Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sammy38 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Bad, tome 4 : Amour immortel Bad, tome 4 : Amour immortel
Jay Crownover   
OMG, JE RÉSISTE À LA VERSION VO DEPUIS UN SIÈCLE POUR ACHETER LA VF À SA SORTIE ET ENFIN, LE MOMENT EST PROCHE! Amen.

par Sheo
Frigid, Tome 2 : À demi-mot Frigid, Tome 2 : À demi-mot
Jennifer L. Armentrout   
Un peu moins emballée par ce second tome. Le sujet est plus délicat et Andréa vit des addictions dans une grande solitude au point de se fermer à tout et même au garçon qui lui plait depuis des années. Un mal être que l'auteur descrit avec beaucoup de délicatesse.
Petit bémol : les faits s'enchaînent trop vite, on passe du "tu m'énerve" à "tu me plais", je te fuis, je craque, je t'aime.
Néanmoins, à lire

par moaNanou
On the road with you On the road with you
Anne CANTORE   
En commençant le livre, je ne savais pas du tout où j'allais aller, j'ai passé un bon moment avec Vic, Matt, Maddy et James.

Nous rencontrons tout d'abord Vic, jeune quarantenaire, mère de James 19 ans. Elle essaye par tous les moyens de sauver son entreprise en décrochant un gros contrat avec la société dirigée par un certain Matthew Johnson.
James est à la fac, brillant étudiant, mécano à ses heures perdues dans un garage et surtout, fou amoureux de la belle Maddy.
Maddy vit avec son père et son grand-père depuis que sa mère les a abandonnés lorsqu'elle était petite, tout se passe au mieux pour elle. Mais un jour, tout bascule, un terrible événement vient perturber toute cette belle petite vie. Par peur de son père, elle décide de tout quitter et de retrouver ses racines, elle emmène avec elle James qui quitte tout sans se poser de questions.
Cette disparition ne va pas rester secrète très longtemps, la mère de James et le père de Maddy vont se mettre à leur recherche. Mais, mauvaise surprise pour Vic, le père de Maddy n'est autre que le dirigeant de cette société qui vient de couler sa boîte... La route risque d'être très longue... quoi que...

Les personnages sont aussi différents que complémentaires.
Maddy, la jeune femme a qui tout réussi, un peu naïve et capricieuse. James le tombeur de ses dames, qui tombe amoureux et se voit bien vivre sa vie avec la belle Maddy. Ces deux jeunes héros peuvent paraître très lisses et caricaturaux sur le papier, mais, ils ont tout de même leurs caractères et arrivent à surmonter tous les deux les épreuves. Ils évoluent tout au long de l'histoire.
Vic est une mère célibataire qui a élevé son fils dans la tolérance et l'autonomie, elle ne court pas du tout après les hommes et préfère passer ces soirées en solitaire et s'occuper de son entreprise. C'est un sacré bout de femme, un sacré caractère, beaucoup de répartie et d'humour. Ce personnage est la touche atout charme de l'histoire.
Matt, quarantenaire, aussi froid qu'un glaçon, englué dans une routine entre son entreprise, sa maîtresse et sa fille. Mais, sous cette carapace se cache un personnage chaud, passionné et prêt à tout pour sa fille même des choses stupides... J'ai trouvé ce personnage drôle, attachant et touchant.

Le sujet de fond "quand le passé rencontre le présent" est un sujet intéressant et assez traumatisant pour les personnes l'ayant vécues. L'auteure a su faire ressortir toutes les émotions sans en faire trop. Le road trip, l'humour et les coups de gueule allègent le sujet.

La narration est à 4 voix, ce n'est très courant, alors, cela m'a un peu déstabilisée au début, car cela fait beaucoup de liens entre les personnages à s'approprier. Heureusement, Anne Cantore nous aide bien car chaque narrateur a son propre style de langage, son caractère, qu'il est facile de savoir qui conte. J'aime beaucoup avoir le point de vue des 2 héros dans ce genre d'histoire, mais 4 cela fait peut-être beaucoup, on aurait pu se contenter de la vision des parents.

Sinon, l'histoire est originale est très bien racontée par la plume de Anne Cantore qui est fluide, précise, rythmée et addictive. L'auteure a su doser tous les ingrédients pour rendre cette histoire très agréable à lire.

Bref, une romance vraiment pas comme les autres, à lire pour passer un bon moment.

http://www.leslecturesdenini.com/2017/08/chronique-on-road-with-you-de-anne.html
Pour un sourire de Théo Pour un sourire de Théo
Maddie D.   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/03/pour-un-sourire-de-theo-de-maddie-d.html

La couverture est magnifique et retrace parfaitement l’histoire. C’est sobre, sombre et attachant par ses couleurs.

Dès le début de ce roman, nous entrons tout de suite dans le vif du sujet et l’auteure ne nous laisse pas une seule seconde de répit en nous confrontant à une tragique histoire. Nous sommes directement plongés dans le dramatique et nous sentons que ce ne sera pas un roman humoristique loin de là.
Très vite, nous nous attachons au personnage principal qu’est Zoé et son petit garçon. Cette première à un caractère bien trempé qui au début peut énerver quelques-uns, mais nous comprenons rapidement pourquoi elle à ce caractère et pourquoi elle est autant sur la réserve avec tous les autres personnages qui l’entoure. Son petit bonhomme est attachant et nous savons très vite que l’auteure sait de quoi elle parle en nous racontant l’histoire de ce petit garçon. Grâce à elle, nous comprenons un peu plus cette maladie dont nous n’entendons pas assez parler dans les médias. Nous sommes ravis, car tout est complet et nous voyons qu’il y a de nombreuses formes de cette maladie qui existent.
Dans ce roman, nous sommes confrontés également aux injustices des organismes de l’éducation nationale, ce qui est la totale réalité et nous sommes heureux de voir l’audace qu’a l’auteure d’en parler dans son histoire.
Nous nous attachons également à David, un des piliers de cette histoire. Bien que nous le trouvions un peu maladroit – mais qui ne le serait pas dans des moments comme ça ! – il sait s’adapter et veux pouvoir aider du mieux qu’il peut les deux protagonistes que nous appréciions tant.
Bien que cette histoire soit assez triste, nous voyons un moment de bonheur venir emplir l’histoire pendant quelques pages et nous sommes heureux de voir ça, car ça allège un peu cette histoire dramatique.
Arrivés vers la fin, nous sentons un drame arriver et nous ne pouvons pas l’éviter. Nous sentons la tristesse nous envahir. Nos yeux s’embrument et nous avons un gros pincement au cœur. Nous ne croyons pas à ce qui se passe et nous nous demandons comment se déroulera la fin de cette histoire sans ce personnage.
La tout fin est touchante, attachante et nous voyons que la route continue même si elle est longue, l’avenir sera plus heureux.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


Encore une fois, Maddie me fait craquer pour ses romans. J’ai adoré ce livre très touchant et très poignant. J’ai beaucoup apprécié le fait de comprendre un peu plus cette maladie qui touche ce petit garçon. Même si l’histoire est dramatique, j’ai été totalement conquise et j’ai eu un gros coup de cœur pour ce roman.
Je vous encourage fortement à le lire, vous ne serrez pas déçus !
Déjouer le système, Tome 4 : Pour la Victoire Déjouer le système, Tome 4 : Pour la Victoire
Brenna Aubrey   
Résumé en Français
Le bad boy millionnaire Jordan Fawkes a des problèmes. De gros problèmes. La stagiaire sulfureuse avec laquelle il a couché au Comic-Con est désormais son assistante. Personne ne doit savoir qu’ils sont les stars de la vidéo porno en cosplay qui a fait sauter Internet.

La candidate en école de commerce April Weiss vit un drame. Un gros drame. Travailler sous les ordres du directeur financier de Draco Multimedia devrait être la chance de sa vie, mais Jordan Fawkes est un patron tout droit sorti des enfers : un patron plus sexy que le vice qui détient toutes les cartes de sa carrière.

par lolo6809
Déjouer le système, Tome 2 : A n'importe quel tour Déjouer le système, Tome 2 : A n'importe quel tour
Brenna Aubrey   
Il m’est difficile d’écrire une critique quelques minutes après avoir fermé deuxième tome…

Ce fut une lecture émotionnellement éprouvante, c’est le moins que l’on puisse dire

Mes idées sont un peu éparses, je vais donc les exposer à mesure qu’elles surgissent, donc gare aux POSSIBLES SPOILERS :

Si le premier tome était celui du coup de foudre entre Mia et Adam, le deuxième est celui de la pure déchirure.

Adam est Mia semblaient pourtant avoir enfin atteint leur « Happy End », mais nous assistons ici à la lente et paradoxale distance qui s’immisce entre eux.

Plus Adam sent que Mia se renferme, plus il s’obstine, s’accroche et prend des décisions stupides – avec les meilleures intentions, certes – mais qui repoussent sa bien-aimée encore plus loin.

Contrairement au premier volet, celui-ci est écrit à partir du point de vue d’Adam.
Personnellement, j’ai toujours préféré les narrations masculines, elles m’ont toujours plus touchée surtout lorsqu’il s’agit de sentiments. Je trouve ça tellement plus émouvant et sexy.
Bref, revenons à notre Tome 2 :
Oui, Adam a une fâcheuse tendance, un besoin… incontrôlable de contrôler. Oui, on a envie de lui donner une taloche lorsqu’il prend ses décisions de maniaque, cela va sans dire, mais dans ce tome 2, j’ai également découvert une facette plus négative de Mia, qui m’a également bien souvent énervée, frustrée et donné envie de lever les yeux au ciel.
Je suis bien d’accord Mia, tu es une grande fille, indépendante, Adam n’a pas à t’imposer ses choix ni sa vision des choses, plus ou moins indirectement, plus ou moins subtilement, ou avec plus ou moins de manipulations. Mais ce que tu peux être frustrante et têtue aussi… tout comme lui…

Mais n’oublions pas que nos deux personnages ont tous les deux leurs propres démons, leurs propres insécurités, profondément ancrés en eux.
Et comment ne pas comprendre un tant soit peu Adam qui, face au repli et aux silences de Mia, n’a pas d’autre façon de gérer que la seule qu’il ait connue depuis qu’il était petit ? Planifier, utiliser des tactiques quasiment militaires, raisonner en programmateur, etc. ?

Comment ne pas imaginer, comme lui, les pires scénarios lorsque Mia (qui souffre, oui, je sais) est absolument (et de plus en plus) hermétique ?
Je pense qu’ils sont aussi coupables l’un que l’autre d’en être arrivés au dénouement du Tome 2. La révélation finale est certes un choc, mais aucun n’a été assez mature. Comme deux pions sur un échiquier campant sur leurs positions. Comme si la magie de leur rencontre, de leur histoire était déjà pratiquement passée aux oubliettes.
Mais c’est aussi ce qui les rend attachants : ils ne sont pas parfaits et leur histoire n’en est que plus belle et bouleversante.
Et bien sûr, j’ai hâte d’ouvrir le troisième et dernier tome de leur histoire, malgré la peur et l’appréhension qui sont inévitables à ce stade de l’intrigue.
Mais la plume de Brenna Aubrey est garantie d’une excellente lecture.

Cœurs insoumis, Tome 1 Cœurs insoumis, Tome 1
Emma M. Green   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/03/01/coeur-insoumis-tome-1-emma-m-green/

Quoi de mieux qu’un road trip de 5000 kms à travers les États-Unis pour faire connaissance ? C’est ce que vont découvrir Solveig et Dante, deux personnes que tout semble opposer.
À travers un périple semé d’embuches, ils vont devoir apprendre à cohabiter ensemble dans l’espace confiné de la Chevy.

Romantique me direz-vous ? Je répondrai plutôt folklorique aux vues de la personnalité de chacun. Entre les bavardages incessants de l’une et l’inaccessibilité de l’autre, c’est avec beaucoup d’humour que les auteures mettent en scène ce couple aussi attachant qu’improbable.

Je dois le reconnaître, Solveig a un sacré tempérament. Sous ses airs ingénus se cache une jeune femme que la vie n’a pas épargnée. Transparente aux yeux du monde, elle voit son rêve s’envoler à l’adolescence suite à une blessure au genou. Le destin semble s’acharner sur elle sans répit, malgré tout, elle reprend son sa vie en main et décide d’aller enfin de l’avant. C’est sa détermination et sa niaque qui la rendent très attachante. Bien sûr, elle a ses moments de faiblesse, mais quoi de plus normal lorsque l’on a vécu le pire ?

Dante Salinger a tout du ténébreux énigmatique. Généreusement doté par la nature, nul doute qu’il saura vous conquérir par sa virilité presque animale. Peu bavard, il offre un véritable contraste avec sa partenaire de route. Dante dégage une intensité sombre, une dangerosité au goût d’interdit. À chacune de ses interventions, on a envie de découvrir ce qui se cache sous sa froideur apparente.

Emma M Green n’aurait pas pu créer deux personnages plus éloignés l’un de l’autre. Mais ce sont ces différences qui pimentent leur quotidien. En effet, impossible de prévoir d’avance leur réaction. Leurs échanges sont drôles, joueurs tout en gardant cette part de mystère qui titille notre curiosité. Je suis d’ailleurs restée bluffée par la dernière révélation fracassante de ce tome.

Ce premier opus ouvre la voix à une histoire qui s’annonce très intéressante. C’est un vrai plaisir de retrouver la sensibilité et la fantaisie typique de ce duo d’auteures qui sait nous charmer à chacune de leurs aventures. Cœurs insoumis est un roman à suivre et à déguster sans modération.
Dirty Loft - Saison 1 Dirty Loft - Saison 1
Angie L. Deryckere   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2016/03/20/dirty-loft-saison-1-angie-l-deryckere/

Je découvre la plume d’Angie avec ce roman et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié mon moment de lecture.
Quand on commence le livre, tout se met en place tranquillement. On en apprend plus sur les raisons qui pousse Sarah à quitter sa ville et les relations qu’elle entretient avec sa famille. Il faut dire que ce ne sont pas des parents idéaux et qu’elle ne veux pas avoir le même destin que sa mère.
Quand elle fait la connaissance de Nina, elle était loin de se dire que son univers aller changer en rencontrant le frère de celle-ci : Travis. Et là comment vous dire, c’est un homme blessé, qui s’est coupé du monde. Il ne veut plus croire en l’amour et passe son temps à passer d’un lit à l’autre. Ce que j’ai trouvé vraiment bien dans cette histoire c’est le suspense quant à ce qui lui est arrivé. En effet, on sait qu’un événement majeur s’est passé et qu’il a été accusé mais on ne sait rien sauf que ça concerne l’ancienne meilleure amie de Nina. Cependant jusqu’à la fin on ne peut pas dire exactement ce qu’il y a eu. C’est ce genre de détail qui fait qu’on accroche à l’histoire et qu’on cherche à en savoir plus.
Plusieurs rebondissements vont avoir lieu, et ils vont avoir beaucoup de bâtons dans les roues que ce soit à cause d’Aaron, des règles de Calvin, de Nina ou encore de Sean. Les regards langoureux, les rendez-vous secrets, les personnages attachants et leur attractions indéniables font de ce livre une jolie romance New Adult. La fin arrive comme un coup de fouet qui ne nous donne qu’une seule envie : avoir le prochain tome !
The Driven, Tome 8: Down Shift The Driven, Tome 8: Down Shift
K. Bromberg   
Une romance parfaite, voici comment K.Bromberg, réussit une fois de plus à nous envoûter. Un dernier tour de course phénoménale. Enchaînant, les surprises, les embûches, nous sommes embarquées, dans un périple sombre, le chemin à été long, et pour gagner le drapeau en bout de course, il va falloir mener le plus dur combat au monde. La lutte contre soit même et ses démons.

K.Bromberg, nous ramène à nos premiers amours, Colton et Rylee, mais pas leur histoire à proprement dites, bien que nous les croisons parfois le long de notre lecture. Nous retrouvons Zander, ce petit garçon qui nous avait tant émues, enfant, cloîtrer dans son silence, suite à l'assassinat de sa mère biologique. Menacer par son père, puis il avait été l'objet de désir de son oncle, qui visait que l'argent qu'aurait pu lui apporter ce petit garçon. Puis, il avait enfin,trouvé le bonheur, ses frères d'adoption, avaient soutenu la démarche de Colton et Rylee, de devenir un véritable Donovan.

Zander est devenu une star du sport automobile, tout comme son père, il est adulé, mais enfermé dans un passé destructeur.
C'est un homme désormais, avec des envies, séduisant, charismatique, même s'ils ne sont pas du même sang, Colton et lui se ressemble beaucoup, plus qu'ils ne pensent, et ils nous font éprouver du désir, (malgré le fait que l'on n'est connu petit).

Getty est une jeune femme de bonne famille, soumise, enfermé dans un destin qui n'était pas le sien. Elle, c'est enfuit. Désormais, elle vit dans la peur d'être retrouvée, nouveau prénom, jour après jour, un pas après l'autre ne sachant pas ce que demain lui réserve. Cette jeune femme, est forte, bien plus qu'elle ne pense, elle nous touche par ses mots, son manque de confiance. Elle est douce, serviable, elle mérite que le bonheur.


Cette histoire est vraiment une passation de pouvoir, K.Bromberg, nous offrons enfin, la paix que cette famille méritait, il fallait juste que Zander libère cette famille, de leurs anciens démons. Une histoire passionnelle, deux personnes de milieu différents, mais qui dès qu'elles sont en contact, s'apaisent, même si au début, rien n'était gagné.

Cette romance est drôle, émouvante, jusqu'à la fin, nous retenons notre souffle, car tout le long du récit des sacrifices ont dû être fait, des souffrances ont été endurées.

Cette saga, restera en moi, tant par ses personnages, mais surtout pas toutes les émotions qu'elle m'aura fait éprouvé. Même si je l'avoue dans un épilogue, j'aurais voulu avoir une vision de toutes les personnes que j'avais croisé depuis le tome 6.
Cependant, il est temps, de passer nous aussi à autre chose, rencontrer d'autres personnages et hommes et femmes qui ne désirent que raconter leurs histoires.

Down Shift, est une romance qu'il faut découvrir absolument, tendre, passionnelle, libératrice, prenez votre ticket pour la dernière course de la saison, et venez découvrir, si Zander supplantera son père sur le podium final.

par Jbyaly
Hopeless, Tome 2.5 : Finding Cinderella Hopeless, Tome 2.5 : Finding Cinderella
Colleen Hoover   
http://www.my-bo0ks.com/2017/08/hopeless-tome-2.5-finding-cinderella-colleen-hoover.html

Passer à côté d’un roman de Colleen Hoover n’est pas quelque chose que je pouvais faire. D’autant plus quand il s’agit de l’histoire de Daniel et Six, vus dans Hopeless. Les deux meilleurs amis de nos héros. Finding Cinderella n’a donc pas fait long feu dans ma PAL puisqu’à peine reçu je n’en ai fait qu’une bouchée.

Dans Finding Cinderella, nous suivons Daniel, le meilleur ami d'Holder . Ce personnage à l’humour certain qui, le temps de quelques heures dans le local technique de leur lycée a eu un véritable coup de foudre pour une fille dont il ne connait ni le nom ni son apparence. Un an plus tard, il va rencontrer Six, la meilleure amie de Sky. Seulement Holder lui a formellement interdit de s’en approcher. Un défi alléchant pour le charmeur Daniel…

Finding Cinderella nous absorbe dès les premières lignes dans l’histoire. Il faut dire qu’avec Hopeless et Losing Hope nous avions déjà de bonnes bases, et ce n’est pas le genre d’histoire qu’on oubli. La plume de Colleen Hoover est toujours aussi belle, simple et efficace. Avant même le début de l’histoire, j’avais les larmes aux yeux par les quelques pages de Colleen Hoover.

Avec Finding Cinderella, l’humour est totalement présent ! Et ça fait un bien fou de rire le temps d’une lecture. Ce petit détail rend la lecture légère et tellement agréable qu’on ne voit pas défiler les pages. Malgré le léger côté dramatique de l’histoire, on ne se sent pas oppresser ou accablé par les révélations car l’humour et la mignonitude prennent le dessus.

Second point, Daniel et Six ont vraiment une alchimie hors-normes. Les voir tous les deux, ensemble, est une évidence pour nous lecteurs. J’ai adoré les voir évoluer et se trouver. Un combo parfait pour nous faire rêver et espérer jusqu’au bout. Clairement, nos deux amoureux sont mignons au maximum !

Si je ne devais donner qu’un point « négatif » ce serait la longueur de Finding Cinderella. Cent quatre-vingts pages, c’est assez court et les choses vont donc assez vite. Mais cela dit, c’est un petit bonbon pour nous lecteur, que d’avoir leur histoire.

Un seul conseil, lire Hopeless, Lonsing Hope et bien sur Finding Cinderella !

par Carole94P