Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sabrina47 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle
Cassandra Clare   
TROP BIEN
Clary, découvre sa véritable nature, c'est une chasseuse d'ombres(démons). Sa vie tranquille est complétement chamboulée. Le monde (vampires, fées, loup-garous, magie) auquel elle apartient se dévoile au fur et à mesure. Personnage central, elle est courageuse, forte et loyale. Elle rencontre Jace, chasseur d'ombre également, bad boy torturé au grand coeur. C'est un personnage "a tomber par terre". Clary va peu à peu faire tomber sa carapace. De révélations en découvertes, d'actions en surprises, le récit va s'enchainer sans temps mort et se révéler émouvant, captivant, palpitant. L'histoire est tellement prenante que vous enchainerait sur les tomes 2 et 3 sans vous en rendre compte.


par Adèle
Dracula Dracula
Bram Stoker   
En fait, le mythe du vampire a beaucoup évolué. Dracula est peut-être ce qu'on en a fait de plus proche par rapport aux superstitions et aux croyances anciennes. Mais bien entendu, Bram Stocker n'en a pas utilisé tous les éléments sinon Dracula aurait été encore plus laid et se serait baladé en linceuil ;) En fait, je me demande si ce n'est pas le personnage vampirique le plus étoffé en littérature classique.

par Angie
L'Instruction du cœur, Tome 2 L'Instruction du cœur, Tome 2
Christelle Morize   
Je me doute que ça fait long, mais je venais de terminer l'écriture du tome 1 en juillet.
Le tome 2 est en cours et je fais de mon mieux pour qu'il soit disponible avant la date butoir.
Je ne veux pas gâcher l'histoire au détriment du temps. ;)

par Cristal20
Hors Jeu, Tome 1.5 : Prolongation Hors Jeu, Tome 1.5 : Prolongation
Mary Matthews    Amélie C. Astier   
Une prolongation appréciée : Depuis 2 ans, Wade et Nikki vivent ensembles aux yeux de tous même si ce n’est pas toujours facile. Wade est sélectionné pour l’euro mais pas Nikki ce qui n’empêche pas ce dernier d’aller rejoindre l’homme de sa vie puisqu’il a besoin de lui... Une nouvelle qui nous permet de prolonger avec plaisir un instant en compagnie de ce couple attachant avec leur amour si intense et sincère. La fin est tout simplement belle et clôture avec brio l’histoire.

par Folize
Juste nous deux Juste nous deux
Amanda Bayle   
Juste nous deux est une romance New adult, 100% made in France (et ça fait du bien).
Nous suivons par le biais d'une narration à deux voix (et interne) l'histoire de Morgan et Ambre.

Morgan Courtier est un jeune homme de 21 ans bien sous tous rapports. Le mec droit dans ses bottes, qui ne fait jamais d'excès. Trop sérieux. Trop terre à terre. Trop calme. Trop discret. Trop timide. Trop coincé. Trop gentil. Trop bonne poire... Trop parfait !
Cette étiquette, qui lui colle à la peau, l'énerve au plus au point, mais il a bien du mal à s'en défaire.
Pourtant depuis quelques mois il a décidé de changer, de ne plus rester l'éternel solitaire. Pour la première fois d'ailleurs, il s'est fait des amis, de véritables amis. Et c'est en sortant un soir avec eux, qu'il va faire la connaissance d'Ambre, la colocataire d'un de ses nouveaux potes, une magnifique jeune femme complètement paumée et extravertie...

Ambre Saunier a 24 ans et c'est ce qu'on appelle une fille à emmerdes. Elle les attire, pire, les cherche ! Car Ambre - dû à son enfance - a un fâcheux penchant pour l'autodestruction. Boire, fumer, coucher, elle fait tout à l'extrême. Sa seule bouée est Max, son meilleur ami et colocataire, mais même lui, s'il répond toujours présent et vient toujours à son secours, a bien du mal à la sauver de ses manies destructrices. C'est d'ailleurs lors d'une de ses innombrables sorties foireuses, où Max doit de nouveau lui venir en aide, qu'elle le rencontre, lui, Morgan... le mec parfait...

Morgan et Ambre sont deux caractères à l'extrême opposé. Lui aime le contrôle, pas de place pour l'imprévu... Or, Ambre est totalement imprévisible.
Cependant, malgré leurs différences, ils sont irrémédiablement attirés l'un vers l'autre, comme les deux faces d'un aimant.
Lui si inexpérimenté en matière de sentiments et de relations avec les autres (surtout avec les filles) a mis son dévolu sur un volcan indomptable, sauvage et ravageur.
Mais parviendra-t-il à la sauver de ses démons ?
Et si la personne à sauver n'était pas celle que l'on pense ?
N'oubliez pas, les apparences sont parfois trompeuses...

J'ai adoré ce roman.
Le fait qu'il se déroule en France déjà m'a beaucoup plu. Puis après, l'intrigue tout autour du personnage de Morgan est tout simplement géniale !! Morgan est bluffant ! Il porte ce roman de bout en bout. C'est son passé, ses mystères, ses secrets, qui nous tiennent en haleine.
Ambre est chouette également, mais en fait, c'est elle la plus prévisible des deux... Elle se dévoile facilement, du coup, l'on sait à quoi s'attendre. Morgan c'est tout l'inverse. Tout comme sa vie, ses secrets, il les contrôle et les gère seul. Il veut sauver Ambre, mais qui va le sauver lui ?
Jusqu'au dénouement final, nous sommes pris dans cette intrigue. Mais aussi dans cette fabuleuse romance ! Car l'histoire entre Ambre et Morgan est on ne peut plus touchante ! Leurs premiers pas ensemble sont chargés d'une tension sexuelle incroyable, qui nous électrise, nous enivre... J'ai adoré cette sensation.

D'ailleurs je serais incapable de dire ce que j'ai préféré... Les personnages si attachants ? L'intrigue si captivante ? Ou la romance si belle ? Les trois sont à égalité.

En bref ? J'ai adoré, tout simplement.

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/12/juste-nous-deux-de-amanda-bayle.html

par toutoun
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue
Leigh Bardugo   
«Crows remember human faces. They remember the people who feed them, who are kind to them. And the people who wrong them too.»

Je ne sais pas par quoi commencer sauf par avouer que je pleure comme un bébé. J'aurais jamais cru que ça serait aussi difficile de dire au-revoir à une bande criminels.

Aussi pathétique que ça soit, je bénis le jour où Leigh Bardugo a commencé à écrire cette histoire. Et je bénis le fait qu'elle n'ait pas abandonné son aventure à la première panne de mots.

Par tous les saints, j'adore les fins et en même temps je ne peux pas m'empêcher de les détester. C'est dans ce genre de moments que la phrase toute faite la plus stupide mais la plus vraie du monde me revient en pleine figure comme une gifle : "toutes les bonnes choses ont une fin."

Crooked Kingdom a été un second et dernier tome fabuleux, à la hauteur de Six of Crows. En Novembre dernier, quand je me suis lancée dans Six of Crows, jamais j'aurais pensé que je serais là aujourd'hui, presque un an plus tard, encore folle amoureuse de cette histoire. Et plus même.

C'est un genre de coup de cœur violent. Comme si après avoir marché dans le noir pendant trop longtemps la lumière vous aveuglait soudainement.

Leigh Bardugo a écrit une histoire épique, ingénieuse et badass avec une plume qui vous pousse à toujours aller plus loin comme si vous aussi vous apparteniez à l'histoire. Comme si vous étiez le fantôme qui suit Kaz et son équipe.
C'est le genre de sentiment, d'impression que j'aime ressentir quand je lis un livre. Parce que c'est à ce moment-là que je me dis que j'aurais sérieusement raté quelque chose si je ne m'étais pas lancée.
Je remercie le jour où j'ai décidé de lire comme si c'était le seul air que je pouvais respirer et que chaque nouveau livre lu était un nouveau souffle.
La meilleure idée de ma vie.

Je devrais parler des personnages. Et je vais parler d'eux. Je voudrais parler d'eux pour l'éternité à venir et encore, une éternité toute entière ne sera jamais assez longue pour tout ce que je voudrais dire!
Je me suis attachée aux personnages, ça il n'y a pas de doutes. Ils sont tous uniques et je n'ai pas pu leur résister. Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à essayer de leur résister.
On ne résiste pas à Kaz Brekker. On ne résiste pas plus à Inej Ghafa, à Jesper Fahey, Wylan Van Eck et Nina Zenik. On ne résiste pas non plus à Matthias Helvar.
Ce n'est pas humainement possible. C'est un fait scientifique. Demandez à Wylan, il vous dira que j'ai raison. ^^

Ils vont me manquer. D'un point de vue extérieur au monde de la lecture et du fangirlisme (si je vous dis que ce mot existe!) le fait d'être attachée à des personnages comme ça peut sembler très pathétique. Et c'est limite si on ne va pas me forcer à aller me faire soigner.
Mais c'est comme ça. Je les aime et ils vont me manquer même si je sais que j'ai juste à recommencer l'histoire du début pour qu'ils soient de retour.

Et mine de rien, je serais toujours totalement amoureuse des relations que Leigh Bardugo a mis en place entre les personnages. Que ça soit une relation amicale ou amoureuse, je suis fan.
Je m'incline.

Crooked Kingdom a été une conclusion totalement dingue où les évènements se sont enchaînés à la perfection. La suite/la fin des aventures de mon crew préféré m'a souvent laissée à bout de souffle, émerveillée. J'ai eu les larmes aux yeux et un énorme sourire accroché aux lèvres.
Et j'en passe.
Ça vaut clairement le détour.

Quant à la fin. Je ne trouve pas de mots. Ils sont tous si petits par rapport à la grandeur de ce que Leigh Bardugo nous a offert.
[spoiler]Wylan et Jesper s'installent dans la maison du père de Wylan avec sa mère qui n'est en fait pas morte. Nina s'en va mais elle reviendra un jour. Matthias... il va me manquer. J'ai pleuré quand il est mort. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot que n'importe quoi se passe et qu'il soit à nouveau bel et bien vivant.
Quant à Kaz, il reste Kaz avec son royaume qu'est Ketterdam. Et Inej n'en a pas fini avec Ketterdam. Avec Kaz. Elle a un navire pour mener à bien ses projets et grâce à Brekker elle a retrouvé ses parents.
Si c'est pas beau ça?
Même si je regrette la mort de Matthias parce que je l'adorais, c'est une excellente fin.[/spoiler]

Alors, je dois m'arrêter là? C'est comme officialiser la fin pour moi. C'est horrible et en même temps c'est super! Et clairement horrible.
Mais je recommande cette duologie de tout mon cœur. Par tous les saints, je recommence à pleurer. Merde.
Je suis sûre que Leigh Bardugo continuera de nous offrir de superbes histoires. Mais Six of Crows aura toujours une place bien grande et bien spéciale dans mon cœur de lectrice.

«He doesn't say goodbye. He just lets go.»

par Sheo
Une romance inattendue Une romance inattendue
S. C. Rose   
Je sais, ça fait un moment que je n'ai pas fait de chronique mais je ne pouvais pas ne pas vous faire part de mon immense déception :'(

ça avait pourtant si bien commencé ! On fait la connaissance d'Alex, pseudo Léa dans Word of Warcraft. Tout d'abord, je ne connais ce jeu que de nom mais ayant joué à Final fantasy XI pendant quelques années, je n'ai pas été perdu par tout ce charabia gamer qui peut en rebuter certaines. J'ai d'ailleurs adoré cet univers qui m'a rappelé de bon souvenir ^^

Nous voilà donc embarquait avec Léa dans ce jeu. Léa a besoin de trouver une guilde, en gros elle a besoin de trouver une équipe pour faire des combats qu'elle ne peut pas faire seule. Elle va tomber sur la guilde de Daémon alias Nathaniel....

Alors avec lui j'ai eu vraiment beaucoup de mal! Autant ça pouvait passer virtuellement bien que ce soit un connard arrogant mais alors en vrai, je ne l'ai pas du tout aimé. Ou plutôt pour être honnête , je n'ai pas du tout adhéré à sa particularité. On a souvent des héros torturés adepte du BDSM ou autres trucs du genre, et bien là l'auteur innove ( en tout cas c'est le premier que je lis) avec une chose que je n'aime vraiment pas :O Pourtant il est comme je les aime c'est un connard arrogant, jaloux, possessif MAIS parce que oui il y a un grand MAIS, sa particularité me bloque complètement :'(

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2016/09/27/34371044.html

par lilitth
 Between Breaths, Tome 1 : All of You Between Breaths, Tome 1 : All of You
Christina Lee   
Un vrai coup de coeur pour ce premier tome de cette saga.
Pour une fois que le mec ne soit pas un chaud lapin, mais plutôt la fille. C'est une lecture agréable, addictive. On as vraiment pas envie de s'arrêter avec la fin.

Petit bémol, une fin trop rapide, qui me laisse sur ma faim, un épilogue aurait été sympa.
10 ans de liberté 10 ans de liberté
Natascha Kampusch   
L'histoire terrible de Natascha Kampusch, tout le monde la connaît ou peut la connaître via son précédent ouvrage "3096 jours" ou via des archives sur le net. Elle retrace aussi une chronologie détaillée des faits (son enlèvement, sa captivité et les 10 années qui suivent) dans une annexe de ce livre. Mais comment on vit après de telles épreuves ? Je ne pense être la seule à m'être poser cette simple question. Natascha se propose d'y répondre à travers encore une fois son expérience personnelle. C'est déjà pour moi une preuve de courage de plus car elle s'expose de nouveau et cela ne doit pas être si facile.

D'ailleurs, tout le livre tourne autour de cela. Rien n'a été facile pour cette jeune femme (et les autres membres de sa famille). Elle a vécu une épreuve hors norme et tout ce qui a suivi était sans précédent. On a une impression de tsunami qui vous tombe dessus. C'est assez fou. C'est à se demander si les gens ont une conscience parfois. Tout cela pour faire du chiffre, vendre, avoir le scoop, tirer la couverture à soi.
Je trouve Natascha très lucide et j'admire sa force mentale, psychique et même physique. Survivre à sa captivité est déjà pour moi un exploit, la preuve qu'elle est une jeune femme peu commune. Que dire alors de tout ce qu'elle a enduré après son retour au monde libre ? L'épreuve continuait, pire encore peut-être car les coups bas pouvaient venir de n'importe où.

On a beaucoup spéculé sur son compte, sur ce qu'elle avait vécu, comment elle avait ou aurait dû réagir... mais sans prendre en compte tous les paramètres ou en regardant le tout avec un prisme déformé. On s'est permis de la juger.
J'ai eu du mal à comprendre ce type de comportement. Cela me semble totalement inconcevable et pourtant, c'est bien ce qu'elle vécu et vit même encore en 2016.

Le style de Natascha Kampusch pourra paraître un peu brusque pour certains lecteurs, mais en réalité, c'est sans doute l'expression de sa personnalité très entière (déjà durant son enfance), franche, directe, qui préfère être plus en retrait, ne pas être bousculée. Et son expérience de la captivité à certainement renforcé ce trait de caractère. On peut le comprendre non ?

Je retiendrai aussi de cette lecture que les prisons les plus terribles ne sont pas forcément celles que l'on croit. Il existe des barreaux plus solides que des barres de métal, des enceintes plus épaisses que des murs... L'étroitesse d'esprit est aussi un bourreau terrifiant.

par emeralda
Devil's Rock, Tome 1 : Enchaîne-moi Devil's Rock, Tome 1 : Enchaîne-moi
Sophie Jordan   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-8Wj

{Marina}

J’ai beaucoup aimé la plume de Sophie Jordan dans Prémices. La couverture et le résumé de Enchaîne-moi, m’ont vraiment donné envie de découvrir le premier tome de la série Devil’s Rock.

[...]

C’est une très belle romance, douce et brûlante, hot à souhait…

L’héroïne est un peu trop lisse à mon goût mais j’ai beaucoup aimé le héros. Knox est viril, sexy, sombre et cru, tout en ayant une belle âme…

J’ai eu un peu de mal à plonger dans l’histoire. L’écriture de Sophie Jordan est fluide, mais j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de longueur sur la première partie du livre.

Puis, peu à peu, l’intrigue se met en place, les personnages sont plus approfondis et j’ai fini par accrocher.

A tel point que je suis maintenant impatiente de lire la suite, et curieuse de connaître le dénouement de l’aventure de tous les personnages de Devil’s Rock. Il y a un potentiel énorme dans chaque d’entre eux…. Des rebondissements attisent la curiosité et donnent envie d’en savoir plus sur eux, sur ce que l’avenir leur réserve.