Livres
627 029
Membres
734 598

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rouge Toxic



Description ajoutée par Gertrude85 2018-03-15T22:38:48+01:00

Résumé

Je m'appelle Faruk, et pour subsister, il me faut boire votre sang. Je vivais tranquillement ma non-vie dans les bas-fonds de San Francisco, quand ce type a débarqué pour me confier une mission difficile à refuser. Me voilà sur les bancs de Mission High School, à suivre comme une ombre Barbie, une orpheline aussi intrigante que réfractaire à mes charmes. Et croyez-moi, survivre dans la jungle du lycée, ce n'est pas de tout repos, même pour un vampire. Surtout pour un vampire... Mais d'elle ou de moi, qui sera le plus toxique ? Nouveau roman plein de mordant de Morgane Caussarieu, spécialiste de la littérature vampirique, Rouge Toxic redonne tout son sens au mot frissonner.

Afficher en entier

Classement en biblio - 83 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par FungiLumini 2018-03-08T14:02:58+01:00

J’aurais voulu lui dire que les genres et les sexes ne signifiaient plus rien pour moi, qu’il pouvait m’avoir quand il le voulait. Que je n’étais pas un ado superficiel qui s’arrêtait aux apparences, que sous la peau grasse ou le cuir maigre, le sang était le sang. J’aurais aimé l’entraîner dans les toilettes pour hommes, et lui montrer à quel point il pouvait être désirable. Mais les maudites règles m’en empêchaient. J’aurais fait deux heureux, pourtant. Même si l’un des deux serait ressorti dans un sac noir.

Le bonheur est éphémère.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Soyons clairs. Je déteste les vampires. Je trouve ces créatures surnaturelles beaucoup trop usées de nos jours, jusqu'à la corde, et sérieusement. C'est d'un ennui, au bout d'un moment, un machin qui te mordille la peau ...

Et bien après avoir lu Rouge Toxic, j'ai comme une légère envie de redonner une chance à ces bougres.

Rouge Toxic, c'était un peu l'OVNI de ma Pal. Un roman qui s'annonçait plus sombre que ce que j'ai l'habitude de lire, mais je me suis dis : et pourquoi pas ?

J'étais parti sans à priori. Et bah j'en suis sorti en étant surprise de ce que j'y ai trouvé. J'ai été dégoûté, j'ai ris avec et au dépens des personnages ... Bref. J'ai passé un drôle de moment, à la fois bon et mauvais.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et c'est là que le premier bas blesse selon moi. Grosso modo, j'aurai aimé voir une romance bien plus crédible entre Barbie et Faruk. Parce que bon, c'est pas de l'insta love non plus, mais c'en est pas loin ... Et j'aime pas ça, les insta love. A zéro moment j'ai ressentis quoi que ce soit qui me fasse vibrer dans leur relation. Limite, ç'aurait pu rester une relation amicale que ça ne m'aurait fait ni chaud ni froid. Et c'est tout de même sacrément dommage. Ensuite, la fin. Elle tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, et même si elle est ... crédible si on compte l'histoire ... Bah on reste sur notre faim. Moi qui pensais que Rouge Toxic allait être un One Shot, bah je suis déçue en fait. Je ne lirais certainement pas la suite. Après, et c'est personnel, mais j'ai trouvé que les morts étaient ... Expédiées. Beaucoup trop expédiée. Bam, Abraham est mort, bim Benji aussi ... (et ses parents, personne a pensé à prévenir les parents de ce pauvre gosse ? bref). Je n'ai pas vu les liens se tisser entre les personnages, et pour moi, ils paraissaient se rapprocher d'un claquement de doigts, hormis peut-être JF et Faruk. Plusieurs fois, j'ai grincé des dents, en ayant eu l'impression de louper quelque chose. Je pensais mettre ce livre en Argent, mais cette impression de superficialité à ce niveau là m'a convaincu de le laisser en bronze. Après, autre choix personnel, mais je trouve cette oeuvre vraiment glauque et morbide. Remarque, elle est faite pour, mais l'ambiance de ce livre m'a vraiment mise mal à l'aise, et à plusieurs reprises. Et c'est fait pour ! Et c'est là l'un des plus gros points forts de Rouge Toxic, mais j'y reviendrai. Sinon, côté positif, j'ai absolument adoré le personnage de Faruk. Certainement pas le genre de mec qu'on aurait envie de traîner avec, mais voir son histoire et son évolution au long du roman aura vraiment été passionnant. Faruk, il en a vu des vertes et des pas mures, et c'est un salaud qui a au moins un millénaire au compteur. Si vous cherchez une romance toute douce avec lui, vous avez toqué à la mauvaise porte. Ça, c'est le bad boy, le vrai, celui qui va te rire au nez avant de t'étriper si tu lui propose une soirée romantique toute mièvre. Sa psychologie de psychopathe est franchement intéressante, tout autant que son combat interne. Même si bon, j'ai personnellement plus envie de lui coller une balle dans le crâne que de lui parler ... On aperçoit à travers lui l'existence d'un vampire solitaire depuis beaucoup trop longtemps qui se cherche et qui cherche ... de quoi se nourrir, la plupart du temps. La maman gédé m'a fascinée. On devine sans problème son histoire, et on y croit à son personnage. On croit à tous les personnages de ce livre, tellement ils sont vrais, dépeints comme étant des personnages ni tout blanc, ni tout noir, juste des tarés vivants dans un monde de tarée ... Et une ado moins tarée mais quasi dépressive s'adaptant à ce monde aussi étrange que mortel. Autre point fort de l'histoire, l'histoire elle même, qui semble commencer dans un lycée tout ce qu'il y a de plus banal, et qui se finit à l'autre bout de l'Amérique dans le bayou, j'applaudis. A sa manière, l'auteur a explosé les codes du genre ! Bravo à elle.

L'histoire en elle même, n'a rien de nouveau, étant donné qu'elle exploite encore et toujours les vampires, mais le cadre dans lequel cette histoire est faite détonne tout à fait ! Ce qui semble être une énième amourette de lycéens part bien plus loin que ce que je m'escomptai ...

Un roman à recommander pour les personnes aimant l'hémoglobine projetée de manière trash, et les aficionado de vampire sans romance mièvre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Underworld 2022-07-29T14:11:28+02:00
Diamant

Un magistral coup de cœur...

Faruk, un vampire âgé de deux siècles, est approché pour devenir le garde du corps de Barbara, surnommée Barbie, une jeune ado de quinze ans. Pour ce faire, il doit intégrer son lycée à San Francisco et la suivre comme son ombre. En échange de quoi, on lui propose de l’aider à retrouver ce qu’il a perdu : son créateur, son Père. Faruk a été choisi pour sa force, sa rapidité et son âge apparent mais surtout parce que c’est un être raisonnable, une qualité rare pour un vampire.

L’histoire débute dans le ghetto de Terderloin, l’un des quartiers les plus abominables que l’on puisse imaginer, situé en plein coeur de San Francisco. C’est là que vit Faruk depuis une trentaine d’années. Le quartier est un vivier inépuisable en voyous, clochards, tapineuses, drogués… Farouk est un "saigneur" au pays des zombies…

Une découverte sidérale…

Une histoire de vampires loin des clichés lissés… Rien à voir avec Twilight, Journal d’un vampire… De l’hémoglobine à profusion, des gorges arrachées, des cadavres en veux-tu, en voilà, des vampires sadiques, impitoyables…

Bien que Faruk soit une "affreuse sangsue", comme il se qualifie lui-même (le mot "vampire" étant trop teinté de romantisme), il a su, malgré ses deux siècles, garder en lui cette part d’humanité. Ses victimes, il les choisit d’ailleurs parmi les laissés-pour-compte et les vide de leur sang en "douceur".

Je dois dire que j’ai craqué pour le personnage de Faruk, ce jeune homme sexy, athlétique, sûr de lui et un tantinet cynique…

L’alternance des points de vue nous permet de nous plonger dans le passé de nos deux héros.

C’est ainsi que l’on découvre les circonstances de la mort de Faruk, un jeune afghan alors âgé de 15 ans, et sa transformation en "vryk" ("vampire" en langue patchoune).

Avant d’atteindre l’âge de ses quinze ans, Faruk était un véritable guerrier. Faruk, le cavalier du désert, était le champion de bouzkachi, un jeu consistant à attraper à cheval le cadavre d’une chèvre. La partie pouvait durer plusieurs jours jusqu’à ce que quelqu’un crie "Hallal ! Hallal !", une fois la chèvre déposée dans le Cercle de Justice. Faruk avait remporté tous les tournois jusqu’au Grand Bouzkachi de Kandahar… Le décor et les descriptions sont magnifiques. On est emporté dans ce récit empreint d’une violence inouïe.

J’ai été surprise de découvrir que l’auteur ait associé à l’univers des vampires, le panthéon vaudou. Je trouve que cette combinaison sort des sentiers battus et est des plus réussies.

Après San Francisco, Morgane Caussarieu nous emmène à La Nouvelle-Orléans. On y rencontre le Baron Samedi (également appelé Samedi, Baron La Croix). Il y a élu domicile. La Nouvelle-Orléans est un nid à suceurs de sang miniatures. Là-bas, les adeptes du vaudou les nomment "gédés". Le Baron Samedi est connu pour être alcoolique, lubrique et tricheur. On l’appelle pour tuer ses ennemis mais aussi pour rendre les femmes fertiles ou donner une deuxième chance aux mourants, surtout lorsqu’il s’agit d’enfants. On fait également la connaissance de Maman Gédé, la Princesse Noire de La Nouvelle-Orléans, une ancienne esclave africaine. Elle est la première enfant que le Baron Samedi a recueillie et elle est son épouse dans le monde des esprits. Les gédés de La Nouvelle-Orléans sont tous de son sang.

L’intrigue est magistralement bien menée, les retournements de situation multiples, les personnages très bien campés.

Un univers diablement addictif !

Morgane Caussarieu nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne. Et plus encore… car de nombreuses zones d’ombre subsistent encore… Toutefois, le livre se termine avec une annexe : Spoiler(cliquez pour révéler)la lettre adressée à Barbie par son père juste avant de mourir.

Ceci représente une parfaite introduction au tome suivant, à savoir "Rouge Venom".

Vous comprendrez que dans ces conditions, il m’est impossible d’attendre plus longtemps…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bozette25 2022-04-21T19:23:48+02:00
Or

J'étais septique au début bah je suis pas déçu du tout. J'ai beaucoup aimé. Hâte de lire la suite que je vais m'empresser de me procurer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par THTH 2022-01-14T10:29:39+01:00
Bronze

Le livre était prometteur. Malheureusement j'ai été déçue.

La seule grosse déception est Barbie, ou Barbara peu importe. On nous fait miroiter une protagoniste avec du caractère, avec aussi des instabilités mentales, mais qui ne se laisse pas abattre. Et bien c'est du flan. À mon sens en tout cas. Barbie est en effet au début du roman plutôt intéressante et caractériel. Ce qui ne tarde pas à disparaître au fur et à mesure de la lecture. Elle s'efface face aux évènements qui lui arrive. Pour moi ce n'est pas un personnage fort.

Je suis peut-être un peu dure mais c'est mon ressenti. En revanche Faruk est un personnage que j'ai adoré. Il évolue énormément au cours du roman, il progresse. Rien à redire sur lui.

Enfin le scénario était tout à fait correcte. Même vraiment bien. Mêler la science avec le vampirisme me paraissait au début étrange mais est au final très bien amené.

Ma note : 13/20.

TH.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marji 2021-07-08T21:06:29+02:00
Argent

Un roman avec pour thème les vampires aux lycée, l'autrice arrive à sortir des sentiers battus pour dépoussiérer les vampires.

Nous y suivons Faruk un vampire clairement pas vegan, luttant tous les jours pour ne pas dévorer la moitié du lycée. Faruk est à la recherche de ses origines, ce qui le fait accepter de surveiller Barbara.

Avec Barbara nous sommes loin de la midinette, soyons clair la jeune fille n'a pas eut la vie facile et cela se ressent sur ses états d'âme.

Ici les vampires ne sont pas des anges et les sentiments ils ne connaissent pas ! Ce qui laisse place à certaines scènes gores et saignantes.

Entre pratiques Vaudou et intrigues à la Nouvelle-Orléans, Morgane Caussarieu nous embarque dans une course contre la montre pour sauver les vampires ou les humains à vous de le découvrir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariong11 2020-12-22T03:29:33+01:00
Pas apprécié

J'ai malheureusement abandonné le livre avant la moitié car malgré l'histoire qui me plaisait plutôt, j'ai eu trop de mal avec des description d'animaux maltraités et tués (animaux dans le laboratoire, chèvre, cheval). Donc si vous avez du mal avec les animaux blessés ou tués, passer votre chemin comme moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par florigirl 2020-06-13T11:50:19+02:00
Argent

c'était assez trash dans la façon dont les événement sont décrits ça me dérange pas tellement mais parfois j’ai eu l'impression que tout arrivé en même temps et surtout trop vite je en sais pas i je lirai la suite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AmElie-114 2020-05-23T15:00:33+02:00
Or

Quelle bonne surprise à travers ce roman qui réinvente l'univers vampirique!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lea298 2020-04-07T21:58:14+02:00
Argent

Très contente de retrouver l'écriture fluide de Morgane Caussarieu après avoir lu "les enfants de Samedi" que j'ai adoré. J'étais très curieuse de découvrir ce roman sur le thème du vampirisme et je n'ai pas été déçue.

Dans un premier temps, car même si le roman est destiné aux adolescents; cela n'empêche pas celui-ci d'être rempli d'hémoglobine, d'action et de séduction: on est loin des clichés du genre.

Aussi, le récit est associé au thème du vaudou; ce que j'ai énormément apprécié: on y retrouve le personnage emblématique du Baron Samedi, que je retrouve toujours avec plaisir.

Pour ma part j'ai trouvé le mélange vampire / vaudou très réussi.

L'histoire imaginée est originale et je l'ai trouvé totalement adaptée à un lecteur adolescent pas froussard cherchant à se lancer dans l'horreur.

Un autre aspect du roman que j'ai adoré est l'exactitude et la qualité des détails sur les lieux décrits par l'auteur: énorme plaisir pour moi de me retrouver à San Francisco, dans le Nevada et à la Nouvelle Orléans. Comme lors de la lecture de sa précédente nouvelle, je m'y voyais et n'avais qu'une seule envie: m'y rendre!

Même l'univers d'Harry Potter y est évoqué avec le quidditch: encore un petit élément qui me parle et qui a fait mon bonheur durant la lecture.

La fin du récit est bien menée: elle laisse la porte ouverte à une suite que je me ferais un plaisir de découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par on-line_reader 2020-03-31T17:30:17+02:00
Argent

Un vampire loin d'être le héros attendu , avec une âme qui se rapproche plus de celle du grand méchant de l'histoire : validé

-?

Une héroïne hantée par des souvenirs atroces. Qui dû au jour au lendemain se retrouve entrainée dans un monde qui lui est hostile où tous les codes lui sont inconnus: validé

-?

Un prédateur noyé dans une masse de proies: validé

- ?

Un prédateur chargé de protéger un mal encore plus toxique que lui: validé

-?

Un secret bien gardé , qui a déjà fait beaucoup trop de victime : validé

- ?

Un mal à éradiquer dans les deux camps qui s'affrontent pour la survie d'une espèce : validé

-?

Des vies sacrifiées par les besoins sauvages et incontrôlable de la "bête" : validé

-?

Une naissance violente et sanguinaire qui revient à la surface pour faire des dégâts irréversibles : validé

-?

Un protecteur près à tous les sacrifices : validé

-?

Une âme damnée prête à tous pour retrouver son humanité et avoir droit à l'amour. Même à renier sa propre nature: validé

-?

Voilà l'histoire de Rouge Toxic , une histoire loin de se dérouler dans le monde des bisounours. Les cœurs aimants sont brisés sans scrupule. Le mal s'insinue dans chaques lignes de ce livre. Chaques personnages a sa part d'ombres. Fait des erreurs qui seront fatales. Est hanté par des pensées obsessionnelles. Les secrets ne le restent jamais très longtemps ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sangar26 2019-11-22T09:35:08+01:00
Bronze

J'ai reçu ce livre grâce à bebelio et actusf que je remercie qui m'a beaucoup plu.

Ce livre se compose de deux parties la première se concentre plus sur les personnages Farruk et Barbie et la seconde sur l'action.

J'ai aimé les personnages Farruk avec son humour cynique et son personnage méchant qui a bon fond et les joutes entre Barbie et lui sont assez drôle.

Barbie m'a moins plu même si je l'ai apprécié on a plus une héroïne classique mais qui n'est pas non plus cruche elle est quand même indépendante.

Concernant l'univers on a des sortes de vampires et un coté scientifique melé à du vaudou personnellement pour le vaudou ce n'est pas ce que je préféré je n'y connais pas grand chose mais ça change des sorcières ordinaires.

Un livre auquel j'ai tout de suite accroché et dont j'ai hâte de lire le second tome.

Afficher en entier

Date de sortie

Rouge Toxic

  • France : 2018-02-15 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 83
Commentaires 28
extraits 11
Evaluations 36
Note globale 7.28 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode