Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sabtho : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Pennyroyal Green, Tome 5 : La Rose sauvage Pennyroyal Green, Tome 5 : La Rose sauvage
Julie Anne Long   
Voilà un excellent « aventures et passion » comme je les aime ! Beaucoup d’humour, beaucoup de passion et un romantisme qui m’a fait rêver. Et franchement, c’est assez rare pour que je le note. J’ai lu beaucoup de a&p et souvent, j’apprécie l’humour et la passion, c’est d’ailleurs pour ça que je les lis, parce que je suis rarement déçue de ce côté. Mais le romantisme… il n’y a pas beaucoup d’auteurs qui me font rêver de côté-là, et celles qui essayent, généralement je trouve ça trop niais. Mais là, c’était juste ce qu’il fallait, c’était merveilleux ! J’avais des étoiles dans les yeux et un sourire béat aux lèvres. Et j’ai eu très chaud aussi… le héros est tout pile à ma convenance ! Bon, c’est mon premier de Julie Anne Long, peut-être que c’est sa spécialité le romantisme ? Dans tous les cas, c’est sûr que je vais en lire d’autres d’elle, et peut-être bien la série Pennyroyal Green qui me tente drôlement.
Pour ce qui est de l’écriture en elle-même, je ne lui ai rien trouvé de remarquable en bien ou en mal, elle est donc fluide et agréable. Le seul gros hic qui m’a vraiment énervée, c’est le fait que l’auteure nous prenne pour des idiots complets. Elle nous fait des dialogues d’une subtilité et d’un second degré presque parfaitement maîtrisés, tellement agréables à lire et elle gâche tout l’effet en expliquant ensuite ce qu’avait voulu dire son personnage, au cas où on ne comprendrait pas bien… Mais bon, ça ne m’a pas vraiment gâché ma lecture. Ça m’agaçait profondément, mais j’ai quand même énormément apprécié l’histoire.

par Jazzmen
Pennyroyal Green, Tome 4 : Un tempérament de feu Pennyroyal Green, Tome 4 : Un tempérament de feu
Julie Anne Long   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Lu en VO.
Ce tome-ci se lit sans franc déplaisir, contrairement au précédent. Mais il m'a tout de même laissé une impression d'inachevé, et surtout, de déséquilibre. Certaines parties du roman semblent sans fin, voire répétitives, et manquent de ce fait singulièrement de nerf, tandis que d'autres sont assez convenues.
L'alchimie entre les héros a eu du mal à opérer, et j'avoue que l'invraisemblance de cette histoire de quête où l'un veut tuer le frère aimé de l'autre m'a franchement refroidie, car je n'ai pas réussi à y croire. Malheureusement.
Mais nul doute que certaines auront la chance d'adhérer plus facilement au pitch de base et sauront apprécier à leur juste valeur les grandes qualités de l'écriture de Julie Anne Long, toujours aussi magnifique, et la justesse de traitement qu'elle réserve aux héros : chacun évolue finement au fil de l'intrigue en laissant en quelque sorte tomber le masque du début. Et certaines scènes sont vraiment très jolies, un rien mordantes et sensuelles.
-> Retrouvez mon avis complet sur mon blog.

par everalice
Pennyroyal Green, Tome 3 : Rosalind, femme de passion Pennyroyal Green, Tome 3 : Rosalind, femme de passion
Julie Anne Long   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Lu en VO.
Chase Eversea, un personnage prometteur, est un héros qui appartient à la famille des blocs de granit.
Face à lui, une jeune veuve qu'il a connue alors qu'à l'époque, elle était l'épouse de son supérieur. L'attirance entre eux, bien qu'elle ne soit pas allée, autrefois, plus loin qu'un baiser, a résisté au temps et renaît de ses cendres au cours d'une enquête sur la disparition de la sœur de Rosalind.
Soit.
Bof...
Ça partait plutôt mal : déjà, j'ai du mal avec l'idée d'adultère, mais ça n'engage que moi. Mais en plus, les couples qui passent leur temps à se battre froid, à se dédaigner et à se regarder de haut, alors que leurs pensées sont loin d'être aussi glaciales, s'ils ne font pas évoluer leur relation autrement qu'en se sautant dessus, au bout d'un moment, ça me lasse. Ces deux héros ont fini par m'ennuyer / m'agacer. Quant à leurs scènes d'amour, leur improbable timing et leur manque de romantisme m'ont carrément refroidie. Décidément...
-> Retrouvez mon avis complet sur mon blog.

par everalice
Noces écossaises, Tome 1 : La Méprise du Highlander Noces écossaises, Tome 1 : La Méprise du Highlander
Gayle Callen   
Une merveilleuse histoire qui se situe dans les Hilandes du 18 éme siècle, a travers ce livres on peut voir et découvrir les merveilles de l'écosse qui mon donner envie d'y voyager. J'ai beaucoup aimer ce livre l'histoire de Hugh et Riona et riche en émotions, en révélations et d'un peut d'actions et de rire aussi. Tout les personnages son fort attachant, leur histoire a tous est passionnante et touchante. C'est avec regret que je finit ce livre j'en aurais voulut encore plus tellement ce livre et addictif. Enfin pour me consoler il y a d'autre tome après !!
Noces écossaises, Tome 3 : L'innocente des Highlands Noces écossaises, Tome 3 : L'innocente des Highlands
Gayle Callen   
Par le biais de netgalley, j'ai eu l'opportunité de découvrir ce tome. Je remercie la maison d'édition Harlequin pour me l'avoir fait parvenir. J'aime bien la couverture, elle reste soft et dans le thème. Seul hic, c'est le tome 3 d'une trilogie. Je ne l'ai su qu'une fois terminé (c'est inscrit à la fin du livre) Mais en ayant lu ce livre, je n'ai ressenti aucun manque, c'est donc que les tomes peuvent se lire indépendamment, même si maintenant je sais comment se termine les histoires d'avant. (Ce dont je n'avais aucun doute)

Une jeune femme se réveille dans la boue. Un mal de tête impossible à supprimer. Apparemment elle aurait chuté. Le pire ? Deux hommes à ses côtés sont morts. Pas la moindre traces de ses affaires, rien et pas de souvenirs. Impossible pour elle de se souvenir de qui elle est. Alors qu'elle marche avec beaucoup de difficultés pour tenter de retrouver un chemin, Duncan tombe sur elle. Il met un certain temps à la reconnaître, mais il sait qui elle est. Malgré tout, il va lui venir en aide, pour se venger du père de la jeune femme : il saura ce que cela signifie de perdre un enfant durant des jours. La jeune femme sera soigné par lui, ses hommes et les femmes qui vivent dans une grotte, obligé de fuir comme des rats. Prenant le prénom de Catherine, ses souvenirs restant toujours enfermés à clé, elle est reconnaissante de ce qu'ils ont tous fait. Et le charme de leur chef, Duncan ne la laisse pas indifférente. Loin d'être "précieuse" elle n'hésite pas à se proposer pour les aider dans les tâches journalières, même si elle est invitée de force sans le savoir. Bien entendu, il n'y a pas que ce problème de mémoire, mais également ce qui s'approche de près ou de loin à la contrebande, d'alcool, d'enfants...

Même si du départ je savais déjà comment cela allait se terminer (je ne suis pas devin, juste que c'est ce qui se passe dans ce type d'histoire) j'ai apprécié la façon d'amener de l'auteur. Une histoire "banale" de perte de mémoire qui aurait pu tourner court si Duncan n'avait pas gardé son identité secrète : Catrione, fille du comte d'Aberfoyle. Pensant faire du mal à son père, il la traite avec bien plus d'égards qu'il ne le voudrait. Le fait de vivre tous ensemble, le fait qu'elle le voit comme un sauveur, qu'elle ne paraisse pas comme hautaine où tout lui est dû, les deux personnages vont ressentir des émotions, des sentiments qui vont les troubler. En ces temps dur, où Duncan est considéré comme un pestiféré par Aberfoyle et le shérif, sans oublier d'autres gens, il se démène pour aider ceux de son clan en faisant de la contrebande. Mais il est présent aussi pour contrer ceux qui enlèvent des enfants et qui les vendent sans scrupule ! Des sujets délicats lorsqu'il s'agit d'enfants.

L'auteur va plus loin en montrant les conditions de vie dans ce pays, la manière dont les écarts entre les "pauvres" et les "nobles" sont impressionnantes. Certains font attention pour être présents et aider ceux qui sont dans le besoin et d'autre s'en fiche royalement. Les clans sont rivaux et le montrent bien. Les alliances sont quasiment obligatoire afin de préserver un minimum de paix.

Les personnages sont torturés psychologiquement. Duncan s'en veut de lui cacher son identité, mais il veut sa revanche sans pour autant lui faire du mal. Il n'aurait pas de sentiments cela serait bien plus simple. Mais il est touché par cette femme de caractère qui par moment se laisse un peu trop aller. Duncan est devenu chef de clan parce que son père est mort. Il lui en veut, non pas de ne plus être vivant, mais de n'avoir rien fait du temps de son vivant pour sauver son peuple. Une rancœur tenace qui l'a rongé petit à petit. Quant à Catriona, elle est naïve par moment, forte à d'autre. Sans sa mémoire, elle découvre la misère dans laquelle vivent la plupart des gens du clan Carlyle. Pourquoi ils en sont ainsi, pourquoi ils n'arrivent pas à se rebeller comme il le faudrait. J'ai beaucoup aimé Finn, ainsi que Maeve. Ce sont des personnages attachants qui ont une histoire, un passé qu'ils gardent en eux.

En conclusion, une histoire un peu compliquée en Écosse où nous trouvons de nouveaux des clans rivaux. Le fait que l'héroïne soit amnésique change de ceux que j'ai déjà lu. La fin est prévisible, mais le chemin parcouru est fort sympathique ! Je lirais les deux premiers tomes avec plaisir, même en sachant comment ils ont tous terminés.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/noces-ecossaises-tome-3-l-innocente-des-highlands-gayle-callen-a145084686
Noces écossaises, Tome 2 : Le Serment maudit Noces écossaises, Tome 2 : Le Serment maudit
Gayle Callen   
Livre répétant pratiquement le même schéma que le premier tome. Il n'apporte rien de nouveau ni fait avancer l'histoire précédente. On sait comment cela va se finir et parfois on s'ennuie...
Mariages de convenance, Tome 2 : Scandale Mariages de convenance, Tome 2 : Scandale
Anne Gracie   
comme le tome précédent c’est un livre facile à lire sans prise de tête l’auteure nous emmène dans son histoire sans que l’on doute de l’évolution. Aucune ambigüité si les personnages perçoivent un confit, une trahison ils en discutent sans que ça deviennent un obstacle pour leur couple. Lily est la dernière des sœurs que l’on avait rencontré dans l’opus précédent c’était la plus discrète, limite naïve, elle a bon cœur, ne voit pas le mal et malheureusement au début du livre c’est se qui lui vaut son enlèvement. Et de là l’histoire s’enchaine compromise Lily doit se marier et qui de mieux que son sauveur pour être son futur époux Édouard Galbraith. C’est là qu’on se dit que la rumeur, les principes, Le m’as-tu vu régissaient cette société aristocratique du XIXe siècle. Mais ça ne gâche rien à la romance au fil des pages leur histoire se transforme en véritable amour. Pour Édouard qui de mieux qu’une romantique, une jeune fille qui ne voit pas le cynisme pour qu’il s’ouvre, s’attache et se pardonne des faits qui ne lui sont pas imputables. Bon moment de lecteur.

par tyka
Mariages de convenance, Tome 1 : Noces hâtives Mariages de convenance, Tome 1 : Noces hâtives
Anne Gracie   
Une petite bulle de fraicheur, sans aucune prise de tête, ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un aventures & passions. Ou le couple principale ne se déchire pas ne se prend pas la tête pour des broutilles. Le mariage qui commence comme un arrangement plutôt pratique pour Cal et Emmaline se transforme au fil des pages en amour. Emmaline est juste agréable, facile à vivre qui sait que se qu’elle veut et ne se laisse pas faire. Je l’ai trouvé parfaite pour rendre la confiance aux trois filles elle s’est les prendre. Les comprends et leur redonne confiance en elle. Elle a un optimisme sans faille. Quand à Cal qui ne sait pas s’exprimer sans donner des ordres lui aussi s’attache à cette jeune femme et par ce biais il apprend à s’ouvrir auprès de ses sœurs et sa nièce qu’il ne connait pas. Les joutes verbales entre Emmaline et tante Agatha sont juste subtiles et nous laisse un petit sourire aux lèvres. Un petit rayon de soleil qui arrive à réunir une famille sa famille. Très bon moment de lecture.

par tyka
Les Hommes du Duc, Tome 4 : Neuf ans de réflexion Les Hommes du Duc, Tome 4 : Neuf ans de réflexion
Sabrina Jeffries   
Sympa mais sans plus ! Rien d'inoubliable en tous les cas !

Il faut dire qu'il est difficile de passer après l'histoire de Tristan et de Zoé (à mon avis le meilleur des 4 tomes).

Je n'ai pas totalement accroché aux personnages de Dominick et de Jane et donc également la romance.
Il m'a manqué ce brin de "folie" dans la personnalité de Dominik et Jane m'a parfois exaspérée avec ces "je t'aime moi non plus".

Par contre, j'ai aimé retrouvé les autres personnages de cette série, Tristan/Zoé, Lisette/Max et Victor/Isabella

par eola
Les Hommes du duc, Tome 3 : Les Secrets de lady Zoé Les Hommes du duc, Tome 3 : Les Secrets de lady Zoé
Sabrina Jeffries   
Ce tome est de loin mon préféré ! J'ai absolument tout adoré : les personnages, la romance et l'intrigue.

J'ai adoré Zoé et Tristan. Ils ont tous les deux ont une forte personnalité ce qui donne des joutes verbales amusantes mais également touchantes.

La romance est belle et sensuelle. J'adore quand ils se chamaillent car leur amour est encore plus révélateur.

L'intrigue quand à elle est palpitante et aventureuse où se mêlent les passés respectifs de Zoé et de Tristan.

Je suis impatiente de découvrir l'histoire de l'énigmatique Dominik.

par eola