Livres
461 630
Membres
418 204

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par FouineuseDuNet 2016-01-31T15:21:13+01:00

Il souleva ses lunettes de soleil, révélant ses yeux d’un bleu pur. Il avait perdu son espièglerie et me dévisageait avec une intense solennité. Enfin, il se détourna, une tristesse infinie dans le regard.

— Qu’y a-t-il ? demandai-je.

— Les règles, toujours les règles.

Il me regarda et sourit, mais ses yeux ne reflétaient aucune joie.

— Je veux ce que je ne peux pas avoir et j’éprouve un besoin que je ne devrais pas éprouver.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FouineuseDuNet 2016-01-31T15:22:07+01:00

— Non, l’interrompis-je. Tu ne viens pas en cours avec moi demain, Torin.

— Si tu m’ignores encore…

Je soupirai.

— Qu’attends-tu de moi ?

— Tout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FouineuseDuNet 2016-01-31T15:22:33+01:00

— Un jour tu apprendras à me faire confiance, Frimousse.

Il me caressa le nez.

— À demain.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FouineuseDuNet 2016-01-31T15:22:20+01:00

Mon regard croisa celui de Torin et mon cœur se serra. Son expression était difficile à déchiffrer. Je ne lui avais pas parlé depuis le fiasco du placard et je ne me sentais pas bien. J’avais l’impression qu’il me manquait une partie de moi, comme si un trou avait été creusé dans ma poitrine et qu’il s’étendait un peu plus chaque jour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Angieblueyes 2016-08-31T18:57:50+02:00

Il détacha ses lèvres des miennes et posa sur moi un regard ardent. [...] L'effet que produisait sur lui notre baiser me remplit de joie.

- Tu m'appartient, Frimousse, déclara-t-il.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Angieblueyes 2016-08-31T18:49:06+02:00

Il tendit la main et effleura mon dos. Je sentis une vague de chaleur remonter le long de ma colonne vertébrale et mes genoux manquèrent de se dérober. Mais il était là pour me serrer contre lui, plaquant mon dos sur son torse. Peut-être l'ignorait-il, mais il me faisait vivre un supplice ...

Afficher en entier
Extrait ajouté par FouineuseDuNet 2016-05-26T16:19:35+02:00

- Le véritable amour transcende la logique, Frimousse. C’est le mélange des esprits et des âmes... Il nous fait ressentir et voir des choses sous un angle inaccessible aux personnes normales. On ne le remet pas en question et on ne cherche pas à le comprendre. On l’accepte simplement, car c’est un don.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode