Livres
473 037
Membres
446 433

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sainte Marie des Ombres, Tome 4 : La voie du crépuscule



Description ajoutée par Gkone 2015-07-01T19:00:57+02:00

Résumé

Je suis Lily Turner. Marja Baldursdottir. Marie Orier. Sainte Marie des Ombres. J’ai un corps, une âme, une identité – OK, plusieurs – et je ne veux pas disparaître !

Je me débats de toutes mes forces, je proteste, je hurle. Mes paupières sont ouvertes, mais je n’y vois rien. Alors j’attends. Je compte mes respirations.

Non, ce n’est pas un cauchemar, c’est mon quotidien.

Depuis mon réveil, ou depuis ce que ces illuminés appellent « la seconde Pentecôte », j’avale les Ombres au petit déjeuner. Littéralement.

Au début, j’étais pas motivée... Mais quand des fanatiques ont commencé à se changer en torches humaines en mon nom, façon animation de fête foraine, mon auréole a beau battre la campagne, je me suis sentie concernée. Que voulez-vous, on ne se refait pas...

Afficher en entier

Classement en biblio - 23 lecteurs

Extrait

J’enfonce ma fourchette dans le tas de spaghettis, fais trois tours avec et la trempouille ensuite dans la sauce bolognaise avant de l’enfourner.

C’est chaud – voire brûlant –, ça me dégouline sur le menton, et c’est juste divin.

J’avale avec un grand « sluuuurp », essuie les morceaux qui menacent de me tomber sur les cuisses et pousse un soupir de béatitude.

À mes pieds, Morag me regarde avec l’air désespéré du chien qui n’a pas becqueté depuis trois jours. Trois heures dans son cas.

En face de moi, Dylan me fixe avec une mine de martyre. Tout à fait assortie à ses cicatrices.

— Mais comment peux-tu faire ? finit-il par lâcher d’une voix atterrée.

Je mâchonne et déglutis un bon coup.

— Faire quoi ?

— Manger de la viande ! (Il secoue la tête et agite les mains comme s’il était incapable de trouver les mots pour s’exprimer. Avec sa gueule de croque-mitaine, ça fait l’effet d’un théâtre de marionnettes version monstres.) Après ce que tu as traversé, ce que tu as appris… les animaux ont une âme.

Là, d’accord, j’en rajoute une couche en m’emparant d’une belle tranche de jambon dans l’assiette à côté pour la gober avec une mine outrancièrement réjouie.

— C’est d’la bouffe. Faut manger pour vivre.

— Mais après ce que Cull… (Mon coup d’œil suffit à le réduire au silence. Je crois qu’il a parfaitement pigé que s’il finissait ce mot, ce serait le dernier.) Enfin, tu manges des êtres vivants, tu réalises ?

— Ils sont pas vivants, ils sont morts. Et c’est pas du chien.

Ses yeux manquent sortir de leurs orbites pour transformer son verre d’eau en cocktail au litchi.

— Tu… tu… tu mangerais du chien ? Alors que…

Il n’ose pas prononcer le nom de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, mais son regard vacille en direction de Morag, qui guette les mouvements de ma fourchette comme les douze poivrots ont dû mater le Christ dans l’espoir qu’il renouvelle son tour de passe-passe avec le pif.

— Mais comment peux-tu faire ça ?

Je hausse les épaules.

— Je boufferais pas le mien. (Puis j’examine Morag.) Enfin, sauf si c’était une question de vie ou de mort. Désolée, ma belle, mais tu t’empâtes.

Et c’est pas des blagues. Depuis qu’on squatte moitié chez Basil et compagnie, moitié en ville, Morag prend plus de bide qu’un buveur de bière pendant l’Oktoberfest. Faut dire que la multiplication des trajets en bécane n’aide pas à rallonger le temps de promenade et d’exercice physique spécial gras-chien. Enfin, quand je dis « on squatte », c’est tout le monde, sauf moi. Et Anne. Et Ballard. Et Kerry. Et Katia et Charlène. Et je refuse d’y dormir, au manoir de l’aristo ripou.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Super HISTOIRE, super originale, lecture facile.

L'héroïne est sensationnelle, forte tête, qui sait se battre et défendre ceux qu'elle aime ! Avec son humour, son charisme, j'adore !

Maintenant bien encrée dans son rôle de maman et avec son nouveau chien, et son mec, j'adore !

Ce tome est pleins de rebondissement, je n'ai jamais pu m'arrêter de le lire, et il m'a fait pleurer à la fin !

Afficher en entier
Diamant

Le début démarre lentement mais par contre la fin de ce tome est vraiment génial et laisse présager une suite encore mieux que les précédents.

Afficher en entier
Or

Un quatrième tome qui démarre très (trop?) lentement mais avec une intrigue bien ficelée, qui nous montre enfin la fragilité de Marie dans ses sentiments et le fait qu'elle n'assume pas encore tout a fait de ne plus avoir a gérer sa seule carcasse!

une fin douce amère qui laisse énormément de questions en suspens qui je l'espère trouveront réponse dans le cinquième et dernier tome!! bref, je ne suis pas prete de lacher Sainte Marie et ses histoires!

Afficher en entier
Diamant

Marie Orier, Lily Hammer/ Turner, Marja Balldusdóttir, autant d'identités endossées qui ont forgé la personnalité de notre combattive tatoueuse. Une vie dure et cruelle avec pour seuls leitmotiv marche ou crève, cogne avant d'en prendre et réfléchis, fais face ou fuis. Fuir...c'était avant, avant que l'ours mal léché d'inspecteur Ballard vienne mettre le souk dans sa vie, le fouineur et ses menaces, ses chantages et ses promesses... avant sa fille Kerry qu'elle a été obligée de protéger et qui a réveillé la petite étincelle d'humanité qu'elle s'était tant évertuée à refouler. Kerry qu'elle a sauvée et adoptée, sa fille désormais. Celle qui fera du mammouth dans un magasin de porcelaine, une lionne prudente et protectrice, une chatte sur un toit brûlant.

Même si j'appréciais la douceur et la force tranquille de Thomas, il ne faisait pas vraiment le poids face au caractère bien trempé de Lily. Allan est exactement le type solide comme un roc qu'il lui faut, tout aussi taré et inébranlable, imparfait et pitbull qui la soutient même malgré elle, qui la secoue et lui remet les yeux en face en trous. Un humour caustique, un charisme indéniable, bien plus de mordant, de répondant. Leurs faces à faces sont épiques, violents, fougueux, piquants, ce qu'ils ne se disent pas avec les mots ils l'expriment totalement avec leur corps. Et Lily a tant perdu et appris de ses expériences, que le moindre petit espoir de vivre encore et mieux la pousse à mettre un peu d'eau dans son vin. Elle n'est plus seule.

Elle s'ouvre un peu plus et s'interroge sans cesse, une introspection bienvenue dans sa vie mouvementée qui apporte au récit une densité psychologique qui n'existait pas dans les tomes précédents. Lily évolue et apprend les concessions, alors qu'elle est toujours aussi torturée par les Ombres et ce qu'elles laissent sur leur passage. Plus de sérénité, car la "Sainte" a enfin compris le pouvoir qu'elle détenait sur elles et s'en sert pour aider les autres quitte à perdre un peu de sa santé physique et mentale à chaque fois. Les dévorantes n'ont pas encore livré tous leurs secrets, le sang de Lily non plus, et certains en profitent, misant sur la vague de ferveur religieuse de la population qui tourne au fanatisme.

C'est un virage tortueux formidablement exécuté et parfaitement maîtrisé qui s'opère, un style toujours aussi fluide, soigné, attractif qui a pris encore plus d'assurance et de profondeur. L'auteur y a mis ses tripes et nous tient sous sa coupe dès le départ sans jamais nous lâcher une seule seconde. Et quand Lily laisse le clavier à son poulet préféré, l'effet bulldozer vous chope par surprise et ça décoiffe! C'est encore sur un final déchirant que Sophie Dabat nous sonne d'un uppercut Hammeresque, suivi d'un grand seau d'eau glacée en pleine face histoire de nous remettre les neurones en place. J'adore cette série et je trouve vraiment dommage que l'éditeur laisse passer toutes ces coquilles impardonnables!

Afficher en entier

Dates de sortie

Sainte Marie des Ombres, Tome 4 : La voie du crépuscule

  • France : 2015-09-16 (Français)
  • Canada : 2015-09-16 (Français)

Activité récente

Otsu l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-17T13:24:11+01:00
Neeka l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-22T10:18:00+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 23
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 5
Note globale 9.4 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode