Livres
534 571
Membres
560 064

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rozenn, Tome 1



Description ajoutée par LeslecturesdeMeg 2020-12-13T18:55:36+01:00

Résumé

« Je n’ai jamais demandé à naître djinn.

Être comme moi, c’est l’assurance de mener une vie d’incertitudes. La discrétion est devenue une seconde nature pour nous. Et pour quoi ? Pour échapper à des êtres vicieux, avides de ce qu’ils ne peuvent obtenir autrement que par la force... »

Rozenn Kaplang est une princesse djinn, une magie ancestrale coule dans ses veines. Pour cette raison et durant de longues années, ses ancêtres ont souffert de la domination des dagnirs.

Depuis, la paix a été rétablie ; une paix au goût amer et incertain.

Afin de tirer un trait définitif sur ce douloureux passé, une union entre princesses et princes héritiers est envisagée. Mais peut-on se fier à un peuple qui a maintenu le vôtre en esclavage pendant des siècles ? Rozenn devra choisir entre la résignation, la fuite, ou la rébellion…

Afficher en entier

Classement en biblio - 268 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Philla 2018-07-18T14:42:12+02:00

– Vous aimez vous battre ?

– Seulement quand il s'agit de rosser de petits avortons dans votre genre.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Cette lecture m'a vraiment beaucoup plu. J'ai lu tout les autres commentaires et il y a du vrai dans tous ... Même les moins positifs. Mais les petits défauts du livre (speed dating court, princes assez superficiels...) n'en sont pas pour moi. Au contraire je trouve qu'ils rendent au final l'histoire et les personnages plus attachants.

L'histoire m'a un peu rebutée au départ, mais finalement je l'ai lu en quelques heures à peine. Le style est vraiment très agréable, on se laisse porter et personnellement je ne me suis pas rendu compte que les pages défilaient si vite.

J'aime beaucoup les personnages de Rozenn et Odeleen, par contre j'avoue que très vite Daire m'a irritée. Elles ont toutes trois des personnalités bien différentes, et des rapports entre sœurs très réalistes. Je suis juste déçue de ne pas pouvoir lire la suite, car finalement on reste pas mal sur notre faim pour beaucoup de choses.

Afficher en entier
Pas apprécié

Grosse déception. J'espérai l'aimé, je voulais vraiment qu'il me plaise mais c'est un flop d'autant plus grand que j'en attendais beaucoup.

Positif: l'écriture, très fluide et agréable bien que les dialogues soit parfois un peu niai faute d'autre termes qui me viennent à l'esprit, disons qu'ils font vu et revu.

l'univers: c'est un décors et des créatures peu souvent vu mais intéressant et bien exploité.

l'aspect politique entre dagnir et djinn qui est au cœur de l'histoire et des problème rencontré par l'héroïne, difficile pour elle de changer les choses.

Négatif: l'héroïne Rozenn, pour commencer au début je la voyais jeune 15/16 ans, la trouvant trop immature dans ses actions et paroles et puis on apprend que la plus jeune soeur à 16 ans amenant Rozenn plus vers 18 ans et simplement impulsive au point d'en être irritante. Rozenn est le personnage typique, elle est belle mais s'en fiche/n'y prête pas attention, rebelle, plus d'un personnage masculin tombera sous son charme, elle a une grande rivale, un compagnon animal trop mignon, trop unique, elle n'est pas là pour tomber amoureuse mais bon les hormones jouent et faut dire qu'il est quand même très beau bien qu'énervant et méchant ce prince.

Bref les "romances" ont tout gâché pour moi, les sentiments à mon goût forcé on aurait pu faire sans et avoir une très bonne histoire. Voir Odeleen et Cayden plus aurait été plaisant ils ont su avec leur personnalité trouvé grâce à mes yeux, mais non c'était Rozenn, Rozenn, Rozenn. Je compte pas le nombre de fois où j'ai levé les yeux aux ciel.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maximousse24 2018-12-04T12:22:40+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Jo-34 2021-01-10T15:42:41+01:00
Or

J’ai enfin lu le premier tome de Rözenn de Laetitia Danae publié chez les éditions plume blanche ! Ici nous sommes immergés dans de la Fantasy Orientale ! C’est la toute première fois que j’en lis et je peux vous dire que j’ai été comblé ! L’univers m’a beaucoup plu et ce premier opus est un coup de cœur !

Dans cette histoire nous suivons les aventures de Rözenn Kaplang qui est une Djinn. Pendant des années les djinns ont été opprimés par les dagnirs ! Même si l’esclavage des djinns est aboli depuis longtemps, ils ne sont pas réellement libres, des entraves brides leurs pouvoirs ! Et la politique du Sultan Maddy n’aide pas à oublier la souffrance que leurs ancêtres ont vécu, et que vivent encore certains membres de cette population !

Afin d’améliorer les relations entre les différents peuples, le père de Rözenn va envoyer ses trois filles dans la demeure du sultan afin de les unir aux princes dagnirs !

En commençant ma lecture, l’univers m’a immédiatement fait penser à Aladin. Nous sommes immergés dans un monde où les djinns ne sont pas totalement libres, leurs pouvoirs sont bridés, nous avons des romances sou jacentes et des tapis volants ! Bien entendu, le contexte de l’histoire posé par Laetitia Danae est bien plus complexe que cela !

J’ai adoré le personnage de Rözenn ! C’est une femme forte qui se bat pour son indépendance et son peuple ! Elle est intelligente et ne se laisse pas faire. Sa grande sœur Odeleen est beaucoup plus posée que sa cadette, elle est réfléchie et veille au grain sur ces petites sœurs !

Daire, la plus jeune du clan Kaplang, est naïve ! Son comportement m’a énervé tout au long de l’histoire !

Si les djinns sont un peuple proche de la nature, les dagnirs, eux vivent dans l’opulence et se croient supérieurs aux autres ! Le sultan démontre le démontre d’ailleurs via sa supercherie et ses manigances tout en finesses ! Ses fils, eux, sont assez différents ! On n’arrive pas totalement à les cerner, mais au fil des pages ont ressent une évolution des mœurs concernant la politique de leurs parents ! Personnellement, j’ai trouvé nos princes très attachants, malgré des caractères bien différents !

Laetitia Danae exploite son univers avec doigté ! Nous ressentons les rivalités entre les différents protagonistes ! Nous doutons en même temps que Rözenn et nous méfions de tout ! Cela créer un suspense insoutenable ! La fin de ce tome m’a complètement dérouté ! Les évènements ayant lieux m’ont scotché !

J’ai adoré cette lecture ! Et je suis heureuse d’avoir attendu le deuxième tome avant de commencer celui-ci !

Avez-vous lu ce livre ? Connaissez-vous d’autres histoires de Fantasy Orientales ? Lesquelles me conseillerez-vous ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eduam 2020-12-10T21:23:45+01:00
Argent

Une ambiance orientale addictive avec tapis volants et marchés aux multiples couleurs au programme du voyage.

Nous avons ici des dagnirs et des djinns, qui veulent unir en mariages arrangés leurs trois princes et princesses pour maintenir la paix entre eux.

Mais cette paix est-elle réelle ou apparat et complots politiques?

L’action est présente dès le premier chapitre et l’intrigue m’a embarquée avec elle tout du long, pour en savoir plus, pour savoir si cette union des peuples était réellement honnête ou un simulacre pour faire retomber les djinn en esclavage pour leur magie en toute discrétion, séduction et manipulation.

Il est ici question de choix, de rébellion, de questions, de fuite, de résignation, de protection, d´influence, de libre arbitre, d’attirance, de famille, d’espoir.

Quel univers intéressant que l’on découvre au travers des yeux de Rozenn, toute cette magie laisse rêveur et j’espère la découvrir moins bridée dans la suite.

Les histoires d’amour ne sont pas ce qui m’a le plus plu, mais ces sortes de speed dating au palais ont bien servi l’histoire tout de même.

Les personnages sont attachants et intéressants, chacun ayant sa personnalité cela donne vraiment du rythme au roman, les réactions des uns influençant celles des autres au fil de l’histoire.

J’ai adoré du début à la fin ( quelle fin !), je me suis totalement laissée portée par l’ambiance, j’ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lildrille 2020-11-30T18:14:10+01:00
Bronze

Un univers prenant

Ce qui attire le plus dans la série Rozenn se résume en son univers de fantaisie orientale. Tous les éléments se présentent à nous pour nous offrir du rêve et des merveilles : des tapis volants, des tenues de voiles et de bijoux magnifiques, de beaux tatouages au henné, des légendes magiques dignes des mille et une nuits, la présence des djinns, ces êtres surnaturels aux pouvoirs magiques incroyables, et cette atmosphère sableuse, au goût sucré des pâtisseries de là-bas. L’auteure dépeint un univers attirant, et rarement mis en scène de cette manière.

En effet, dans cette histoire, les djinns s’avèrent souvent considérés comme des êtres insignifiants, repoussants, terribles, obligés de fournir une part de leur sang afin d’affirmer leurs droits de vivre sur leurs terres. Des castes d’intouchables évitent heureusement cette soumission dégradante, mais aucun djinn n’a le droit d’utiliser son pouvoir, pourtant naturel et accordé à la naissance. Une entrave, dessinée sur leur peau, les empêche de faire appel à leur magie, et plus personne ne sait aujourd’hui comment détruire ce tatouage immonde.

Ce parti pris original permet à ce premier tome de nous intriguer dès les premiers chapitres. Le passé de cet univers constitue un mystère palpable, qui nourrit un suspense de fond captivant. Le lecteur se pose de nombreuses questions et désire ardemment connaître les réponses : les djinns parviendront-ils à se libérer du joug de leurs oppresseurs ? Réapprendront-ils à se libérer de leurs entraves ? Déterreront-ils les secrets du passé de leur civilisation ? Ces interrogations tiennent le lecteur de bout en bout, tandis que l’histoire principale le divertit savamment.

Telle une dystopie

Comme les dystopies qui pullulent désormais dans les rayons, Rozenn prône une héroïne rebelle, qui tentera de faire basculer le système. Dès la première phrase, le caractère de Rozenn nous saute à la figure. Jeune djinn intouchable, l’adolescente sait ce qu’elle veut et ne supporte pas son état de captive aux yeux de l’Histoire. Sa condition la répugne, surtout lorsque son père souhaite la marier à l’un des représentants dagnirs, les ennemis ancestraux des djinns libres.

Rozenn n’a que faire d’une paix satisfaisante, ou d’un calme politique de façade, alors que les siens souffrent en silence. Contrairement à ses deux sœurs, Rozenn n’est pas dupe. Elle voit clair dans les jeux de pouvoir, les manigances et les tournures polies des phrases dénuées d’émotions sincères. Le caractère de l’héroïne donne de la force au récit. Rozenn ne craint rien ni personne, fait montre d’une grande force de caractère et nous transmet cette puissance.

Un jeu de cour

Rozenn n’a pas le choix et doit se rendre à la cour des dagnirs. Elle y fera alors la rencontre des trois princes, des individus finalement pas si détestables, du moins de prime abord. Telle une émission de téléréalité, elle les rencontrera tour à tour, jour après jour, surveillée, et apprendra à les connaître, imitée par ses deux sœurs. Le roman se transforme en jeux de cour, histoires d’amour et récits d’adolescents.

Ce n’est pas déplaisant, loin de là. L’auteure parvient à nous intéresser, grâce notamment à des sous-intrigues mystérieuses, qui amènent du grain à moudre à nos questionnements sur le passé de l’univers. De plus, les sœurs de Rozenn, ainsi que les princes, s’avèrent tous être des personnalités singulières, chacune à leur niveau. Crédibles et vivaces, ils prônent tous un trait de caractère distinct, ainsi que des secrets bien mystérieux. Le lecteur se plaît à suivre ces personnages et à les découvrir davantage à chaque chapitre. Certains énervent, d’autres fatiguent ou émeuvent. Qu’ils nous plaisent ou non, ils nous parlent. Bien construits, profonds et complexes, les adolescents de cette histoire nous charment.

Les traditions dagnirs, très différentes de celles des djinns, se dévoilent également en douceur, permettant à l’univers de continuer de nous surprendre. De créatures ailées à d’autres petites boules poilues brillantes, de mets délicats aux marchés extérieurs bondés, Rozenn met en place un univers riche et prenant, qui nous fait rêver.

Un début capricieux

Le tome un de Rozenn prend du temps à se lancer, même s’il démarre dans l’action. Les premières pages nous plongent dans une fugue peu palpitante, dont l’issue nous est déjà connue à l’avance. Le caractère rebelle de Rozenn alourdit ces scènes, alors qu’il fortifie les suivantes. De cliché adolescente à femme réfléchie, Rozenn évolue avec élégance et sincérité.

Le roman devient réellement intéressant et prenant après ce passage, quand l’intrigue principale démarre et que les jeunes filles rencontrent les princes. De nombreux mystères et rebondissements nous ensorcèlent alors, sur fond d’un univers oriental et magique particulièrement bien pensé.

La fin donne vraiment envie de lire la suite. La dystopie est lancée. Le système en place y survivra-t-il ?

Pari réussi pour ce tome un, qui ne démarrait pas si bien !

[Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=52162

J'ai mis la note de : 16.5/20]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gaet74 2020-11-16T23:06:30+01:00
Argent

Pas mal. J'ai beaucoup aimé cet univers un peu oriental, première fois que je lisais quelque chose dans ce type de décor/ univers. Les actions sont un peu prévisible selon moi, mais j'ai cependant envie de lire la suite.

Alors on verra ce que dit le tome ..!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxy67 2020-11-06T17:50:52+01:00
Or

https://ettoutdroitjusquaumatin.wordpress.com/2020/08/19/rozenn/

J’ai préféré ce roman à l’ambiance mille et une nuits par rapport à la première série de l’auteur : Initié. Laëtitia Danaé a un bon style d’écriture où elle mélange jalousie, loyauté, complots et espoir, ce qui permet de lire rapidement. De plus, il est compliqué de savoir qui est ami ou ennemis des trois sœurs donc il devient impossible de deviner ce qu’il va se passer. Rajoutez à cela de nombreux rebondissements, autant vous dire qu’on ne voit pas les pages défiler. J’aurai bien aimé un peu plus de descriptions concernant les créatures imaginées par l’auteur.

Les trois sœurs ont un caractère bien défini et différent. Odeleen est la plus sage et la plus posée des trois. Rozenn est impétueuse et reste fidèle à ses convictions peu importe la situation. Et il y a la plus jeune, Daire 16 ans qui devient insupportable du moment où elles arrivent au palais des princes dagnirs. En parlant des princes, eux aussi ont une personnalité une bien marquée. Ils ne sont pas superficiels comme on pourrait le penser au début. Chacun d’entre eux a sa personnalité, ils vont tenter de séduire les trois sœurs djinns. Entre les différences de caractères et de cultures, certains rendez-vous vont être… divertissants !

C’est une très belle fin que l’auteur nous offre et elle promet un deuxième tome incroyable. J’ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ge39 2020-10-26T20:27:36+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé l'univers de ce 1er tome. Je l'ai trouvé plutôt original et bien exploité.

Evidemment, j'ai apprécié le caractère fort et rebelle de Rozenn et la complicité qu'elle a avec sa soeur Odeleen, même si elle est plus discrète. J'ai eu un peu plus de mal avec Daire qui est clairement une gamine capricieuse.

J'aurais voulu en savoir un peu plus sur les princes Dagnir.

La plume de l'auteure est fluide et je me suis laissée emportée par l'histoire pleine de magie et de secrets qui font froid dans le dos. J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pauline08 2020-10-22T11:50:17+02:00
Pas apprécié

J'ai adoré la promesse de ce livre, l'idée est excellente et l'univers est génial. La trame de l'histoire laisse tout de même un sentiment de déjà vue. Pourtant je n'ai pas du tout accroché à ma lecture car beaucoup de détails m'ont déplus.

Les personnages masculins sont quasiment inexploités et n'ont quasiment aucun intérêt dans le récit.

Les personnages féminins sont pour moi extrêmement caricaturaux et véhiculent des clichés sur les jeunes filles. Pour commencer Rozenn est un personnage que l'on a déjà vu des centaines de fois dans les livres, c'est une jeune fille forte et rebelle qui veut changer le monde. Elle fait figure de "fille modèle", belle et intelligente ce qui dévalorise beaucoup les autres filles du roman (mais ce n'est qu'un avis personnel et je ne pense pas que tout le monde le ressente dans sa lecture)

Le problème vient surtout de la relation que les filles entretiennent entre elles, leurs échanges sont basées sur la rivalité et le jalousie. Elles sont en concurrence pour ce marier avec des princes et la manière dont cette partie de l'histoire est faite m'a extrêmement dérangée. Je pense qu'il faut arrêter de mettre les filles en compétition notamment au niveau de la beauté et de leurs relations avec les garçons, Surtout dans les livres qui visent les jeunes adolescentes.

Malgré tout, je suis allée au bout de ma lecture car je doit avouer que l'écriture de l'auteure m'a beaucoup plu même si elle m'a un peu déroutée dans les premiers chapitres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Esile44 2020-10-10T22:00:39+02:00
Diamant

Gros coup de coeur pour ce roman que j'ai pris complètement au hasard en librairie, happée par sa couverture bleutée.

Une fois commencé je ne l'ai pas lâché, le style de l'auteur est très addictif et son univers est captivant, on y trouve beaucoup d'éléments sans pour autant être submergés d'infos, ses personnages ont tous des personnalités très distinctes (petite réserve sur les princes néanmoins, il aurait peut-être fallut leur laisser plus de place dans l'intrigue) ce qui les rends très attachants.

Je ne m'attendais pas vraiment à du YA (rien ne le signale et en rayon il est rangé à côté des romans de fantsy très barbares), mais au final ça ne m'a pas dérangée, et je me suis laissée porter par le récit. Je crois aussi que c'est ma première expérience avec la fantasy orientale, et j'ai maintenant très envie d'en découvrir de nouvelles !

Très très hâte de découvrir la suite avec le tome 2 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cathy-72 2020-09-29T08:50:17+02:00
Lu aussi

Très sympathique à lire. Néanmoins je ne m'attendais pas à du YA est du coup l'idée que je m'étais faite de l'histoire n'a pas évolué dans le sens que je voulais...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ardawal 2020-09-22T10:32:36+02:00
Or

Il m'a été difficile de lâcher ce roman une fois commencé… Cela se lit vraiment bien, l'univers créé par l'autrice suscite la curiosité et stimule l'imagination, et j'ai beaucoup aimé suivre les personnages, qui ont tous une personnalité bien marquée, leurs qualités, leurs défauts et leurs contradictions… Seul bémol, Daire a seize ans, or elle m'a semblé souvent avoir le comportement d'une fille bien plus jeune. En réalité, au début j'imaginais que Daire avait dans les dix/onze ans, Rozenn treize/quatorze et Odeleen plutôt seize ans... Le décalage entre l'âge des personnages et leur attitude m'ont un peu perturbée au début, surtout en ce qui concerne Daire, puis j'ai fini à m'y habituer (après tout, on peut mettre cela sur le compte de la diversité des caractères d'un individu à l'autre… Et sur le fait que les djinns ne se développent peut-être pas de la même façon et au même rythme que les humains.) Sinon, j'ai trouvé très bien rendue la façon dont Rozenn découvre un monde plus complexe qu'elle ne le pensait à la cour des Maddy, la façon dont ses idées préconçues évoluent… Aussi, les rivalités et les dissensions entre femmes causées par un système où elles se retrouvent "en compétition" pour épouser un prince sont bien rendues, et montre comment un système patriarcal peut retourner les femmes les unes contre les autres, sans même qu'elles en prennent bien conscience. Ce roman montre aussi très bien comment une minorité opprimée se trouve parfois contrainte à la manipulation et aux intrigues, au prix de sacrifices personnels, pour tenter d'améliorer le sort des siens. Les nuances et la complexité des relations entre les différents personnages est aussi appréciable, j'ai bien envie de découvrir, dans la suite, comment tout ceci va évoluer...

Afficher en entier

Dates de sortie

Rozenn, Tome 1

  • France : 2018-09-04 (Français)
  • France : 2020-03-04 - Poche (Français)

Activité récente

Flosh le place en liste or
2021-01-12T14:42:17+01:00
Jo-34 l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-10T15:42:19+01:00
arya22 l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-05T10:14:16+01:00
Maad le place en liste or
2020-12-10T16:27:51+01:00

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 268
Commentaires 51
extraits 13
Evaluations 130
Note globale 8.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode