l’âme, c'est à ça que sert la vie, selon moi........

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par Delozeella 2017-01-27T13:21:22+01:00

« L'homme est mauvais. Il ne naît pas comme ça, mais le devient parce que son mode de vie lui dicte la loi du plus fort. Partout où il passe, l'homme se doit d’être le meilleur, le plus riche, le plus beau, le plus intelligent et tout ça pour quoi ? Est-ce qu'il est plus heureux une fois qu'il a un corps de rêve, une Ferrari et que son entourage lui clame qu'il est le meilleur dans tout ce qu'il entreprend ? Est-ce que ce genre de choses le rend heureux ? Est-ce que la superficialité de cette vie où tout est faux et apparence le rend vraiment heureux ? »

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par Delozeella 2017-01-27T13:19:26+01:00

Travis, en parlant de Mack "« Il s’arrête enfin et se tourne vers moi, toujours avec ce sourire. Je le comprends maintenant, ce sourire, celui de quelqu'un qui aime la vie et les gens, qui voit de la bonté en chacun alors qu'il n'y a qu'un néant de conneries à découvrir. Mais grand bien lui fasse, ses déceptions, même s'il pense s'en enrichir, il se les fera tout seul et comprendra qu'il n'y a rien de bon chez l'homme. »

Afficher en entier
Extrait de Road ajouté par GwenQ 2017-01-21T15:48:02+01:00

« Travis me sourit dans la nuit en prenant un air innocent qui ne lui va pas du tout. Et je sens que c’en est fini de répondre avec sérieux.

 

— À quoi reconnais-tu infailliblement la bêtise ?

 

— Quand je vois Mack.

 

Je colle mes pieds froids contre lui, le faisant sursauter. Bien fait.

 

— Quelle est ton expression favorite ? je demande.

 

— Ferme-la, Mack. »

Afficher en entier