Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Rose56 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Les Gardiens de l'Éternité, Tome 7 : Tane Les Gardiens de l'Éternité, Tome 7 : Tane
Alexandra Ivy   
Lorsque je me plonge dans l'univers de Alexandra Ivy, je sais à quoi m'attendre, une histoire légère qui fait la part belle à la sensualité de nos vampires, un peu de sourires avec notre gargouille nationale et son langage burlesque, quelques aventures qui vont réunir les personnages déjà rencontrés, depuis quelques épisodes, la découverte des quatre sœurs garous manipulées génétiquement, rien de bien puissant niveau intrigue mais il se trouve que j'ai une affection particulière pour cette saga même si tous les tomes ne sont pas de qualités égales, peu importe je la prends comme elle est et toujours avec plaisir!

Cette histoire est le parallèle de celle de Salvador, dans le sens où l'intrigue démarre au même moment que celle du tome précédent, avec d'autres personnages que nous avions laissés en cours de route! Alors que le roi des garous se trouvait dans les tunnels à la recherche du séduisant bâtard Caine qui l'avait enlevé, Tane était à la poursuite d'une demi djinn que l'Anesso voulait voir comparaître devant les oracles, cette race étant classée rebelle et interdite!
De même Caine délivrait une prophétesse prisonnière du Seigneur sombre, Cassandra, quatrième sœur louve, et devenait un sang-pur en ressuscitant!
Nous avons donc ici plusieurs couples qui interagissent et dont nous suivons l'évolution, certains penseront que l'auteur s'éparpille n'ayant plus assez de matière pour se concentrer sur un seul couple, mais j'ai apprécié ce changement qui apporte un petit air de renouveau à l'ensemble!

Celle que Tane pressentait être une sorcière cache un secret et tente d'éloigner le vampire de la cachette qu'elle préserve! Durant cette poursuite, le vampire Charon s'est rendu comte qu'il avait cette femelle dans la peau, mais intelligent, son intuition le portait à croire que sa femelle était importante ainsi que le secret qu'elle tentait de préserver. Et pour cause.....

L'attirance entre ces deux là est immédiate donnant un ton très sensuel à leur aventures! Mais Tane n'est pas le seul à retenir l'attention de la djinn puisqu'elle se sent immédiatement en connexion totale avec ce petit être laid qui se rallie toujours les faveurs des femelles et l'irritation, l'agacement, le mépris ou autre sentiments assez négatifs des mâles, j'ai nommé notre adorable petite gargouille Française Levet...

Layla est également à la recherche de ses origines et entraîne nos deux mâles à Londres, où ils se retrouvent face à Victor le chef de clan local et Juliet son épouse sorcière. J'aurai aimé connaitre leur histoire car ce couple a l'air aussi marrant et dissocié que les autres, un vampire avec son pire ennemi une sorcière....Nous retrouvons ici le même schéma que pour les autres tomes, une femme solitaire qui découvre l'amitié d'une femme et le désir d'un mâle puissant et létal! La rapidité de ces sentiments peut prêter à sourire, mais bon! Nous lui découvrons une famille pas piquée des vers avec cette tantine aux allures de comtesse sanglante totalement psychopathe qui grâce à son âme damnée de mage Sergei, compte bien régner sur le monde aux côtés d'un être purement maléfique. Le catalyseur étant le secret que protège Layla...

Tous nos vampires vont donc unir leurs forces pour empêcher un tel désastre! Et nous voyageons de Londres aux États Unis jusqu'en Sibérie, ce qui va sans doute faire rire certaine, puisque notre vampire létal est toujours pied nu et seulement vêtu d'un grand short kaki....je dois tout de même avouer que je n'ai pas cru à l'histoire d'amour de ces deux là, il y a effectivement un lien très fort qui les lie, mais plus sexuel qu'autre chose, aussi lorsqu'elle lui déclare sa flamme, ça m'a fait largement sourire, à n'en pas douter, elle a de quoi aimer ce corps, mais le reste???? Bref!
Nous faisons également la connaissance des héros du prochain tome, la vampire chasseuse du Conseil Jaelyn et sa proie sexy le Sidhe Syvermyst Ariyal qui nous laissent présager de superbes rebondissements pour la suite...et nous entendons à nouveau régaler de cette fameuse vilaine fée qui se cachait dans les brumes d'Avalon...


par Seregan
Donne-toi Donne-toi
Mia Carre   
Avant de commencer mon avis je dirais juste une chose non cette histoire n'est pas une Dark Romance comme certaines le pense !

Petite histoire très bien, et surtout dans un contexte completement different de ce que je lis d'habitude. Nous sommes donc ici au coeur d'une secte " Eden", une petite ville construite dans le désert il y a plus de soixante ans par le grand père de Ronan dont le chef et maintenant son père.

Ronan revient donc a Eden six ans après être parti pour une mission, au début on apprend qu'il en est tout retourner qu'avoir était aussi longtemps a l'extérieur D'Eden l'a changer. Il va donc être dans l'obligation pendant trois jours de faire un genre de rituel et c'est donc Tilda qui va s'occuper de lui pendant ses trois jours. Juste un peu plus tard le chef d'Eden décidera d'unir Tilda et Ronan à la prochaine pleine lune. Celle-ci était dejà fiancé et avait des projets d'avenir qui tomberons a l'eau.

Pour ce qui est de notre couple Ronan et Tilda, même si l'histoire est courte leurs histoire n'est pas aller aussi vite que je l'aurais penser en voyant le nombre de pages (239). L'auteur à prit le temps de développer leurs sentiments vis à vis de l'un et l'autre. Et elle à également prit le temps d'approfondir l'histoire autour de cette secte qui rester un grand mystère.

Puis plus les pages se tournent et plus nous apprennons des choses, des choses cachées. Que finallement Eden n'est pas aussi idylique qu'on le croirait mais je n'en dirais pas plus car ce sera à vous de le découvrir.

Malgré toute cette histoire de secte, nos deux personnages ont un très fort carractere et lorsqu'ils se dévoilent l'un à l'autre nous avons droit a de moments magique entre eux. Pour cette fin je ne voyais pas autre chose que ce qui c'est déroulé mais si ça m'a vraiment laissé sur ma faim. Et j'ai eu beaucoup de mal a laisser partir tout ses personnages lorsque j'ai tournais la derniere pages de cette histoire.

Alors un conseil, vous n'allez pas être déçus par cette magnifique histoire !

https://www.facebook.com/Melanielitdeslivres/

par melanie38
Stepbrother Love Stepbrother Love
Zoé Murat   
Un véritable coup de coeur.

Cette histoire est à la fois bouleversante et remplie de tendresse. On y découvre un Nash pleins de surprises, une Esmée débordante de courage, une famille incroyable, une seconde chance et un nouveau départ.
On a le souffle coupé, le sourire le plus radieux qu’il soit et des mouchoirs à dispositions face à cet amour indestructible.
Love Deal Love Deal
Alfreda Enwy   
Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je trouve que c'est long, c'est cousu de fil blanc, c'est un peu niais. Les personnages ne sont en rien intéressant à mon goût. Poppy change très rapidement d'avis, de goût, d'idée. Eren est un peu plus intéressant mais vraiment sans plus. Les copines du roller derby passent inaperçues, à part Johanna, qui amuse de temps à autre. Gosling est assez drôle, quoi que. C'est trop rapide, tout est beau tout est jolie. La première et seule querelle arrive à 95% du livre. Et du coup c'est trop longuet.
Bref, il ne m'a pas plu à moi personnellement, mais si quelqu'un cherche un livre mignon pour remonter le moral sans accroc ni but réel , lisez celui ci.

par Flambisou
Love Play Love Play
Alfreda Enwy   
J'adore Alfreda Enwy, son écriture ses idées l'enchaînement de ses histoires!
Pour ce livre c'est exactement pareil les personnages sont bien décrits l'histoire avance petit à petit. Mais je reste mitigée je suis un peu déçue!
J'ai trouvé l'histoire assez banal avec très peu d'originalité. J'attendais beaucoup plus de cet auteur.
C'est un simple New Adult qui se lit facilement pour passer le temps.
La fin et l'épilogue remonte un peu le tout je trouve.

par xuxu
My Hipster Christmas My Hipster Christmas
Mag Maury   
je viens de terminer et c'est une deception. Une enieme bluette de plus sans originalite et qui aurait merite tellement mieux en etant plus developpe et aprofondie. Line (ou Pauline je vois pas ce qu'elle reproche à son prenom) merite quelque baffes sur sa façon de reagir (reaction digne d'une ado de 16 ans). Le personnage de Jordan est un peu plus interessant mais la encore on le survole et cette façon d'essayer de nous en tenir en haleine pour savoir ce qui le traumatise!!!! la misére !. Et cette fin super rapide et degoulinante de guimauve saturee de sucre a nous donner des caries. Bref aussitot lu aussitot oublié.

par chivas
Dark Ride Dark Ride
Ana Scott   
Mon commentaire ne va pas être très agréable. Ni pour l'auteur ni pour son éditeur. Comment? Comment pouvez vous parler du traumatisme du viol avec autant de légèreté?
[spoiler]Cassandra se fait violer par son beau père dès les premières pages du livre[/spoiler] mais non...ce n'est pas grave puisqu'elle va rencontrer le formidable Aaron, beau, ténébreux, sexy et qui en un clin d'oeil va lui faire oublier qu'elle a été ravagée par un autre homme. Parce que c'est bien connu, un viol ça s'oublie super facilement, n'est ce pas? Un mars une bière et ça repart? Je déteste ces écrits "dark" qui font sous couverts d'une histoire d'amour romantique l'apologie des violences faites aux femmes. Voilà pourquoi je n'en lis pas. Mais ici, pas même le prétexte du syndrome de Stockholm pour enrober la chose. Non, non, cassie va vite oublier sa mésaventure dans les bras du bel Apollon de service (qui accessoirement se conduit comme une brute épaisse, mais c'est pas grave ça contribue à a rassurer cette brave Cassie). Qu'un auteur veuille écrire cela, pourquoi pas, le pays est libre, mais qu'un éditeur cautionne le tout dans une collection qui se veut plutôt large public...Car rien ici ne peut récupérer cela! Les personnages sont caricaturaux ils évoluent dans un monde en carton pâte ou le viol et son traumatisme sont niés au profit d'un texte sans âme et sans grandeur. Lamentable... A toute fin utile j'invite celle qui a écrit ce livre et son éditeur à regarder le téléfilm "parole contre parole"....pourtant l'héroine est une de ses femmes "fortes" qui s'écroule après se traumatisme. Sans doute n'a t elle pas trouvé le bon biker !

par Deus2002
Last Ride Last Ride
Ana Scott   
Le prologue reprend un passage de Dark Rider, mais du point de vue de Stan. Un monde de biker dangereux, une romance légère et passionnelle.

Les BlackAngels sont prêts à récupérer Travis dans un des repères d’Alejandro Dominguez. Alors qu’ils s’apprêtent à rebrousser chemin avec Travis dans les bras, une fille, pieds nus en chemise de nuit court vers eux. Elle est recouverte de cicatrices, ils repartent avec elle.
Stan désire cette femme passionnément, il la met sous sa protection. Julia est apeurée, elle a vécu l’enfer. Après voir aidé Trav, elle est acceptée au sein du club.

Stanley Cooper, deviendra la VP d’Aaron quand celui-ci prendra la place de Sam. Élevé au sein du club, il est loyal et a des principes comme ne jamais passer un moment avec les brebis. Il préfère les femmes mariées pour plus de liberté.
Julia Rodriguez, vingt-quatre ans est infirmière. Elle a perdu sa famille dans un incendie, et son frère l’a vendu. Elle s’est endurcie, et devenue forte. Elle a du caractère enfin assez pour tenir tête à un biker.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Stan et Julie. Les changements sont annoncés par leur prénom.
L’intrigue est travaillé, en restant très légère malgré les thèmes difficiles. Julia est seule, puisque son frère l’a vendu à Dominguez. Stan prend Julia sous sa protection au sein du club, mais elle le repousse au fait de ses agressions passées. Ils vont jouer à un jeu tentant la séduction et de dénie. Les mexicains sont loin de laisser encore une de leurs femmes partir de la sorte, la vengeance se prépare.
La plume est fluide, c’est très facile à lire. La romance est agréable, mais j’ai des doutes sur la passion. Les durs bikers tuent, mais restent des gros nounours. Certaines scènes d’action m’ont laissé perplexe sur leur déroulement. Le rythme est plaisant, les rebondissements s’enchaînent.
Les émotions sont intenses par moment, et trop surjoués par d’autres. Stan se sent vulnérable, il a peur d’aimer, et change d’avis trop régulièrement. Julia cède sans dire un mot. Entre la frustration et la colère, peur et souffrance, ils sont indécis. Les relations intimes ont torrides et explicites, en restant sages.
Les personnages secondaires sont les mêmes que dans le Dark Rider, Samuel et Angela, Trav et Cassandra, Elliot, Bill, Lohann et Kurt,...

Une romance très marquée, un fil rouge réussi avec l’histoire d’Angela, une plume légère, une intrigue menée dans la simplicité. Un moment de lecture plaisant !

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/03/blackangels-2-last-ride-ana-scott.html

par Matoline
Protect Me Protect Me
Lily Tortay   
Un avis + détaillé sur > https://wp.me/p6618l-f8M
[JULIE]
Protect me est une romance contemporaine qui réunit tous les ingrédients pour nous faire rêver !
L’auteure nous plonge complètement dans ce trio fusionnel où la famille est importante, qu’elle soit proche ou pas, qu’elle soit bénéfique ou non.
[...]
C’est une histoire véritablement accès sur les liens familiaux, les secrets, ceux qui vous veulent du bien mais qui peuvent aussi vous détruire. Avec ses origines italiennes, la famille Carminio est très soudée et exubérante, mais surtout aimante, quant à celle de Brooklyn est dissolue, et très réduite.

La petite Mia est tout aussi importante dans cette histoire puisque comme je vous le disais, ce n’est pas un homme que Brooklyn trouve, mais un père et sa fille avec tout son entourage. Il faut accepter le package et les licornes. C’est tout l’art de cette histoire, de cette capacité qu’a eu cette auteure à nous faire aimer tous ces personnages, si fusionnels, attendrissants. Chaque personnage s’ouvre, évolue au contact des autres, c’est comme s’ils avaient attendus d’être réunis pour s’épanouir.

C’est une belle leçon d’amour qui nous aie donné par cette romance. J’ai vraiment pris du plaisir à découvrir cette histoire, ressentant chaque émotion, senteur, saveur, partageant les sentiments de toute cette famille. Ils ouvrent leur bulle pour vous inviter à l’intérieur et on ne se fait pas prier pour les rejoindre.
Spicy Games, l'intégrale Spicy Games, l'intégrale
Anna Bel   
J’avais déjà repéré cette histoire lorsque qu’elle est sortie en épisodes, j’étais impatiente de commencer à le lire, en plus j’aime beaucoup la couverture, je la trouve très sensuelle.

Dans ce livre nous découvrons Camélia, elle s’apprête à participer à « Keep calm and cook ! » une émission télé de cuisine qui regroupe les meilleurs chefs cuisinier internationaux. Camélia représentera la France, grâce à cette opportunité elle espère voir sa carrière propulsée. Hébergée par sa meilleur amie, qui la décide à sortir un peu, c’est là qu’elle va croiser la route d’Alessandro, le moment qu’ils vont passer ensemble sera intense, mais sans lendemain pour la jeune femme.

Le jour où la compétition commence, Camélia va tomber de haut en découvrant que son bel amant d’un soir sera un de ses concurrents. Mais ça ne sera pas le seul obstacle entre elle et la victoire, entre juge corrompu et candidat prêt à tout pour gagner notre chef devra montrer de quoi elle est capable et ne pas se laisser abattre par les attaques et les jalousies de certains. Surtout quand son ex petit copain et ancien mentor fera sa réapparition, celui-ci n’est pas un homme bon, il s’est joué d’elle et elle compte bien se venger grâce à ses talents culinaires.

Les retrouvailles entre elle et Alessandro seront tendues, lui pensant qu’elle s’avait qui il était dès le départ. Mais rapidement ils vont apprendre à se connaitre, ils vont se dévoiler et se confier. Il fait partie de la compétition car il a un objectif en vue, mais celui-ci risque de détruire la carrière de Camélia. Il sera partagé entre son envie de vengeance et la peur de détruire la réputation de celle avec qui elle aimerait construire quelque chose de sérieux.

Leur relation débute pour Camélia sur une envie d’un soir mais elle est vue différemment par Alessandro qui s’attendait à la revoir, la stupéfaction quand il va découvrir qui elle est va le troubler. Pour la jeune cuistot, les mauvaises interprétations de ce qu’elle pourra entendre vont la laisser avec un gout amer, surtout depuis que son ex petit ami l’a trahi, elle du mal à accorder sa confiance. Alessandro devra se montrer franc et lui prouver à sa façon ce qu’elle représente vraiment pour lui sans pour autant en oublier la compétition.

J’ai apprécié lire cette histoire, j’ai aimé les personnages et les secrets qu’ils dévoilent au fur et à mesure. Découvrir une Camélia compétitrice tout en restant correcte et en gardant ses valeurs. Alessandro a été plus difficile à cerner, au départ je l’ai trouvé froid mais rapidement on se rend compte qu’avec son métier et son vécu, il est normal qu’il n’accorde pas facilement sa confiance, c’est quand il la fera entrer dans son monde que l’on découvrira qui il est vraiment.

J’ai apprécier que l’auteure pousse le coté culinaire en nous faisant découvrir des recettes de cuisine innovantes et avec une description assez poussée de ce qu’ils sont en train de préparer. Le côté « télé réalité » est aussi très bien amené, on s’y croirait vraiment, j’ai vécu les instants de stress, de doute en même temps que Camélia. Le fait que tout ne se rapporte pas au sexe a aussi été très rafraichissant, même si cela commence de façon très hot, on ne reste pas centré sur cet aspect de l’histoire, c’est plutôt plaisant.

Je m’attendais néanmoins à quelque chose de plus intense, je me doutais qu’entre Camélia et Alessandra il y aurait une attirance forte mais j’aurais voulu plus de reparties entre eux, plus de portes qui claquent et de larmes (ok je suis peut être un peu sadique). Ça reste tout de même une lecture qui m’aura beaucoup plu, j’ai passé un bon moment, mes papilles ont été en ébullition et mon cœur s’est épris de ce bel Italien, qui en plus d’être à tomber, sait cuisiner.

http://www.livresavie.com/spicy-games-de-anna-bel/#more-11580

par Natoche