Livres
549 725
Membres
589 785

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de ronyab : Mes envies

Coloc avec mon Boss Coloc avec mon Boss
Erin Graham   
Etienne est un robot… froid, distant, charismatique… Il est à la tête de l'entreprise familiale.
Elisabeth est la comptable par intérim de la société d'Etienne, fleurs dans les cheveux, fantasque, elle sourit à la vie.
Rien ne les rapproche pourtant ils ont besoin l'un de l'autre….

Je retrouve avec plaisir les écrits d'Erin dont la plume nous entraine à chaque nouvelle histoire et une fois de plus elle confirme avec ce titre.
Ses personnages sont attachants, attachiants. Etienne est un véritable robot, il compartimente vie privée et vie professionnelle. Rien ne semble l'atteindre lorsqu'il est au travail. Lorsqu'un partenaire professionnel lui impose une vie personnelle stable, il n'a d'autre choix que de se trouver une fiancé. Et quand son frère et sa sœur s'emmêlent, sa "fiancée" est trouvée et c'est la joyeuse Elizabeth qui est désignée.
Cette jeune femme fantasque n'en a que pourtant l'allure, son passé l'a suit et la perturbe toujours autant.
De passé compliqué en secret révélé. Deux jeunes gens qui se découvrent, s'attirent, se détestent. Du rire aux larmes, ce roman vous captivera de la première à la dernière page.
Venez vous aussi découvrir l'histoire d'Etienne et Lizy et succombez au charme de la plume d'Erin.
Un coup de cœur.

par Elina62
Driven, tome 2 : Fueled Driven, tome 2 : Fueled
K. Bromberg   
Une superbe suite, c'est à partir de ce tome que cette série se distingue des autres.
On a une réelle construction de la relation entre Rylee et Colton. Tout n'est pas rose, bien au contraire...
Beaucoup de larmes, de douleur, de colère, un roller coaster sentimental.
J'aime que l'auteur ait inclus quelques chapitre du POV de Colton, on le comprend mieux et on l'aime encore plus.
Cette histoire est très bien écrite, les personnages sont "intelligents" et s'éloignent des clichés. Rylee est vraiment une femme forte qui s'accroche à ses convictions et qui ne se laisse pas marcher dessus, même si cela doit lui couter ce qu'elle a de plus cher.

Colton, on le sent évoluer, essayer, rater, essayer encore, on comprend ses difficultés, on a envie de le rassurer, de le secouer, de le taper.

J'ai beaucoup aimé les meilleurs amis des héros Beck et Haddie, ils apportent une touche d'humour appréciable et parfaitement dosé.

Et cette fin... j'ai sauté sur le tome 3 dès la dernière page tournée !

par Do83
They Used to Call Him Dangerous, Tome 1 : Sous l'emprise d'un criminel They Used to Call Him Dangerous, Tome 1 : Sous l'emprise d'un criminel
Laura Swan   
En découvrant la couverture je me suis dit : "ah c'est un thriller..." (car je lis rarement de thriller). puis j'ai lu le résumé, et j'ai adorée !
aussitôt reçu, lu et fini, addiction +++.
j'ai vraiment hâte que le tome deux sort, je n'ai pas fit attention qu'il venait de paraître sinon j'aurais surement attendu, enfin autant que possible.
c'est pas seulement une dark, on a pas de "nian-nian".
à lire, à dévorer tout ce que vous voulez, mais il ne faut pas passer a côté!

par Candiy-62
Off-Campus, Tome 1 : The Deal Off-Campus, Tome 1 : The Deal
Elle Kennedy   
Wooow!!!!
J'ai pris ce livre sur un coup de tête, ne m'attendant pas à grand chose.
J'ai été agréablement surprise. J'adore les personnages! Le sarcasme d'Hannah était hilarant, je l'ai adorée. Habituellement, les personnages féminins ont un passage dans le livre qui me fait enrager, mais pas Hannah qui, malgré un passé douloureux, reste les deux pieds sur terre et fait tout pour se sortir de sa douleur. C'est un trait que j'ai adoré.
Car, malgré que ce roman semble léger et rempli d'humour, l'auteure aborde des sujets sérieux. Cela rend l'histoire encore plus addictive.
Aussi que dire des gars dans cette histoire ?!
Garrett est p-a-r-f-a-i-t. Il ne met pas sa tête dans le sable quand ses sentiments évoluent (ce qui m'énerve lorsque des auteurs font ça). Sa répartie est excellente et je suis tombée en amour avec sa tête de cochon (quoique Hannah n'est pas mieux...)

Leur romance ne tourne pas autour du pot, elle évolue et on vit avec eux leurs hauts et leurs bas. L'auteure n'a pas précipité leur histoire, on a été témoin de leur relation qui se renforçait à chacune de leur rencontre.
Ce roman a été un vrai coup de coeur!

par Alexeee
Dark Romance Dark Romance
Penelope Douglas   
Voilà un roman que j’avais hâte de découvrir, notamment car son auteur avait déjà fait parler d’elle et ensuite l’histoire m’avait l’air assez inédite. J’aimerais remercier les Éditions Harlequin et NetGalley France de m’avoir permis de découvrir ce roman. Si je devais résumer mon état d’esprit ça donnerait ça : OhMonDieu. Je ne crois pas ressortir indemne de cette lecture, mon rythme cardiaque a été malmené par l’intensité du récit. Dès les premières pages le ton est donné et lorsque les sombres révélations ont été mises en lumière, j’ai cru que je n’allais pas m’en remettre. Le début a tout d’une romance classique et rapidement j’ai cru que j’allais suffoquer tellement certains chapitres sont frustrants.

Cette lecture ne conviendra pas à tous les lecteurs, ce n’est pas que le contenu soit dur, mais le récit dégage un côté malsain et l’intensité est telle qu’immédiatement la tension monte et j’ai parfois ressenti un certain malaise face à des scènes qui en soit du point de vue de l’héroïne sont stressantes, mais derrière pour le lecteur on a tendance à imaginer le pire. Tout ce stresse n’est pas bon pour mon cœur, j’ai ressenti tellement d’émotions par anticipations que j’ai vraiment cru que mon cœur allait lâcher. Afin de préserver l’intrigue, vous comprendrez que cette chronique n’abordera pas certains points essentiels à l’histoire et par sadisme, j’ai envie de vous voir tomber des nues face à la noirceur de l’intrigue.

Michael Crist est un personnage qui ne va pas dans la demi-mesure, issu d’une famille riche il a toujours obtenu ce qu’il désirait. Depuis l’enfance il côtoie Erika Fane, sans vraiment prêter à la jeune femme, également originaire d’une famille aisée, la jeune femme n’a jamais manqué de rien. La mort soudaine de son père, va la placer au rang de petite chose fragile par son entourage et tout le monde s’entend à la protéger de la moindre contrariété. Seulement seul Michael la voit telle qu’elle est vraiment et alors que tout le monde pense qu’elle prend une décision irréfléchie, Rika décide de quitter subitement son université, afin d’affronter la vie à sa manière et repartir de zéro sans parents, sans amis, rien qu’elle pour s’assumer.

Penelope Douglas a encore une fois prouvé qu’elle est maître dans l’art des relations mêlant haine/amour. Elle réaffirme son talent en suscitant des émotions contradictoires pour une romance qui n’aurait pas dû nous faire ressentir ça. C’est assez difficile à expliquer, on s’attache énormément au personnage de Rika, elle a tout d’une héroïne qui mérite d’être chouchoutée et pourtant elle n’est pas aussi sage que tout le monde le pense. Je suis passée d’un Michael qui fait grimper la température, à une douche froide face à ce qui se profile pour la jeune femme. J’ai été intriguée, excitée et finalement ce qui l’a emporté est un sentiment assez particulier, car arriver à un bon quart de la fin l’intensité est retombée d’un coup et le rythme du récit a pris un nouveau tournant qui m’a donné l’impression d’avoir perdu les émotions qui menaçaient d’exploser depuis le début du roman et pour ça, je n’ai pas pu lui mettre cinq étoiles.

Si vous devez retenir une chose de ce roman, c’est que la plume est très addictive et même si je n’ai pas toujours adhéré ce qui se déroulait, car assez machiavélique, les pages défilent à une vitesse impressionnante, même si le dernier quart m’a un peu déçu, car j’ai perdu une part de l’intensité qui m’avait animé pendant une bonne partie de ma lecture. Mais parfois, ça fait du bien de sortir de sa zone de confort, d’essayer des romans qu’on n’aurait pas pris le risque de découvrir. Toutes ces émotions contradictoires ont rendu ma lecture vivante et unique.

http://wp.me/p4u7Dl-30O

par Luxnbooks
L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi
Anna Zaires   
Un tome légèrement au-dessus du précédent. Et pourtant même si je l’ai préféré au T1, ce n’est pas un coup de cœur... Et oui je sais, je suis bizarre ^^

On retrouve Nora et Julian exactement comme on les avait laissés. Il est revenu la chercher et cette fois-ci, elle décide de le suivre de son plein gré...

De ce fait on pourrait croire que tout va changer. Vu que ça y est Nora est consentante, on se dit que Julian va changer. Mais non, il est toujours égal à lui-même. Il fait toujours ce qu’il veut même si pour ça il doit blesser Nora...

La nouveauté ici c’est qu’on a son point de vue et franchement c’est flippant ! Julian est flippant ! Il peut se montrer tellement froid, méchant, et intraitable avec elle. Mais ensuite il devient presque un ange. C’est très troublant. Je ne sais pas si vraiment je l’aime au vu de ses actes, mais je me tue à essayer de lui trouver des excuses pour son comportement. Toutes les petites « failles » que l’auteur nous laisse percevoir, me font espérer qu’il ne soit pas complètement mauvais. Même s’il ne faut pas se leurrer, Julian est vraiment un sadique...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/05/17/32072196.html

par lilitth
Les Frères Benedetti, Tome 1 : Salvatore Les Frères Benedetti, Tome 1 : Salvatore
Natasha Knight   
https://unlivreunehistoireunelectrice.blogspot.com/2019/11/salvatore-de-natasha-knight.html

Le premier tome de la saga « Benedetti Brothers » relate la relation de Salvatore, benjamin de la fratrie et Lucia, fille cadette du clan adverse.
Nous sommes plongés en plein conflit de mafia italienne. D’un côté les « Benedetti » et de l’autre les « DeMarco. »

Salvatore est le deuxième fils du clan Benedetti, il a vingt quatre ans, et malgré les apparences qui le font passer pour un monstre sans cœur. Il est au fond, un homme bien qui cherche par tous les moyens à faire le moins de casse possible. Mais attention, il est loyal et sincère mais pas bête non plus, il ne fait pas de cadeaux aux ennemis ou aux personnes qu’ils le trahissent.

Lucia est la deuxième et dernière fille DeMarco, elle est âgée de seize ans à la signature du contrat.
Elle est belle, intelligente et n’a absolument rien à voir dans la guerre qui oppose les deux clans italiens mais malheureusement pour sauver les siens, elle doit se sacrifier et elle appartient désormais à Salvatore.

Cinq ans après la signature de ce fameux contrat, Salvatore vient récupérer son dû.
En effet, le padre DeMarco est mort et Lucia a terminé ses études et est âgée de vingt et un ans maintenant.

Les débuts sont loin d’être facile entre nos deux tourtereaux, car Lucia possède un caractère bien trempé et surtout elle ne veut absolument pas obéir aux ordres de Salvatore.
Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’il souhaite juste la protéger de son père et de son petit frère Dominic.
Salvatore tombe sous le charme de Lucia assez rapidement, sans pour autant le lui montrer car c’est une faiblesse. Et il ne veut pas qu’on s’en serve contre lui.

Lucia est très têtue, mais aussi très intriguée par son geôlier. Il lui fait ressentir des émotions et sentiments encore inconnus, et cela lui fait peur. Elle a un but, une revenge à prendre et ne veut pas s’éloigner de son objectif et décevoir les siens.
Mais l’attraction qu’elle ressent vis-à-vis de Salvatore est trop forte, malgré ses réticences elle cède à la tentation.
Salvatore instaure des règles, si celles-ci sont respectées, elle gagne une récompense, si non une punition.
Autant vous dire, que certaines scènes sont chaudes bouillantes.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman. L’univers, l’histoire et la romance sont bien traités et les personnages touchants.
Leur duo fonctionne, il est crédible et addictif.
La plume de l’autrice est simple, fluide et facile à lire.
Elle arrive à nous transmettre les émotions souhaitées et arrive à nous immerger dans son univers.
C’est un premier opus réussi pour ma part, j’ai hâte de connaître la suite de la saga avec les aventures de Dominic.
En effet, c’est un personnage sombre, violent et très mystérieux. Il donne vraiment envie d’en savoir davantage sur lui et son parcours.

Conclusion :
Un premier tome qui pose les bases, et nous fait découvrir l’univers souhaité par l’autrice. Des personnages touchants et bien travaillés. Une belle romance qui arrive à naître malgré le chaos et la violence. Une plume fluide et surtout une histoire addictive.

par Emy3489
Dark Legacy, la trilogie, Tome 1 : Sacrifice Dark Legacy, la trilogie, Tome 1 : Sacrifice
Natasha Knight   
Un énième roman sur un enlèvement et le syndrome de Stockholm, sans saveur particulière, peut-être une pointe d'originalité dans l'histoire des deux familles, et encore. Des personnages antipathiques, fades, qui n'arrivent pas à affirmer leur caractère. Non vraiment, passez votre chemin si vous aussi vous en avez assez des viols et enlèvements.

par Julie-393
Collateral Damage, Tome 1 : Œil pour oeil Collateral Damage, Tome 1 : Œil pour oeil
Natasha Knight   
Excellent livre vraiment j attend la suite car je suis rester sur ma faim

par Marie-24
Fight for Love, Tome 1 : Real Fight for Love, Tome 1 : Real
Katy Evans   
Déçue pour ma part, j' en attendais sûrement trop. Mais faut dire qu' entre la nenette qui mouille toutes les deux pages, le manque cruel d' histoire, car oui il n' y a pas d' histoire, on suit la mise en place d' une relation qui devrait être très complexe et belle mais au final tout est effleuré pour ne laisser que le cul. (Trop de cul tue le cul :p)

Il aurait été plus intéressant pour ma part de développer les phases de cette maladie terrible.
Je lirais sûrement le deuxième tome même si au vue des avis sur goodread j' ai un peu peur :p

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode