Livres
638 717
Membres
756 114

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

S'adapter



Description ajoutée par BooksFan-ny 2022-04-04T09:52:24+02:00

Résumé

C'est l'histoire d'un enfant différent, toujours allongé, aux yeux noirs qui flottent, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C'est l'histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l'aîné, qui, dans sa relation fusionnelle avec l'enfant, s'abandonne et se perd. Celle de la cadette, dans la colère et le dégoût de celui qui a détruit l'équilibre. Celle du petit dernier qui a la charge de réparer, tout en vivant escorté d'un frère fantôme.

Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l'aîné qui aime follement, de la cadette révoltée. Du dernier qui saura réconcilier les histoires.

La naissance d'un enfant handicapé racontée par sa fratrie.

Magnifique et lumineux.

Clara Dupont-Monod est l'auteure de plusieurs romans dont La Passion selon Juette (Grasset, 2007), Le roi disait que j'étais diable (Grasset, 2014) et, chez Stock, La Révolte en 2018.

[Source : Éditions Stock 2021]

Afficher en entier

Classement en biblio - 196 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par BooksFan-ny 2022-04-03T21:25:49+02:00

« Un blessé, une frondeuse, un inadapté et un sorcier. Joli travail. »

Ils se sourirent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lenaig-1 2023-01-13T21:52:57+01:00
Bronze

Le regard différent sur une même situation, l'arrivée d'un enfant handicapé dans une famille, ainsi que des manières de réagir diamétralement opposées, en font un récit très intéressant du point de vue de la psychologie. Pour autant, j'ai eu du mal à être embarquée, en cause un style d'écriture selon moi très particulier, et très lent...Trop contemplatif et analytique pour moi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kid_A 2023-01-02T17:02:30+01:00
Argent

Sûrement du fait des éloges entendues, ainsi que mon manque d'appétence pour les contes modernes, j'ai eu au départ du mal à entrer dans ce roman. Malgré l'histoire familiale particulièrement touchante, il a fallu attendre la deuxième partie, et le point de vue d'un personnage plus faillible pour que je réussisse à me projeter dans le roman. Ainsi, après un peu de scepticisme, j'ai laissé la place à l'émotion et au plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Larkan 2022-12-27T10:23:16+01:00
Argent

La maladie, l infirmite et la mort a fleur de peau

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiki1744 2022-12-23T22:55:14+01:00
Or

"S'adapter" c'est ce que fait chacun des membres d'une famille cévenole,lorsque le troisième enfant naît et que plus tard révèle un handicap sévère le privant de ses sens excepté l'audition et le condamnant à rester dans sa posture de nourrisson qui vivra dix ans.

"S'adapter"pour l'aîné c'est s'occuper à outrance de son petit frère au point de s'oublier et d'oublier les autres.

"S'adapter" c'est pour la cadette ignorer ce frère qui l'a séparée de son frère aîné.

"S'adapter"pour le dernier c'est vivre en lien avec ce grand frère qu'il n'a pas connu et exister avec ou sans son frère,sa soeur,ses cousins,leurs enfants,ses nièces mais toujours avec ses parents et ce frère handicapé et qu'il n'a pas connu.

"S'adapter"c'est aussi ce qu'ont fait les parents pour vivre avec cet enfant handicapé pour dépasser leur peine,leur honte,leurs malheurs et accepter sans culpabiliser sa mort.Cela aura été pour eux de s'occuper aussi de leurs enfants car l'"inadapté" ne leur aura pas laissé beaucoup de temps et d'énergie pour être exclusivement avec eux et les aider à "S'adapter" à leur petit frère.

Ce roman est composé de trois parties où chacun des enfants raconte son enfance puis sa vie,pour être exact,ce sont les pierres, véritables témoins et mémoires de la vie des Hommes depuis la lustre des temps,qui le font.

Ce roman fait aussi appel aux sens dont l'enfant handicapé est dépourvu et on voit à quel point ils sont mis en alerte dans ce hameau,en pleine nature,elle même sublimée par ce qu'elle donne à voir,entendre,sentir,toucher, goûter : c'est beau,c'est simple,c'est poétique.

Le traitement du handicap est abordé du côté des autres membres de la famille dont personne n'est nommé comme si chacun avait une place imposée par son rang dans la fratrie ou la famille,par sa position de parents ou d'enfants.On mesure comment les enfants vivent cette situation et de manière indirecte leurs deux parents.

Un livre qui sort des chemins balisés du handicap et de l'adaptation car ce sont les autres qui doivent "S'adapter" et non le handicapé, à qui les autres doivent rendre la vie facile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eclairdelune 2022-12-07T18:38:58+01:00
Argent

On s'émeut de voir combien la différence peut être interprétée par les différents membres de la famille. J'aurai aussi aimé les points de vues des 2 parents......

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sarachan 2022-11-14T01:06:00+01:00
Diamant

Un livre absolument incroyable ! Je viens de passer deux heures trente à pleurer... Comme dans ses deux livres sur Aliénor, on retrouve ici le thème fondamental de la compréhension au sen d'une famille, ici avec en son centre un enfant, dont c'est d'ailleurs le seul titre : comme des personnages de contes, on retrouve l'enfant, l'ainé, la cadette... faisant de ce livre un roman ovni rempli de sentiments. Des sentiments à la foi fort et multiples, en bref, humains. De la tendresse absolue à la colère dévastatrice, on ne peut que suivre au fil des page une, ou plutôt des vies, tragiques et pleins d'espoir : bref, humaines... Une magnifique leçon de ce que la vie peut nous offre de plus douloureux, mais aussi de plus beau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-France-46 2022-11-11T19:39:16+01:00
Bronze

Je viens de terminer ce court récit et je suis très partagée... On ne peut pas dire que je sorte enchantée de cette lecture qui; pourtant, m'attirait par son sujet et le choix fait par les lycéens le consacrant Goncourt en 2021.

L'écriture est belle, c'est indéniable, mais après l'enthousiasme est vite venu l'ennui, voire la colère... Je me suis sentie piégée par cette famille tournant autour de l'enfant handicapé... Si les parents me semblent crédibles, il n'en est pas de même avec la fratrie. Les personnages anonymes sont stéréotypés, intellectualisés, distants et pas vraiment réalistes. Du coup, je n'ai ressenti aucune émotion, aucune empathie pour ces êtres brisés par un terrible coup du sort. Je suis déçue et passablement désorientée...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan_Do 2022-11-08T21:51:20+01:00
Lu aussi

J'ai eu envie de lire ce livre parce qu'il me parle. En effet, comment vivre, comment grandir quand il y a un enfant différent dans une fratrie, quand le destin fait un croc-en-jambe ? Personne n'en parle jamais du point de vue des frères et sœurs, de ce qu'ils ressentent. Selon qu'ils sont nés avant ou après, ils ne le vivent pas de la même façon.

Dans ce village des Cévennes nait un enfant inadapté et ce sont les pierres qui nous le racontent. Et elles nous racontent la fin de l'innocence, la destruction du cocon, comment la famille va devoir faire avec, s'adapter.

Ils n'ont pas de nom. Il y a les parents, l'aîné, la cadette, l'enfant et le dernier.

Au départ c'est lent, comme la vie d'un bébé, comme la vie montagnarde. Le temps s'écoule doucement, jusqu'à ce que les parents comprennent que quelque chose ne va pas. Le verdict tombe, l'enfant ne voit pas, ne réagit pas, ne marchera jamais et mourra très jeune. Que faire de ça ? L'aîné et la cadette ont neuf et sept ans quand leur enfance vole en éclat.

Un soir de Noël, l'aîné prend cet enfant sous son aile, se met à s'occuper de lui, lui dédie la majeur partie de son temps avec une infinie douceur et lui offre son amour et sa vie, telle une petite maman. Mais les enfants ne sont-ils pas censés être égoïstes ? Lui est protecteur, y compris avec sa sœur et frémit au "moindre bruit du monde", ne serait-ce qu'un courant d'air, une brise un peu fraîche.

Le premier chapitre, consacré à l'aîné, m'a paru extrêmement oppressant. Ce don de soi total pour l'enfant au petit corps atone, tout doux, tout mou, sans rien attendre d'autre en retour que le bien-être que lui, lui apporte, relève de l'abnégation la plus totale et c'est tellement effrayant de la part d'un enfant de neuf ans.

Le deuxième chapitre est consacré à la cadette. Là, il n'y a pas d'osmose comme avec l'aîné. Il n'y a que du rejet, du dégoût, de la colère. Elle ne trouve cet enfant ni doux, ni moelleux, mais osseux, blafard, fétide. Elle le rend responsable du chagrin si mal dissimulé de ses parents, du sacrifice de son aîné et de tant d'autres choses encore. Et cette colère paraît plus salvatrice.

Le troisième et dernier chapitre est consacré au dernier enfant, celui né après. Celui qui est seul avec ses parents, qui porte sur ses épaules le poids de la réparation et de l'espoir mais qui voit aussi la peur dans les yeux de sa mère. Celui qui chemine avec le fantôme de son frère inadapté, cet être à la peau translucide, enfermé en lui-même, insonore et qui pourtant prend tant de place.

C'est un roman très touchant, totalement bouleversant, qui dit comment un grain de sable enraye la trajectoire d'une famille, qui nous raconte à quel point la vie est odieuse et cruelle parfois. L'écriture est virtuose, sublime, d'une beauté absolue, la poésie est partout dans ces lignes. La nature est célébrée dans cet hymne aux Cévennes, à la faune, aux montagnes, aux rivières, aux herbes des prairies, à la brise, à la bise, aux pierres… mais aussi à la famille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bob1945 2022-10-26T21:58:37+02:00
Bronze

Une approche originale des cette fratrie peu ordinaire. Belle écriture même si le sujet reste ardu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria_M 2022-10-22T20:48:43+02:00
Or

Une fratrie pas comme les autres, des histoires de vies singulières et une bonne dose de résilience.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"S'adapter" est sorti 2022-08-24T19:11:44+02:00 en version poche
background Layer 1 24 Août

Dates de sortie

S'adapter

  • France : 2021-08-25 (Français)
  • France : 2022-08-24 - Poche (Français)

Activité récente

MAIA64 le place en liste or
2023-01-11T11:09:10+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 196
Commentaires 45
extraits 47
Evaluations 92
Note globale 8.01 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode