Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Roxanne28 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Anita Blake, Tome 26 : Serpentine Anita Blake, Tome 26 : Serpentine
Laurell K. Hamilton   
Anita ne me surprend plus. Certes, il lui arrive toujours des aventures à tirer par les cheveux mais je ne la retrouve plus.
Où est donc passer l'Exécutrice ? Ici, il ne reste qu'une femme entouré de son harem qui joue la consultante pour des meurtres surnaturels.
Trop de blabla, trop de dispersion, pas assez de sens. Ce tome manque d'organisation et traîne en longueur. L'idée est bonne, l'intrigue avait du potentiel mais ce tome est mal exploité. J'espère (toujours) que le prochain sera à la hauteur des débuts d'Anita. Redonnez-moi mon Exécutrice badass !

par clem005
Anita Blake, Tome 23 : Jason Anita Blake, Tome 23 : Jason
Laurell K. Hamilton   
Courte novelle, en huis clos avec Anita, Nathaniel, Jason, J.J., Jade et Domino (avec un passage éclair d'Envy).
On y retrouve du sex, du sex, et quelques discussions émotionnelles. Il ne s'agit pas vraiment d'un romant à part entière, et la partie que j'ai préféré sont les 4 premiers chapitres du prochain livre qui lui, sera une vraie histoire, avec des zombis, le FBI, des flingues et des combats.

par Lup_Ha
Anita Blake, Tome 21 : Baiser rebelle Anita Blake, Tome 21 : Baiser rebelle
Laurell K. Hamilton   
Dans ce tome nous retrouvons Anita dans une chasse au vampire, avec le SWAT et un ses coéquipier de BIS et un nouveau Marshale mignon tout plein qui souhaite faire partie de "l'entourage" proche d'Anita. Dans ce tome Asher et plus pénible que jamais et dépasse les limites. Anita à des difficultés à gérai ses histoires amoureuse pour plusieurs raison en plus de sa chasse au vampire, et pour ne pas arrangé les choses 4 de ses "chéri" son pris en otage.
Arrivera t-elle à faire son job, remettre de l'ordre dans sa vie amoureuse et sauvé ce qu'elle aime???

A lire sans modération.


par moumouthe
Anita Blake, Tome 20 : Liste noire Anita Blake, Tome 20 : Liste noire
Laurell K. Hamilton   
Plus d'action que de sexe, ça fait vraiment du bien de retrouver Anita sans tous les drames émotionnels de ses amants.
J'adore cette partie de sa vie qui est plutôt centrée sur les enquêtes, les flics et les autres Marshals, son boulot quoi.

On retrouve Ted, Ollaf et Bernardo, et plusieurs piste intéressantes donnent des indices sur les prochains tomes.

Je commençais à me lasser de la série, j'ai parfois eu l'impression qu'il s'agissait trop de créer un contexte pour qu'Anita rencontre de nouveaux amants et écrire de pleines pages de sexe, mais ce tome me rends à nouveau impatiente de lire la suite.

par Lup_Ha
Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu
Laurell K. Hamilton   
[spoiler]Des SPOILER dans ce commentaire pour ceux qui n'ont pas encore découvert Anita Blake !




Finalement, la série des Anita Blake m'aura déçue. C'était bien partie, c'était prenant, captivant, déroutant. Une héroïne à la Buffy, avec un vampire séducteur, un loup garou amoureux, des rats garous, des tigre-garous c'était vraiment prometteur, mais arrivée au tome 11, ça commençait à tomber dans le n'importe quoi... Anita la prude est devenue Anita la nymphomane et cougar. Où est donc passé son côté très pieux qui l'a faisait sortir du lot parmi toutes ces héroïnes de bit-lit qui ressemblent toutes à Riley Jenson ? (Quoi que j'adore Riley, et son côté nympho est très bien justifié). Je n'ai pas compris ce qu'a fait l'auteure de ses personnages. Même Richard que j'adorais au début, l'homme parfait, idéal, est devenu un vrai c** insupportable. A croire que l'auteure n'aime pas ses personnages. Non, je suis déçue de cette série. Vraiment. Et c'est pour cette raison que je n'arrive plus à la continuer à présent, dès lors qu'Anita ait commencé à se donner à tout va, et le pire à se donner à des inconnus qu'elle venait tout juste de rencontrer. D'accord l'Ardeur est liée au sexe, mais tout de même ! Elle avait déjà Richard et Jean Claude, pas besoin de rajouter tous les mâles qui passent ! ça fait passer les femmes pour quoi là au juste. Sans parler du fait qu'il n'y a plus d'action. Action sexuelle, si. Et très bien détaillée. Un peu trop d'ailleurs ! Des pages et des pages de sexe détaillé à n'en plus finir, (pour quoi faire tout ce sexe dans un livre ? S'il n'y a pas d'histoire, pour moi, ce n'est pas un livre. Autant lire tout de suite les Cinquante nuances de Grey dont le sexe et sadomasochisme sont justifiés) à la fin quelques lignes sur un monstre à tuer ou un meurtre à élucider et basta. Je suis nostalgique du début avec Edward le sociopathe. Jean Claude, quant à lui, était beaucoup plus intéressant au niveau des premiers tomes : séducteur, manipulateur, un vrai danger à explorer, quelques tensions sexuelles. Il est devenu gnangnan à souhait, tout mièvre, mon dieu, c'est un vampire, ça ? Oula, vraiment n'importe quoi. Et le passage où Nathaniel le prostitué qui s'est fait abusé devient le "jouet sexuel" d'Anita qui en tombe amoureuse, on frise le ridicule, vous ne trouvez pas ? Enfin, ce n'est que mon avis bien sur, il n'engage que moi. Il fallait que je règle mes comptes avec cette série qui faisait pourtant partie de mes livres préférés. Je n'ai pas compris le message de cette série, désolée. Cette série est devenue commerciale. Bye bye Anita.[/spoiler]
Anita Blake, Tome 18 : Flirt Anita Blake, Tome 18 : Flirt
Laurell K. Hamilton   
Je ne sais pas quoi dire, je suis encore un peu mitigée.

J'adore Anita Blake, mais depuis quelques tomes, Anita a trop changé. Je comprends, elle a subi plein d'épreuves, et je ne retrouverai plus ma Anita des premiers tomes. Mais son caractère m'exaspère vraiment quand je la lis. Enfin, surtout quand elle réfléchit à ses émotions, à ses liaisons ... J'ai juste envie de la gifler et de lui dire de se taire. Je comprends que l'auteure veuille exploiter le fillon, mais j'ai l'impression de lire la même chose, les mêmes phrases, les mêmes expressions, les mêmes émotions depuis plusieurs tomes et c'est vraiment rébarbatif.

En tout cas, dans ce tome, enfin, cette nouvelle, j'ai apprécié l'histoire. C'était rapide, bien mené, ça parlait de zombie, bref, impeccable ! Anita doit relever un mort contre son gré, ses proches sont pris en otage.
Et que dire de l'écriture, une seule scène de sexe rapidement menée dans ce tome-ci, enfin, on souffle, parce que j'en avais marre ! Par contre, ce tome-ci malheureusement, coûtait presque autant que les autres pour des pages en moins et une grosse écriture, je trouve ça dommage de la part de l'éditeur.
Au final, une lecture rapide et pas désagréable. Mais mon avis ne change pas, les dix derniers tomes d'Anita Blake sont bien lourds.

par Thyda
Anita Blake, Tome 17 : Jeux de fauves Anita Blake, Tome 17 : Jeux de fauves
Laurell K. Hamilton   
LES SOCIOPATHES SONT DE RETOUR !
Dans le rôle du mentor je demande Edward, dans celui de l'élève surdouée, Anita - même si elle s'est drôlement adoucie depuis quelques temps - et dans celui qui les dépasse tous j'ai nommé Olaf - le tueur en série adepte de torture et qui se délecte de la souffrance d'autrui.
On est davantage dans la veine des premiers opus, ce fût bien sympa de revoir le trio Edward / Olaf / Bernardo et si vous aviez encore le moindre doute, oui, Olaf est vraiment " barré " dans le genre super flippant.
Ce tome de déroule à Las Vegas, une fois de plus nous nous retrouvons loin de St Louis et de l'entourage proche d'Anita et cela commence à m'ennuyer, J.C. et Asher me manquent terriblement.
Une nouvelle enquête mais bien faible si vous voulez mon avis, peu d'intrigues et une résolution / conclusion trop hâtive et de ce fait, un peu bâclée. Quoi, sérieusement tout ça pour ça ?
On extermine deux grands méchants dans ce livre et en quelques lignes seulement, je suis très dubitative face à cela, pour Vittorio passe encore mais pour ce qui est du second croquemitaine, pardonnez moi mais à ce stade de la série c'est du " foutage de gueule ".
Je trouve que L.K. Hamilton brode sur un peu trop de tomes : rêves d'Incube, Micah, Sang Noir et ce dernier que voici, sans vraiment rien apporter d'essentiel à l'histoire.
Le point positif c'est que l'Ardeur est mise en sourdine, malheureusement les quelques scènes intimes se déroulent une fois de plus avec de parfaits étrangers pour la plupart, ça a un côté vraiment navrant et pathétique à force.
Tout n'est pas à jeter, j'ai adoré les dialogues entre Olaf et Anita, à chaque fois que j'en lisais un, je me disais " Oh, putain ! ".
La coopération avec une équipe du SWAT était intéressante et approcher les Wiccans également.
Je croise les doigts pour la suite mais reste septique...

par ccmars
Anita Blake, Tome 16 : Sang noir Anita Blake, Tome 16 : Sang noir
Laurell K. Hamilton   
Au même titre que " Micah " ce tome est un entre-deux. On a beau apprécier Jason et le considérer comme un ami, ce livre n'apporte rien de nouveau ou d'essentiel à la série.
Alors que le précédent nous réconciliait avec un " retour aux sources " dans l'action, les enquêtes et la violence - clés du succès des premiers volumes - celui-ci se concentre sur l'ardeur au détriment du reste. De nouveaux personnages agrémentent le cheptel d'Anita et les scènes sont abordées d'une manière froide et impersonnelle, aucun intérêt.
Oui cet opus m'a déçue bien que cette saga reste de loin ma préférée. Vivement le prochain !

par ccmars
Anita Blake, Tome 15 : Arlequin Anita Blake, Tome 15 : Arlequin
Laurell K. Hamilton   
Génial.... il rattrape largement le tome 14 (bien mais bcp de sexe et peu d'actions).
Ravie de retrouver Edward et d'en savoir plus sur sa "double vie".
Nathaniel a beaucoup grandi et s'affirme plus, il demande davantage à Anita [spoiler]bondage pendant le sexe[/spoiler] et se montre trés perspicace lors de l'enquête....
Dommage qu' Asher soit seulement cité et qu'il ne prenne pas une place plus importante surtout avec la fin du tome 14.
L'intrigue avec l'Arlequin laisse donc place à plus d'actions que de sexe, et donne une nouvelle forme à l'ardeur [spoiler]elle peut désormais se nourrir d'amour et pas forcément de sexe à l'état pur[/spoiler].
J'ai apprécié les combats métaphysique ou autre, certes trés sanglants, mais qui nous permettent de retrouver la Anita Blake du début.
Gros bémol pour Richard : quel emmerdeur et con***d arrogant (comme dirait KAte daniels au sujet de Curran)!!!!!!
Voilà, maintenant en attente du tome 16 en espèrant voir un développement avec Raphaël le roi des rats garou [spoiler]suite à le séance de sexe, elle semble dire qu'il s'agit d'un désir refoulé depuis longtemps.... s'agit-il d'une future histoire d'amour? "[/spoiler]. Haven le lion m'intrigue également... à suivre.

par sixtin33
Anita Blake, Tome 14 : Danse macabre Anita Blake, Tome 14 : Danse macabre
Laurell K. Hamilton   
TROUBLANT & ADDICTIF !

Bien consciente de manquer de partialité concernant cet auteure et cette série qui pour moi est celle de prédilection, j'ai comme toujours dévoré ce livre à belles dents sans considération ni pour ma fatigue, ni pour mon sommeil.
Cet opus commence très fort et dès la première page nous sommes dans le vif du sujet.
J'avoue que les personnages, l'humeur caractérielle d'Anita, ainsi que le style d'écriture de Laurell K. Hamilton m'avaient manqué.

Anita se retrouve une fois de plus au coeur d'intrigues et de politique vampirique mais cela n'est rien comparé aux autres problèmes auxquels elle doit faire face.
L'Ardeur, une montée considérable des pouvoirs, le nombre recrudescent de ses amants et la préservation de l'ego et des sentiments de chacun, auront presque réussi à avoir raison d'elle, qui, à un moment donné, lâchera prise en se mettant en danger ainsi que son entourage.

Jean-Claude est plus parfait que jamais -sublime-, Richard malheureusement fidèle à lui même, Asher toujours exigeant et touchant, Micah un peu trop Mr Parfait mais adorable !
Requiem refait son apparition dans ce tome et ne manque pas de nous surprendre, quant aux nouveaux partenaires de notre héroïne (de parfaits étrangers), je trouve dommage de ne pas se concentrer davantage sur ceux déjà introduits depuis de nombreux tomes et qui me paraissent de ce fait, un peu négligés face à la situation (exception faite pour Requiem qui avait retenu mon attention dans le tome 12).

Cela étant, il s'agit d'un petit bémol car j'ai ADORE ce livre comme les précédents, m'en délectant à chaque mot, tout en étant sidérée que l'auteure arrive encore à me surprendre, voire à me choquer mais sans jamais me détourner de ses oeuvres.
TRES FORT !

par ccmars