Livres
451 601
Membres
397 116

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sainte Marie des Ombres, Tome 1 : La Brûlure de la nuit



Description ajoutée par Gkone 2014-02-04T20:24:56+01:00

Résumé

« Les Dévorantes. C’est comme ça que je les ai appelées. Elles ont failli nous avoir, Cullan et moi. À nous deux, le monde entier peut aller se faire foutre, on est de taille à l’affronter. »

Depuis plus de vingt ans, les Ombres hantent le monde et dévorent tout être vivant à leur portée. Hormis une petite fille, personne n’a jamais survécu à leur poison. Mais la fillette miraculée est devenue un rat de laboratoire, avant de disparaître dans la nature.

Lily Turner est désormais une femme presque comme les autres. Tatoueuse, elle partage sa vie entre son compagnon, sa meilleure amie et son chien, rescapé des Ombres comme elle. Nul ne sait qu’elle était autrefois surnommée Sainte Marie des Ombres. Mais une vague de meurtres risque fort de remettre cet équilibre en jeu, et forcer Lily à faire des choix difficiles, tant pour se protéger que pour sauver ceux qu’elle aime...

Afficher en entier

Classement en biblio - 92 lecteurs

Extrait

Ni une ni deux, je sors à mon tour de la pièce pour m’engager dans le couloir – à l’opposé de mon lieutenant préféré, dont le dos massif me bloque le passage. Un tournant à gauche, une bifurcation sur la droite et je… Super. Je suis perdue. On est arrivés par l’autre côté, là, j’ai l’impression que je m’enfonce dans des catacombes. Des catacombes très blanches et puant l’antiseptique, mais néanmoins des catacombes, autrement dit, un souterrain plein de cadavres.

Je tente autre chose et pousse une porte. Raté, c’est un placard. La suivante est verrouillée, comme les deux d’après, puis je manque m’effondrer quand un battant s’ouvre devant moi alors que je tendais le bras dans sa direction.

— Je peux vous aider ?

C’est pas souvent que je ne sais pas quoi dire.

— Je… je cherche la sortie, je me suis perdue.

L’intello à lunettes qui me fait face m’adresse un grand sourire.

— C’est sûr que vous aurez du mal à demander votre route à nos locataires, hein. Mais bon, en général, ils se plaignent pas de l’hospitalité, hé hé.

Help. Sauvez-moi. Ou achevez-moi. Je suis tombée sur un humoriste nécrophile. J’hésite entre lui coller un pain et ricaner. Parce que bon, je sais, plaisanter sur les cadavres, c’est mal. Surtout en société. Mais c’est aussi très rigolo. Du coup, je finis par faire une grimace appréciative.

— Et à part faire de l’humour, vous connaissez le chemin de la sortie, ou les cadavres ont mangé les miettes de pain que vous aviez semées pour revenir sur vos pas ?

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

2066. Entre chiens et loups, c'est le couvre-feu... Les ombres rôdent dans la pénombre à l'affût de tout inconscient qui se fourvoie hors de la lumière. Quand elles tiennent une proie, elles se regroupent s'y accrochent et ne la lâchent plus, s'immiscent en elle par la moindre plaie, rongent les os pour en sucer la moelle et la dévorent vivante lui faisant subir d'atroces et inconcevables souffrances. Si leur victime en réchappe, leur poison mène à l'amputation du membre atteint ou à la mort. Un trépas sordide au bout d'une longue agonie pour tous, exception faite de la petite miraculée Marie Orier, surnommée Sainte- Marie des Ombres, devenue un rat de laboratoire pour tenter en vain de sauver l'humanité de ce fléau cannibale, évadée puis pourchassée, et maintenant une fugitive qui ne demande qu'à vivre presqu'en paix.

Pour tout le monde, elle est Lily Turner, recueillie il y a 6 ans par Alice la seule à savoir qui elle est, tatoueuse au Tinkerbell, marginale vivant dans son van avec son énorme garde du corps Cullan, un gros lévrier Irlandais qui comme elle, boîte...un sacré caractère, un langage fleuri mâtiné d'expressions imagées pas piquées des vers, un coeur qu'elle barricade mais dont Thomas pourrait avoir la clé tant qu'il accepte sa peur viscérale à s'engager. Mais Lily c'est aussi un monde de ténèbres, de fuite et de luttes qu'elle noie dans son secret et des nuits peuplées de cauchemars fruits de son angoisse et de ses souvenirs torturés durant lesquels elle revit sans cesse ce passé qui la hante et nous la dévoile pas à pas, jusqu'au jour où celui-ci la rattrape.

"La brûlure de la nuit" évoque aussi la mortelle morsure des Dévorantes sur les cadavres mutilés et crucifiés qui s'accumulent dans le quartier de Lily, l'incriminant aux yeux de ses voisins, la révélant aux yeux perspicaces du dérangeant inspecteur Ballard chargé de l'enquête. C'est aussi la souffrance d'une mère désespérée qui s'est faite à l'idée d'avoir perdu sa fille lorsqu'elle en a adopté une autre, Alice et Lily, une relation affective basée sur une confiance mutuelle qui part à vau l'eau sous la piqûre du doute. C'est une intrigue maitrisée de bout en bout, captivante, émouvante et redoutable tant dans les faits que dans la cinglante plume envoûtante de l'auteur qui, par de nombreux traits d'humour de son intrépide héroïne parvient à alléger l'ambiance pesante de son univers. Je me suis régalée de cette aventure avec la version kindle dont le traitement est excellent et la différence de prix entre les deux formats rarement aussi importante...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Mazzzeeeetttttteeeee!!!

mais pourquoi est ce que j'ai tant hésité, tardé , remis aux lendemains cette lecture!!???

je suis encore subjuguée, sur le choc de ma lecture!!

Une lecture qui te prend aux trippes d'entrée de jeu! on a un écriture simple mais percutante, un franc parler mais dans un langage soutenu! une intrigue tout simplement originale et adictive à souhaite et le MUST.... une héroine de caractère, caractère de cochon,et grande gueule comme on les aime et surtout non conventionnelle dans son humanité! c'est juste une humaine qui a le malheur ou la chance de survivre à une attaque d'un autre genre , une attaque d'OMBRES.

Ce roman est une oeuvre d'art à lui seul, grace à l'atmosphere sombre et mystérieuse qui est véhiculé, cependant cette atmosphère n'alotrdit pas la lecture, au contraire elle nous immerge complètement dans cette époque.

Lily, Marie est une héroine qui recèle tellement de mystères , mystere qui est dévoilé au fur et mesure de notre lecture. Ce tome qui arrive à presque tout nous rèveler sans effet bof ou avec cette impression habituelle de rapidité.

Les réparties de Marie sont juste top, je suis fan de cette fille!!

Les personnages secondaires comme Thomas qui j'avoue me laisse à 37 degré mais qui à contrecoeur me fait tout de même pitié vis à vis du poids qu'il a dans l'univers de marie, c'est pas pour rien que je me demande meme ce qu'elle lui trouve à ce mec trop mou mais qui a su se reveler d'une grande aide dans ce final.Le lieutenant Ballarad si bourru et rustre mais qui cache une grande sensibilité, Anne la mère adoptive de Marie qui a une grande place dans sa vie. Chacun de ce personnages bien que secondaire a une place prépondérante dans cette intrigue de haut vol.

on est sur roman 100% français! et j'en redemande!! Autre points positifs, mon vocabulaire s'est enrichi de nouveaux mots dont je n'avais pas idée,comme reluctance loool il faudrait que je trouve une phrase ou le placer hihihih.

je suis fan de la plume de l'auteur, de son univers si particulier qui nous change des vampires et autres superstitions.

comme d'habitude je ne vais pas vous raconter l'histoire, ça serait trop facile et entachera votre immersion.

Coup de coeur pour ce premier tome hors norme,sachant que j'ai encore 5 tomes de cette saga ...je me régale d'avance.

Afficher en entier
Or

Une lecture très intéressante... J'ai mis longtemps à me lancer dans cette histoire mais je ne le regrette absolument pas !

J'aime la plume de l'auteure qui change de celles qu'on rencontre habituellement, j'adore Marie qui est une jeune femme forte et hilarante malgré tout ce qu'elle a vécu, j'ai moins accroché avec les autres personnages mais c'est pas grave, j'espère qu'ils seront plus approfondis dans les prochains tomes.

Le scénario avec les dévorantes est très bien trouvé, ça change des zombies, vampires et autres créatures fantastiques.

En bref, je recommande vraiment ce livre, ça ce lit tout seul et c'est plutôt marrant :)

Afficher en entier
Bronze

Mon avis sur :

https://pretemoitaplumeblog.wordpress.com/2017/05/10/sainte-marie-des-ombres-la-brulure-de-la-nuit-par-sophie-dabat/

Afficher en entier
Bronze

Enfin !

J'ai mis assez longtemps à le lire, mais enfin, je l'ai fini. Et je ne peux pas dire que j'ai adoré, même si je n'ai pas détesté non plus.

Disons que je ne m'attendais à rien de particulier, donc je ne suis pas réellement déçue de ma lecture, même si je pensais que ce serait peut être plus addictif.

La plume de l'auteure m'a un peu surprise au début, on ne peut pas dire que c'est "vulgaire", mais c'est très franc-parler et je ne m'y attendais pas, du coup, il m'a juste fallu un peu m'habitué au début.

De plus, je ne me suis pas vraiment attachée à l'héroïne, ce n'est pas que je l'ai pas aimé, mais c'est comme s'il y avait une certaine distance qui était instaurée dès le départ entre le lecteur et elle, et du coup, c'est un peu difficile pour s'attacher.

L'histoire est assez originale, l'idée des Ombres diffère de ce qui se fait en Bit-lit depuis quelque temps alors c'est sympa à lire.

Un roman qui ne me laissera pas un souvenir impérissable mais comme j'ai la suite, je la lirais certainement un jour.

Afficher en entier
Or

https://serialbookineuse.wordpress.com/2017/01/18/sainte-marie-des-ombres-tome-1-la-brulure-de-la-nuit-sophie-dabat/

J’ai découvert cette saga par hasard en flânant sur des sites littéraires et j’ai de suite été attirée par la couverture qui, avouons le, est superbe. Je ne connaissais pas non plus l’auteur mais le résumé a fini par me convaincre de me lancer dans la lecture du premier tome. A force d’être confrontée principalement à des vampires et des loups-garous dans la bit-lit, j’ai été agréablement surprise de constater que Sophie Dabat proposait un sujet assez original dans le genre. J’ai ainsi passé un très bon moment de lecture avec Sainte Marie des Ombres !

L’auteur nous plonge dans un futur pas si éloigné que ça, où l’obscurité cache des créatures terrifiantes, les Ombres. Lily Turner, surnommée Sainte Marie des Ombres pour avoir survécu au poison des Ombres lorsqu’elle était petite, essaye désormais de vivre le plus normalement possible. Devenue tatoueuse, elle partage son quotidien entre son boulot, son chien Cullan, son petit ami Thomas et son amie Anne. Toutefois, une série de meurtres suspects vient compromettre sa tranquillité et menace de déterrer sa vie passée.

L’intrigue est prenante surtout que l’idée de base m’a plu. Ici, finit les créatures surnaturelles que l’on retrouve un peu partout et dont on a vite fait le tour au bout d’un moment. Sophia Dabat nous entraîne à la rencontre des Ombres, les Dévorantes comme les a si bien nommées Lily. La lumière devient alors votre meilleure alliée si vous ne voulez pas leur servir d’en-cas. L’enquête concernant les meurtres ne prend, quant à elle, pas beaucoup de place dans le récit mais est bien menée et le suspense est au rendez-vous. On suit avec intérêt l’évolution de l’histoire entre révélations et retournements de situations. Je ne me suis d’ailleurs pas ennuyée une seule seconde, en partie grâce à l’écriture captivante de Sophie Dabat. Les pages défilent sans que l’on s’en rende compte tant la plume de l’auteur est fluide et entraînante. Ajoutez à cela un style percutant et une ambiance sombre et adulte qui ont su me séduire. Par ailleurs, l’auteur nous dévoile petit à petit le passé de Lily par le biais des cauchemars qui la hantent. On en apprend un peu plus sur la jeune femme même si certaines informations et autres secrets restent encore à découvrir. Seul petit bémol, j’aurai aimé en apprendre un peu plus sur les Ombres car, pour le moment, tout ce qui s’y rapporte est assez vague. Que sont-elles exactement? D’où viennent-elles? Tant de questions dont j’espère avoir les réponses dans les prochains tomes

Pour ce qui est des personnages, j’ai particulièrement apprécié Lily, dont le caractère ne manque pas de reliefs et de mordant. Elle possède un tempérament explosif et ne semble avoir peur de rien. Ses réparties et son sarcasme m’ont vraiment amusée et la rendent d’autant plus attachante. Malgré ses airs de dure à cuir, Lily est ce qu’on pourrait appelé une écorchée vive et j’ai été touché par la fragilité qui se cache derrière cette apparente assurance. Son incapacité à se confier et à faire confiance aux autres, transparaît à travers la superficialité des relations qu’elle entretient avec son entourage. C’est d’ailleurs le cas avec son copain Thomas. Ce dernier est un peu l’archétype du petit ami idéal : attentionné, sensible, patient et compréhensif. Il aime Lily et serait prêt à tout pour elle mais a du mal à la cerner et à trouver sa place. C’est un personnage que j’ai trouvé sympathique, néanmoins j’aurai aimé qu’il soit plus approfondi. L’autre personnage marquant du roman est sans nul doute, le lieutenant Ballard. Sa première rencontre avec Lily a été plutôt douloureuse et il n’aura de cesse de se confronter à elle. On peut dire que leur relation est assez complexe, ni alliés, ni vraiment ennemis. J’ai pris plaisir à suivre l’évolution de leurs rapports ainsi que leurs joutes verbales Le lieutenant Ballard est un personnage intéressant qui trimbale lui aussi un lourd bagage émotionnel malgré ses airs de bulldog.

En bref, Sainte Marie des Ombres a été une très bonne découverte. L’originalité de son univers et son personnage haut en couleurs m’ont totalement conquise. Cette saga mérite vraiment d’être connue et il me tarde de lire la suite !

Afficher en entier
Argent

https://tempsdemots.wordpress.com/2016/09/17/sainte-marie-des-ombres-t1-la-brulure-de-la-nuit-sophie-dabat/

Je ne savais pas du tout de quoi allait parler ce roman puisque je n’avais pas lu le résumé, même si la couverture en donnait une petite indication. J’étais donc ouverte à toutes possibilités !

Et j’ai rapidement accroché ! On entre tout de suite dans le vif du sujet et l’action reste constante tout en étant très bien dosée, l’intrigue alternant entre moments de réflexion, de baston et d’émotion.

On frissonne vite devant les Dévorantes, ces ténèbres que tout le monde connaît mais qui sont ici avides de chairs fraiches et qui grignotent toute vie sur leur passage. Les moments où on les voit à l’œuvre sont prenant et assez bien décrits pour me faire froncer le nez et frémir d’horreur, initiant un roman qui serait à même de mettre le doute à quelqu’un qui n’a pas peur du noir. La nuit est ici devenue synonyme de mort et il est suicidaire de se balader après la couvre-feu sans lampe ni lumière.

C’est dans ce futur, en 2066, que l’on rencontre Lily. Lily dont on va découvrir la vie actuelle tout comme le passé, par de nombreux flash-back dans ses souvenirs. Lily qui est assez brute de décoffrage, qui a déjà vécu beaucoup de choses horribles et à qui il très facile de s’attacher. Si elle montre beaucoup ses forces, on devine vite ses faiblesses et j’ai vraiment adoré le personnage. Lily n’hésite pas à dire ce qu’elle pense et en même temps… elle est incapable de le faire lorsqu’il s’agit de sentiments. Retranchée dans sa carapace, elle en a déjà bien trop vu et sait bien ce qu’elle a perdu.

Elle sait toutes ces choses que ne comprend pas forcément le lieutenant Ballard et j’ai parfois eu envie de le secouer. Et pourtant… son point de vue à lui aussi est compréhensible et, même si leur relation semble courue d’avance, ou peut-être pas nous verrons par la suite !, j’ai aimé ce personnage-là aussi.

Au final, chaque personnage qui nous est présenté est attachant, humain et compréhensible. Aucun d’entre eux n’est parfait, tous ont leur moment de coup de gueule ou de stupidité. Ils ressemblent à tout un chacun de part leur caractère et leur manière d’appréhender le monde.

L’intrigue, elle, est complexe et passionnante. On cherche un responsable, on le traque dans les petits détails et on se fait nos propres hypothèses, qui se révéleront fausses ou véridiques. On se questionne tout au long de l’enquête et on grappille de nouvelles informations passées ou présentes.

En bref un roman prenant qui pose les bases d’une intrigue complexe et de personnages attachants et intéressants pour un premier tome addictif !

Afficher en entier
Or

http://reveuseeveillee.blogspot.fr/2016/06/sainte-marie-des-ombres-tome-1-la.html

Avec un titre et une couverture pareil, il est impossible de passer à côté Sainte Marie des Ombres de Sophie Dabat. Ce premier tome est une merveille qui sort complètement des sentiers battus. Quel plaisir de lire une intrigue aussi originale !

Lily Turner, l'héroïne, est une jeune femme indépendant, un peu rebelle et au langage très fleuri. Elle a une franc-parler qui la met souvent dans des situations incroyables et ne se laisse pas marcher sur les pieds. C'est un personnage auquel j'ai tout de suite accroché car son caractère cache une jeunesse difficile : Lily est une jeune femme qui n'a pas été épargnée par la vie.

En effet, elle est celle que tout le monde appelle "Sainte Marie des Ombres" autrement dit la fille qui a survécu aux ombres : les grands méchants de cette série qu'elle appelle les "Dévorantes". Pour pouvoir échapper aux laboratoires qui l'ont charcutée dans sa jeunesse, elle a décidé de disparaître en changeant d'identité et en devenant tatoueuse après une vie de nomade. Mais, alors que sa situation s'est enfin stabilisée, une vague de meurtre vient mettre le bazar dans sa vie et faire resurgir des souvenirs douloureux.

On rencontre toute une panoplie de personnages très bien travaillés et hauts en couleur. Autant commencer par Anne, la femme qui a recueilli Lily et à fait d'elle une tatoueuse. Lily la considère comme sa deuxième mère et Anne le lui rend bien. Les deux femmes semblent très complices et toujours prêtes à se venir en aide bien que ce ne soit pas leur fort. Anne a un caractère assez proche de celui de Lily, ce qui promet des conversations très mouvementées.

Il y a aussi Charlène et Katia, les deux employées de Lily. On ne les voit que très peu et j'aurais aimé en savoir un peu plus sur elles. Elles ont l'air très sympathiques et amusantes.

Je me doit aussi de parler de Thomas et Ballard : les deux mâles de la série. Thomas, le petit ami de Lily, est vraiment trop gentil...J'ai vraiment eu du mal avec lui. Je ne sais pas si c'est la manière dont Lily parle de sa relation avec lui ou juste sa manière de réagir à lui qui m'a gênée, mais j'en ai eu très vite marre de ce personnage.

Par contre, ce n'est pas du tout le cas de Ballard, un enquêteur ! sa rencontre avec Lily et chacune de leurs rencontres par la suite m'ont énormément fait rire. Ces deux personnages ne peuvent pas se supporter et les sentiments négatifs qu'ils ressentent l'un pour l'autre sont presque palpables. Cependant, ils se respectent l'un l'autre. J'espère qu'on pourra voir plus souvent ce duo détonnant.

Je ne peux pas parler des personnages sans parler de Cullan, le chien de Lily. La relation qu'elle entretient avec lui est vraiment très belle. On sait qu'ils ont vécu tous les deux des événements traumatisants. Ils se vouent tous deux une confiance aveugle et sont inséparables.

Pour parler de l'intrigue, elle est tout simplement géniale ! Sophie Dabat nous offre un univers très sombre et très complet. Ce premier tome tourne autour des tatouages, une belle manière d'introduire Lily et son métier. Mais c'est aussi le sujet autour duquel tourne l'enquête qui semble cibler Lily comme étant une tueuse.

Mais ce qui fait toute l'originalité de cette série, ce sont les Ombres. Les Ombres représente la plus grande menace pour l'humanité depuis une vingtaine d'années et tuent tous les humains avec lesquels elles sont mises en contact. Elles les dévorent tout en pourrissant leur corps de l'intérieur. La seule manière chose qui les éloigne est la lumière : se sont donc des créatures nocturnes.

Pour survivre, les humains vivent dans des tunnels ou dans des endroits constamment illuminés. Si un humain sort la nuit, il doit avoir tout un équipement spécifique avec lui mais les personnes préfèrent rester cloitrées chez elles ou dans les tunnels. Il suffit qu'un objet fasse un peu d'ombre pour que les Ombres se réveillent. Ces créatures sont tellement originales que je ne pouvais pas passer à côté de ce livre !

En conclusion, La Brûlure de la nuit est un très bon tome d'introduction qui nous permet de découvrir les personnages et surtout notre héroïne à la langue bien pendue. L'univers que nous propose l'auteure est original, sombre et angoissant à souhaits. Il me tarde de connaître la suite des aventures de Lily ! Je ne peux que vous le conseiller si vous êtes à la recherche d'un livre original d'urban fantasy : vous ne le regretterez pas !

Afficher en entier
Diamant

Un excellent tome avec une Lily que j'adore et dont le caractère est accrocheur.

Afficher en entier
Diamant

Encore un de ces livres qui trainait dans ma Pal sans que je ne m'en occupe.

Quelle erreur !

J'adore l'univers qu Sophie Dabat a créé, son héroïne est touchante, l'histoire prenante.

A peine terminé, j'ai sauté sur le tome 2

Afficher en entier
Lu aussi

Même si j'ai été véritablement emballée par l'univers et par l'intrigue, je ne poursuivrais pas la lecture de cette série : l'héroïne m'a donné envie de donner des claques à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche, tant elle est vulgaire ! J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à son personnage, malgré tout ce qu'elle a vécu je ne suis pas parvenue à éprouver de la pitié pour elle, ni de l'admiration pour s'être sortie de ces épreuves.

Afficher en entier

Dates de sortie

Sainte Marie des Ombres, Tome 1 : La Brûlure de la nuit

  • France : 2014-03-19 (Français)
  • Canada : 2014-03-19 (Français)

Activité récente

Ol l'ajoute dans sa biblio argent
2019-01-01T16:20:24+01:00
3milie l'ajoute dans sa biblio or
2018-01-18T12:35:18+01:00

Les chiffres

Lecteurs 92
Commentaires 19
Extraits 8
Evaluations 30
Note globale 7.6 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode