Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de rouki01 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Je sais pas Je sais pas
Barbara Abel   
Au vu des nombreuses et élogieuses critiques concernant les romans de Barbara Abel, j’ai eu envie de découvrir cette auteure que je ne connaissais pas. J’ai donc choisi son tout dernier, à la couverture attirante et dont le synopsis a fini par harponner l’amatrice de thriller psychologique que je suis.

La veille d’une sortie scolaire, la petite Emma est témoin d’une scène : elle voit sa mère embrasser un autre homme que son père. Camille, la mère, sous le choc, n’aborde pas le sujet avec elle et espère que, compte-tenu de son jeune âge, celle-ci n’ait pas conscience de la gravité du geste.

La journée de la sortie scolaire touchant à sa fin, Emma disparait dans la forêt, juste avant le retour à l’école. Certains adultes partent à sa recherche mais, sans succès, contactent la police et les parents. A leur grand soulagement, la petite réapparait mais Mylène, l’institutrice de la fillette, ne revient pas. Que s’est-il passé dans la forêt ? Alors qu'à son retour Emma porte le foulard de sa maîtresse, ni la police, ni les parents n’obtiendront comme réponse de la fillette qu’un "Je sais pas". La panique s’empare alors de Camille qui craint que la fillette divulgue à tout moment la vérité à son père et que, de ce fait, son couple explose. Mais elle ne peut s’empêcher de se poser certaines questions : sa fille de cinq ans a-t-elle un rôle dans la disparition de l’institutrice ? Ne sait-elle réellement rien ou bien cherche-t-elle à se venger et à punir sa mère ? Mais alors, pourquoi s’en prendre à sa maitresse ? Si tel est le cas, peut-elle être reconnue coupable par la justice ? Dès le départ, un malaise s’installe. Les heures qui suivent la disparition de Mylène deviennent de plus en plus angoissantes, tant pour Camille, la mère de la petite Emma, que pour le père de la jeune institutrice, qui la menace – et pour cause, c’est lui l’amant. Jusqu’où une mère est prête à aller pour protéger son enfant et préserver sa vie de famille telle qu’elle l’était avant ce tragique évènement ?

Une institutrice pas apprécié de ses petits élèves. Une fillette au visage d’ange, réellement innocente "qui ne sait pas" ou vraie manipulatrice. Une mère de famille qui perd pied dans la crainte de la divulgation de sa trahison et qui, dans le doute, veut protéger sa fille. Un père vraiment imbu de sa personne. La police qui hésite entre disparition inquiétante ou volontaire. Un autre père qui s’inquiète et cherche sa fille, car le temps presse, elle n'a pas eu sa dose d'insuline…


Un suspense omniprésent, une ambiante oppressante, des doutes et des questions pour tous les personnages qui amènent à ce leitmotiv tout au long de l’histoire "Je sais pas". Une fin scotchante tant dans le dénouement de l’affaire, le devenir du couple et le sort de la petite Emma…

par anginho
Le Premier Jour du reste de ma vie Le Premier Jour du reste de ma vie
Virginie Grimaldi   
Rafraîchissant et féminin avec une petite dose d'humour! je dirai que c'est un petit roman pour l'été!

par Vanessa82
Elvis Cadillac Elvis Cadillac
Nadine Monfils   
Avant même de savoir de quoi il parlait, c'est la couverture du livre qui m'a attirée. Et après avoir découvert le contenu, je peux vous dire qu'elle est parfaite. Tordante et totalement représentative.

Même si j'ai personnellement adoré l'humour de l'auteure, je ne pense pas qu'il puisse convenir à tout le monde. Nous avons droit à un pur humour belge avec des expressions à la pelle. Ces dernières étant bien expliquées à chaque fin de chapitre pour ce qui ne les comprennent pas. Des références aussi à l'actualité, à des personnes connues. Une plume qui change beaucoup de ce que j'ai l'habitude de lire mais je suis tombée sous le charme.

Les chapitres sont très courts et s'enchainent rapidement en passant d'un narrateur à l'autre. On apprend à connaître l'ensemble des différents protagonistes. Des personnages hauts en couleurs où les caricatures et clichés fonts loi. Mais même au sein de toute cette connerie, il y a énormément de sentiments. J'ai adoré la grand mère Olivia et bien sûr Elvis.

Alors que certains moments sont légers, l'humour de l'auteur peut également devenir assez cru et parfois noir. Elle n'est pas tendre avec ses personnages et des épreuves difficiles seront relatées.

De l'intrigue aussi sans être un véritable roman policier. Avec également une petite touche de surnaturel qui m'a comblée.

J'ai adoré la fin qui est vraiment belle et pleine de bons sentiments. J'ai presque eu la larme à l'oeil.
La Petite Fêlée aux Allumettes La Petite Fêlée aux Allumettes
Nadine Monfils   
Mémé Cornemuse mène une enquête policière .Des corps de jeunes femmes sont retrouves ,et chacun nous fait penser à un conte de fées de notre enfance :Blanche-Neige,le petit chaperon rouge,...
Mémé Cornemuse est un peu "déjantée".Elle vit dans une cabane de jardin,adore le whisky,soliloque avec la photo de Jean-Claude Van Dame et elle n'hésite pas à se débarasser de ceux qui la gênent .
Il y a aussi Michou ,le policier homosexuel,l'inspecteur Cooper qui aime beaucoup les jeunes filles ...
Des réparties cinglantes ,un ping-pong verbal,des sitiations abhérantes,des personnages loufoques .
Mais aussi des scènes improbables,des personnages excentriques ,pas très crédibles ,un langage assez cru.
Le style inimitable de Nadine Monfils




par 21la
L'Enfant du lac L'Enfant du lac
Kate Morton   
Déçue par son dernier roman, j'avais un peu peur de découvrir celui-ci...à tort! L'action est lente à démarrer, mais une fois partie, je ne pouvais pas le lâcher! On retrouve ici tous les ingrédients de cet auteur: mystère, secret de famille, une vieille demeure anglaise...

par Armide
Le Jardin des secrets Le Jardin des secrets
Kate Morton   
J'ai lu ce livre durant un voyage et, grace à lui, j'ai pu passer 5h d'affilé dans un autre monde, sans meme m'en apercevoir !
Un trame intéressante, les trois générations s’entremêlent à la perfection.
Toutefois, mon coup de coeur reste pour les contes qui m'ont fascinée.

par dadotiste
Les Heures lointaines Les Heures lointaines
Kate Morton   
Pas mal écrit, ce livre est très addictif. Comme dans les précédents romans de K. Morton, on retrouve le thème du secret de famille. Toutefois, ici, le secret n'est pas exactement celui de l’héroïne ; [spoiler]sa mère a seulement croisés les protagonistes et même si elle y a participé, elle n'en détient pas la clé.[/spoiler] Après la conteuse et le poète, ici, c'est d'un écrivain dont il est question.
On est toujours un peu perdu dans les différentes époques où se déroule l'histoire mais c'est un peu ce qui fait le charme du livre.
Des personnages attachants qui cachent tous un secret mais lequel ?
Jusqu'à la fin, on ne sait pas ce qui s'est passé.
J'ai tout de même été quelque peu déçu par la fin mais, cela fait parti du jeu des hypothèses ^^

par dadotiste
Les Mille Visages de notre histoire Les Mille Visages de notre histoire
Jennifer Niven   
MON. DIEU. Lâchez tout ce que vous êtes en train de faire et foncez lire cette pure merveille. Après "Tout nos jours parfaits", Jennifer Niven ne nous déçoit pas du tout.
Ce roman fait passer un message absolument magnifique. Une ode à l'acceptation de son corps, au pardon, et à l'estime de soi.
Libby est une héroïne fantastique. Je me suis beaucoup identifiée à elle. Elle parle beaucoup de bodyshamming dont on parle dans les médias aujourd'hui. Elle utilise des mots très durs mais qui montre la réalité de certaines femmes.
Jack est magique aussi. Son ressenti de la différence est très bien construit. La façon dont il vit et surmonte son "handicap" est magnifique.

Un énorme coup de coeur.

par GreyPearl
Tous nos jours parfaits Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven   
Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Je ne m'attendais pas à pleurer jusqu'à ce que mes larmes coulent d'elles-mêmes. Et je dois avouer que je n'ai aucun mot pour décrire ce que je ressens pour ce livre.

Tous nos jours parfaits est simplement... parfait. Plutôt indescriptible. C'est pas un roman qui reste uniquement dans votre tête. Il emménage carrément votre cœur et il le fait battre à son rythme. C'est unique.

Je sais que ce que je vais dire va être très contradictoire mais ce bouquin a réparé mon cœur en même temps qu'il l'a brisé.

Et il est beau, ce livre. Sérieusement.
Je ne me suis pas posée une seule fois la question; je le sens au plus profond de mon être que j'aime ce livre.
Et j'aime Theodore Finch. C'est l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Il est unique, il a une drôle de façon de voir les choses et tout ce qu'il est le rend beau. C'est le genre de personne qu'on ne croise qu'une fois dans une vie ou pas du tout. Mais qui reste à jamais dans les cœurs et les mémoires.
Il est génial à sa façon et ça le rend encore plus génial.
[spoiler]Sa mort m'a littéralement brisée. Je ne voulais pas y croire. Je m'attendais à ce qu'il émerge des eaux du Blue Hole en souriant comme un imbécile et qu'il annonce qu'il avait touché le fond. J'espérais. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot de ce roman. [/spoiler]

Je me suis dit qu'un tel roman ne pouvait pas avoir une telle fin. Mais avec du recule et une bonne dizaine de mouchoirs, je sais que c'était la fin parfaite. Et dès le départ il n'en existait qu'une : celle qui se trouve parmi les pages de Tous nos jours parfaits.

C'est un roman très bien écrit, complètement vrai qui nous fait réaliser des choses qu'on croyait déjà savoir. Qui nous fait vivre des choses qu'on croyait déjà avoir vécu ou qu'on espérait ne jamais avoir à vivre. D'un certain côté je crois que ça montre que les choses arrivent comme ça, sans vraiment prévenir. Mais que dès le départ elles nous pendaient déjà au bout du nez. [spoiler]Que la vie tourne autour d'un trou noir et qu'un jour ce trou noir nous aspire et nous disparaissons.[/spoiler]

Je n'ai pas vraiment de mots à mettre sur ce roman. Je crois qu'il faut le lire pour tout comprendre. Pour tout ressentir et pour tout vivre.
Il faut le lire pour s'attacher à de tels personnages si exceptionnels et à une histoire si unique. C'est le genre de livre qui vous laisse à bout de souffle comme si vous aviez couru aux côtés de Finch. C'est une superbe sensation quand on y pense bien.

J'aurais tellement de choses à dire mais "tellement" les rends impossible à sortir. Je ne trouve pas les mots.
Je pense juste que Violet, Finch, Brenda et tous ces personnages qu'on croise dans cette histoire valent le coup d'être découverts.

Tous nos jours parfaits est un roman qui devrait être obligatoirement lu.
Et aussi il nous fait comprendre que, contre toute attente, la vie vaut le coup d'être vécue, quoiqu'elle nous fasse subir. Qu'il y a toujours un petit rayon de soleil qui réussit à se faire un chemin entre les nuages.

Je le répète, c'est un très beau roman.
Vous devriez vous y plonger et voir si vous réussissez à toucher le fond ou pas.

C'est un coup de cœur. Un très très gros coup de cœur. De ceux qui au départ font mal puis semblent tout rendre plus léger.

En bref, c'est un roman qui m'a marqué et que je relirais un jour ou l'autre. Sûrement quand j'oublierais que la vie est belle de pleins de façons différentes.
[spoiler]Ah et j'allais oublier. J'ai trouvé émouvants les moments où Violet fait les dernières balades et trouve les traces de Finch qui est passé avant elle. J'ai trouvé que ça leur faisait garder un lien vraiment très fort. Et c'est beau.
Et la lettre qu'il lui a laissé à la fin. Waouh. Ce... poème tout mignon qui m'a fait versé encore quelques larmes. Une jolie lettre d'adieu.[/spoiler]

Jennifer Niven a fait un travail de génie avec Tous nos jours parfaits et je crois même que je devrais aller la remercier pour cette si jolie perle.

par Sheo
Entre deux mondes Entre deux mondes
Olivier Norek   
J'en ai pris plein la tête du début à la fin !
Entre deux mondes est un roman particulièrement prenant qui met face à une réalité de l'histoire de notre pays et du monde. Le récit m'a fait rencontré Adam, policier syrien, qui affronte les événements qui secoue sa nation comme il le peut. Pour sauver sa femme, Nora, et sa fille, Maya, il va devoir les laisser partir sans lui mais avec l'espoir de les retrouver en France, dans la Jungle de Calais.
Sauf que...
Même si j'ai trouvé frustrant de savoir dès le départ ce qu'il advient de Nora et Maya et d'avoir presque deviné la fin du roman, la plume directe, sans fioritures ni description sans fin, d'Olivier Norek m'a agrippée comme un faucon empoigne sa proie dans ses serres. L'auteur a un style percutant qui correspond parfaitement avec l'univers dans lequel navigue les personnages et le lecteur. Il n'y a pas de place pour un sens imagé. L'écrit va droit au but, aussi cru que pouvait l'être la vie d'Adam et des autres migrants.
Mais ce n'est pas seulement les conditions de vie de ces personnes fuyants la guerre qui est dépeinte. Le roman fait aussi la part bel aux conditions de travail des policiers calaisiens, coincés dans leur job, pour certains au bord de la dépression ou du suicide tant leurs conditions de travail sont rudes.
En bref, un grand bravo à cet auteur pour son récit qui ouvrent les yeux, faits comprendre ou ravivent les choses. Car c'est un fait qui, à mon sens, ne doit pas être oublié.

par Marie-A