Livres
535 537
Membres
561 742

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par angel101076 2011-09-05T04:02:26+02:00

Un frisson le parcourut, il regarda l’herbe en plastique d’un vert cru et se demanda pourquoi on croyait bon de mettre ça à chaque enterrement. Ce gazon ressemblait exactement à ce qu’il était : une imitation bon marché de la vie, destinée à cacher à ceux qui vivaient encore les lourdes mottes de terre brune de leur dernière demeure

Afficher en entier
Extrait ajouté par angel101076 2011-09-05T04:02:25+02:00

A une heure du matin, le 24 septembre, l'infirmière de nuit entra dans la chambre de Danny Glick pour lui donner son médicament. A peine avait-elle passé la porte qu'elle s'arrêta, les sourcils froncés. Le lit était vide.

Son regard tomba aussitôt sur un petit tas blanc gisant au pied du lit. - Danny ? dit-elle.

En s'avançant vers lui, elle pensa : 'Il a voulu aller aux toilettes et il n'en a pas eu la force, ça doit être ça.'

Elle le retourna doucement et sa première pensée, avant qu'elle eut compris qu'il était mort, fut que la vitamine B 12 avait agi : il avait bien meilleure mine que lors de son admission.

Ce ne fut qu'après qu'elle se rendit compte que les poignets de Danny étaient glacés et que le sang avait cessé de circuler dans ses veines. Il ne lui restait plus qu'à courir au poste des infirmières pour signaler qu'il y avait un décès dans le service.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mermaid77 2015-04-20T17:04:10+02:00

- Foutez pas les pieds dans les parages de Jerusalem, si vous voulez pas vous faire étriper.

La phrase devint légendaire et le nom resta à la ville. Cela ne prouve pas grand chose, si ce n'est peut-être qu'en Amérique même un porc a des chances de parvenir à l'immortalité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laurence-151 2020-04-13T12:54:34+02:00

Callahan, presque asphyxié par l'odeur de chair fétide, se retrouva la bouche pressée contre la gorge froide du vampire où battait une veine ouverte. Il retint son souffle pendant ce qui lui parut être un siècle, un millénaire, une éternité, et se débattit sauvagement sans autre résultat que de se barbouiller les joues, le front, le visage entier, du sang maudit. Et finalement, il but.

Afficher en entier
Extrait ajouté par katarina24 2020-02-18T22:06:39+01:00

Super livre la réputation de l'auteur n"est pas à faire je n'est absolument pas être déçu par ma lecture

Afficher en entier
Extrait ajouté par BMT33 2019-10-06T18:48:31+02:00

Après une histoire d'amour malheureuse, Ben Mears, écrivain à succès, revient dans sa ville natale pour écrire son prochain roman. En passant devant une vieille maison abandonnée, Marsten House, il envisage de s'installer.

Mais le vieux manoir vient d'être vendu à un mystérieux monsieur Straker. Dans le parc, Ben rencontre une belle jeune femme, Susan Norton. Il s'installe dans une chambre en ville et se met à écrire, sans pouvoir se dégager d'un étrange sentiment que les choses ne sont pas tout à fait à leur place.

Quand le petit Ralphie Glick disparaît et que son frère sombre dans un coma inexplicable, le regard de Ben se tourne de nouveau vers Marsten House et ses étranges habitants, Straker et Barlow. Mais il ne parvient pas à retrouver confiance, et l'horreur se poursuit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Naheiko 2019-04-26T11:49:36+02:00

6 heures.

Les cris perçants du bébé sortirent brutalement Sandy McDougall de son sommeil et c'est avec des yeux encore troubles qu'elle se souleva de son lit. Son menton heurta la table de nuit et elle poussa un juron.

- Mierda !

Le bébé, en l'entendant, se mit à crier de plus belle.

- La ferme ! cria-t-elle. J'arrive !

Elle longea le petit couloir dans la caravane pour rejoindre la cuisine; c'était une fille maigrelette, qui avait perdu cette beauté un peu étrange qui faisait sa fierté d'autrefois. Elle prit le biberon de Randy dans le réfrigérateur, songea un instant à le faire chauffer, puis laissa tomber - qu'il aille au diable ! S'il a si faim, il n'a qu'à boire froid.

Sandy se rendit dans la chambre du bébé et le contempla d'un air glacial. Il avait dix mois, mais il était maladif et piailleur comme ce n'était pas permis. Il avait peut-être la polio ou quelque chose de ce genre. Bizarre, il avait quelque chose sur les mains... Il y en avait plein le mur aussi... Sandy s'approcha, en se demandant quelle ânerie encore il avait bien pu faire...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Gollum 2018-10-19T04:18:55+02:00

« A trois heures du matin, le sommeil est profond et la circulation se fait lente, comme si le sang s’épaississait. Ceux qui dorment à cette heure-là sont bénis des dieux, mais malheur à ceux qui veillent. A trois heures du matin, il n’y a pas de milieu entre l’oubli et le désespoir. C’est alors que le monde se montre sans fard et qu’on aperçoit qu’il n’est qu’une putain borgne et sans nez. Comme au château de la Mort Rouge d’Edgar Poe, la gaieté n’est plus qu’une façade. L’horreur est chassée par l’ennui et l’amour n’existe qu’en rêve. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Gollum 2018-10-18T12:14:11+02:00

« Mais pourquoi donc, mon Dieu, mettait-on des serrures sur les cercueils ? Pensait-on que quelqu’un pourrait essayer d’y entrer ? Ce ne pouvait être que ça. On ne s’imaginait quand même pas que quelqu’un essayerait d’en sortir. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2018-09-22T06:31:46+02:00

Los Zapatos, « Les chaussures » (un nom qui ravissait l’homme secrètement), était un petit village situé à proximité de l’océan. On y voyait peu de touristes ; les routes étaient mauvaises, il fallait faire huit kilomètres pour apercevoir l’Atlantique et l’intérêt historique du site était nul. La gargote du coin était infestée de cafards et l’unique prostituée était une aïeule d’au moins cinquante ans.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode