Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de rsteph28 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Un tour sur le bolid' Un tour sur le bolid'
Stephen King   
Trop flippant ! Lorsque j'ai lu cette histoire, je ne pouvais pas m'empêcher de voir le rictus du chauffeur. Il m'a vraiment angoissée...

par toukine
Signe suspect Signe suspect
Patricia Cornwell   
Premier livre de Patricia Cornwell que je lis. Débarquant de ma planète "toujours un train de retard", je n'étais pas au courant qu'il y avait eu d'autres livres avant celui-ci. D'autres livres qui suivaient une certaine chronologie tout du moins (parce que je sais bien que Patricia Cornwell en a écrit plusieurs étant donné que j'en ai d'autres dans ma bibliothèque). De ce fait, j'ai eu beaucoup de mal à comprendre l'histoire au début. Je me mélangeais les pinceaux, entre les histoires du passé & du présent, j'avais bien du mal à m'y retrouver & à comprendre les évènements. Rajouté à cela, on suit en parallèle l'enquête de Lucy. Alors même si les deux sont étroitement liées, chose que je ne savais pas au début, j'étais perdue lorsqu'on passait de Kay Scarpetta à Lucy. Donc j'ai un peu pris l'histoire en cours de route et le temps d'adaptation est assez long, de l'ordre de 10 à 15 chapitres quand même. Surtout que j'ai trouvé que l'histoire avait bien du mal à se mettre en place & qu'il fallait attendre un bon moment avant d'être passionné par l'enquête & de suivre la découverte d'indices avec frénésie. Autant au début, j'avais beaucoup de mal à rester accrochée au livre & à l'histoire, autant par la suite, je n'arrivais plus à lâcher le livre & j'ai cherché à lire tous les chapitres sans avoir à faire de pause.
On aperçoit que très rapidement certains personnages qui ne sont pas du tout approfondis -ou pas comme j'aurai souhaité qu'ils le soient- comme c'est le cas pour Henri dont on sait très peu de choses au final & tout ce qui la concerne reste très vague & flou ; Rudy, le collègue de Lucy, qui passe plus de temps à incendier cette dernière pour ces actions égoïstes alors que je suis sûre, au fond, que c'est un personnage très intéressant & plus complexe qu'il n'y paraît ; Marino qui a un mal-être permanent qu'il traîne avec lui mais qu'on ne comprend pas vraiment pourquoi ; Benton & sa relation avec Kay qui fait des hauts & des bas. Bref', ces lacunes sur la personnalité des personnages est sûrement dues au fait que je n'ai pas commencé par le premier roman donc je n'ai pas suivi leur évolution, ce qui explique qu'il existe des "trous" dans leur comportement.
Malgré les points négatifs que j'ai soulevé, je reste sur une note positive parce que j'ai adoré être entraînée dans l'enquête. Alors malgré un début laborieux, je me suis laissée prendre par l'enquête & j'ai beaucoup aimé les découvertes -plus ou moins tordues, plus ou moins stupéfiantes- que l'on y fait.

par Aunbrey
Sans raison Sans raison
Patricia Cornwell   
Après avoir terminé ce livre très poussif, assez mal écrit et avec des personnages froids et peu attachants, je me suis demandé où était passé l'auteur de "Combustion" et des fantastiques enquêtes de Kay Scarpetta.
Malheureusement avec "Tolérance zéro", j'ai la nette impression que cela va continuer.
Il est possible que son immense succès lui tourne la tête et qu'elle lève le pied ce qui serait vraiment dommage.
D'autres grandes dames du polar comme Ruth Rendell, P.D. James et même Mary Higgins Clark n'ont apparemment pas ce problème.
Espérons !!!
Adanson Marco.

par Adanson
Registre des morts Registre des morts
Patricia Cornwell   
Patricia Cornwell nous entraîne encore dans un thriller trépidant avec une intrigue bien ficelée. En parallèle, Benton se décide enfin à faire sa demande!

par nf23
Inhumaine Inhumaine
Patricia Cornwell   


je trouve que ces dernières années, les livres de Patricia Cornwell ont beaucoup changé.

On n'a plus l'enquête classique avec souvent un serial killer mais une histoire plus ramassée, centrée sur les personnages principaux, et qui se déroulent sur quelques heures avec finalement assez peu d'actions mais beaucoup de non-dits, de sous-entendus et de mystères.

C'est assez surprenant mais non moins addictif.

Celui-ci se termine... sans se terminer puisqu'on attend la suite avec impatience.

plus un huis-clos psychologique qu'un policier "scientifique"....

par LJ51
Grande Avenue Grande Avenue
Joy Fielding   
En prenant ce livre, je m’attendais à lire quelque chose de ressemblant à la série Desperate Housewives : les aventures d’amies de longue date, un humour mordant, le récit de rêves brisés… Rien de tout ça ! Excepté pour les rêves brisés. Le roman traîne, traîne… Pour vous donner une idée, il fait 380 pages environ. Et les évènements racontés dans le résumé n’arrivent qu’aux alentours de la 250ème page. Autant dire que le résumé gâche tout… Et rien en même temps. Les seuls moments de l’histoire qui, à mon sens, étaient un tant soit peu intéressants, ont été rapidement bâclés dans les cent dernières pages. Je lirais tout de même un autre livre de cette auteur, pour ne pas rester sur une si mauvaise impression…

par Swendra
Ne compte pas les heures Ne compte pas les heures
Joy Fielding   
J'ai beaucoup aimé ce livre. Une histoire triste mais tellement belle au finale. Je le recommande vraiment!!!

par cindydor
Rue des mensonges Rue des mensonges
Joy Fielding   
J'adore cette auteur elle excelle dans l'art du suspense, impossible de le lâcher!!! joy fielding à vraiment le don d'accrocher le lecteur
je le recommande!!!
marquise66
Et si c'était vrai... Et si c'était vrai...
Marc Levy   
Mon tout premier Marc Levy ... que dire ? Ce livre, qui se lit avec une fludité hors du commun, a tous les points positifs qu'un roman peut avoir : amour, mystère, enquête, secret, amitié ... Un mélange qui vous met l'eau à la bouche, dès les premières pages, et qui nous tient en haleine jusqu'aux dernières.

par myra44
 Une mort sans nom Une mort sans nom
Patricia Cornwell   
C'est le premier roman de Patricia Cornwell que je lis. Ce que je ne savais pas c'est que ce livre fait suite à une longue série d'autres thrillers, avec des personnages que l'on voit évoluer au fil de différentes enquêtes. J'ai donc pris l'histoire en cours de route, j'ai eu de ce fait du mal à cerner les personnages des les premières pages.



Je dois dire que j'ai pas mal accroché avec la plume de Cornwell. Dès le départ on entre dans un suspens intenable : une femme nue dans la neige, adossée à une fontaine de Central Park, est retrouvée assassinée la veille de Noël. Cette jeune femme, inconnue de tous, ne semble même pas s'être défendue de son agresseur. Elle s'est désabillée malgré ce froid intense, est n'a tenté de fuir son agresseur à aucun moment. Nous serons plongé dans cette atmosphère glauque et violente, tout au long du roman.



Nous sommes dans la peau d'un médecin legiste, le docteur Kay Scarpetta qui va mener l'enquête entourée par ses deux accolytes Benton et Marino, deux agents de police, et sa nièce Lucy, reine de l'informatique. Kay prend cette enquête très à coeur et fera tout pour découvrir l'identité de la victime, quand le reste de l'équipe s'attarde plutôt sur la poursuite de l'assassin. Kay est une femme dynamique et très impliquée dans sa carrière, au détriment de sa vie privée qui semble assez catastrophique.


Je dois dire que Kay a produit en moi un certain sentiment de tristesse. Sa relation avec Benton est tellement difficile, ils s'aiment mais ne peuvent le faire au grand jour. Elle se réfugie dans son travail pour oublier que sa vie sentimentale est compliquée.

Parlons maintenant d'un personnage central de ce thriller, Gault. Il s'agit du tueur et on le sait dès le début du roman. Il apparait comme un homme froid, machiavélique et terriblement intelligent. Ce tueur en série ne manque pas de cynisme et de cruauté. L'équipe de Kay court après lui depuis plusieurs enquêtes, sans jamais pouvoir mettre la main dessus. Dans "Une mort sans nom", on va comprendre un peu plus précisément qui il est, et d'où il vient.

Dans ce roman, Patricia Cornwell ne nous laisse pas une minute de répit, les évènements s'enchaînent parfaitement, aucune longueur n'est ressentie, et le suspens est maintenue du début à la fin. Cependant, je suis un peu resté sur ma fin, qui est arrivée trop brutalement. Le dénouement est un peu trop facile. Les explications sont manquantes. On découvre certaines choses sur le tueur, sans vraiment savoir comment Kay à fait pour y parvenir. Pourquoi Gault est il si violent, et a-t-il cette soif de meurtre ? Patricia Cornwell ne nous dit rien à ce sujet.

Enfin, je finirai cet article par une remarque assez intéressante. L'auteur à choisi dans ce roman, de parler en filigrane de l'homosexualité, que ce soit à travers le look du tueur, les relations amoureuses de Lucy, ou encore le caractère homophobe de l'agent Marino. Quel message Patricia Cornwell voulait elle nous faire passer ? Un message de tolérance peut être.

par pitchou06