Livres
558 244
Membres
606 534

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de rumbelle : Mes envies

Dracula Dracula
Bram Stoker   
En fait, le mythe du vampire a beaucoup évolué. Dracula est peut-être ce qu'on en a fait de plus proche par rapport aux superstitions et aux croyances anciennes. Mais bien entendu, Bram Stocker n'en a pas utilisé tous les éléments sinon Dracula aurait été encore plus laid et se serait baladé en linceuil ;) En fait, je me demande si ce n'est pas le personnage vampirique le plus étoffé en littérature classique.

par Angie
Un mariage pour un manoir Un mariage pour un manoir
Jacques Fortin-Payen   
Merci à mon partenaire Juno Publishing et son équipe pour l’envoie de ce service presse.

Avis : Sympathique

Un style particulier mais toutefois surprenant et sympathique. C’est une plume élaborée, avec des mots recherchés et une histoire… un peu… beaucoup… pas assez… Bref, je ne sais pas trop. Une comédie romantique où j’ai aimé me perdre.

Le personnage de Jérémie est autant attachant, incroyable, fascinant mais totalement déroutant par moment. Parfois trop gamin aussi. Ses réflexions perturbent. Pourtant, c’est un personnage que j’ai détesté puis adoré. il est drôle dans sa quête du « non amour ». Parce que, ne vous y fiez pas, il n’est pas amoureux !!! Quoique… J’adore ses remises en questions.

Par contre, j’ai eu beaucoup de mal avec le « Yankee ». Je me fiche pas mal de la différence d’âge. Mais ici, rien ne colle. Et ce personnage m’a dérouté, déstabilisé aussi. J’aurais aimé que la fin devienne le début… Bref, qu’il prenne plu tôt les devants, qu’il s’impose… mais est-ce que c’était calculé pour laisser vivre un jeunesse des temps moderne à son jeune époux ?

Et puis, Clément, personnage attachant même si secondaire m’a parfois énervé dans sa façon d’agir avec Jérémie. Peut-être y a-t-il trop de non-dits mais les choses auraient pu se passer autrement même si la complicité règne et que les mots manquent. Mais peut-être que « l’amusement » s’éternise beaucoup trop pour certains alors que d’autres voient la vie d’un nouvel œil.

Entre tous ce beau monde, les joutes verbales sont nombreuses et drôles. Amourette, jalousie, amour et jouissante sont au programme avec vue sur étang ou manoir magnifiquement habité.

Cependant, j’ai aimé ma lecture. Certes courte. Peut-être justement trop courte. Peut-être est-ce ainsi la fin d’une époque et le début de toute chose. La narration est unique autant par le personnage que par la narration elle-même et si au début, j’ai eu un peu de mal, je me suis bien plu à lire ce style particulier
Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et serpents Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et serpents
Robin Hobb   
La cité des anciens se déroule chronologiquement juste après la fin de la série des aventuriers de la mer, on y croise d'ailleurs Parangon, althéa et Trell.

Il s'agit en soit de la suite du noeud de serpents et de l'éclosion des draguons avec toutes ses conséquences .... malformation liée au temps en mer et à l'état de serpents et description du monde du désert des pluies font de cette ouvrage une suite passionnante. Comme toujours Robin hobb est à l'oeuvre et il ne m'aura donc fallu pas moins d'une demi journée (nuit comprise) pour en venir à bout. addiction quant tu nous tiens ... la série promet autant que l'assasin royal et les aventuriers de la mer à lire sans modération

par raflitou
Comment conquérir son épouse ? Comment conquérir son épouse ?
Ashley March   
J’ai trouvé l’histoire assez originale pour une romance historique, un peu à la « je t’aime moi non plus », et pour une fois c’est la femme qui mène la danse.
Ce n’est pas une histoire transcendante mais c’est drôle, avec des dialogues pleins de piquant et quelques rebondissements.
En somme une bonne lecture sans prise de tête.

par Despinama
Orgueil et préjugés, Tome 1 : Les cinq filles de Mrs Bennet Orgueil et préjugés, Tome 1 : Les cinq filles de Mrs Bennet
Jane Austen    Aurore Demilly   
J'ai passé une très agréable lecture tout en savourant les illustrations de la dessinatrice Aurora qui fait un grand retour dans sa carrière artistique. Aurore a pris le soin pour chaque planche les moindres détails des scènes et l'attention du choix des couleurs pour vivre une atmosphère austeniennes. J'ai beaucoup apprécié de retrouver les personnages emblématiques d'Orgueil et Préjugés sous l'imagination d'Aurora. Tout est fidèle du début à la fin qui s'arrête malheureusement trop vite (et assez brusque).
Je vous conseille fortement car cette bande-dessinée fait partie d'une des adaptions la plus fidèle à l'original !
Vivement la suite !!!
La Roue du Temps, Tome 1/14 : L'Oeil du Monde La Roue du Temps, Tome 1/14 : L'Oeil du Monde
Robert Jordan   
Quel bonheur de se replonger dans cette saga épique avec une nouvelle traduction qui lui apporte un vraie plus !

Plus d'incohérences, plus de phrases alambiquées la lecture en est tellement plus fluide et compréhensive.
Merci Bragelonne ;)

Passons maintenant au roman en lui-même !
Il s'agit juste d'un chef d’œuvre de Fantasy, qui nous ouvre les portes d'un monde incroyable sur un fond de combat du bien contre le mal.

L'histoire des divers personnages nous passionnent, leur personnalité et leur destins étranges nous conduit tout le long de ce roman. Il se passe tellement de chose dans ce premier opus, beaucoup de réponses à diverses questions concernant Rand et les autres, et à la fois la fin laisse présager que tout est encore à faire.

L'auteur est un vrai génie, tout est cohérent, scrupuleusement mené, rien n'est laissé au hasard.
La Roue du Temps est juste un fondamental de la Fantasy pour moi.

Un énorme bijoux littéraire qui a sa place dans chacune de nos bibliothèques. Un roman qu'il faut découvrir et faire partager.



par Azhenor
Le Cycle de Drenaï : Waylander Le Cycle de Drenaï : Waylander
David Gemmell   
Encore un livre que je regrette de n'avoir pas lu plus tôt ! (Décidément...) Contrairement aux histoires de fantasy classiques qui narrent la quête d'un homme ou d'un adolescent, devenu héro presque malgré lui, le personnage de Gemmell, Waylander est l'image même du anti-héro ! Sarcastique, acerbe, asocial, il n'aime personne et le monde le lui rend bien !
De plus, ce anti-héro est même un assassin. Ancien fermier reconverti à la mort de sa femme et de ses enfants, Dakeyras devient finalement Waylander l'Assassin, le Voleur d'Ames, acceptant de tuer n'importe qui contre de l'argent !

Le fait que ce héro malgré lui soit un assassin à la réplique cinglante donne un tout autre goût à l'histoire et nous change vraiment de ce genre de héro un peu stéréotypé que l'on peut retrouver dans les histoires de fantasy.

Dès les premières pages, Gemmell nous entraine dans un univers sombre, où la guerre fait rage. Un univers impitoyable de meutres et de barbarie, décrit d'une manière telle que l'on s'imagine parfaitement le décors. C'est au milieu de ce chaos que Waylander vit, ou plutôt survit, échappant à ses ennemis pour en fuir d'autres. Le style imagé de l'auteur fait que l'on plonge dans l'histoire si bien qu'on a l'impression de vivre les aventures en même temps que les personnages.

La plume de Gemmell est fluide et très agréable à lire. Les scènes sont détaillées de façon à ce que l'on puisse la visionner en même temps qu'on la lit, mais sans plomber le livre. On reconnait son style d'écriture par le vocabulaire qu'il emploi. C'est du lourd ! Il a pas peur des mots et cela se vérifie dans le langage parfois cru qu'il utilise !
J'ai aussi aimé la façon dont il a construit son histoire, les retournements de situation à la dernière minutes. A chaque instant, on pense qu'il va se passer telle chose et finalement, il s'en passe une autre. Un personnage apparaît, mais jamais celui auquel on s'attend !

Pour conclure, je dirais que j'ai passé vraiment un très bon moment à lire cette histoire ! Vraiment un très bon livre !!

par Fantasyae
Elements, Tome 2 : The Fire Elements, Tome 2 : The Fire
Brittainy C. Cherry   
Je l'ai dévoré en une nuit... Ce roman est tellement beau. Je ne m'attendais pas à ça, j'étais restée un peu sur ma faim avec the air mais celui-ci est d'une beauté remarquable. Certes l'histoire est un peu du déjà vu et on s'attend un peu à la fin, mais on a tellement envie de connaître l'histoire de Logan, de savoir s'il va sortir de ses démons qu'on ne lâche The Fire.
Je trouve juste dommage que le personnage d'Alyssa ou même de Kellan ne soit pas assez développé, il y a deux points de vue et Alyssa est presque effacé par Logan, bon en même temps je l'épouserai bien ce Logan c'est juste que j'aurai voulu un peu plus d'initiative de la part d'Alyssa. Je n'en dis pas plus pour les prochains lecteurs

Bref. Je recommande chaudement ce roman qui a été un gros coup de cœur pour moi et qui m'a même fait lâché une petite larme

par Mylene-1
Deux cowboys et un bébé Deux cowboys et un bébé
B. A. Tortuga   
Je n’ai pas vraiment accroché avec ce livre. Je ne sais pas si c’est la traduction qui rend mal mais j’ai trouvé le style d’écriture un peu bizarre. Les phrases et les dialogues ont des tournures étranges et ça part un peu dans tous les sens.
La trame de fond m’a bien plu mais les évènements sortent de nulle part et ce n’est pas très construit ni très approfondi.
Pareil pour les personnages, j’ai eu du mal à m’attacher parce qu’ils sont assez caricaturaux et que je n’arrivais pas à suivre correctement leurs échanges.
Bref, je l’ai lu rapidement et ça ne me laissera pas grand souvenir ...
Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Alliage de la justice Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Alliage de la justice
Brandon Sanderson   
Étant fan de la trilogie Fils-des-Brumes, ce fut donc avec enthousiasme que je me suis jeté sur ce tome qui se passe quelques siècles après les événements de la première trilogie. Brandon Sanderson indique dans ces remerciements son désir de ne pas donner l'impression d'un Scadrial (l'univers du roman) statique et sans progrès. On quitte donc l'aspect médiéval pour une ambiance résolument Western et autant le dire, le mariage entre allomancie et armes à feu créé un cocktail détonnant. Si nous ne somme pas dans l'épique tel les combats de Vin face aux Inquisiteurs, le livre n'en demeure pas moins très dynamique avec des scènes d'actions absolument jouissives.
Fini les Fils-des-Brumes, c'est derniers ne sont plus qu'un mythe. Seul reste les Brumants qui peuvent se servir d'un seul pouvoir allomantique mais en revanche, la ferrochimie c'est démocratisé dans la population au détriment de la capacité à pouvoir utilisé les 16 matériaux. En clair, si les Fils-des-Brumes ont disparu et que les ferrochimistes ayant accès aux 16 pouvoirs sont de moins en moins nombreux, une nouvelle "rareté" à vu le jour : les Doubles fils qui dispose d'un pouvoir allomantique et d'un pouvoir ferrochimique. Wax le héros du roman en est un, à savoir donc qu'il est à la fois un lance-pièce (allomantique) et a aussi le pouvoir de diminuer ou d'augmenter le poids de son corps (ferrochimique). Une combinaison qui détonne vous vous en rendrez vite compte si vous lisez ce livre.

Contrairement aux précédents tomes, ce dernier est relativement court avec des points de vue assez limités. L'auteur va à l'essentiel et si il n'oublie pas d'approfondir ces personnages, cela reste toutefois légèrement superficiel mais il se rattrape aisément grâce aux dialogues savoureux des 2 protagonistes principaux : Waxillium et Wayne. Une connivence très forte entre les deux frères d'armes qui me fait penser à ce que l'on peut voir dans des films comme L'Arme Fatal ou récent le Sherlock Holmes. Des dialogues à la fois légers et mordants qui mettent énormément d'ambiance et éclipse assez rapidement l'unique femme du trio.
Un livre sans doute pas aussi profond que ne l'était la trilogie de base mais qui n'en demeure pas moins une excellente lecture pour se détendre. L'auteur annonce d'ailleurs clairement son intention de faire 2 trilogies à divers époques de Scadrial : une urbaine et une futuriste. Ce livre est donc plus une aparté mais j'espère bien qu'une suite verra le jour d'autant que Brandon Sanderson laisse une porte ouverte pour la suite (pour ne pas dire qu'une bonne partie de l'intrigue est laissé en plan même si nous avons heureusement, pas de clifhanger).
Petite déception sinon, le fait que Brandon Sanderson n'est pas approfondi les mythes et la religion. Ces dernièrs étant, pour la plupart, basés sur les personnages des premiers romans (le survivant, la guerrière ascendante, Oeil-de-fer...), j'aurais vraiment aimé découvrir comme ces derniers avaient évolués et leurs dogmes dans certains cas. Tout au plus aurons nous quelques allusions mais un petit texte au même titre que la "Liste des métaux" en fin de tome aurait fait mon bonheur.
D'ailleurs, en parlant de fin de tome, ce dernier possède la nouvelle "Le Onzième Métal" qui met en place le charismatique Kelsier de la première série alors qu'il viens juste de devenir Fils-des-Brumes. On découvrira donc les débuts de son entrainement avec le mystérieux professeur ainsi que le déclic qui ferra de Kelsier l'homme qu'il sera dans le premier tome de la série "L'Empire Ultime". Un complément court mais presque indispensable puisqu'il révèle une petite partie du mystère Kelsier.

Un tome qui ne demande pas tant d'investissement que la première trilogie mais qui n'en demeure pas moins fun et dynamique. Pas de temps mort, beaucoup d'action et des dialogues savoureux. Je le conseillerais bien à tous mais j'ignore en revanche si ceux qui ont sauté la première trilogie parviendront à bien saisir le fonctionnement de l'allomancie. De toute façon, vu l'excellente de la première trilogie, ce serait un crime de la sauter et vous encourage donc à commencer par celle-la. Quand aux autres, L'Alliage de la justice n'attend plus que vous!

par Caly

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode