Livres
394 587
Comms
1 385 999
Membres
288 975

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rose morte, Tome 1 : La floraison



Description ajoutée par audrey_mnzn 2015-04-05T13:16:11+02:00

Résumé

Dans une France en proie à de terribles dissensions religieuses, Rose, unique enfant du comte Greer en exil, est une jeune femme au caractère bien trempé. Mais son père, craignant pour son avenir, désire à tout prix la marier. C’est en essayant de se soustraire à ce destin qu’elle va faire la connaissance du comte Artus de Janlys. Par le biais de cet insaisissable aristocrate, la jeune femme va être propulsée dans un univers de dangers et de mystères, où les meurtres abjects qui terrifient la capitale trouveront une explication incroyable et pourtant bien réelle…

Afficher en entier

Classement en biblio - 443 lecteurs

Or
119 lecteurs
PAL
194 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Malea 2013-03-16T11:37:48+01:00

L'homme frappa encore.

Rose ouvrit les yeux démesurés. Au tréfonds de son être, quelque chose d'affreux tira sur ses chaînes...

Un autre coup tomba sur sa mâchoire.

Son regard s'alluma d'un éclat orangé...

Le sixième assaut lui rompit trois côtes. Elle hurla de douleur.

Alors la bête arracha ses entraves. Énorme et cauchemardesque, elle jaillit des abîmes de son âme, l'écume au lèvres.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

http://sanouplaiit.skyrock.com/3142576806-Rose-Morte-1-La-Floraison-Celine-Landressie.html

Rose Morte...

Que dire de ce livre? Je l'ai lu rapidement, en y regardant bien, et pourtant j'ai l'impression d'avoir trainé en longueur. Je sais très bien pourquoi, j'ai dû couper ma lecture et la reprendre pour parfois une centaine de pages, mais réellement, j'aurais aimé le lire plus vite.

Parce que ce livre est une pépite, une vraie.

C'est un petit coup de coeur. J'hésitais à le classer dans mes coups de coeur, mais je dois reconnaître beaucoup trop de qualités à ce livre qui m'a emportée pour ne pas le faire.

Rose Morte est un roman historique fantastique avec la plume qui va avec. Diantre, cette plume, mais... Elle est merveilleuse! J'ai eu la nette impression de lire un classique moderne. C'est déroutant et envoûtant, wouahou! La plume de Céline Landressie est en accord total avec l'époque dans laquelle se déroule l'histoire, avec néanmoins une petite touche propre à notre siècle. Quelque chose en somme, que Dumas et ses confrères n'auraient pas eu et qu'ils auraient été bien en peine d'avoir. Il m'a fallu deux trois paragraphes pour m'habituer, et puis ensuite, je me suis laissée emporter sans aucune protestation, découvrant ce monde ancien dont je connaissais deux trois petites choses de part mes lectures précédentes, découvrant parfois grâce au glossaire qui était loin de se présenter de trop des choses que j'ignorais.

Oui, Rose Morte fait partie de ces livres qui vous emportent et vous instruisent en même temps. Mais quelle merveille, non? Faire d'une pierre deux coups. Fabuleux.

Le vocabulaire, la manière de s'exprimer des personnages... Je ne doute pas que l'auteure a dû faire de nombreuses recherches pour donner de la vraisemblance à ses écrits, et je dois admettre que le travail est loin d'être celui d'un amateur. Tout ce que j'ai à dire, c'est bravo!

Quant à l'histoire en elle-même, elle ne manque pas de charme non plus. Je ne vous révèlerai rien de plus ou presque que ce que la quatrième de couverture ne dévoile, j'aurais trop peur de spoiler quoi que ce fût, et ce livre est bien trop sympathique pour que je m'y risque. Imaginez simplement des thèmes actuels avec cependant beaucoup moins de déraison et de... mmmmh... quel mot trouver... disons beaucoup plus de discrétion sur certaines choses. Les choses évoluent lentement, et comme le voulaient les moeurs de l'époque, non, une jeune femme ne se retrouve pas dans le lit de celui dont elle est amoureuse tout de suite. Loin de là! Le jeu était beaucoup plus intriguant à l'époque, et parfois l'on aboutissait à rien. Mais qu'est-ce que j'aime ces jeux où parfois un seul frôlement équivaut à beaucoup plus qu'autre chose!

Tout est développé à la bonne mesure, parfois en créant des tensions, parfois non... On suit le chemin et on s'émerveille. Ca a été mon cas, oh oui!

En plus de cela, Céline Landressie nous dresse des personnages uniques en leur genre. Forts de caractère, mystérieux parfois... Je les ai tous beaucoup appréciés (enfin, quand il le fallait, parce que pour détester les autres, c'est plus compliqué. Disons que l'antipathie a plutôt bien marché...), les trouvant très vrais, réels. Sans fioritures, non plus. Enfin, parlons surtout pour Rose, ou Eileen, qui a quand même un caractère bien trempé, il faut l'admettre. Cependant, Artus, en face, n'est pas non plus une pâte molle, loin de là, et son charme, son mystère, tout en lui, me donnent juste envie de faire "rrrrrrrr". Snif, pauvre fille que je suis. Les personnages secondaires du roman possèdent aussi des personnalités fort intéressantes, telles que celle de Charlotte, d'Adelphe, de lord Edmund, ou même encore de lady Mary. En quelques mots, parfois, Céline Landressie nous présente des personnages plus vrais que nature, et encore une fois, je ne saurai dire combien j'ai apprécié.

Je remarque juste que j'ai tendance à beaucoup parler, et ceci avec des manières qui ne sont guère de notre époque... Arg, cela me fait le même effet qu'après la lecture d'un classique normal! Mais ce n'est pas plus mal, après tout.

L'univers que Céline Landressie a construit, en dehors de l'époque historique que nous connaissons, est très riche et très intriguant. Il a parfois de quoi nous flanquer les jetons, tant il se mêle bien avec la réalité. C'est d'ailleurs pour ceci que le tome 1 de Rose Morte ne figure point dans mes coups de coeur. Parce que certains points m'ont... flanqué des frissons dans le dos. Moi qui vis dans un monde bisounours tout doux, j'ai été déroutée, sautant même quelques lignes pour soustraire mes yeux à des "vérités" (dans le livre, voyons), que je trouvais bien moins attrayantes que l'insouciance dans laquelle je me trouve. Cela n'est néanmoins apparut qu'une seule fois, puisque, comme Rose, j'ai eu soif de comprendre, et dès lors, je n'ai plus dérogé à la règle normale de lire toutes les lignes avec la plus grande attention.

Sauf lorsque l'horreur cédait le pas. Non, vous ne saurez pas ce qui a pu effrayer la pauvre jouvencelle que je suis. Diantre... Ca va de mal en pis. Bientôt, je vais faire des révérences pour saluer les gens. Il suffit, gredin de cerveau!

J'aurais envie de dire moult choses encore, mais de peur de spoiler, je vais poser ma plume ici, en précisant toutefois que j'attends la suite, non sans quelque impatience, puisqu'il me semble que des mystères doivent encore être levés, et que j'ai envie de retrouver Rose et Artus... (Cha, pauvre jouvencelle écervelée que tu es, amourachée d'un personnage fictif!)

Ce sera donc un 19.5/20, bien que j'avoue avoir eu du mal à poser une note sur un livre d'une telle qualité. Et je fais une révérence à Céline Landressie. J'aimerais un jour pouvoir écrire pareillement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lehonora 2017-10-16T21:46:14+02:00
Diamant

Chronique pour le blog Les Aventures d'une Plume. Cela fait un petit moment que j'ai lu et chroniqué le livre, mais je n'avais pas encore commenté ici ^^ :

COUP DE COEUR

"J’ai découvert cette saga totalement par hasard en trainant dans les stands littéraires, lors d’une manifestation geek/médiévale. La couverture, ainsi que le résumé, m’a attiré, mais dès lors qu’on m’a informé qu’il s’agissait d’une histoire de vampires, j’ai reposé le livre. Après toutes les histoires que l’on voit dans les livres, films et séries, j’ai eu peur de tomber sur la même chose. Le regret m’a habité. J’ai donc, décidé, avant de quitter les lieux, de repasser au stand…et d’acheter uniquement le tome 1 (le 2 venait de paraître).

Ce serait mentir que de dire que je n’ai pas été absorbée par l’histoire dès les premières pages. La plume de l’auteure est incroyablement belle et fluide. C’est un délice de laisser les yeux se poser sur ses pages. On est plongé dans ce monde du XVIe siècle, s’y croyant et vivant les pensées des personnages comme si elles étaient les nôtres. Ce tome 1 nous fait découvrir cette France de complots, où l’apparence prédomine. L’auteure prend le temps d’exposer les personnages principaux : Rose, Artus et Adelphe, que l’on continuera à suivre dans les autres tomes. On est centré sur Rose et ses problèmes de famille. À aucun moment, on ne se doute de l’existence des Vampires. D’ailleurs, ce mot n’étant pas encore inventé, « Vampire » n’est pas utilisé dans le roman. Le lecteur ne comprendra, qu’au milieu du roman, que des créatures étranges habitent ce monde : les vampires. C’est très subtil et on le comprend au fur et à mesure, presque en même temps que Rose qui se rend compte que quelque chose ne va pas.

Il y a de la crédibilité au niveau des personnages et de leurs histoires, de leurs relations. Rose est en avance sur son temps. Elle se veut une femme libre et autant dire qu’elle ne mâche pas ses mots. Elle refuse d’être comme les autres femmes et de se plier aux règles, mais elle n’a pas le choix au vu de sa condition dans la société. Elle subit, mais se bat. Artus est mystérieux, presque flippant et c’est ce qui fait tout son charme. Il cache la vérité, entrainant la jeune femme dans son monde sans l’avertir alors qu’on aurait pu croire le contraire. On a du mal à le cerner, se demandant quel est son but. Adelphe est le confident et sans doute le plus sage parmi ce trio. Les relations sont compliquées, mais c’est ce qui donne le réalisme. Les réactions sont dosées et chacun de nous pouvons nous dire « j’aurais agis pareil ». Certaines surprennent, mais demeurent en accord avec le personnage. Ils sont finement travaillés, et l’on ne peut que s’intéresser à eux, à leur vie et leurs envies. Au bout d’un moment, on les connait comme si on les fréquentait. Dans le tome 2, certaines réactions m’ont fait dire « pas étonnant en le connaissant ». Je me suis senti proche de ces personnages dès leur apparition. Rose m’a énormément touché. Pour Artus, c’est son côté intrigant et secret. Quant à Adelphe, j’avoue l’avoir réellement mis en 1re position en lisant le tome 2. Au final, je le considère comme le personnage central (mais je reviendrai dessus avec la critique du tome 2).

« Floraison » est lent, mais rapide. L’aventure ne s’étale pas sur des années, ni même sur plusieurs mois, mais elle reste intense. Le contexte est exposé. Les personnages se dévoilent tranquillement afin de laisser le temps au lecteur d’assimiler les informations. J’ai dévoré ce tome en un temps record, et je me suis empressée de commander le tome 2 afin de finir mon repas. Je juste lu les quelques 1res pages du tome 3, mais je ne doute pas être fascinée par cette nouvelle aventure.

La saga « Rose Morte » est conseillée pour tous ceux et celles qui souhaitent découvrir un nouveau monde. Les Vampires sont loin de ceux que l’on imagine et que l’on voit trop souvent actuellement. Ils sont violents, cruels, séduisants, mais redoutables et paraissent comme des monstres. Chose importante aussi, ils ne scintillent pas au soleil ^^"

Bisous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par malec 2017-09-21T17:04:50+02:00
Or

Ce premier tome est une réelle réussite.

On commence doucement pour ensuite être happer par l'histoire parfaitement écrite.

Comme le souligne Kaylanne certaines réactions des personnages m'ont gêné, mais a part cela, j'ai adoré ce premier tome....a voir le suivant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Grenat 2017-09-10T01:55:52+02:00
Or

Petite perle de litterature, la valse vesperale des mots de C.Landressie nous invite ici dans les voies sombres d'un monde crépusculaire où les intrigues ne se jouent pas sur des années mais sur des siècles. Entraînée bien malgré elle dans ce nouveau monde effrayant, nous suivons la fougueuse Rose, jeune femme du 16ème siècle et le mystérieux comte de Janlys dans leur quête personnel de la vérité. Un prélude captivant pour un roman que l'on ne lâche plus une fois en main!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissLiz 2017-08-07T17:47:38+02:00
Or

Ce livre est une petite pépite. D'abord publiée au édition de l'Homme Sans Nom, la série est actuellement publiée chez Milady. Ce livre est un alien parmi la littérature "bit-lit", personnellement j'ai plus eu l'impression de lire un roman gothique à la Bram Stocker ou Ann Radcliffe, et c'est ça qui fait de ce livre une merveille. L'histoire se passe à la fin du XVI siècle, en France. On y découvre Lady Eileen Rose Greer, dite Rose, la fille d'un noble anglais catholique réfugié à Rouen. Lors d'un bal, elle va faire la connaissance du mystérieux Comte de Janlys qui va la propulser dans un univers de dangers et de mystères. Dès les premières pages du roman, ce qui m'a frappée, c'est la plume de Céline Landressie. Je trouve que beaucoup de romans vendus comme historiques sont écrits avec une tournure de phrase trop moderne, ce qui a souvent comme effet de me faire complètement sortir du récit. Or ici tout y est, le vocabulaire est adapté, je n'ai pas souvent vu de romans se servir correctement du mots corps piqué :D , les expressions sont véridiques et totalement encrés dans le contexte historique, la manière dont les personnages se parlent et interagissent entre eux est réaliste et vraisemblable. Rose est d'une intelligence rare, émancipée et éduquée mais elle est enfermée dans le carcan de l'étiquette et des bonnes mœurs et est donc obligée de s'y conformée, au moins en apparence. Le langage employé par l'auteure m'a donc immergée dans l'époque et dans le récit. Le contexte historique des guerres de religions en France et du règne d'Elizabeth I en Angleterre est finement utilisé dans l'intrigue. Quant à l'histoire à proprement parler, elle fait vraiment gothique. Le lecteur devine depuis le début que Janlys est un vampire mais le mystère est tellement opaque qu'on finirait presque par douté. Le monde vampirique proposé par Landressie se rapproche de celui de Stocker ou plus récemment de Anne Rice. Les vampires ne sont pas ici des créatures "glamours" qui enjambent tous les problèmes qui se posent à eux mais bien des hommes transformés capables de meurtres de sang-froid, de stratégies sur plusieurs années voir décennies même siècles, mais qui restent des hommes avec des sentiments et des failles, comme par exemple le soleil. Les intrigues sont grosso modo aux nombres de trois.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Rose qui cherche à venger la mort de son père et à découvrir pourquoi il a été assassiné. Janlys enquête sur des meurtres contre les vampires d'un clan allié au sien et sur le faite que ces attaques soit liées aux découvertes faites par un émissaire vampire revenu du Nouveau Monde. Et finalement Rose doit s'adapter à sa condition de vampire et en découvrir toute les implications.

S'il devait y avoir un point négatif, ce serait le premier tiers du roman. La présentation du contexte traine parfois un peu en longueur et du coup les amorces d'intrigues sont un peu noyés au milieu, ce qui fait que quand elle sont utiles plus loin, on ne s'en rappelle pas de tous les détails. Mais ce point négatif reste quand même très minime par rapport à tous les points positifs.

Bref à conseiller à tous les afficionados de roman gothique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pampelune 2017-07-28T00:01:31+02:00
Diamant

Une découverte lente et savoureuse avant le coup de coeur!! Et là une révélation, point d'eau de rose mais une authenticité des plus rafraichissantes! Une aventure qui débute somme toute assez normalement mais qui se développe en une toute autre chose... Vie de nuit, ennemis de tout acabit, un festin pour les méninges!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par atoutlivre 2017-07-17T11:01:33+02:00
Argent

Quelle agréable surprise ! Et plutôt deux fois qu’une …

D’abord, dès les premières lignes je m’attends à lire une romance historique et à la base, ce n’est pas mon genre de prédilection…mais celui ci, il est passé comme une lettre à la poste. J’ai adoré!

Grâce aux échanges entre les personnages, j’ai été prise dans l’histoire d’entrée de jeu. Je n’avais pas du tout envie de lâcher le livre. J’ai vraiment eu l’impression de regarder un  petit feuilleton tellement il y avait des détails pour décrire les scènes. Juste comme il faut.

Ensuite, à force d’avancer dans le récit, je me disais « Mais enfin, Artus, il est bizarre quand même » et comme pour moi je lisais une romance historique, je me suis dit que je devais surement divaguer… Jusqu’au moment où effectivement, j’ai -- la suite https://atoutlivreblog.wordpress.com/2017/06/30/la-floraison-rose-morte-tome-1-celine-landressie/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrielle-1 2017-07-13T11:41:33+02:00
Diamant

Ma première réaction quand j'ai commencé le roman fut de me dire : "Wouah, c'est écrit tout petit et les chapitres sont suuuuuuper longs !"... puis, au final, je me suis fait avaler par l'histoire et la taille de la police et des chapitres a été relégué en second plan.

J'ai beaucoup aimé la première partie du roman, la première moitié, dans laquelle on découvre Rose, sa famille, le contexte qu'il y a tout autour d'elle. On retrouve avec cohérence l'envie et le besoin de ses parents à la marier, avec l'habituelle demoiselle qui ne veut rien y entendre. J'avoue que j'ai été très vite agacé et irrité par le comportement de Lady Mary. A chaque fois qu'elle apparaissait dans une scène, j'avais envie de la baffer... mais, visiblement, un certain traumatisme l'a bouleversée. Elle semblait aller encore bien dans le prologue, bien que déjà assez agaçante, du coup, je me suis demandée quand ça avait bien pu arriver, en plus de devoir quitter son pays d'origine... mais je n'ai pas eu la réponse à cette question dans le premier tome... Peut-être dans la suite ? Si ce n'est pas le cas, je trouve que ça aurait été dommage d'en faire un personnage aussi antipathique, de lui attribuer un traumatisme, et de ne pas l'expliquer un peu plus...

J'ai aimé suivre Rose dans ses manigances pour faire échouer la dernière tentative de son père à la marier, sa relation avec Charlotte mais aussi avec la petite Lucie. Découvrir Artus à travers ses yeux était également intéressant... jusqu'au moment où ils retournent au manoir de ce dernier. Là, pour le coup, je me range carrément de l'avis d'Adelphe (le frère d'Artus) : Tu peux pas la larguer comme ça sans rien lui dire de sa nouvelle condition ! Oui, parce que bon, même s'il y a quelques modifications du genre (c'est pas moi qui vais blâmer la chose !), cela reste assez prévisible de la réelle nature du Comte, même sans avoir vu les thèmes cités sur Booknode. Du coup, on est plus impatient de savoir comment Rose va découvrir la chose que de découvrir la chose en elle-même, puisqu'on s'en doute déjà très fortement. J'ai d'ailleurs apprécié cette partie, puisqu'elle ne se comporte pas comme toutes les autres héroïnes l'auraient fait à sa place. J'aime qu'on ait eu une vision de sa rage, de ce qu'elle est capable de faire dans ces cas-là.

L'intrigue est addictive et nous tient en haleine. On sent bien que l'histoire des meurtres dans la capitale est importante, mais comme le point de vue est globalement celui de Rose et qu'elle n'y a réellement accès que très tard, on ne peut que rester sur notre faim. Cette histoire commence à se dénouer sur la fin du tome, avec, GRANDS DIEUX, un guerrier jaguar aztèque ! Je n'osais en croire mes yeux ! S'il fallait quelque chose pour finir de me séduire complètement, l'auteure l'a trouvée !! Toujours est-il que ce premier tome fut une délicieuse introduction au monde créé, mélangé au nôtre, de Céline... et j'ai hâte de découvrir le mystère entourant cette nouvelle famille, cette prophétie, et tout le reste à travers les tomes suivants !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanienemo 2017-07-07T14:17:01+02:00
Or

Le style de l'auteur est un véritable bijoux ! Magnifique pour un contemporain !!

Pour une fois, je m'accorde à dire que l'auteur possède ici une magnifique "plume" quanta l'écriture de ce roman ! L'on y retrouves très bien le XVI siècle de part les uses et coutumes des personnages et le style d'écriture ! Cela fait un bien fou de voir que des livres riche en verbes existe encore de nos jours !

L'histoire garde en haleine tout du long !

Mon seul bémol mais pourquoi Artus ne ce bouge pas un peu les fesses ??? Il en devient quelque peu frustrant ! Sinon superbe !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isabelle1 2017-05-17T14:11:49+02:00
Or

En 1598, Rose a déjà 28 ans, mais elle a toujours tout fait pour éviter de se marier. Mais cette fois son père comte bien ne pas échouer. Rose monte alors un plan avec son amie Charlotte pour éviter ce mariage et que ce le dernier que son père lui « proposera ». Mais c’est alors que la rencontre avec le comte de Janlys fera changer radicalement ça vie… Mais sera-t-elle prête à accepter ces changements si… Radicaux ? Car aucun retour en arrière ne sera possible…

J’ai tout simplement adoré ce premier tome 1 ! L’histoire commence en douceur et j’ai tout de suite adoré Rose ! Même si parfois je ne suis pas toujours d’accord avec ses choix je ne peux que l’adorer, elle a une force de caractère et même si elle peut paraître « faible » par moment, ce personnage force le respect ! J’ai également adoré, Artus, le comte de Janlys, il est d’un galant parfait mais parfois j’ai envie de l’étriper car il cache trop de détails, et de nouvelles ! Mais au fond je l’adore ainsi que son frère, franchement s’il fallait choisir le choix serait compliquer… Ce que j’ai particulièrement adoré dans l’univers, c’est l’attention tout particulier qu’a l’auteur de faire parler tout ce beau monde, c’est vraiment sympathique car on ne voit pas ce langage tout le jour et ça aide beaucoup à rentrer dans l’histoire ! Cette histoire remplie de mystères, d’actions et de romance m’a fait passer de merveilleux moments et j’ai hâte de commencé le tome 2 sui promet d’avance d’être génial !

Ma note : 19,4/20 Un premier tome juste magnifique qui nous emporte dans un univers connu mais à la fois si atypique ! Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette collection qui promet de jolis mystères…

#Frimousse

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juanito1972 2017-05-09T11:06:20+02:00
Bronze

Ce livre ne me laissera pas un souvenir mémorable. Les personnages sont plutôt insipides, l'histoire est un peu longue. par contre je tiens à signaler que le vocabulaire est parfois très riche...

Afficher en entier

Date de sortie

Rose morte, Tome 1 : La floraison

  • France : 2015-03-20 - Poche (Français)

Activité récente

tifbi l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-06T21:46:41+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 443
Commentaires 91
Extraits 13
Evaluations 120
Note globale 7.97 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode