Livres
464 333
Membres
424 809

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"Dis, Thomas, tu n'aurais pas vu J ? Nous interrompt sans vergogne Matt.

Ils sont vraiment sans gêne dans cette famille !

Thomas s’écarte de moi à contrecœur.

"Non. Et comme tu le vois, je suis un peu occupé !"

"Je suis certain que Samantha peut rester quelques minutes sans ta langue dans sa bouche."

Afficher en entier

– Pourquoi tu gémis ? me demande Emma.

Bon sang, je n’avais même pas calculé qu’elle avait arrêté de parler !

– Je mange du Nutella, je réponds en passant ma langue sur mes dents.

– Sans pain ?

– Bien sûr !

– Non, parce que tu sais, le pain ça fait grossir ! Dans ce genre de situations d’urgence, il vaut mieux éviter toutes calories inutiles ! Nouvel extrait

Afficher en entier

– Et en plus, si on se fait attaquer, elle pourra se servir de toi comme bouclier humain ! s’exclame Emma. Elle a vraiment bien fait de venir…

Afficher en entier

– Pourquoi moi? Je demande tout à coup, rompant le silence qui s’est installé.

– Comment ça?

– Vous êtes beau, très beau, la voiture, les fleurs… Enfin de tout évidence, vous avez de l’argent, et bon, moi… eh bien, je ne suis pas une bombe atomique, j’ai des cheveux bizarres, une Clio et des dettes.

– Je ne sais pas vraiment la question, dit-il sans quitter la route des yeux.

– Vous avez des problèmes sexuels?

– Quoi? demande-t-il en me regardant comme si j’étais folle.

– Un nombre anormalement élevé de testicules?

– Hein?!

– Vous vivez chez votre mère handicapée qui elle-même un chien handicapé?

– Euh?! non!

– Alors, pourquoi? Je chuchote.

– Je suis peut-être tout à fait normal! s’énerve-t-il.

Afficher en entier

Chapitre 1

Je cours sur le chemin de terre, tombe, tente de me relever…

Une violente douleur au crâne m’assaille.

Je sombre dans le néant…

J’ouvre les yeux.

Rien, je ne vois rien.

Je me mets à trembler. La peur, l’angoisse, le froid s’insinuent en moi comme de fines lames de rasoir. Des larmes coulent le long de mes joues. Mes épaules sont tellement douloureuses. J’ai l’étrange sensation que l’on m’arrache les bras. Je me débats lorsque je comprends qu’on me ligote. Je parviens à me lever, tiens à peine sur mes jambes qui flageolent, perds l’équilibre.

Trop tard…

J’ai beau tenter d’écarter les bras, de bouger les poignets, rien n’y fait, je suis attachée.

Je sens quelque chose qui caresse mon visage… du tissu…

On m’a bandé les yeux.

– Laissez-moi partir, je balbutie entre deux sanglots.

Pour toute réponse, je sens le poids d’un corps sur moi. Je me trémousse pour tenter de m’échapper, mais n’arrive à rien.

Je gémis d’horreur quand un souffle chaud caresse mon cou et que des mains parcourent avidement mon corps. Je sens mon agresseur se raidir au-dessus de moi.

L’air déserte mes poumons.

Un bruit… Des voix…

J’ouvre la bouche pour hurler, appeler à l’aide, mais mon agresseur est plus rapide et fourre un morceau de tissu dans ma bouche.

Il se relève. Je suis libre… Je tente de recracher mon bâillon de fortune, sans grand succès.

Afficher en entier

– Damien ! je m’exclame, surprise.

– Pour vous servir, Belle Rouquine !

– Qu’est-ce que tu fais là ? je demande, complètement décontenancée.

– Moi aussi tu m’as manqué, me sort-il en riant.

– Mais… je… euh…

– Hum ! Que j’aime faire bégayer une femme, lance-t-il avec un sourire charmeur.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode