Livres
461 352
Membres
417 587

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sa Majesté des mouches



Description ajoutée par miss-dic-s 2014-07-03T21:03:16+02:00

Résumé

Durant la Seconde Guerre Mondiale, un avion s'écrase sur une île du Pacifique. Il transportait des collégiens britanniques. Pas un seul adulte n'a survécu. Rescapés de ce désastre, les enfants décident de s'organiser et d'abord d'élire un chef. Ce sera Ralph, qui croit encore en la nécessité des lois pour survivre. Mais il a un rival, le chasseur Jack, qui, lui, s'exalte d'être enfin libre de toute autorité. Quand la nuit tombe, les cauchemars se déchaînent. Bruits étranges, visions effrayantes d'un monstre. Et très vite tout bascule. Entre le groupe de Ralph et celui de Jack, c'est la guerre. Et elle sera sans merci.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 487 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-04T16:00:47+01:00

Quand on a peur de quelqu'un on le déteste, mais on ne peut pas s'empêcher de penser tout le temps à lui. On essaie de se persuader qu'il n'est pas si méchant après tout et puis, quand on le revoit....

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Je trouve que ce livre est très dur et réaliste. Trop même. Il m’a assez choquée mais tout ce qui est décrit est vrai. Les descriptions de l’auteur sont super. Mais je ne vois pas comment noter ce livre. Global ? Choquant. Scénario ? Dur. Ecriture ? Bon. Trop bien décrit. Originalité ? Ben ça ! Additivité ? J’irai pas jusque là, quand même. Originalité ? J’aurai aimé mais malheureusement non. Personnages ? Humains. Humour ? J’en parle même pas.

On peut plus penser de la même façon après avoir lu ce livre. Chaque mot peut cacher une dispute qui cache elle-même une mort. Chaque île cache la terreur, la sauvagerie, la mort. Chaque enfant cache sa part d’ombre, de fureur, de sadisme, de folie meurtrière. De mort. Chaque personne est toquée. Chaque personne est cruelle. Chaque personne est un monstre sans civilisation. Nous somme tous des sauvages. Nous. Sommes. Des. Sauvages. Tous.

Comment ne pas être traumatisé après avoir vécu ça ? Comment ne pas penser différemment ? Comment ne pas frémir de peur à chaque fois que l’on prononce un nom ou un mot tabou ? Île ! Piggy ! Simon ! Feu ! Comment ne pas devenir fou, faire des cauchemars toutes les nuits, rester enfermé, laisser les lumières allumées, être constamment avec quelqu’un, ne pas se suicider après ça ? Comment vivre avec les morts sur la conscience ? Comment vivre après cette épreuve ? Autant en finir tout de suite ! Comment vivre après avoir pourchassé, avoir été pourchassé par ses semblables devenus fous de sauvagerie, avoir tué, s’être battu ? C’est comme les Hunger Games, c’est comme Titanic, c’est comme… On est marqué au fer rouge après ça. Et bien rouge. Rouge du sang dégoulinant des victimes. Rouge de Mort.

Sa Majesté des Mouches, c’est un thriller, un film d’horreur à sa façon. Et je peux vous dire qu’entre les films d’horreurs et la vraie horreur, l’écart est incroyablement plus grand de terreur.

Je tiens aussi à dire que je n'ai pas, moi, été traumatisé ou quoi par ce livre. Mais si j'étais les personnages... Je recommande même ce livre à ceux qui veulent réfléchir sur l'Humanité ou même sur leur Humanité.

Afficher en entier
Pas apprécié

Bien que ce livre figure sur les nombreuses listes des "Livres à lire absolument dans sa vie", je ne partage absolument pas cet avis et je m'en explique:

Ce qui m'a profondément dérangé dans ce roman est l'implaccable froideur du récit, qui peut sûrement s'expliquer par la teneur de l'histoire certes; des enfants livrés à eux-mêmes sur une île déserte et qui doivent survivre dans ce milieu hostile, mais pas que, l'auteur impose un rapport distancié avec le lecteur.

Tout est relaté sans émotion et sans âme, on est dans une attente contemplative et passive, spectateur impuissant d'une lente descente aux enfers, comme ces naufragés qui n'ont plus rien d'une attitude infantile, voire humaine, mais des êtres mystiques et primaires, malveillants et malfaisants, denués de sentiments, pour leurs semblables.

Est ce pour eux un mécanisme de défense lié au manque de perpective et d'avenir ou bien un instinct de survie, face à cet isolement imposé, en proie à des délires hallucinatoires ?

J'en doute ! On assiste à une escalade et une gradation de violence inouie, annihilant toute notion du bien et du mal et nous laissant étrangement abscon et démuni, face à ce sentiment de malaise grandissant.

J'ajouterai pour finir, que l'on se noie sous les inombrables descriptions végétales de l'île, dont l'auteur nous abrutit tout au long du récit, avec un style proche de la complaisance.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2019-02-17T15:43:04+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ledesignerdu29 2019-05-30T10:07:04+02:00
Lu aussi

La survie d'un groupe de jeunes hommes, perdus et abandonnés à leur sort sur une île déserte. Comment vont-ils survivre... ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissSharp 2019-05-17T00:27:17+02:00
Lu aussi

Sa Majesté des Mouches a été une lecture décevante pour moi, je m'attendais à une psychologie des personnages plus travaillée, et particulièrement sur l'effet de groupe. Le début est très long et la fin expédiée. Les personnages servent avant tout à appuyer la démonstration de l'auteur et restent donc malheureusement assez caricaturaux. Malgré tout, le malaise que le roman est censé susciter est réussi, à noter la présence de scène(s) de maltraitance animale. J'ai trouvé dommage l’incursion de la religion dans une démarche qui se veut plutôt scientifique et je n'ai pas apprécié les propos racistes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxane1990 2019-05-04T20:59:00+02:00
Or

Suite à un accident d'avion, des enfants se retrouvent isolés sur une île, et vont y développer une communauté.

Ce sont les mâles qui vont dominer les débats, parce que c'est comme ça.

Il n'est pas question un seul instant de liberté, dans ce livre, il est question du bien commun, qui reste à définir aussi longtemps qu'on en discute.

Au début du livre, il y a un peu d'intelligence individuelle, qui se dilue petit à petit dans l'exercice de la politique.Ce livre montre comment l'être humain se comporte en groupe et explique la naissance d'un tyran....

MAIS contrairement à beaucoup de commentaires, je ne vois pas de fatalité. Car il y avait Ralph faisait l'opposition à Jack. Oui, dans ce livre il n'est pas sorti gagnant, mais .... il était différent des autres et cela laisse de l’espoir. Simon aussi....

Souvenez-vous d'Emile Zola qui a écrit "J'accuse!" dans l'affaire Dreyfus.

Même si dans la vie de tous les jours la lois de la jungle, on la voit au quotidien. Le groupe qui s'en prend au plus faible, les autres qui font semblant de ne rien voir car eux-même ont peur...Bon livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kelly3 2019-05-04T04:11:43+02:00
Argent

j'ai adorer ce livre. Il montre bien comment fonctionne l'homme laisser a lui même . La fin est intéressante et l'histoire en général aussi mais elle est longue. J'ai perdu quelque bout lors de la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julma 2019-04-19T12:35:57+02:00
Bronze

Lu parce que c'est un incontournable qu'il faut avoir lu. J'ai réussi à me débarrasser de vieux traumatismes de lycée, ils ne m'ont pas empêcher de lire mais je n'ai quand même pas trouvé cela transcendant. L'angle d'approche et très intéressant mais je pense qu"il aurait pu être mieux mis en valeur autrement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2019-04-15T10:17:55+02:00
Pas apprécié

Ce livre prenait la poussière sur mes étagères depuis bien trop longtemps, alors même que juste son titre éveillait en moi un classique, une histoire connue, et par conséquent rencontrant ou ayant rencontré un certain succès. J’ai voulu tester, constater par moi-même. Me faire ma propre opinion.

Donc, un avion s’est écrasé, contenant des enfants, sur une île. On suit Ralph, Jack, Piggy et les autres dans leur tentative d’organisation pour survivre. Ce sont des enfants, alors ce n’est pas forcément facile pour eux d’avoir une certaine discipline, d’établir une liste de priorités. Si ça n’avait été que ça, cela aurait été, je pense. Mais ça n’a pas été du tout. Je ne vais pas tourner autour du pot pendant trois jours. Je n’ai pas aimé ce roman. Au point que j’ai même abandonné à la moitié, je n’en pouvais plus.

Premier point qui m’a agacée: les dialogues. Le phrasé des dialogues a fini par me paraître carrément insupportable!

» Comment que tu t’appelles? » (p. 12)

« Comment qu’il saura qu’on est là? » (p. 18)

« Qui sait qu’on est là? Hein? » (p. 47)

Ce ne sont que des exemples, pris ça et là. Mais à la longue, vraiment, je n’en pouvais plus.

Deuxième point: mais qu’est-ce que c’est loooooong! Sérieusement, il ne se passe rien pendant plus de 130 pages! J’ai trouvé ça insipide, ennuyant. Si l’auteur cherchait à nous montrer que la quête du pouvoir, le besoin de domination est ancré dans nos gênes et est visible dès le plus jeune âge, c’est bon, je n’ai pas besoin d’un roman pour me l’expliquer. S’il cherchait à prouver, à mettre en scène autre chose, et bien tant pis, je ne suis pas le public qu’il lui faut!

Une déception pour moi que ce « classique » de la littérature. Mais je vous laisse vous faire votre propre opinion. Il est possible que je sois passée à côté de quelque chose d’important!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2019-03-14T16:27:54+01:00
Argent

Ce livre est étonnant car pendant les description on est parfois intrigué, parfois dégouté, mais toujours on a envie de connaitre la suite. C'est un livre pas commun qu'il est bien de lire au moins une fois dans sa vie. Après je n'ai pas eu de coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ShapeFleur 2019-02-20T14:31:48+01:00
Lu aussi

Depuis le temps que j'entendais parler de cette histoire. J'en attendais peut-être trop ... Il se lit plus ou moins bien mais j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sarahlys 2019-01-28T22:12:13+01:00
Pas apprécié

Vraiment un roman ennuyeux à l'extreme , il vous impose une lecture assomante et qui semble vraiment interminable malgrè ses 176 pages. Ce que j'ai dètestè le plus ce sont les descriptions dètaillèes et horriblement longues des moindres dètails de l'ile et de la jungle, si bien qu'on perdrait presque le fil de l'histoire.

Autre point dècevant, la froideur que dègage l'auteur tout au long du rècit à l'ègard de ses personnages n'engage pas à poursuivre plus loin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Margaux13500 2019-01-08T11:45:18+01:00
Lu aussi

Je ne sais pas à quoi je m'attendais, mais pas à ça en tout cas. Je ne saurais pas dire si j'ai aimé cette lecture. Le style de l'auteur ne m'a pas convaincue, c'est certain, et l'histoire en elle-même est assez tragique, mais ça sonne un peu trop vrai pour rejeter tout le scénario, et on est donc amené à réfléchir sur beaucoup de choses...

Afficher en entier

Date de sortie

Sa Majesté des mouches

  • France : 2001-10-13 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 1487
Commentaires 227
Extraits 49
Evaluations 358
Note globale 6.7 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Lord of the Flies - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode