Livres
443 563
Membres
379 254

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Clara,

Je sais que je t'ai effrayée. Je n'ai aucun droit de te demander d'être avec moi. Il y a des risques, plus encore que ce que je t'ai laissé entendre, mais je ne peux pas te laisser partir. J'ai bien peur que même si tu essayais de me fuir à présent, je t'en empêcherais. Je crève d'envie de sentir ton corps. De toucher ta peau. De frôler mon visage contre la douceur soyeuse de tes cuisses et de te goûter des lèvres. Même si je te mets en garde contre moi, sache que tu es mienne et que je prends soin de mes possessions. Même à mon détriment.

X

Afficher en entier
Extrait ajouté par MelieGrey 2016-05-07T21:06:11+02:00

- Perverse Pepper ? Tu nous as donné des surnoms à chacun d'entre nous ? Je suis Queen Edward ?

Là c'est mon tour d'être dans mes petits souliers, même en secouant la tête.

- Tu es Gentil Edward Que Je n'Ai Pas Envie De Tuer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MelieGrey 2016-05-07T21:01:58+02:00

- Cette pulsion l'est. Tu peux me repousser, Clara, mais je consacrerai mon existence à ta protection, toujours.

Afficher en entier

Lorsqu'il me relâche enfin, j'ai la sensation que c'était bien trop rapide et même si ses mains sont encore posées au bas de mon dos, je trébuche en arrière. Il m'aide à garder l'équilibre, comme s'il avait prévu ma réaction. Bien sûr, un homme qui embrasse comme ça sait probablement à quoi s'attendre. On ne m'ôtera pas de la tête qu'un mec pareil devrait porter une étiquette : "Attention ! Produit extrêmement excitant".

Afficher en entier
Extrait ajouté par marion13 2016-12-18T23:15:20+01:00

« Arrivée au dernier palier, je fouille dans ma pochette pour retrouver mes clés.

– Clara.

Le son de sa voix me fait sursauter et j’en lâche mes chaussures. Mais ma surprise momentanée se transforme rapidement en sensibilité exacerbée. Je prends une grande inspiration et maudis mon traître de corps de réagir ainsi à la présence d’Alexander, qui me demande :

– Où étais-tu ?

Il me coince contre la porte dès que je m’en approche. Il a retiré son veston et ses manches de chemise sont retroussées sur ses avant-bras. S’il est vraiment très sexy en smoking, il l’est abominablement plus lorsqu’il n’en porte que la moitié. À sa vue, je suis prise d’une irrépressible envie de le toucher, mais je résiste à mon instinct. Je sais très bien ce qui se passera si je commence. Son regard cobalt est traversé d’un éclair de colère et je sens une rage à peine contrôlée émaner de lui, comme de la vapeur d’eau bouillante.

– Je marchais, dis-je trop fatiguée pour jouer à un petit jeu ou faire de l’esprit.

– Tu pars sans prévenir et ensuite tu rentres chez toi, à pied ? »

Afficher en entier
Extrait ajouté par MelieGrey 2016-05-07T09:58:41+02:00

- Oh, X, tu crois vraiment que je vais t'appeler Votre Majesté ?

- Après tout ce que je projette de te faire, c'est probable, dit-il en souriant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Echco 2016-12-12T15:59:53+01:00

Alexander se colle derrière moi et presse son corps contre le mien.

Soudain, Londres n’est plus la seule à vibrer de vitalité.

– On profite du paysage ?

– Oui. Et toi ?

– Terriblement. La ville n’est pas mal non plus.

Ses lèvres s’abaissent sur ma nuque où je ressens la douloureuse mais plaisante morsure de ses dents. Mon corps réagit d’un soupir et je ne sens plus ni mes bras ni mes jambes lorsque je m’avachis contre lui. Ses mains passent sous ma robe pour la soulever. Je me souviens que je ne porte plus de sous-vêtement, me voilà aussi exposée que la ville en contrebas. Là où nous sommes, personne ne peut nous voir – peu d’immeubles s’élèvent à cette hauteur-ci – , mais je me sens mal à l’aise devant cette baie vitrée lorsque sa main se glisse entre mes cuisses pour exiger qu’elles s’écartent. Alexander caresse délicatement mon intimité qui se fait de plus en plus moite de désir.

– Je vais te baiser devant cette fenêtre, annonce-t-il d’une voix rauque. Je vais montrer à toute la ville que je prends ce que je veux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ciiinderela 2016-05-16T14:03:57+02:00

"J'ai envie de lui en entier.

L'ange et le démon.

Le paradis et l'enfer.

Il est ma malédiction et ma rédemption."

Afficher en entier
Extrait ajouté par MelieGrey 2016-05-07T21:05:27+02:00

- Tu es ma religion, Clara Bishop. Tu es sacrée. Je t'adore. Je veux te vénérer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MelieGrey 2016-05-07T21:03:29+02:00

- Fait-moi un peu confiance. Je peux être relativement charmant quand la situation l'exige. Je suis un prince, après tout.

- Le prince charmant, hein ? (Je hausse les sourcils.) Je ne me souviens pas d'un quelconque prince charmant avec un pareil vocabulaire ni un appétit sexuel aussi insatiable.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode