Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ropoud : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Vampires de Chicago, Tome 12.5 : La morsure fantôme Les Vampires de Chicago, Tome 12.5 : La morsure fantôme
Chloe Neill   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/03/avis-en-vrac-31.html
Une novella très sympa bien qu'elle n'apporte rien à l'histoire principale.

Merit et Ethan se préparent au grand événement qui va bientôt arriver quand ils sont appelés sur un cas bizarre : quelqu'un a fouillé une vieille tome dans un cimetière. La personne en question a utilisé un rituel pour appeler un fantôme. Ayant peur qu'il s'agissent de quelqu'un avec de mauvaises intentions ils vont voir sur place, mais ne trouvent rien. Pourtant après être rentrés chez eux la maison Cadogan semble d'un coup être hantée, des accident arrivent ... que ce passe-t-il donc?

Une petite histoire indépendante très sympathique en fait. Une enquête avec des moments drôle qui nous sors un peu des grosses menaces bien méchantes des tomes précédents.
Après comme je l'ai dit elle ne sert pas à grand chose dans la trame principale mais nous permet de retrouver les personnages entre deux histoires plus importante. De quoi nous faire patienter jusqu'au tome prochain quoi !

Merit et Ethan sont égaux à eux même, de même que les personnage secondaire (Luc, Catcher ...).
En gros c'est juste une version plus légère et plus courte des romans de la série !

16/20

par lianne80
Georgina Kincaid, Tome 1 : Succubus Blues Georgina Kincaid, Tome 1 : Succubus Blues
Richelle Mead   
Premier constat après la lecture de ce premier tome, c'est que l'action ne prédomine vraiment pas. Une succube n'est vraiment pas au dessus de la chaine alimentaire des immortelles et Richelle Mead ne nous détrompera à aucun moment. Pour quelqu'un comme moi qui aime les histoires mouvementées, j'avoue que ce n'était pas gagné d'avance et pourtant, j'ai véritablement savouré ce livre. Il faut dire que je suis littéralement tombé sous le charme de Georgina. Rarement une héroïne n'a été aussi touchante que cette succube millénaire. Sacrifiant son âme délibérément pour une seule erreur, arpentant les siècles en volant l'énergie vitale des hommes "bon" (plus ils sont corrompus et moins ils ont d'énergie vitale à transmettre), elle ne trouve le bonheur qu'avec des relations éphémères avec d'autres immortels. On comprend donc parfaitement le blues qui l'anime et son choix à ne plus vouloir voler l'avenir d'hommes honnêtes.

Richelle Mead décrit parfaitement bien des sentiments purement humain d'une personne qui n'était pas préparée à traverser les siècles et à semer le mal. Comment ne pas être touché face à un amour impossible? Non car elle est une Capulet et lui un Montaigu mais tout simplement car la moindre affection causerait la perte de celui qu'elle aime. On a vraiment envi de pleurer avec elle quand elle pose son regard sur des enfants qu'elle ne pourra jamais avoir ou quand elle éconduit celui-qu'elle aime sans que celui-ci n'en comprenne la raison.

Quand aux autres personnages qui arpente le livre, nous avons ses amis immortels ne m'auront guère laissé une grosse impression. Ce ne sera toutefois pas le cas de l'ange Carter qui, malgré son apparence froide, me touchera à plusieurs reprise (j'ai littéralement fondu en larme à la fin du livre ou il est en compagnie de Georgina). Quand aux amants "potentiel" (car bien sur, nous en avons), Roman ne m'a guère laissé une grande impression. Il m'a tellement fait penser au petit ami parfait "typique" que je n'ai à aucun moment senti mon cœur se serrer dans leurs relations. Je ne peux pas en dire autant de l'écrivain Seth qui, sous des couverts maladroits et timides cache une profondeur et des sentiments qui ne peuvent que toucher le lecteur.

Et l'intrigue dans tout ça? Et bien, si elle est présente, elle ne sera pas vraiment la prédominance du récit. Quelques événements ci et là qui permettra de la relancer et une Georgina qui fera fi des ordres de son supérieur pour trouver la nature de l'être qui tue les immortels. Dommage que l'identité du mystérieux meurtrier devient assez vite évidente et manque un peu d'originalité.

Certaines personnes qui ont lu la série m'ont certifié que la série perdait un peu de charme et finissait par tourner en rond par la suite. Il m'est encore impossible de dire si c'est vrai mais dans tout les cas, ce tome 1 m'a profondément ému de par son personnage principal. Rarement une héroïne de Bit-Lit n'a su m'atteindre à ce point et à me mettre la larme à l'œil chaque fois qu'elle même partait en sanglot. Pour ça, un grand bravo à Richelle Mead.

Et dernière chose, un grand merci à Milady qui au final est revenu sur son choix premier de couverture (peu attrayante) au profit de la magnifique couverture du Grand Format.

par Caly
Les Vampires de Chicago, Tome 10.5 : Vacances mordantes Les Vampires de Chicago, Tome 10.5 : Vacances mordantes
Chloe Neill   
Lu en anglais en seulement 1 heure malgré le fait que j'ai seulement quelques rudiments dans cette langue.
C'est une assez courte nouvelle et l'on suit nos deux héros favoris. Même en vacances ils ne sont pas tranquilles. En effet, après être arrivés depuis 30 minutes , ils écopent d'un meurtre à résoudre. Malgré cela, les deux tourtereaux restent toujours autant complices et amoureux l'un de l'autre!
On retrouve aussi Gabriel et Damien qui vont les aider à retrouver le meurtrier et à enterrer une vieille querelle entre habitants.
Des passages drôles ( Merit qui titille Ethan à propos de Damien....) qui font bien digérer la nouvelle .

par patoch38
Marked Men, tome 2 : Jet Marked Men, tome 2 : Jet
Jay Crownover   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/04/01/marked-men-tome-2-jet-jay-crownover/

Le premier tome de Marked Men avait été une incroyable surprise, tant et si bien que j’avais eu un joli coup de cœur pour cet opus aussi surprenant qu’addictif. J’avais donc hâte de renouveler l’expérience avec la suite, même si je redoutais un peu le fait que cette dernière ne soit pas à la hauteur.

Alors, effectivement, j’ai préféré Rule à Jet, mais cela ne s’est joué qu’à un cheveu. J’ai vraiment apprécié ce second opus à sa juste valeur, dans la pure continuité de l’histoire précédente, et c’est avec plaisir que je me suis replongée au cœur de notre groupe de tatoués préférés.

Ayden m’a étonnée, mais Jet m’a complètement faite craquer. Vu son étoffe de rock star, je pensais que l’on aurait affaire à un tome où la femme allait courir après le mec. Pour ma plus grande surprise, ce fut l’inverse. Il faut dire qu’Ayden et Jet cachent bien plus de choses qu’ils n’en laissent transparaitre. La fragilité de Jet m’a prise au dépourvue et m’a sincèrement touchée ; ce grand garçon m’a émue et je n’avais qu’une envie : qu’il puisse trouver le réconfort qu’il cherche inconsciemment. Ayden, quant à elle, m’a étonnée, non pas dans sa façon d’agir, mais dans sa dualité ; ce conflit constant entre là Ayden d’aujourd’hui et celle de son passé. Alors quand ce passé ressurgit, ce n’est pas forcément pour le meilleur, et j’ai vraiment été scotchée par ce passif que je n’avais absolument pas entr’aperçu chez elle.

Mais là où Jay Crownover se démarque vraiment dans son genre, c’est qu’elle n’abreuve pas son histoire de scènes de sexe. Souvent, c’est la surenchère dans ce genre d’histoire, où les scènes explicites prennent le pas sur l’histoire principale et ne servent plus à grand chose au bout d’un moment. Ici, c’est l’inverse. Chaque moment intime est judicieusement placé sans que cela ne fasse trop ; chaque scène permet à l’historie d’avancer… et c’est vraiment quelque chose qui m’avait marquée dans le premier tome, cette justesse et cet équilibre, et que j’ai adoré retrouver une nouvelle fois dans la plume de Jay Crownover.

Pour conclure : j’ai encore passé un excellent moment avec nos Marked Men. Jay Crownover a su trouver ce juste milieu dans son écriture pour nous livrer une histoire aussi sensuelle qu’intrigante. Le tout saupoudré de bad boys tendres comme des nounours. Je suis toujours aussi conquise après ce second tome, et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite de la bande !

par Kesciana
Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil
L.J. Smith   
Quand j'ai commencé ce livre, (y a un petit bout déja) je m'attendais à un vulgaire remake de Twilight mais non pas du tout ! Et non encore à tous ceux qui disent que L.J Smith à copié sur Stefenie Meyer ce n'est pas vrai ! Le début du tome compte quelques similarités mais ça part vite dans un tout autre sens. De plus, Journal d'un vampire a été écrit avant Twilight donc...
Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables
Laurell K. Hamilton   
Quand on se plonge dans les aventures d'Anita on n'en sort plus ! Un livre qui vous entraine et vous rend nostalgique de la période "Buffy" même si Anita tient largement la comparaison !

par lily
Je veux vivre Je veux vivre
Jenny Downham   
Dire que ce livre ne m'a pas ému serait mentir, il est juste exceptionnel ! J'ai véritablement eut du mal à le terminer vu que ma lecture était ponctuée de sanglots. Je me suis vraiment remise en question après avoir lu ce livre, qui m'a énormément aidé à faire le deuil d'une personne proche. J'ai encore des frissons rien que d'y repenser. En tout cas, je ne dis pas ça souvent, mais Merci Jenny Downham, merci de m'avoir aidée à franchir un cap que je pensais insurmontable.

par vagabonde
Trois secrets entre nous Trois secrets entre nous
Monica Murphy   
C'est toujours un plaisir de retrouver la plume de Monica Murphy qui arrive à nous toucher en toute simplicité.
Alors même si cette histoire est moins sombre et moins intense que "Une semaine avec lui", on retrouve ici des personnages, Jen et Colin que nous avons découvert dans "Deux mois sans elle", qui ont des secrets, des peurs et beaucoup de mal à communiquer.
Ce livre est un concentré de tendresse, d'amitié, de passion et de doute. Mais on peut très vite trouver agaçant cette façon qu'ils ont de refouler leurs sentiments à chaque instant en pensant que l'autre ne peut pas ressentir la même chose, s'ils se parlaient ils le sauraient ! Et puis c'est facile de ce cacher derrière des secrets qui ne sont pas insurmontables. Rien à voir avec ceux de Drew !
L'histoire est à deux voix, il est attendrissant de voir que Jen et Colin ressentent les mêmes choses, et qu'ils se renferment dans les mêmes doutes.
En résumé, un tome qui reste très agréable à lire avec de beaux personnages, de beaux sentiments, avec aussi beaucoup de tendresse, d'amitié, de passion et de doute.

par coco69
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
100 % rose 100 % rose
Élizabeth Colette Labbé   
Ce livre est vraiment bon! Les sujets abordés sont très bien décrit et ne nous laisse pas indifférent. J'ai bien aimé que Rose et Camille se retrouvent à la fin du livre même si Rose se tenait très bien avec ses nouveaux amis! C'était une excellente lecture!

par Ded200313