Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ryzel : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Roi de Pique Roi de Pique
Kat Spears   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/08/roi-de-pique-de-kat-spears.html

Il m'a fallu du temps pour rentrer dans ce roman, la première raison étant Jesse, notre héros et narrateur de ce récit.
Ce n'est pas évident de s'attacher à un petit péteux comme lui. (oui oui péteux !), j'ai eu beaucoup de mal au départ... il n'a aucune morale, se joue de tout le monde et ce, sans états d'âme. C'est un vrai petit con (ou péteux, branleur... au choix).
Il m'énervait tellement que j'ai même failli abandonner ma lecture, mais allez savoir pourquoi, je ne l'ai pas fait et j'ai eu raison !
Au fil des pages Jesse se dévoile, sa carapace se brise et là, ce que l'on découvre en vaut vraiment la peine. Bon, cela ne pardonne pas tout, mais de petit branleur, il devient attachant et réussit même à mettre la larme à l'œil. La dernière partie du récit est très intense émotionnellement et relève le niveau de l'histoire.

Après, il y a aussi le fait que j'ai trouvé tous les héros (même les personnages secondaires) très caricaturaux ! À la limite du grotesque. Nous avons le droit à Jesse l'anti-héros, Bridget la mère Thérésa, Joey l'amie gay, Ken le lourdingue, Pete l'handicapé... etc....
C'est dommage, je trouve. Des personnages plus naturels auraient apporté plus de crédibilité au récit et cela m'aurait sûrement permis de m'attacher plus vite.

En bref ? Après m'être arrachée les cheveux sur la première partie du récit, j'ai fini ce roman avec les larmes aux yeux, en me disant "tiens, c'est bien sympa en fait". C'est donc un roman avec beaucoup de potentiel mais gâché selon moi par la façon dont l'auteur a traité ses héros.



par toutoun
Callie & Kayden, Tome 7 : Seth & Greyson Callie & Kayden, Tome 7 : Seth & Greyson
Jessica Sorensen   
After being betrayed by someone he thought he loved, Seth leaves for college hoping to get a new start. But leaving his past behind is more complicated than he expected, and underneath his upbeat attitude, Seth struggles with opening up to people.

Then he meets Greyson.

Seth is instantly drawn to Greyson and his sweet and charming personality. But even though he feels a strong connection with Greyson, Seth’s still hesitant to open his heart to love.

With the help of his best friend Callie, Seth realizes he needs to overcome his fear of commitment. But will he be able to finally admit how he truly feels about Greyson?

Traduction personnelle :

Après avoir été trahi par quelqu'un qu'il pensait aimer, Seth par à l'université espérant prendre un nouveau départ. Mais laisser son passé derrière soi est plus compliqué qu'il ne le pensait, et Seth a du mal à s'ouvrir aux autres.

Puis il rencontre Greyson.

Seth est tout de suite attiré par le charme et la gentillesse de Greyson. Mais même s'il ressent une connexion très forte avec Greyson, Seth se demande s'il est prêt à risquer son coeur.

Avec l'aide de sa meilleure amie Callie, Seth réalise qu'il doit surmonter sa peur de l'engagement. Mais sera-t-il capable d'avouer ce qu'il ressent vraiment pour Greyson ?

par Dhydra
L'Accord parfait L'Accord parfait
S. C. Rose   
J'ai adoré, c'est un vrai coup de coeur!!!!
Mais comme beaucoup de personnes la voix intérieure de Anna est sans intérêt et même par moment fatigante donc je survole
Sinon très, très belle histoire
Remember Remember
Alexandra Gonzalez   
Pas convaincue par cette romance.
Déjà l'écriture est lourde, le rythme est parfois très lent, je me suis ennuyée plus d'une fois.
Plus de 100 pages redondantes auraient pu être évitées.
Cela traîne en longueur, on ressasse 100 fois les mêmes choses.
Quant aux personnages, bah, que dire? Une avalanche de sexe pour Reed justifiée par un passé douloureux, mais qui n'a pas eu d'effet sur moi.
C'était une surenchère incessante de trash, d'auto apitoiement, de sexe, violence et de non-sens.
Cara une girouette, larmoyante. Quant à Lucas, un drôle de mélange
Pour l'histoire en elle-même, c'est treeees long à démarrer!
Bien que dés le depart j'aie senti les virages, je les trouve très mal négociés.
J'ai levé les yeux au ciel plus d'une fois, consternée par les rebondissements prévisibles, cette repentance pénible et la plume !

En bref, une déception, tant dans l'écriture, les personnages que la romance.
À part la dernière page pour le rebondissement, cette lecture était plate, insipide, comptant sur la surenchère de trash pour la faire évoluer et j'en passe
Pas le courage d'entamer le 2...
On est loin de jeu d'acteur nettement meilleur !
Bonne lecture
Nevermore, Tome 1 : Nevermore Nevermore, Tome 1 : Nevermore
Kelly Creagh   
"Où suis-je ? Que vient-il de se passer ? Quoi ?! J'ai déjà achevé la dernière page de Nevermore ? Oh non... Les livres comme celui-ci ne devraient pas avoir de fin je pense. Vous savez, quand j'achète un livre, j'espère toujours qu'il fera parti des romans qui m'époustouflent, qui me transpercent et me font ressortir différent après ma lecture. Et bien je peux affirmer que Nevermore fait parti de ces ouvrages. Cette histoire est juste parfaite, pleine de surprises et de magnificence. Pourquoi ? Laissez-moi vous expliquer..."

----> LA SUITE DE MON AVIS : http://wandering-world.skyrock.com/2994462523-Nevermore-Tome-1-Nevermore.html

par Jordan
Revanche Revanche
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html

Elle a réussi. Une fois de plus, elle a réussi. Alors qu'à un certain moment je n'y croyais plus trop, Cat Clarke a réussi. Elle a réussi à me faire pleurer devant toute ma famille. Elle a réussi à me faire trembler et à m'arracher le cœur, à me couper le souffle et à me retourner l'estomac, à me faire vivre une aventure tellement intense que c'est comme si je l'avais rêvée. Elle a dépassé toutes mes attentes, alors que nous savons tous qu'elles étaient juste inaccessibles. Mais elle l'a fait. Undone est un coup de cœur. En fait, non. C'est tellement plus que ça. Je suis en train de vivre une véritable gueule de bois livresque. Je ne comprends pas comment les gens autour de moi peuvent continuer à agir normalement alors que mes sentiments viennent juste d'être éclatés, détruits, ravagés. Ce n'est pas normal. Undone m'a bouleversé. Undone m'a dérangé. Undone occupe mon esprit. Undone fait frissonner mes mains. Undone va me hanter. Undone va m'obséder.
Écrire cet avis ne va pas être une partie de plaisir. Loin de là même, je pense. Voyez-vous, je plains sérieusement le prochain livre que je vais lire, parce qu'il ne pourra pas arriver à la cheville de ce roman. Il y a tellement de choses à dire. Tellement de choses à ressentir. Tellement de choses à vivre. Je pense que je ne e dirai jamais assez : Cat Clarke est, en l'espace de quelques mois seulement, devenue ma déesse en tant qu'auteure de Young-Adult. Je ne vous cache pas qu'après avoir lu Confusion et Torn, j'en attendais donc beaucoup venant de Undone. Surtout que les avis sur Goodreads étaient vraiment excellents, et qu'ils promettaient la réception de nombreuses claques. Je m'étais préparé à ça. Et, franchement, je ne pensais pas que Cat Clarke pouvait dépasser les limites déjà parfaites qu'elle s'était imposée avec ses deux précédents ouvrages. Sauf qu'elle l'a fait. Et merveilleusement bien, en plus. Undone m'a dévasté.
Undone c'est, avant tout, l'histoire de Jemima et de Kai. Une histoire d'amitié renversante et émouvante au possible, qui ne laissera personne de marbre. Kai est homosexuel et, malheureusement pour elle, Jem a complètement craquée pour lui depuis leur plus tendre enfance. La situation est assez spéciale et assez amusante quand on y pense, et Jem a appris à faire avec. Tout était parfait, jusqu'au jour où une vidéo de Kai a été mise en ligne. Vidéo dans laquelle on comprend clairement qu'il est gay. Pour Jem, ce n'est pas grand chose. Il va savoir vivre avec. Sauf que les choses ne se passent pas exactement comme ça. Kai se suicide, laissant derrière lui une Jem détruite. Mais il n'a pas vraiment dit son dernier mot. En effet, il a laissé douze lettres, une pour chaque mois de l'année, à Jemima.
Je n'ai pas vraiment l'habitude de développer un peu plus le résumé d'une histoire mais, pour écrire mon avis, je pense que cela est nécessaire. Sinon, vous ne comprendriez pas du tout mon ressenti sur l'héroïne, Jem. Jem est un personnage hors du commun. Mais pas le sens que vous pourriez croire. Elle n'est pas parfaite. Elle n'est pas plus intelligente, plus belle, plus connue ou plus forte que les autres. Elle est hors du commun parce qu'elle est dérangeante. Je ne sais pas vraiment si je me suis réellement attaché à elle. Quoique les larmes que j'ai laissé couler une fois ma lecture terminée me penchent à dire oui. Je vous explique : Jem s'est mise en tête de venger la mort de Kai. Pour elle, les responsables de son suicide ne sont autre que les élèves les plus populaires du lycée. Elle va donc décider de s'introduire dans leur cercle très fermé, pour le détruire de l'intérieur.
Undone nous permet donc de totalement et exclusivement vivre son désir de revanche. Au départ, j'ai eu du mal à la cerner. Puis au bout d'un moment, clac. Je me suis mis à l'adorer. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais un milliard de papillons se sont mis à battre des ailes dans mon ventre. Le truc, c'est que Cat Clarke joue carrément avec la santé mentale de Jem. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça. A des dizaines de reprises je me dis : "Non. Non ce n'est pas possible. Elle n'a pas fait ça. Oh purée si, elle l'a fait.". Et je parlais aussi bien pour Jem que pour l'auteure. Elles nous en font véritablement voir de toutes les couleurs. Jem m'a dérangé. Mais, genre, VRAIMENT dérangé. Le "est-ce-qu'elle-est-folle-ou-quoi-?" dérangé. Je n'arrive même pas décrire mes sentiments vis-à-vis d'elle. Elle à beau débloquer complètement et être prête à toucher la folie du doigt pour venger la mort de Kai, elle n'en reste pas moins touchante et renversante. Mais je ne devrais même pas m'en étonner. Cat Clarke a toujours eu ce pouvoir. Elle sait rendre ses protagonistes réels. Concrets. Cohérents. Humains. Destructeurs. J'ai souffert physiquement pour Jem. Je ne vous parle même pas de mon mental, qui est pratiquement décédé, là tout de suite. Jem est une étoile. Un peu folle et inquiétante, mais personne n'est parfait, non ? Puis sa quête de revanche pour son meilleur ami est magnifique, en un sens. Dangereuse, dérangeante et déchirante, mais magnifique.
Hormis Jem, Kai m'a, lui aussi, énormément convaincu. Il m'a touché comme rarement un personnage l'a fait. L'idée de ses lettres m'a carrément tué. Le retrouver chaque mois était devenu vital, aussi bien pour Jem que pour moi. Il m'a fait rire. D'ailleurs, le roman en général m'a fait rire. Plutôt bizarre. Enfin personnellement, je trouve ça juste magique. Cat Clarke a le don de nous faire sourire alors que l'ambiance de son récit est noire et ensorcelante. C'est juste... Ouaw. Kai m'a fait pleurer. Kai m'a donné envie de vivre. De sourire. De profiter de chaque seconde. Kai m'a tué, au même titre que Jem. Ces deux-là, ainsi que leur amitié inébranlable, ont fait saigner mon cœur et mon âme.
Niveau rebondissements, c'est l'explosion. Bon par contre, j'ai noté un petit bémol. Voyez-vous, je me suis quand même dit au bout d'une centaine de pages que j'en attendais trop, comme dit un peu plus haut. Cat Clarke ne faisait que tâter le terrain et mettre en place les bases de son récit. Je ne dis pas que c'était ennuyant, loin de là, mais j'aurais aimé que tout aille un tout petit plus vite. En même temps, je ne suis absolument pas objectif vu que j'avais mis la barre très haut. Donc bon. Toujours est-il que j'ai eu peur d'être déçu à un moment, et que je comprendrais totalement que certaines personnes trouvent quelques longueurs assommantes. Je le répète, ça n'a pas été mon cas, mais je préfère vous avertir. Mais Cat Clarke se rattrape parfaitement bien avec la suite de son histoire. La preuve, j'ai mis 6/5 à Undone malgré ce minuscule défaut, cela veut tout dire. Les coups de théâtre vont crescendo, et, au fur et à mesure que l'intrigue se développe, c'est comme si l'auteure nous enfonçait des coups de poignard dans l'estomac. On souffre vraiment. J'ai dû poser plusieurs fois le roman pour reprendre mon souffle. Undone, c'est ce genre de livre. Celui qui vous fait transpirer, qui vous pousse à aller voir votre demie sœur à 1h30 du matin dans sa chambre pour lui parler de vos sentiments carrément emmêlés les uns aux autres, qui vous empêche de dormir et vous pousse à réfléchir. Undone, c'est une histoire qui vous fait du mal et qui arrive à vous faire aimer ça. L'overdose nous guette à chaque page, tel un précipice mortel, et on se jette pourtant tête la première à l'eau.
Quand je vous dis qu'il vous pousse à réfléchir, j'entends par-là qu'il vous pousse VRAIMENT à réfléchir. Il y a tellement tellement tellement de messages à déchiffrer. Tellement de symboliques à comprendre. Tellement de choses à creuser et à interpréter. Rien que le fait que Jem puisse s'introduire dans le groupe le plus populaire du lycée laisse à penser : il ne serait donc pas si horrible que ça ? Il ne jugerait donc personne ? Et si ce que l'on pensait de lui était totalement faux ? Bon ok, à l'écrit ça paraît stupide, mais, quand j'y pense, je vous jure que les réflexions sont hyper importantes. Puis même, la revanche de Jem est ultra perturbante. De toute manière, tout est perturbant dans ce livre.
Amitiés, trahisons, mensonges et amours s'entremêlent et s'entrechoquent dans Undone. Je vous jure que la romance présente dans cette histoire m'a bouleversé. A cause de Jem, une fois de plus. Il y a du sexe. Beaucoup de sexe, d'ailleurs. Il y a des instants chargés de passion et d'émotions. Il y a des moments perdus entre beauté et horreur. Puis il y a des heures de lecture enchanteresses et palpitantes, qui ressemblent terriblement à des secondes qui s'engrènent trop vite.
Avec Undone, Cat Clarke va encore plus loin. Encore plus au cœur même des choses : des sentiments, des désirs, et de tous les éléments qui font de nous des êtres imparfaits. Elle a réussi à créer une histoire encore plus intense, plus touchante, plus à fleur de peau que ses précédents récits, chose qui semblait être juste impossible et impensable. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je n'ai pas pu m'empêcher de répéter les mots "dérangeant", "perturbant" et "obsédant". Mais Undone, c'est ça. Une histoire dérangeante et perturbante, qui ne peut pas s'empêcher de nous obséder. Je reviendrai souvent à ce livre, à ses personnages et à son histoire. J'en suis intimement persuadé.

Suite de ma chronique : http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html


par Jordan
Guenièvre et ses enfants, Tome 3 : La captive du roi Guenièvre et ses enfants, Tome 3 : La captive du roi
Jane Feather   
Londres, 1544.
Emprisonnée en raison de son amitié pour Elizabeth, fille du roi Henri VIII, que la reine Marie considère comme une dangereuse rivale, lady Philippa Neilson se voit inopinément libérée. Quelques jours plus tard, elle reçoit l'ordre de rejoindre la cour, mais la reine observe à son égard une méprisante distance. Surprise par ce revirement, Philippa s'interroge. De quelles intrigues est-elle le jouet ? Quel est le motif de ce surprenant retour en grâce ? Et pourquoi son époux fait-il brusquement preuve, à l'égard du couple royal, d'une répugnante servilité ? Mais le plus troublant est l'étrange sensation qu'elle éprouve en présence de Lionel Ashton, un protégé du prince consort.
Cet homme, qu'elle n'avait jamais rencontré auparavant, lui semble curieusement familier. Comme si déjà, dans une sorte de rêve, il l'avait portée dans ses bras et serrée contre lui...


par Selenia
Kiss of fire Kiss of fire
Rebecca Ethington   
Joclyn Despain has been marred by a brand on her skin. She doesn't know why the mark appeared on her neck, but she doesn't want anyone to see it, including her best friend Ryland, who knows everything else about her. The scar is the reason she hides herself behind baggy clothes, and won't let the idea of kissing Ryland enter her mind, no matter how much she wants to.The scar is the reason she is being hunted.If only she knew that she was.If only she had known that the cursed stone her estranged father sent for her 16th birthday would trigger a change in her. Now, she is being stalked by a tall blonde man, and is miraculously throwing her high school bully ten feet in the air.Joclyn attempts to find some answers and the courage to follow her heart. When Ryland finds her scar; only he knows what it means, and who will kill her because of it.
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
http://wandering-world.skyrock.com/3084867159-La-Selection-Tome-1-La-Selection.html

Mon dieu !!! Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! La Sélection, c'est tout simplement une bombe ! Si ce roman n'est pas un coup de coeur ( mais presque ), c'est un énorme coup de foudre ! Je suis complètement fan de ce livre ! En le terminant hier ( à deux heures du matin quand même, c'est vous dire si j'étais pris par l'histoire ), un seul et unique mot résonnait dans mon esprit : "Génial, génial, génial !". J'ai adoré !!!
Nous faisons la rencontre d'America Singer, jeune femme de seize ans, qui est une Cinq. Au début du roman, nous apprenons qu'elle a reçu une lettre indiquant qu'elle doit remplir un formulaire pour participer à la Sélection. Qu'est-ce que la Sélection ? Une émission télévisée où trente-cinq candidates vont devoir s'affronter à coup de robes somptueuses, de coiffures parfaites et de têtes-à-tête avec le prince Maxon pour être couronnée princesse et devenir l'épouse de ce dernier.
Sauf qu'America n'est franchement pas décidée à participer au show. De toute manière, son coeur est déjà pris par Aspen, un Six, qu'elle fréquente secrètement depuis deux ans. Sauf que lorsqu'il va l'obliger à s'inscrire à la Sélection et qu'il va déclarer la fin de leur relation, America va vite changer d'avis. En plus, en faisant partie de l'émission, elle permet à sa famille de récolter des chèques dont elle a énormément besoin pour vivre. Entre obligation pour les gens qu'elle aime et sa propre opinion, America sait qu'elle décision elle doit prendre. C'est donc l'esprit plein d'appréhension et d'angoisse qu'elle va postuler à la Sélection... Et être choisie parmi des centaines de milliers d'adolescentes.
Commence alors une aventure aussi inattendue qu'extraordinaire pour America... Et pour nous ! Dès lors que la Sélection débute, on ne peut plus lâcher le roman ! J'ai été absorbé par l'intrigue comme cela m'est rarement arrivé ! Je ne voyais même plus les pages défiler ! L'univers de Kiera Cass est juste exceptionnel ! Nous sommes réellement plongés au coeur d'un monde dystopique, où les habitants sont classés par castes, où une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu, et où les États-Unis ne sont plus que des ruines. Ouaw, ouaw, ouaw !!! Comment ne pas être conquis, sérieusement ?
Surtout quand l'héroïne que nous suivons nous subjugue complètement ! Si America était en face de moi, je ne lui dirais qu'une chose : "Je t'aime !" ! Non, vraiment. A mes yeux, elle est parfaite ! Drôle, décapante, émouvante, déterminée, elle défend ses valeurs et est adorable. Elle ose parler au prince Maxon comme s'il ne régnait pas sur l'île Illeá ! Parce qu'elle "ne fait aucune différence entre les castes". Sage parole, n'est-ce pas ? Celle-ci nous permet de passer de merveilleux moments lorsque Maxon et America sont ensemble. Entre réflexions piquantes et discours touchants, j'ai adoré voir leur relation évoluer au jour le jour. L'auteure parvient vraiment à rendre leur rapprochement hyper réaliste. Mon dieu, j'en veux encore !!!
Évidemment, un petit triangle amoureux va voir le jour. Même si America tente d'oublier Aspen, il reste irrémédiablement gravé dans sa mémoire. Mais, inévitablement, elle s'attache au prince Maxon. Résultat, les sentiments d'America sont vite confus. Mais, et c'est là que ce personnage fait toute la différence, elle va réussir à faire un choix. Rien qu'avec ça, je proclame ma team : Team America ! Puis même, moi qui ne choisis habituellement pas de protagoniste masculin préféré, je peux, sans hésiter, dire que j'adore Maxon ! Entre Aspen et lui, ma décision est vite prise !
Côté écriture, je dois bien avouer que la plume de Kiera Cass est époustouflante ! On se perd corps et âme dans son récit. De plus, elle parvient à décrire chaque chapitre de façon prenante et haletante. On reste en haleine de la première à la dernière page. Les rebondissements se suivent mais ne se ressemblent pas. On passe du rire à l'inquiétude en quelques secondes ! Puis si on touche à America, je craque ! C'est dingue de voir à quel point je me suis attaché à elle !
Bien sûr, je ne suis pas le seul. Le prince Maxon va également tomber sous son charme. D'ailleurs, leur idylle est un des plus beaux que j'ai pu lire pour un premier opus. A chaque nouveau rendez-vous, j'étais aux anges ! Je poussais des petits cris et mon coeur battait la chamade ! J'étais en train de vivre leurs rencontres avec eux. C'était vraiment fabuleux ! Fabuleux et très, très, rafraîchissant. Dans le fond, je me demande si ce n'est pas ça qui a principalement joué sur mon ressenti : le fait que La Sélection soit un ouvrage décalé, léger, drôle et poignant, tout en étant vraiment passionnant, captivant, et doté d'une histoire d'amour palpitante. Je suis complètement en extase devant ce livre !
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, La Sélection est LE livre à lire ! L'univers dystopique qui y est développé est fascinant, et on rencontre des personnages réellement insolites. America s'est définitivement faite une place au sein de mes héroïnes préférées. Je l'aime ! Le récit que nous offre Kiera Cass est un vrai cocktail de surprises qui possède une romance vraiment mignonne et épatante. Ce roman est divertissant, vivifiant, et nous fait passer de vrais moments de bonheur. Attendre la suite est déjà une vraie torture ! Bref, si vous hésitez à vous procurer La Sélection, foncez vous l'acheter ! J'en ressors plein d'étoiles dans les yeux et l'esprit encore embué par la beauté et la perfection de ce roman !

par Jordan
Honeycote, Tome 2 : Orgueil et volupté Honeycote, Tome 2 : Orgueil et volupté
Anne Barton   
Encore un tome sublime ! C’est le deuxième romans que je lis de d’Anne Barton et je suis encore une fois sous le charme ^^

Daphne la sœur d’Annabelle, est enfin sortie de la misère et vit depuis le mariage de sa sœur, avec sa mère et sa nouvelle famille les Huntford. Elle commence enfin à sortir la tête de l’eau. Sa mère est totalement guérit, sa sœur est mariée et heureuse, et elle a trouver des amies : Rose et Olivia. Tout aurait été parfait si son passé ne l’avait pas rattraper ….

Pour gagner de l’argent et aider Annabelle a payer le médecin et les dépenses quotidienne, Daphne a poser pour deux tableaux scandaleux. Si jamais ils doivent être dévoilés maintenant alors qu’elle vient de faire son entrée dans le monde, non seulement sa réputation mais celle de sa famille sera ruinée. Et ça c’est hors de question pour elle. Malheureusement le sort en a décider autrement quand un jour Lord Benjamin Foxburn la reconnait….


la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2014/07/10/30227632.html

par lilitth