Livres
438 863
Membres
367 680

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Matoline 2017-02-17T11:40:41+01:00

Chapitre 7 : Ivy

Choose (David Guetta - feat. Ne-Yo, Kelly Rowland)

" - nous partirons demain dans la soirée. D'ici là, réfléchissez à ma proposition. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser. Je vais vous donner mon numéro de portable.

Il me tend la main comme s'il attendait quelque chose.

- Si vous me prêtez votre portable, je pourrai enregistrer mon numéro.

OK. Ça y est, il a repris son ton «Je parle à une idiote profonde».

- Oui, ou vous pouvez me le dictez, je lui réponds sur le même ton en sortant mon téléphone, mais en le gardant à a main.

Il me dicte son numéro.

- Envoyez-moi un SMS. Comme ça, j'aurai le vôtre, continue-t-il.

- Ou pas. Vous n'avez pas besoin de mon numéro pour l'instant, que je sache.

Je sais, je fais ma chieuse, mais je ne suis pas à son service. pas encore. Alors, je préfère garder encore mes distances. Lui obéir au doigt et à l'œil dès maintenant pourrait créer un fâcheux précédent. Autant qu'il comprenne tout de suite que je ne suis pas un chien qu'il siffle quand bon lui semble ! SI j'ai accepté d'être le paillasson de Ducon pendant deux ans, c'est bel et bien fini !

Vu sa tête, mon attitude lui déplaît fortement. Habitue-toi dès maintenant Damon, car ce n'est que le début. Au moins, s'il veut toujours m'embaucher après ma minirébellion, c'est plutôt bon signe.

- Bon. Est-ce que vous restez avec Matthew aujourd'hui ? je demande à Damon.

- Jusqu'à ce soir. Après, je dois rentrer à l'hôtel pour organiser les derniers préparatifs avant demain soir. Pourquoi ?

- J'ai des choses à faire.

- Quoi comme choses ?

Il se moque de moi ? Je le regarde, incrédule...

- Des choses. Qui ne vous regarde pas.

- Et si j'ai besoin de vous joindre.

- Eh bien, essayez les signaux de fumée.

Je me lève et sors du bureau."

Afficher en entier
Extrait ajouté par violette6989 2017-05-25T22:14:07+02:00

« - mais qui êtes-vous ? Je suis le fiancé d’Ivy !

La fille à son bras est sous le choc et n’ose rien dire. Mais son regard exprime toute la gêne et la colère qu’elle éprouve alors que son cavalier vient de la reléguer au rang de simple maîtresse. Elle a dû penser qu’il ferait d’elle une épouse légitime. Le peu que je connais de ce type à misé sur le mauvais cheval.

- Ex, m’interpelle Ivy.

- Pour l’instant. Mais vous, qui êtes-vous pour vous permettre d’interrompre nos … retrouvailles ?

Je sens le corps d’Ivy se tendre à ces mots. Je me demande qui se retient le plus de lui sauter à la gorge : moi ou Ivy.

- Je m’appelle Damon.

- Et vous faites quoi dans la vie ? demande la maîtresse d’un ton qui montre qu’elle a repris contenance tout en restant méprisante.

- un peu de musique, je réponds avec désinvolture.

- Ah : je vois. De mieux en mieux, Ivy lui balance son ex.

- Et vous, je crois vous avoir entendu parler de fusion ? c’est ça ?

- Exactement. Je suis avocat s’affaires dans le plus gros cabinet de Seattle, voire de la cote ouest ! m’annonce-t-il, tout fier de lui.

- Oh ! et d’après ce que j’ai entendu, vous allez avoir une promotion ?!

- Eh oui ! Quand on est le meilleur, c’est normal. Comme je l’expliquais à Ivy, je suis sur une énorme affaire, et le responsable du département est incompétent. De plus, le client ne voit que par moi.

Ce type ne se prend vraiment pas pour une merde. Je me demande si, le matin, il ne demande pas à son miroir qui est le plus beau et le plus intelligent. Ce qui est drôle avec ce genre de type, c’est qu’il suffit d’un rien pour qu’il se lance et, après, plus rien ne l’arrête. Je me sens qu’Ivy n’est pas à l’aise. Mais je le rassure en caressant doucement le bas de son dos. Elle se décrispe un peu.

- C’est passionnant ! et comment s’appelle votre client ?

- Oh § c’est notre plus gros client § ça s’appelle CrossStreamOver. C’est une société qui vaut des milliards à l’heure actuelle.

Intéressant. Très intéressant.

- Oh ! mais c’est dingue, les coïncidences ! tu ne trouves pas, Ivy ?

Elle me regarde comme si j’étais devenu fou.

- Ce qui est le plus dingue, c’est que voyez-vous, Monsieur. comment vous appelez-vous déjà ?

- Bryce. Bryce Smith. Pourquoi ?

- Original comme nom de famille, lui dis-je, ironique. Pourquoi je souhaite connaître votre nom ? c’est simple : comment pourrais-je parler de vous avec mon ami si je ne peux pas lu donner votre nom ?

Bryce et Ivy sont aussi confus l’un que l’autre. Je sors mon téléphone portable et compose un numéro.

- Allo. Bonsoir, Ted. Excuse-moi de te déranger, mais figure-toi que je viens de rencontrer un type qui prétend travailler pour toi.

- Qui ça ? me demande Ted.

- Bryce Smith.

- Oui, il travaille sur ton affaire. Pourquoi ?

- Oh ! mais il m’a dit qu’il était le meilleur et d’ailleurs le seul à pouvoir traiter cette affaire. C’est vrai ?

- Bien sûr que non ! c’est quoi, cette histoire. Il y a au moins quatre de nos meilleurs avocats et une dizaine d’assistants. De jeunes avocats qui doivent encore de faire leurs preuves. Et Smith est encore assistant.

- Ah ! donc, ça poserait un problème si je te demandais qu’il soit retiré de l’affaire ?

- Aucun. Mais je peux te demander pourquoi ?

- Oh ! il vient de traiter ma petite amie de prostituée et puis un type qui prétend prendre la place de son chef de département, alors qu’il est encore un novice, je ne peux pas avoir confiance en lui. Ah § pendant que je t’ai au téléphone, je ne souhaite plus jamais qu’il ait accès à mes affaires. Aucune.

- Aucun problème. Il n’aura pas accès à tes dossiers. Et compte sur moi pour le convoquer dès demain matin. Et vois avec son chef de département ce qu’on va faire de lui. Toutes mes excuses à ton amies et bonne soirée. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2018-07-14T16:55:51+02:00

C’est le premier jour de ma vie d’homme le plus heureux de l’univers. Je vais épouser la plus merveilleuse des femmes. Devant tous nos proches, je vais lui jurer de l’aimer jusqu’à la fin de mes jours. Mes amis Eric et Sean sont mes garçons d’honneur. Tous les membres des Time Out Breakers ainsi que les T.I.S. ont également fait le déplacement. Matty est superbe dans son petit smoking. Lui aussi fait partie de mes garçons d’honneur.

Je suis ému. Je n’aurais jamais cru que je me marierais un jour. Mais quand j’ai vu Ivy, j’ai tout de suite su qu’elle allait bouleverser ma vie à jamais. Et elle l’a fait.

Ivy et Matty sont ma famille. Nous sommes une famille, et c’est la plus merveilleuse des choses. Elle n’est pas traditionnelle, mais c’est la nôtre. Et j’espère qu’elle va bientôt s’agrandir…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Missdelfi 2017-04-08T09:32:00+02:00

ça devrait être interdit d’avoir ce genre de sourire ! Il devrait entrer dans la catégorie des armes létales et nécessiter un permis comme pour les armes à feu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2018-07-14T16:55:15+02:00

Tout est allé si vite que je n’en reviens toujours pas. La demande en mariage était tellement romantique. Damon avait peur que je croie qu’il me demandait de l’épouser uniquement pour la garde de Matthew. Il voulait absolument que je sois persuadée que ce problème ne faisait qu’avancer quelque peu sa demande. Mais quand j’ai vu la bague, comment avoir le moindre doute ? Cette bague unique. Comme notre amour. Comme notre famille. Matthew a sauté de joie quand, le soir même, Damon lui a annoncé la nouvelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2018-07-14T16:52:25+02:00

– Ivy. Tu es apparue dans ma vie à une période très difficile. Et dans cet enfer, dans cette nuit noire de douleur, tu as été ma lumière, mon phare. Tu m’as forcé à sourire, à ne pas sombrer. Je n’aurais jamais imaginé rencontrer quelqu’un comme toi. Je n’aurais jamais imaginé ressentir autant d’amour pour quelqu’un avant toi. Tu es courageuse, forte, altruiste, généreuse…, sexy, ajoute-t-il avec son sourire en coin. Je sais que ça ne fait pas longtemps qu’on se connaît et je n’imaginais pas forcément me marier aussi vite, mais je suis sûr d’une chose : je veux t’épouser. Ivy, veux-tu me faire l’honneur de devenir ma femme ?

Il soulève le couvercle de l’écrin et…

– Mon Dieu !! Mais c’est… C’est… impossible ! Cette bague… C’est celle que j’avais vue à Rome ?! Comment c’est possible ? C’était une pièce unique !

– Je sais. Ce jour-là, j’y suis retourné pour l’acheter.

– Mais il n’était pas question de mariage, à ce moment-là !!

– Pas aussi rapidement, mais j’étais déjà sûr de vouloir t’épouser un jour ou l’autre. Et cette bague était parfaite comme alliance.

– Tu… Tu pensais déjà à m’épouser ?

– Bien sûr. Si la situation n’avait pas été si dramatique, j’aurais eu des idées de mariage dès que je t’ai vue. Je t’aime, Ivy. Je t’aime tellement que je ne peux imaginer ne pas vivre chaque jour à tes côtés.

Encore ces satanées larmes qui ont décidé de se manifester. Mais cette fois, ce sont des larmes de joie.

– Je commence à m’inquiéter, Ivy. Tu n’as toujours pas répondu.

– OUI !! je lui crie en me jetant dans ses bras.

Damon se relève en me soulevant. Ses lèvres se posent sur les miennes et c’est la plus douce des sensations.

– Je t’aime, Damon. Je veux être ta femme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2018-07-14T16:31:31+02:00

Moi, la quitter ? Comment le pourrais-je ? Elle est devenue en quelques semaines, quelques mois, essentielle à ma vie. Comment imaginer des journées sans la voir, sans lui parler, sans rire avec elle ? Des nuits sans la toucher, ça serait comme une vie sans soleil pour se réchauffer, sans eau pour s’hydrater, sans air pour respirer. Mais il est vrai que la célébrité crée des tensions. On le voit tous les jours dans les journaux people. Les couples médiatisés sont soumis à beaucoup de pression, de jalousies. Et si une relation sentimentale n’est pas toujours facile dans des circonstances plus traditionnelles, lorsqu’il y médiatisation, ça peut tourner au cauchemar. Même quand les partenaires s’aiment, parfois ça ne suffit pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2018-07-14T16:31:06+02:00

La voir ainsi me terrifie. Je sais maintenant qu’elle a vu la vidéo. Je la prends dans mes bras sans la brusquer. Elle s’y blottit de façon naturelle, comme un refuge. Elle semble s’apaiser contre moi. Son visage dans mon cou, je l’entends murmurer. J’arrête de respirer pour entendre ce qu’elle dit :

– Je savais que ça arriverait… Que tu me quitterais…

QUOI ? Elle croit que je vais la quitter ? Pourquoi ? À cause de la vidéo ? Mais elle sait que ce n’est pas vrai. Même si ça a dû être douloureux de me voir nier mes sentiments pour elle, elle sait que je n’aime qu’elle ! Non ?

– Je t’aime. Plus que tout. Je ferai ce qu’il faut pour que tout s’arrange, je lui murmure.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2018-07-14T16:26:26+02:00

Mes rêves ressemblent à des cauchemars dans lesquels Damon et Tiffany tombent réellement amoureux à force de jouer au couple parfait. Combien d’histoires ont commencé comme ça ? Une amitié, puis un mensonge qui oblige à passer du temps ensemble, à raconter ses sentiments, les qualités de son partenaire, et puis de rencontres en interviews, de véritables sentiments naissent. Des sentiments autres qu’amicaux. Et de faux couple, on passe à véritable amour. Rien de plus probable, de plus cruellement possible. Après tout, c’est plus réaliste qu’une histoire d’amour avec une parfaite inconnue, une simple enseignante, la fille d’à côté, enfin, la fille d’à côté dans la vie normale, pas dans celle de Damon. Je sais que dans quelque temps – peut-être quelques semaines ou même quelques jours –, il va m’annoncer que c’est fini entre nous. Qu’il est réellement tombé amoureux de Tiffany, que c’est réciproque, qu’il n’y peut rien, c’est comme ça. Dans mon cauchemar, il me dit que notre histoire à tous les deux était mignonne. Oui, c’est bien un cauchemar. Mais il reproduit exactement mes inquiétudes, mes craintes les plus profondes. Si profondes qu’il m’est impossible de me raisonner. Malgré ses déclarations, je n’arrive pas à y croire. Il m’a pourtant dit des dizaines de fois qu’il m’aime. Mais ça a toujours été si improbable. Même dans mon rêve, j’ai le cœur brisé. Je ne suis pas surprise par ses mots de rupture, mais la douleur n’en est pas moins grande. Je l’aime tellement. Je n’ai jamais éprouvé des sentiments aussi forts pour quelqu’un. Jamais. Et si je souffre déjà autant alors que ce n’est qu’un cauchemar, qu’est-ce que ça sera quand ce songe deviendra réalité ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par MimiSouris14092013 2018-07-14T16:20:31+02:00

– Je voudrais tant pouvoir nous éloigner de tout ça et qu’on puisse ne penser qu’à nous. Vivre tous les trois, sans avoir à se justifier sur nos faits et gestes. Si ça servait à quelque chose, j’abandonnerais tout pour vivre ça. Mais malheureusement, ça ne résoudrait rien. On continuerait à être traqués.

– Ne pense pas à ça. Tu ne pourrais pas vivre sans la musique. C’est ta vie. Je ne te demanderai jamais de tout quitter, ça serait injuste.

– Je sais que tu ne me le demanderais pas et c’est une des raisons pour lesquelles je t’aime. Mais la musique, je peux en faire, devant un public ou juste devant mes proches. Je me suis toujours moqué d’être célèbre. Ce que j’apprécie, c’est que les gens aiment ce qu’on fait, mais la célébrité en elle-même n’est qu’un fardeau. Et maintenant, ma vie, c’est toi et Matthew. Mais je connais la presse people et, même si j’annonçais que j’arrête tout, on ne nous lâcherait pas. Alors, je suppose que je vais suivre ton idée.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode