Livres
443 204
Membres
378 312

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par La-nuit-est-mon-amie 2018-12-29T00:30:41+01:00
Or

Décrit comme l'un des meilleurs livres de l'année avant même sa sortie, SADIE m'a intrigué par sa magnifique couverture, mais surtout par son format original: d'un côté le POV de Sadie, personnage centrale du roman, de l'autre, la voix de West McCray et de ses divers invités s'exprimant à travers le podcast THE GIRLS. Adorant les podcasts, le format m'a tout de suite attirée, puis le résumé intriguant m'a convaincu d'acheter SADIE.

Je ne lis que rarement des thrillers ou des policiers, pourtant celui-là m'a donné envie d'en lire plus. Le rythme du roman est très soutenu, dynamique, grâce aux alternances podcast/narration classique. Le podcast était au début étrange à lire, préférant habituellement les écouter, mais en écoutant le podcast officiel lié au roman j'ai trouvé que sa version papier était finalement plus agréable à suivre. Le présentateur, West McCray est, comme nous lecteur, une personne extérieure au drame, cherchant juste à savoir ce qu'il s'est passé. Au début réticent, il devient au fur et à mesure aussi fasciné que nous par la disparition de Sadie et l'histoire qui l'entoure. Les passages de narration traditionnelles sont assez particuliers. On oscille entre des moments très brut, allant droit au but et se lisant comme une transition sans filtre de l'esprit/des actes de Sadie au papier, à des moments semblant dirigés par un réalisateur de film. Qu'elles soient dures ou belles, les scènes sont extrêmement bien posées, on les visualisent pleinement avec leurs couleurs, ambiance, émotion flottant dans l'air. Il est dur de s'identifier à Sadie, on sent une distance entre le lecteur et le protagoniste, pourtant lire ses passages nous permettent quand même de s'attacher à elle.

L'histoire est très dur, morbide et digne d'un épisode d'enquêtes impossibles, et pourtant les parties les plus sombres restent très vagues, juste assez spécifiques pour nous faire comprendre l'horreur des choses sans nous donner envie de refermer le livre. Malgré le thème très dur du roman, on trouve des passages très poétiques et beau tout au long de la lecture.

Beaucoup de questions restent sans réponses en refermant le livres, et c'est malheureusement la réalité des choses: certaines questions ne recevront jamais de réponses dans les affaires criminelles.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode