Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sallysegh : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Obsession Obsession
Jennifer L. Armentrout   
J'ai trop aimé, on retrouve l'univers de Lux.
Bon ça n'est pas mes personnages préférés, c'est vrai, mais j'ai quand même ADORÉ Hunter (Oh my Gooood, respiiiiire). Serena est bien aussi, attachante.
Mais Hunter... Ouah!! C'est l'anti héro en chair et en os! Je l'aiiiiiimeuuuh!!! Pourvu qu'on le voit dans le tome 5 de Lux!
Ce qui est bien aussi, c'est qu'on découvre avec grande stupeur que les méchants et les gentils ne sont peut-être pas ceux qu'on pense...
Incontournable!
Gods of men, Livre 1 Gods of men, Livre 1
Barbara Kloss   
Alors là chapeau, ce livre est la deuxième publication des éditions RIVKA et c'est un deuxième coup de cœur. Vraiment un coup de cœur. On se retrouve vite plongé dans cet univers fantastique où la magie n'a pas sa place, et pourtant elle existe bien. Cette magie est dangereuse et magnifique à la fois, d'autant plus que concernant notre héroïne, c'est lié à la musique. Nous commençons ce beau roman d'aventure par un drame au cœur de la royauté, un tragique accident qu'une enfant de neuf ans ne pouvait préméditer, avant de basculer dix ans plus tard dans les enjeux politique et une menace bien plus grande qu'une armée d'hommes. Des personnages forts (beaux, ça compte aussi), courageux, et qui ouvre les yeux sur la valeur des choses. Quelque soit sa nature, son héritage, ou ses ambitions, nous restons égaux face aux ombres, face à la vie, face à la mort...

par Dimess47
Tout droit jusqu'au matin Tout droit jusqu'au matin
Liz Braswell   
Un nouveau « Twisted Tale » ? Un retour au Pays Imaginaire ? Observer Wendy s’élever au rang d’héroïne principale de l’histoire? Il n’en fallait pas plus pour me procurer l’irrésistible envie de m’envoler vers la deuxième étoile à droite, et de poursuivre tout droit jusqu’au matin, sans plus tarder. Ah… Le Pays Imaginaire... Ce fabuleux endroit pour lequel, plus jeune, j’aurais donné tout ce que j'avais, rien que pour pouvoir m’y rendre, et partir à la rencontre des fées, des indiens, des sirènes et des pirates en compagnie de Peter Pan. Quelle bonne idée de retourner sur ces terres à travers ce roman. Mais le Pays Imaginaire, tout comme ses habitants, ainsi que la mythologie qui peut être susceptible d’y exister ou non, peuvent être perçus et ressentis de façons assez diverses selon l’imaginaire de chacun… C’est justement pourquoi je n’ai pas réellement apprécié ce livre…

Liz Braswell nous propose ici une version revisitée du conte de Peter Pan. « Et si Wendy s’était rendue au Pays Imaginaire avec le Capitaine Crochet ?»

Effectivement, nous devrons atteindre pratiquement le quart du livre avant de pouvoir enfin fouler le sol de notre délicieuse destination. La patience est exigée.

Nous débutons donc notre aventure à Londres. Une Londres grise, déprimante, malsaine, révoltante, ennuyeuse… Si la principale envie de l’autrice était de faire croître en nous l’envie de partir au plus vite vers le Pays Imaginaire, afin de fuir cette ambiance londonienne pesante et désastreuse, c’est réussi !

Après avoir subi le comportement douteux de personnages que nous peinons à reconnaître, réussi à faire venir à nous le Capitaine Crochet (par un procédé qui est finalement très difficile à cerner et à expliquer, même en fin de lecture) et avoir enduré une « traversée » en bateau plutôt éprouvante, le Pays Imaginaire est enfin là !

Pendant un court instant, sûrement pour nous récompenser d’avoir tenu jusqu’ici et pour marquer le contraste avec notre triste monde, le roman se veut un peu plus chaleureux. Il nous propose ensuite une inquiétante visite touristique du Pays Imaginaire. Malheureusement, il se contentera de ne faire que ça, et s’en justifiera grossièrement par le fait que Wendy doit impérativement réparer le mal qui a été causé lors de son pacte avec Crochet au début de l’histoire. Alors oui, nous allons explorer l’endroit, mais les lieux et les personnages rencontrés se suivent sans finalement réel but ni intérêt, toujours sous prétexte que Wendy doit réparer son erreur. La mythologie mise en place lors de cette aventure n’a pas du tout convaincue l’admirateur de Peter Pan que je suis. Est-ce parce que je possède déjà moi-même une vision de ce qu’est le Pays Imaginaire ? Est-ce l’autrice qui peine grandement à convaincre son lectorat à travers des théories hasardeuses et douteuses, qui parfois se contredisent elles-mêmes dans son propre récit ? Les deux propositions sont acceptables.

Là où je trouve le travail de Jen Calonita admirable dans le roman « Un jour ma princesse viendra » qui respecte à la lettre l’ensemble des personnages du film d’animation « Blanche Neige et les sept nains », ce n’est pas ce que je ressens ici, concernant le travail de Liz Braswell pour les personnages de « Peter Pan ». Sans trop accorder d’importance et m’étaler sur certains personnages inédits de ce livre (Luna par exemple), qui ne servent finalement qu’a tenter désespérément de crédibiliser le fonctionnement d’un monde imaginaire, et qui apparaissent/disparaissent sans grand intérêt selon les scènes où ils peuvent être, ou non, utilisés pour le bien d'un scénario bancal, il est par contre très difficile de tolérer un Capitaine Crochet plus sorcier que pirate, un Mouche qui n’a jamais réellement existé ou une famille Darling exagérément autoritaire et sectaire au point d’exiler la jeune fille de la fratrie pour un simple carnet ! Pour le reste, la relation Wendy / Clochette est sympathique. Ces deux personnages sont ceux qui, à mes yeux, sont le plus fidèlement retranscrits. Une chance, car c’est en leur compagnie que nous voyagerons le plus souvent ! Inutile de se pencher sur le cas de Peter Pan qui se paie le luxe de devenir encore plus effacé que son ombre
Le dénouement se révèle décevant, fidèle au roman auquel il appartient !

Je ne recommande ce livre qu’à ceux qui n’ont pas de vision précise concernant Peter Pan et son univers et qui ne sont pas forcément très attachés aux personnages du film d’animation des studios Disney. La promenade au Pays Imaginaire (aussi peu semblable au mien soit-il) est sympathique, et avoir mis Wendy, personnage si intéressant et pourtant si souvent mis de côté, au premier plan de cette histoire, reste plus qu’appréciable.

"Tout droit jusqu'au matin" n'est pas un mauvais livre. Il comporte cependant de gros défauts et n'emprunte tout bonnement pas le chemin féerique que j'espérais. Bien qu’il soit très linéaire, certains apprécieront, j'en suis persuadé, le parcours initiatique de Wendy. Mais ce monde torturé et difficile n’est pas celui que j’attendais. L'esclavagisme, le viol, le mariage forcé, la violence sur mineur, le temps qui passe sont quelques exemples des thèmes plus ou moins abordés dans ce roman. Mon pays imaginaire, celui que je souhaitais retrouver, ne ressemble tout simplement pas à celui que j’ai parcouru dans ce roman.
L’Héritage des Daverii, Tome 1 : Astres & cendres L’Héritage des Daverii, Tome 1 : Astres & cendres
Elin Bakker   
Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2020/07/01/astres-et-cendres-livre-1-lheritage-des-daveri-elin-bakker/

J’avoue que je suis déçue avec ce roman. Cette histoire a du potentiel mais il y a des points qui posent réellement problème. Ce n’est pas l’intrigue qui est problématique, mais au final j’ai eu du mal à arriver au bout de cette histoire et de nombreuses fois j’ai du ralentir ou revenir en arrière pour tout intégrer.

Nous allons suivre Anissa dans sa quête de liberté mais aussi d’apprendre qui elle est vraiment. Attention, tout le début du roman est assez difficile à comprendre, les informations arrivant en bloc de manière assez brouillon. Cette approche donne beaucoup de mal pour rentrer tout simplement dans l’histoire mais l’univers et les personnages sont intéressants et ils ne se dévoilent que par bribes.

Passons à ce qui fâche, tout d’abord la concordance des temps qui ici est complètement aléatoire et pas maitrisée. C’est un point que le travail éditorial aurait pu aisément revoir et améliorer. Ici, ça donne à l’ensemble du récit des coupures dans le rythme qui est déjà lent à la base. Ensuite, les phrases où il manque des mots. Je suis désolée car je n’ai pas pour habitude de pointer du doigts de si gros problèmes, mais c’est vraiment désagréable d’avoir des portions de phrases sans sens au final. Et enfin, le fait de nommer son personnage principal de plusieurs façons dans un même paragraphe, c’est juste l’horreur au possible. Annissa, la Dame, la fille de et j’en passe. Au bout d’un moment on perd en cohérence et en fluidité. Tout ce que je note ici, est tout à fait corrigeable et donnerait un bien meilleur rendu.

Je suis on peut le dire énervée, car ce roman n’est pas mauvais du tout. L’intrigue est intéressante, l’auteure prend le temps de faire de belles descriptions et met en place un univers qui pousse à la découverte. Cependant, j’ai ragé d’être autant ralenti par ces défauts. J’ai du me forcer pour arriver au bout et ce n’est clairement pas une partie de plaisir.

Que dire de plus, je ne vais pas blâmer l’auteure. Elle est publiée et elle aurait du avoir un soutien pour revoir ces problèmes, rendre un travail plus abouti et bien plus addictif pour le lecteur au final. Il faut aussi mettre en avant qu’elle a crée tout un univers avec des divinités et des règles qui lui sont propres. C’est peut être pour ça que je suis aussi déçue car le texte en l’état actuel ne rend pas justice au travail de cette auteure.

C’est dommage parce que la fin laisse présumer plus d’action et de révélations mais je ne sais pas si j’aurai le courage d’ouvrir le tome deux à sa sortie.

Il est rare que je me sente blasée par un roman, mais c’est bien la sensation que j’ai eu en terminant. Je pense que je lirai une autre publication de l’auteure qui est à ses débuts mais il va me falloir un peu de temps pour atténuer ce ressenti.

Je vous encourage à vous faire votre propre opinion sur ce roman. Je peux être complètement à côté de la plaque et ne pas avoir vu toute la puissance de cette histoire, alors laissez-vous tenter.
Je te séduirai en baskets... et sans paillettes ! Je te séduirai en baskets... et sans paillettes !
Avery Flynn   
https://kingdomofwordsblog.wordpress.com/2020/03/17/saga-n72-the-hartigans-avery-flynn-tome-3-tomboy-lecture-v-o/
Fallon se retrouve plus ou moins forcée par sa meilleure amie à s’occuper de Zach Blackburn, le défenseur des Ice Knights et l’un des personnages les plus détestés de la ville. Mais alors qu’il semble se rétablir et que Fallon en profite pour partir, elle se retrouve au coeur des rumeurs et dans les journaux… Tout le monde pense qu’elle a couché avec lui et les gens veulent sa peau, jusqu’à ce que les Ice Knights remportent leur premier match de la saison! Pour la première fois depuis son transfert, Zach joue bien et il semblerait que Fallon y soit pour quelque chose… En échange d’une apparition pour un gala de solidarité afin de sauver la clinique où Fallon travaille, Zach arrive à la convaincre de venir assister à tous les matches et de passer du temps avec lui, pour le bien de l’équipe bien sûr! Mais alors que les victoires s’enchaînent, Fallon découvre peu à peu l’homme qui se cache derrière le bad-boy ainsi que certains gros secrets et cela devient de plus en plus difficile de garder ses distances…

« Tomboy » troisième tome de la saga « The Hartigans » est probablement préféré et cela est certainement dû au fait que je m’identifie énormément au personnage de Fallon. Comme elle je suis considérée comme un « garçon manqué » et je me suis régulièrement retrouvé dans les situations inconfortables auxquelles elle est confrontée ou fait face aux remarques désobligeantes des autres parce qu’une femme doit respecter certains standards… Avery FLYNN a extrêmement bien retranscrit les clichés existants sur les femmes « peu féminines » et a su créer un personnage très intéressant. Fallon a un fort caractère et même si les commentaires la blesse, elle ne se laisse pas dicter sa conduite et s’assume telle qu’elle est. Elle ne cherche pas à changer pour impressionner les hommes qui l’entourent et se mettre en couple et c’est un point que j’ai beaucoup apprécié. Dans beaucoup de romances que j’ai lu, le personnage féminin change radicalement et soudainement tous les hommes tombent à ses pieds. Comme si une femme ne pouvait pas avoir de relations si elle ne rentre pas dans les standards. Mais Avery FLYNN casse ces codes et ce, dans les trois tomes de la série « The Hartigans ». Ici, fini les clichés. Les héroïnes sortent de l’ordinaire et j’aime ça. On a besoin de cette diversité, notamment en romance. L’héroïne n’a pas besoin d’être miss Monde pour être en couple!

Mis à part cela, j’ai également énormément apprécié ce roman pour l’histoire de Zach. C’est celle que j’ai trouvé la plus travaillé et la plus touchante depuis le début de la série. Au premier abord, Zach apparaît comme quelqu’un d’imbuvable et personne ne veut passer du temps avec lui. Seulement plus on en apprend sur ce personnage, plus on se rend compte que cette mise à distance est voulue et pour de très bonnes raisons. De plus j’ai adoré la relation entre Zach et Fallon. Zach est habitué à ce que les femmes se jettent à ses pieds et fassent ses quatre volonté. Mais étant issue d’une famille de sept enfants où elle a dû s’imposer pour se faire entendre, Fallon n’a pas l’intention de jouer les serpillières et elle n’hésite pas à le faire savoir haut et fort. Cela donne lieu à pas mal de tension et des joutes orales souvent amusantes. Mais au-delà de son fort caractère Fallon est quelqu’un d’attentive. Elle est infirmière et prendre soin des autres est une seconde nature chez elle. Elle va être la première à comprendre que le comportement de Zach n’est pas anodin et cela va beaucoup les rapprocher. Mais le passé de Zach et les rumeurs qui enflent dans les journaux ne vont pas faciliter leur relation et Fallon va devoir faire certains choix douloureux qui pourrait mettre un terme à leur relation de façon définitive…

Ce livre est passé très près d’être un coup de coeur. Il m’a simplement manqué un peu d’action. J’aurai voulu un petit twist pour pimenter l’histoire. Mais je garde malgré tout cette série en tête pour sa diversité et son humour. C’est une saga feel-good que je recommande très fortement si vous cherchez quelque chose de différent mais léger avec des héroïnes qui sortent de l’ordinaire (d’autant plus que les tomes 2 et 3 sont prévus pour sortir en français courant mai/juin vous pourez donc avoir accès à cette série facilement dans les mois à venir). J’avais découvert Avery FLYNN avec la série « Ice Knights » que j’avais beaucoup aimé et « The Hartigans » ne m’a donné que plus envie de lire les autres oeuvres de cette autrice. Je devrais donc reparlé d’elle dans très prochainement sur le blog!
La Malédiction des Dragensblöt, Tome 2 : Thorfrid et Brynjulf La Malédiction des Dragensblöt, Tome 2 : Thorfrid et Brynjulf
Anne Robillard   
Une fois par semaine, Samuel continue d'explorer les portes de l'étage supérieur du château. Cette fois-ci, il se retrouvera en plein coeur de New York, dans deux époques bien différentes mais tout aussi dangereuses. Pour se divertir en attendant l'ouverture des portes, Samuel continue de jardiner avec Ambrose, de sculpter avec Simon et de se familiariser avec ses autres ancêtres. Cependant, Thorfrid a une tout autre idée en tête : Samuel doit apprendre à se défendre, et ce, coûte que coûte... Pendant ce temps, dans le monde des vivants, Maynard Bennett, le détective privé engagé par l'ex-femme de Samuel, se met au travail afin de le localiser. Mais que trouvera-t-il ?
Les Brumes de Cendrelune, Tome 2 : La symphonie du temps Les Brumes de Cendrelune, Tome 2 : La symphonie du temps
Georgia Caldera   
Georgia Caldera arrive encore une fois à nous emmener dans un univers mystique, dystopique mais qui garde un style baroque, gotique ? qui ma transportée.
Je ne pourrais que vous recommander de lire ce tome qui comme le précédent est sensationnel.

par Caliste
Réincarnations, Tome 1 : Secrets Enclavés Réincarnations, Tome 1 : Secrets Enclavés
Sam Ashling   
Quand Kara découvre que sa capacité à sentir les émotions des autres est en fait un pouvoir, elle plonge également dans un univers ou bien et mal est en combat perpétuel.
Mais alors qui croire, Clairos ou Jack qui l'attire irrémédiablement.
Un très bon livre qui m'a fait vibrer tout au long de ma lecture.
Je suis impatiente de lire la suite des aventures de Kara
So This is Love So This is Love
Elizabeth Lim   
What if Cinderella never tried on the glass slipper? Unable to prove that she's the missing princess, and unable to bear life under Lady Tremaine any longer, Cinderella attempts a fresh start, looking for work at the palace as a seamstress. But when the Grand Duke appoints her to serve under the king's visiting sister, Cinderella becomes witness to a grand conspiracy to take the king-and the prince-out of power, as well as a longstanding prejudice against fairies, including Cinderella's own Fairy Godmother. Faced with questions of love and loyalty to the kingdom, Cinderella must find a way to stop the villains of past and present . . . before it's too late.
Nora Jacobs, Tome 4 : Déchaînée Nora Jacobs, Tome 4 : Déchaînée
Jackie May   
Bonjour, savez-vous quand le tome 4 sortira en version française ?!
Merci d'avance ! ;)
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4