Livres
523 433
Membres
541 021

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de rumbelle : Ma PAL(pile à lire)

Le Secret des rois Le Secret des rois
Steve Berry   
C'est une bonne histoire, pleine de suspens.
On en apprend un peu plus sur Cotton Malone et surtout sur son fils, Gary.
C'est bien mené et on plonge dedans, comme la plupart des Steve Berry.

par Marie-A
Une saison à Longbourn Une saison à Longbourn
Jo Baker   
Il y a plusieurs catégories de bouquins. Ceux qu’on n’arrive même pas à finir. Ceux qu’on lit et qu’on oublie vite. Ceux qu’on aime bien. Ceux qui sont de vrais coups de cœur. Puis finalement, il y a ceux qui sont au-delà du coup de cœur. Ces livres là, ce sont certains de mes Jane Austen (Orgueil et préjugés ou Persuasion), mes Harry Potter ou encore certains Chicago Stars. Des livres doudous que l’on ressort en cas de blues. Et, je dois vous dire qu’Une saison à Longbourn vient de rentrer par la très grande porte dans cette dernière catégorie. Ce livre, je l’ai dégusté le temps de trois soirées (oui je dis bien trois, moi qui lis habituellement un bouquin en une seule soirée). Trois parce que je n’avais pas envie de le finir. J’étais tellement happée par les mots qui défilaient devant mes yeux, tellement impatiente de connaître la fin, tellement bien, un moment d’apaisement en une période extrêmement stressante pour moi, que j’ai réussi à m’arrêter et à ne reprendre que le lendemain pour pouvoir le savourer pleinement.

[...]

Beaucoup décrivent ce roman comme si Downton Abbey s’invitait dans l’univers de Jane Austen et inversement. Oui c’est vrai, l’auteure place son récit en plein Orgueil et Préjugés, oui c’est vrai on s’intéresse aux domestiques dans ce bouquin. Mais ce que je voudrais rajouter c’est que ce livre vit avant tout par lui-même. Le fait que l’on mentionne la famille Bennett, que le livre suive parfaitement la chronologie des évènements d’Orgueil et Préjugés est un plus, un magnifique clin d’œil, mais sans même tout cela, ce livre aurait été un coup de cœur. On retrouve avec plaisir Lizzie, Jane, Darcy & Cie de l’autre côté du voile mais avec des personnages lambda j’aurais tout autant adoré ce bouquin, pour son histoire, son écriture, pour les émotions que j’ai ressenti, du grand sourire en passant par les larmes (que ce soit d’émotion joyeuse ou pour cause de cœur brisé).

[...]

Pour finir, je dirais juste que la mode est à la reprise de l’univers de Jane Austen mais c’est le premier livre du genre qui me fait un tel effet. Parfait. Je me répète mais il est tout simplement parfait. Un seul conseil, précipitez-vous dessus puis juste, dégustez … [...]

la chronique dans son intégralité ici: http://lune-et-plume.fr/une-saison-a-longbourn-de-jo-baker/

par Melwasul
Mansfield Park Mansfield Park
Jane Austen   
Mansfield Park long ? Je suis pourtant certaine de l'avoir lu d'une seule traite, sans même voir les chapitres passer ! Ce livre est d'une rare élégance (comme tous les livres de l'auteur en fait).

par genova
Les derniers secrets du IIIe Reich Les derniers secrets du IIIe Reich
François Kersaudy    Yannis Kadari   
La suite attendue d'un best Seller : Les derniers secrets du IIIe Reich.

Tout comme Les Secrets du IIIe Reich, paru en 2013, ce livre cherche à faire la lumière sur certains aspects méconnus de l'Allemagne hitlérienne. Comment des médecins dévoués et consciencieux ont-ils pu passer de l'eugénisme à l'administration des camps de la mort ? Quels chemins un architecte manqué a-t-il parcourus pour réinventer sa capitale au beau milieu d'une guerre mondiale ? Quelles aberrations ont conduit Hitler à imaginer que douze amateurs débarqués d'un sous-marin pourraient détruire l'industrie américaine et mettre les Etats-Unis à genoux ? Comment la rumeur d'un baroud d'honneur des nazis dans les Alpes a-t-elle pu détourner les forces anglo-américaines de Berlin – avec tout ce qu'il en est résulté dans l'après-guerre ? Pourquoi un " ramassis de boy-scouts " s'est-il lancé dans le terrorisme en 1945, avec l'espoir de réussir là où la Wehrmacht avait échoué ? Où a disparu le Reichsleiter Martin Bormann dans la nuit du 1 er au 2 mai 1945, et pourquoi l'" éminence brune " du Führer, condamnée à mort par contumace à Nuremberg, a-t-elle été aperçue 3 768 fois dans vingt-sept pays durant le quart de siècle qui a suivi ?
En lisant ces récits, on sera surpris de voir combien la réalité peut dépasser la fiction – et à quel point les douze années du III e Reich ont profondément marqué le demi-siècle qui a suivi...

[spoiler]Présentation de l'éditeur[/spoiler]

par Lagoona
Vampire Nation, Tome 1 : Riker Vampire Nation, Tome 1 : Riker
Larissa Ione   
Excellent premier tome qui nous promet une saga passionnante !
Un monde vampirique innovant avec une approche à la fois inédite et totalement captivante !!
Des personnages qui nous procurent d'intenses émotions !

J'ai adoré ! Vivement la suite !!

par toutoun
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 2 : Les Dragons de l'Empereur Noir Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 2 : Les Dragons de l'Empereur Noir
Anne Robillard   
Anne Robillard est tout simplement géniale, elle nous entraîne dans un monde peuplé de créatures aussi (bizarres) les unes qu les autres! Cette série est une réussite!
Angélique tome 2 Angélique tome 2
Anne Golon    Olivier Milhaud    Dara   
Suite du premier tome d'Angélique, manga basé sur le succès des romans d'Anne Golon.
Nous suivons toujours la jeunesse d'Angélique qui vit des situations parfois difficiles pour une femme. Déterminée à rester libre, elle cherchera en permanence à suivre son propre chemin sans qu'on lui impose quoi que ce soit, jusqu'à ce que son père lui impose de se marier avec le comte de Peyrac, un homme d'âge mûr suspecté de sorcellerie ...
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 2 : Fièvre rouge Chroniques de MacKayla Lane, Tome 2 : Fièvre rouge
Karen Marie Moning   
Mais qui est Barrons ???? De quel côté est il ??? Le suspense est limite insoutenable et l'additivité est énorme...
Vivement la suite !

par Lilwen
Les Entremondes, Tome 1 : L'Hôtel invisible Les Entremondes, Tome 1 : L'Hôtel invisible
Sean Easley   
http://fantasybooksaddict.blogspot.com/2018/10/les-entremondes-tome-1-sean-easley.html

Original : voici le premier mot, qui me vient en refermant ce premier tome ! En effet, d'une part, l'univers m'a captivé avec ce mystérieux hôtel magique pleins de dangers, capable de permettre à ses résidents de passer d'un pays à l'autre à travers ses couloirs ! D'autre part, j'ai apprécié le parti pris par l'auteur. Sa construction est pour le moins atypique car son héros ne cesse de prendre les mauvaises décisions. J'ai trouvé cet aspect extrêmement intéressant car on découvre les différentes conséquences, que ce soit pour notre héros ou l'hôtel en lui-même !

Parlons maintenant des personnages. Cameron a 12 ans et n'a jamais accepté le départ de son père et le décès de sa mère. Élevé par sa grand-mère en compagnie de sa sœur jumelle, Cassia, gravement malade, il se retrouve par hasard sur le pas de la porte de l'hôtel invisible... On s'attache assez rapidement à lui, malgré les mauvaises décisions prises, car il n'a que 12 ans et on sent qu'il a du mal à faire face à la masse de problèmes (le décès de sa mère, la disparition de son père, la maladie de sa sœur), qui repose sur ses épaules. Il a besoin de personnes plus fortes que lui pour l'aider. Il l'a trouve dans un premier temps auprès de Nico, un employé de l'hôtel, qui va devenir son ami et lui permettre de découvrir des merveilles qu'il ne pensait pas possible !
Cependant, je regrette que l'auteur n'est pas laissé plus de place à sa jumelle. En effet, elle disparaît du paysage durant les deux tiers du livre. C'est dommage car elle a un caractère plus affirmé que celui de Cam. Elle aurait pu amener un certain équilibre à l'histoire car elle est l'exact contraire de celui-ci !

En bref, ce roman reste très jeunesse mais se lit très bien grâce à un univers original et riche ! Tout comme Cam, notre héros, je me suis laissée embarquer et dépasser par les événements car cela ne ressemble en rien à ce que j'ai pu lire jusqu'ici !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode