Livres
472 268
Membres
444 224

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

S'enfuir



Description ajoutée par ceinwyn79 2016-09-19T10:05:30+02:00

Résumé

En 1997, alors qu'il est responsable d'une ONG médicale dans le Caucase, Christophe André a vu sa vie basculer du jour au lendemain après avoir été enlevé en pleine nuit et emmené, cagoule sur la tête, vers une destination inconnue. Guy Delisle l'a rencontré des années plus tard et a recueilli le récit de sa captivité un enfer qui a duré 111 jours. Que peut-il se passer dans la tête d'un otage lorsque tout espoir de libération semble évanoui ? Un ouvrage déchirant, par l'auteur de "Pyongyang", de "Shenzhen", de "Chroniques birmanes" et de "Chroniques de Jérusalem".

Afficher en entier

Classement en biblio - 97 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MiLn 2017-02-12T10:45:32+01:00

Je suis attaché à moitié nu à un radiateur dans une pièce vide depuis trois semaines...Un gars attaché comme un chien...Que personne ne me voie moisir dans cette pièce...Moisir et déprimer un peu plus jour après jour.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par StephanieBD 2019-06-24T21:28:24+02:00
Or

La BD que j'attendais cette automne et je n'ai pas été déçu. Malgré le fait que l'histoire se passe presque tout le long dans une salle où il n'y à qu'une fenêtre un matelas et un radiateur, Guy Delisle nous permet de se plonger dans cette histoire vraie. J'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Karyulie 2019-04-25T21:32:30+02:00
Lu aussi

Les dessins de Guy Delisle arrivent parfaitement à nous faire ressentir la détresse du captif ! J'aime beaucoup la palette de couleur utilisée qui est un excellent choix. Très simple à lire, on plonge dans cette prise d'otage avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariane8 2017-08-22T04:18:32+02:00
Bronze

J'ai adoré le fait que cette bande dessinée traite d'un sujet très grave d'une façon facile à lire et à comprendre pour tous les types de lecteurs! Très belle originalité et les dessins reflète vraiment la triste réalité d'une réelle prise d'otage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2017-08-19T16:42:24+02:00
Or

Excellent alchimie entre la biographie et le dessin : l'auteur a réussi à transcrire l'attente et l'angoisse d'un quotidien ou rien ne semble évoluer , sans pour autant jamais être répétitif ou lassant .La mise en page et la colorisation conviennent parfaitement à l'évolution de l'histoire. L'humour est présent sans jamais être déplacé, l'émotion au rendez vous sans tomber dans le pathos ou le misérabilisme. Un excellent ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CodeSecret148 2017-07-01T18:46:20+02:00
Or

Une nouvelle fois: bravo ! G.D. ne se contente pas de faire revivre une histoire vraie, il pense à son lecteur. Il lui redessine un point de vue, une image de la réalité telle qu'on ne se la figure pas au cours du quotidien. Son intérêt pour l'authenticité nous permet de vivre au souffle du protagoniste qui évolue - ces moments où son coeur s'emballe nous tendent par l'angoisse, même si on connait la fin. Les instants décisifs sont mis en lumière dans cet ouvrage au coloris monochrome mais révélateur. Minute après minute, on accompagne les heures de l'otage - chacun son espace-temps... on passe du fait divers à l'histoire personnelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sechat 2017-04-22T17:29:15+02:00
Bronze

J'ai été touchée par cette BD, sachant qu'elle raconte une histoire vraie. Le sujet est incroyablement bien traité, avec la sobriété des couleurs et du trait, ainsi que les scènes répétitives qui nous plongent dans le quotidien de l'otage. Dans ces jours qui se suivent et se répètent inlassablement, le moindre détail devient un évènement. On tourne les pages, et on attends, on espère, on guette! Je n'ai pas pu lâcher ce livre du début à la fin. C'est un véritable tour de force que d'avoir réussi à transmettre autant et aussi bien cette histoire véridique. Chapeau!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biiscotte 2017-03-26T17:46:22+02:00
Lu aussi

https://commeparenchantements.wordpress.com/2017/03/26/senfuir-recit-dun-otage-guy-delisle-2016/

C’est d’une très très grande force ! C’est incroyable ! On est happée dans cette histoire, qui est d’ailleurs véridique ! C’est d’autant plus fort comme sentiment ! Un récit poignant, qu’on ne lache pas. Cet homme a vécu l’enfer, un vrai calvaire, mais il s’est accroché, malgré ces nombreux moments de doutes et de désespoir. Il a tenu bon. Le fait que se soit une BD, nous montre un peu plus ce qu’il a pu vivre là-bas. Les illustrations sont superbes. Pas de couleurs, uniquement du blanc et du bleu, ce qui renforce le drame de cette histoire. Les petits détails montrent également le temps qui passent (je pense notamment à la barbe de Christophe, qui au fil des pages, se voit de plus en plus). Ce roman graphique raconte page après page, les 111 jours de détention de Christophe, en 1997. Quel courage ! Cette BD fait vraiment réflechir, et montre à quel point ces gens sont courageux et incroyables ! Un véritable exemple ! Encore une fois, après voir lu ça, je me suis renseigné sur lui. Quand ça m’intéresse, je ne peux pas m’en empêcher ! A lire et réflechir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-03-15T09:57:55+01:00
Or

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/03/13/senfuir-guy-delisle/

Lors d’une des dernières émissions de N’écoute pas les idoles sur Radio Béton (celle du 18 février, et d’ailleurs en écoutant le podcast, tu pourras aussi m’entendre), Mélanie a présenté le dernier album – enfin, avec ses plus de 400 pages, on peut peut-être parler de roman graphique – de Guy Delisle, S’enfuir, récit d’un otage. Et comme elle est super sympa, elle me l’a prêté.

S’enfuir a été mon coup de cœur de février. J’ai refermé cette BD les larmes aux yeux. L’auteur de Pyongyang, de Shenzhen, de Chroniques birmanes et de Chroniques de Jérusalem a réalisé un petit bijou.

Christophe André a passé 111 jours en captivité, enlevé lors de sa première expérience au sein d’une ONG en 1997. Pas d’explication, pas de discussion avec ses geôliers. Rien. Le silence, quatre murs, un matelas et des questions qui tournent dans sa tête.

J’ai beaucoup aimé la construction de cet album. On se focalise sur Christophe André et non sur la prise d’otage. Des tractations, on ne sait rien. Des déplacements au milieu de la nuit, on n’en comprend pas le sens. Comme l’otage, on ne voit rien, à part ces quatre murs et ce matelas.

S’enfuir m’a fait penser au Joueur d’échecs de Stefan Zweig. A travers cet album, on touche du doigt ce que peuvent ressentir tous les otages : la peur, l’incompréhension, le désespoir, mais aussi la rage.

C’est subtil, touchant et percutant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiLn 2017-02-12T10:44:05+01:00
Or

L'histoire vécue de l'humanitaire Christophe André enlevé en Tchétchènie en 1997, ce roman graphique raconte les 111 jours de sa captivité jusqu'à son évasion...On vit la captivité de l'otage au jours le jours, son ressenti, ses doutes, son abattement, ses espoirs...Un superbe album.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bichou274 2017-02-08T20:17:23+01:00
Argent

Une BD fluide, qui retrace le parcours d'un otage.

Page après page, nous découvrons l'enfer de la vie d'un otage, vie rythmée par la solitude et le "repas"quotidien.

Guy Delisle a su nous entraîner dans la "routine" de Christophe, qui demande une longue patience...

Afficher en entier

Activité récente

klick29 l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-01T12:43:45+02:00
Frouchy l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-15T00:02:57+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 97
Commentaires 14
Extraits 3
Evaluations 27
Note globale 8.41 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode