Livres
404 096
Membres
307 705

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sa Majesté des mouches



Description ajoutée par miss-dic-s 2014-07-03T21:03:16+02:00

Résumé

Durant la Seconde Guerre Mondiale, un avion s'écrase sur une île du Pacifique. Il transportait des collégiens britanniques. Pas un seul adulte n'a survécu. Rescapés de ce désastre, les enfants décident de s'organiser et d'abord d'élire un chef. Ce sera Ralph, qui croit encore en la nécessité des lois pour survivre. Mais il a un rival, le chasseur Jack, qui, lui, s'exalte d'être enfin libre de toute autorité. Quand la nuit tombe, les cauchemars se déchaînent. Bruits étranges, visions effrayantes d'un monstre. Et très vite tout bascule. Entre le groupe de Ralph et celui de Jack, c'est la guerre. Et elle sera sans merci.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 339 lecteur

Or
199 lecteurs
PAL
252 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-04T16:00:47+01:00

Quand on a peur de quelqu'un on le déteste, mais on ne peut pas s'empêcher de penser tout le temps à lui. On essaie de se persuader qu'il n'est pas si méchant après tout et puis, quand on le revoit....

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Kallik
Bronze

Je trouve que ce livre est très dur et réaliste. Trop même. Il m’a assez choquée mais tout ce qui est décrit est vrai. Les descriptions de l’auteur sont super. Mais je ne vois pas comment noter ce livre. Global ? Choquant. Scénario ? Dur. Ecriture ? Bon. Trop bien décrit. Originalité ? Ben ça ! Additivité ? J’irai pas jusque là, quand même. Originalité ? J’aurai aimé mais malheureusement non. Personnages ? Humains. Humour ? J’en parle même pas.

On peut plus penser de la même façon après avoir lu ce livre. Chaque mot peut cacher une dispute qui cache elle-même une mort. Chaque île cache la terreur, la sauvagerie, la mort. Chaque enfant cache sa part d’ombre, de fureur, de sadisme, de folie meurtrière. De mort. Chaque personne est toquée. Chaque personne est cruelle. Chaque personne est un monstre sans civilisation. Nous somme tous des sauvages. Nous. Sommes. Des. Sauvages. Tous.

Comment ne pas être traumatisé après avoir vécu ça ? Comment ne pas penser différemment ? Comment ne pas frémir de peur à chaque fois que l’on prononce un nom ou un mot tabou ? Île ! Piggy ! Simon ! Feu ! Comment ne pas devenir fou, faire des cauchemars toutes les nuits, rester enfermé, laisser les lumières allumées, être constamment avec quelqu’un, ne pas se suicider après ça ? Comment vivre avec les morts sur la conscience ? Comment vivre après cette épreuve ? Autant en finir tout de suite ! Comment vivre après avoir pourchassé, avoir été pourchassé par ses semblables devenus fous de sauvagerie, avoir tué, s’être battu ? C’est comme les Hunger Games, c’est comme Titanic, c’est comme… On est marqué au fer rouge après ça. Et bien rouge. Rouge du sang dégoulinant des victimes. Rouge de Mort.

Sa Majesté des Mouches, c’est un thriller, un film d’horreur à sa façon. Et je peux vous dire qu’entre les films d’horreurs et la vraie horreur, l’écart est incroyablement plus grand de terreur.

Je tiens aussi à dire que je n'ai pas, moi, été traumatisé ou quoi par ce livre. Mais si j'étais les personnages... Je recommande même ce livre à ceux qui veulent réfléchir sur l'Humanité ou même sur leur Humanité.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par maidele 2018-01-28T18:27:26+01:00
Lu aussi

Un livre que j'ai du lire en anglais pour les cours, et qui était assez compliqué à lire. Golding nous a bien montré à quel point il est facile pour les hommes de devenir violent et sauvages, même pour des anglais, considérés à l'époque comme des hommes extrêmement civilisés, ou encore, sensés symboliser l'innocence. L'auteur, dans ce célèbre livre, détruit totalement ces idées avec une histoire très violente.

Un classique à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wiise_Giirl 2018-01-21T21:28:09+01:00
Bronze

Un bon livre malgré quelques difficultés à se lancer dans le roman et quelques passages parfois complexe.

Un livre quz je recommande malgré tout pour son côté psychologique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anonymous1484 2018-01-16T15:10:42+01:00
Pas apprécié

j'ai bien aimé ce livre car c'est bien

Afficher en entier
Commentaire ajouté par T'ek 2017-12-30T21:55:09+01:00
Bronze

Un livre difficile à lire, aussi bien dans le ton que dans la forme. Les personnages étant très jeunes, l'auteur leur a donné des dialogues et des comportements correspondant plus à l'idée que l'ont pourrait se faire d'eux que ceux qu'on réellement les enfants. L'aspect sociologique, par contre, est vraiment réussi, et tout l'environnement reste réaliste, bien que de nombreux points sont éludés. Par souci culturel, je le conseille vraiment. Au-delà de ça, l'histoire est vraiment dure, et même si la fin m'aura passionné, ce n'était pas une partie de plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 15Lina15 2017-12-21T18:24:03+01:00
Pas apprécié

Un classique à lire qui est dans la vague des premiers romans d'aventuriers adolescents.

Malheureusement, les personnages étaient trop jeunes à mon goût et manquaient donc de maturité pour que cela ai de la profondeur.

L'auteur se focalise sur le fonctionnement du camp et l'évolution des personnages, il ne traite absolument pas les raisons du naufrages et élude les questions de survie.

Ce roman se rapproche plus d'une étude sociologique/comportementale que d'un roman d'aventure pour enfants (l'histoire ne leur ai clairement pas destinée).

J'ai trouvé l'élément perturbateur (le monstre), plutôt ennuyant voire exaspérant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2017-12-16T16:01:40+01:00
Lu aussi

Suite à un accident d'avion, des garçons anglais se retrouvent seuls sur une île déserte. Ils doivent cohabiter pour leur survie, entretenir le feu pour attirer les bateaux et être sauvés. Est-ce que cette cohésion tiendra-t-elle dans le temps ?

Suite à ma lecture du roman Coeurs Perdus en Atlantide de Stephen King, j'ai été intriguée par ce roman jeunesse cité plus d'une fois. Comme l'indique le personnage de Ted Brautigan dans Coeurs perdus en Atlantide, « un livre, c'est un peu comme une pompe. Il ne te donne rien, si toi tu ne lui donnes pas d'abord quelque chose » puis « tu lis les premiers 10% […] et s'il ne te plaît toujours pas […], s'il ne te donne pas davantage qu'il ne te prend, mets-le de côté ».

Si, j'avais suivi ce principe, j'aurais laissé tomber ma lecture. En effet, seules les 40 dernières pages m'ont vraiment transportée dans cette île déserte. Même si la tension monte crescendo, elle le fait vraiment très, très lentement. Je trouve même qu'il y a quelques longueurs.

Pourtant ce roman permet de se questionner sur la fragilité de la civilisation et la facilité avec laquelle elle peut retomber dans la sauvagerie. Au travers des personnages de Ralph, qui se questionne beaucoup sur le rôle d'un chef, Jack, jaloux, qui veut prendre la place de Ralph et Piggy qui représente le bon sens, le dialogue permettent de voir l'évolution de cette micro-civilisation.

Passé ce dernier point, c'est une histoire qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VedaBd 2017-12-14T08:49:02+01:00
Bronze

J'ai lu ce livre pour les cours, très intéressant au point de vue de l'étude de la dystopie, mais assez gênant car on se demande comment des garçons de 13 ans à peine peuvent en arriver là

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2017-11-26T11:36:09+01:00
Pas apprécié

J'ai détesté ce livre au point de le lire "en travers", il est pourtant connu pour être un chef-d’œuvre, mais je n'ai vraiment pas accroché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cachu50 2017-11-12T13:18:51+01:00
Lu aussi

C'est un livre assez particulier. Je l'ai lu parce qu'il est considéré comme un classique, et que le titre m'intriguait.

Personnellement, je ne sais pas si j'aurais tout de suite détecté l'allégorie avec les sociétés si "évidente" d'après la quatrième de couverture que j'ai lue avant de commencer.

Moi ce qui m'a choquée, ce sont l'attitude des enfants qui évoluent. A quel moment l'être humain devient déraisonnable, quelles sont les limites de la noirceur, l'influence du groupe sur l'individu ? Voilà les questions qui me viennent d'abord.

En tout cas, l'auteur arrive très bien à nous mettre dans une ambiance angoissante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oce25 2017-09-21T15:48:35+02:00
Pas apprécié

J'ai du lire ce livre pour les cours comme beaucoup de personnes. Je n'ai pas du tout apprécié. L'histoire était longue, je l'ai trouvé ennuyante même si je trouvais le thème intéressant. Avec tout les éloges qu'on m'a fait que ce livre j'ai été très déçue.

Afficher en entier

Date de sortie

Sa Majesté des mouches

  • France : 2001-10-13 - Poche (Français)

Activité récente

Naewen l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-14T07:47:59+01:00
Azkaban l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-11T15:18:28+01:00
Pili7 l'ajoute dans sa biblio or
2018-01-28T19:07:59+01:00
Mminthe l'ajoute dans sa biblio or
2018-01-23T04:43:59+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1 339
Commentaires 207
Extraits 49
Evaluations 318
Note globale 6.65 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Lord of the Flies - Anglais