Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sana3 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Barretti Sécurité, Tome 1 : Vin Barretti Sécurité, Tome 1 : Vin
Sloane Kennedy   
avis mitige pour moi.Heureusement pour moi j'avais lu le livre escort tome 3 le desir de Logan en effet sans cette lecture certains elements sont moins voire pas comprehensibles. Cela n'empeche que j'en attendais beaucoup plus. L'attirance certe immediate entre Mia et Vin aurait gagnée a etre plus developpée. Les traumatismes de Mia sont survolés et ceux de Vin aussi. C'est bien trop court mais c'est bien ecrit.

par chivas
Escort, Tome 1 : La règle de Gabriel Escort, Tome 1 : La règle de Gabriel
Sloane Kennedy   
Un livre qui se laisse dévorer en quelques heures. Gabe est empli d'une telle dualité entre ses envies et ses sentiments. Il est totalement touchant. Je suis curieuse de découvrir le tome suivant

par Saina696
Play with Fire Play with Fire
Marie H-J.   
Eh bien voilà! Je viens de terminer le dernier M/M de Marie HJ. Encore une fois, elle m'a emporté dans une histoire renversante, entre blessures, homophobie, amour, tendresse, musique! Je ne voudrais pas spolier cette histoire, seulement vous insuffler un petit peu d'eux ! Corey le guitariste qui est passé de la lumière à l'ombre pour éviter d'être ciblé homosexuel dans cette Amérique puritaine.Et Jared ce Bad boy un peu suffisant et narcissique, va découvrir qui est véritablement Corey. Il va tomber amoureux du talent de Corey avant de découvrir l'homme et ses blessures… le reste à vous de le découvrir. Ce livre comme les autres de cette auteure, je l'ai dévoré. marie HJ est devenue une valeur sure dans le genre M/M tout comme elle l'ai avec son autre pseudo Erin Graham pour ses M/F. Elle a la magie d'une écriture addictive, sensible, criblée de sentiments. mais surtout chacun de ses personnages on une âme et cela à part avoir un grand talent n'est pas donné à tout le monde!
Trahison, Tome 1 : Les Cicatrices du passé Trahison, Tome 1 : Les Cicatrices du passé
Lucie Chatel   
http://www.lmedml.fr/2019/04/05/trahison-1-les-cicatrices-du-passe-lucie-chatel/

UN PREMIER OPUS CAPTIVANT ET ADDICTIF…
Je me suis laissée tenter par cette nouvelle parution des éditions Black Ink. Avec cette couverture et ce résumé prometteur, je n’ai pas hésité.

Ce premier opus s’avère vraiment addictif, Lucie Chatel nous offre un récit touchant et en même temps très tumultueux. J’ai été séduite par l’histoire de fond, la quête de Maëva et le cheminement de l’histoire. J’ai par contre eu plus de mal avec la dynamique de la romance qui a mis mes nerfs à rude épreuve.

QUAND UNE JEUNE FEMME BRISÉE RENCONTRE UN BAD BOY INSUPPORTABLE !
J’ai adoré nos deux héros individuellement, j’ai eu beaucoup plus de réticences en ce qui concerne le duo qu’ils forment.

Maëva a tout perdu le jour où sa mère est décédée, elle avait onze ans lorsque son père l’a abandonnée. Dix ans plus tard, notre héroïne a besoin de réponse et elle a un plan… Intégrer le nouveau foyer de son père, en devant la nounou de ses deux enfants, car oui il a refait sa vie et il a une nouvelle famille. Maëva est déterminée mais elle ne sait pas où elle met les pieds. Maëva est une héroïne touchante, son histoire m’a brisé le cœur et j’avais vraiment envie qu’elle obtienne des réponses à ses questions. Maëva est jeune mais déjà rongée par la rancœur et la haine qu’elle ressent maintenant pour son père. Elle est imprévisible, impulsive et déterminée. Son plan va connaître un obstacle de taille en la personne de Kayden…

Kayden est musicien, il commence à avoir une certaine notoriété avec son groupe. Kayden est insupportable, du moins c’est ce que Maëva ressent à ses côtés. Kayden est un héros intéressant, je n’ai pas réussi à m’attacher à lui dans les premiers chapitres, heureusement nous avons son point de vue de temps en temps, ce qui m’a permis de mieux l’apprécier au fil des pages. Kayden a des défauts, il est jeune et souhaite profiter de la vie. Je l’ai trouvé attirant mais en même temps son attitude m’a refroidie tellement de fois que je n’ai pas totalement craqué pour lui. Mais son évolution est très positive !

Il y a beaucoup de personnages secondaires. Ils sont tous très sympas. Ils jouent des rôles capitaux dans l’intrigue. J’ai aimé toutes ces personnalités qui font avancer l’histoire avec beaucoup de cohérence !

UNE INTRIGUE TRÈS BIEN ORCHESTRÉE !
L’intrigue est très bien trouvée, le fond de l’histoire est original et j’ai aimé les nombreux rebondissements qui poussent Maëva à avancer dans sa quête. Lucie Chatel a su exploiter les thèmes présents dans son récit. Les émotions sont au rendez-vous, que ce soit dans l’intrigue ou dans la romance.

Les révélations qui tombent au fur et à mesure intensifient vraiment le rythme de l’histoire. L’autrice a un style hyper addictif, c’est indéniable. Sa plume est assez simple mais efficace ! J’ai dévoré le livre en seulement quelques heures.

UNE ROMANCE QUI N’A PAS EU MA PRÉFÉRENCE.
Vous savez à quel point je suis honnête dans mes avis… Bref, la dynamique de la romance ne m’a pas forcément plue. Cette suite incessante de disputes et ce jeu du chat et de la souris, m’ont fatiguée, tout simplement. J’ai trouvé que l’autrice a été trop loin dans le cycle « Je t’aime, moi non plus ». Je ne dis pas que cela ne m’a pas divertie, seulement que je n’aime pas quand cela dure trop longtemps dans ce schéma là parce que je ne comprenais pas la moitié des réactions brutales de nos héros. Cela m’a agacée à un moment et j’avais hâte que cela évolue entre eux.

Les émotions sont là, pas de doute possible, mais j’avais trop envie de m’arracher les cheveux, ce qui a légèrement soufflé mon intérêt pour la romance en elle-même malgré le fait qu’elle constitue un élément déterminant dans l’intrigue.

EN BREF :
Un premier opus que j’ai aimé pour le fond de l’histoire, la quête de Maëva m’a totalement captivée, les émotions qui découlent de cet aspect de l’histoire sont intenses, touchantes et déchirantes. Lucie Chatel nous offre une intrigue où manipulation, mensonges, quête de vérité et romance se côtoient et l’ensemble est plutôt réussi malgré le fait que je sois un peu passé un peu à côté de la romance. Pas de panique, les derniers chapitres m’ont tellement retournée que j’ai hâte de retrouver Maëva et Kayden dans la suite !
Permets-moi d'oublier Permets-moi d'oublier
C Handon   
Lorsque j'ai vu la couverture de ce roman et lu le résumé j'ai tout de suite été séduite. Je ne regrette pas d'avoir voulu découvrir ce roman, car j'ai beaucoup aimé.
Ici, nous faisons la connaissance de Maximilian, jeune photographe de 27 ans. Jusqu'à maintenant, il parcourait « le monde pour capturer les plus belles femmes de cette Terre grâce à son appareil photo », mais lorsque son ami d'enfance Johan lui propose de s'associer avec lui pour le développement de Sinnliche (sa marque de lingerie), il ne peut refuser. Max retourne donc dans son pays d'origine l'Allemagne.
Même si au premier abord, on peut penser que Max est un homme à femmes, qu'il ne prend rien au sérieux, chapitre après chapitre, il va se révéler et nous montrer bien plus que ça. J'ai aimé son humour bien à lui. Il m'a fait sourire et c'est l'essentiel. C'est un personnage attachant et j'ai été touchée par son histoire.
Puis, il y a elle la belle Sascha. On sent tout de suite qu'avec elle rien ne sera simple et qu'elle ne se laissera pas facilement charmer par Max. Son mal-être est plus que flagrant et on a envie que d'une chose la rassurer. Je dois dire qu'elle m'a vraiment fait de la peine. L'auteure a su y aller crescendo pour que Sascha se livre, qu'on puisse découvrir petit à petit l'étendu des dégâts. C'était poignant !
Au fil des chapitres, j'ai pu découvrir un personnage fort qui ne se laisse pas abattre par ce qu'elle a vécu dans son passé. Malgré les doutes, la peur, elle est époustouflante et se révèle comme le papillon qui sort de son cocon.
Alors que Sascha va devenir l'égérie de la marque de lingerie de son ami Johan, elle va devoir faire face à ses peurs les plus tenaces, ce passé qui l'a tant marqué.
Max, aidera-t-il Sascha pour qu'elle redevienne cette femme épanouie d'autre fois ?
J'ai adoré suivre les personnages à travers les villes où ils se rendent, les shootings photos. C'était très bien décrit et vivant.
J'ai vraiment passé un très bon moment en lisant ce roman. J'ai été complètement plongée dans les lieux et les événements. C'était une histoire très prenante et pleine de suspense. J'ai adoré !
Avant de vous laisser découvrir à votre tour ce roman, je voulais aussi mentionner trois autres points positifs. Tout d'abord le prénom du héros qui est juste sensuel à souhait, le pays où se déroule l'histoire qui change et nous apporte un grand vent d'air frais et enfin, le sujet qui est très bien abordé et traité par l'auteure.
Je dois dire que je serai bien restée encore un peu avec les personnages. Même Teddy Bear m'a charmé, c'est pour dire !
Je vous recommande avec plaisir ce roman !
La chute, Tome 1 : Remonter à la surface La chute, Tome 1 : Remonter à la surface
Aly Martinez   
Ce que je retiens c'est que pour une fois c'est la fille qui est riche et célèbre et c'est le mec qui ne l'est pas rien que pour ça et les scènes hypra coqune entre Sam et Levee.
Je valide

par Sinner
Coeurs enlacés, Tome 3 : L'amour retrouvé Coeurs enlacés, Tome 3 : L'amour retrouvé
Maria MacDonald   
Resumer

Dane n' a jamais aimé qu'une seule femme de toute sa vie. Nova. Quand il la perdit, tout s'assombrit, son esprit, son âme et sa vie. Elle était sa lumière, son cœur. Une décennie plus tard, le destin joue une blague cruelle en les réunissant, pour ensuite les déchirer à nouveau, quand il se rend compte qu'elle n' a aucune idée de qui il est. Maintenant, il doit se battre, faire la guerre et mettre à genoux des hommes adultes pour la récupérer. Le plus grand combat qu'il affronte est de se détourner des ténèbres et de laisser entrer la lumière.
Libby Burchall se souvient que sa vie est médiocre, elle n'existe que depuis plus d'une décennie. Peur de son histoire et confuse quant à son identité, la seule voie sûre qu'elle ait empruntée est le chemin sûr. Lorsqu'un visage qu'elle ne se souvient plus de la brise du passé, l'appelant Nova et la regardant comme si elle était un fantôme, cela déclenche une réaction en chaîne d'émotions qu'elle ne se souvient plus jamais avoir ressenties auparavant. Maintenant, elle ne peut plus s'empêcher de voir ses yeux, d'entendre sa voix et d'être consumée par l'homme sombre, intense et follement beau qui lui a donné vie.
Deux moitiés brisées d'une âme. Il veut que sa lumière éclaire les ténèbres éternelles. Elle veut fuir, mais quelque chose l'attire.
Peuvent-ils se survivre ?
Pari osé Pari osé
Belinda Bornsmith   
https://auxrevesdesmots.com/2019/03/23/paris-ose/

OH MON DIEU ! Cruz. Cruz. Cruuuuuuz !

Sexy latino responsable du réchauffement climatique si vous voulez mon avis.

J’ai découvert la plume de Belinda il y a bientôt plus de deux ans maintenant lors de sa venue à Mons livres. Et surtout après que Marion m’ait poussé à lire [Pari Risqué]. Je l’a revois encore me dire « tu attends quoi pour le lire bon sang ! » du coup, je m’étais laissé tenter, et à l’époque j’étais tombé raide dingue amoureuse de Cruz. Ohlalala oui. Tout simplement et très facilement. J’avais donc hâte d’avoir son histoire. Forcément j’ai remplacé le nom de Bethany par le mien :p ben oui forcément !!

À peine reçu (merci, ma chérie Marion, de me l’avoir pris à Livre Paris) ; que je me suis ruée dessus, 24 h après le début, je tourne la dernière page, le cœur serré et lourd. Je n’avais pas envie de quitter cet univers que j’aime temps.

On le sait, l’histoire de Bethany et Cruz ne date pas d’aujourd’hui. Bethany étant la petite sœur de son meilleur ami Knox avec qui il partage un appartement, ils ont pratiquement grandi ensemble. Et on peut voir le profond respect qu’ils ont l’un pour l’autre. Mais voilà, il semblerait que Chica ait décidé de mettre de la distance sans aucune raison valable. Ce qui déplaît au Latino qui ressent un manque indescriptible. Alors à la première occasion il en profite pour passer le plus de temps avec elle. Et c’est parti pour les sensations fortes. Plongée dans la tête de Cruz, ce jeune tatoueur qui tient le « C & Z » avec Zack, il a tout pour plaire, grand, musclé, une belle gueule, tatouée de partout, il a un succès fou auprès des nanas qu’il n’hésite pas à lever dès qu’il en a l’occasion. Mais voilà ! Depuis quelque temps, il n’en a plus tellement envie ! Il a une petite blonde en tête. Cruz va alors lutter. Et cet exercice va être très, très dur.

Je ne vais pas vous le cacher plus longtemps, mais voilà. Je suis amoureuse de Cruz. Oh oui, encore plus qu’avant. Il m’a mis les larmes aux yeux, on se rend compte dans pari risqué qu’il a un petit quelque chose de cassé en lui, mais ici on le voit réellement tel qu’il est. Il ne sait jamais fait au choix de son frère, et c’est un gros manque pour lui. De plus, c’est difficile à croire, mais il manque cruellement de confiance en lui, on le voit à plusieurs reprises, notamment à la fin. Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille, mais il est bien entouré. Il a une loyauté sans faille envers ses amis qu’il considère comme ses frères. Il préfère faire passer le bonheur de ses amis avant le sien. On voit à quel point c’est un homme bon. Plusieurs fois j’ai eu les larmes aux yeux. Surtout quand il est en présence de Tio. On voit l’amour qu’il porte à cette personne.

Mais Cruz, ce n’est pas que ça. Oh non ! Cruz est chaud bouillant ! Si on avait peu de doute sur ce côté, il met carrément le feu dans ce roman. Poulouloup ! Préparez le ventilo, vous en aurez besoin. Il est hyper torride. Mais aussi tellement attendrissant. Et je suis obligée de le partager avec vous, mais je me suis tapé un fou rire dans le chapitre 19. La « minette » C’est tellement mignon, je ne m’y attendais pas, venant de ce grand gaillard.

Autre personnage fort de ce roman, ce n’est autre que Bethany, qu’on aperçoit plusieurs fois dans pari risqué, on l’a sait forte, aimante, mais jamais je n’aurais cru à ce point-là. Elle m’a surpris (en bien, même très bien), elle se bat pour ce qu’elle pense être bon, et depuis quelque temps tout semble lui réussir. En première année d’étude d’infirmière, depuis quelques mois elle a réussi à mettre ses sentiments pour Cruz de côté pour sa relation avec Jace, un jeune homme propre sur lui qui à l’air de la rendre heureuse. Il à tout pour plaire, il est aimant, à l’écoute et prêt à prendre son temps avec la belle jeune femme. Mais voilà, il semblerait que même après tout ce temps, le fait d’être éloigné de lui. Ne semble pas effacer les sentiments qu’elle peut avoir pour lui. Alors malgré ses résolutions, quand elle le revoit pour la première fois depuis des mois, elle se rend compte de l’erreur qu’elle a faite. Son amitié lui manque. Commence alors un tumulte d’émotions.

J’ai aimé son honnêteté, elle ne se cache pas derrière des illusions et des mensonges, enfin presque. Et c’est là qu’on voit qu’elle est très jeune, malgré sa maturité. Elle refait les mêmes erreurs que par le passé, ce qui a des conséquences désastreuses. Mais elle est loin d’être fragile. Oh non loin de là. C’est le genre d’héroïne que j’aime beaucoup. Elle a vraiment tout pour elle.

J’ai été séduite dès les premières pages, malgré la vitesse à laquelle je l’ai lu, tout est fluide, l’histoire suit son cours de manière douce, ce qui fait monter lentement mais surement la pression. Comme d’habitude, Belinda nous donne chaud, la tension sexuelle est bien présente, c’est hot et tellement sensuel.

Belinda nous embarque dans une histoire vraiment magnifique, tellement heureuse d’avoir retrouvé cette bande de potes, c’est toujours un plaisir. De plus, j’ai été agréablement surprise par le personnage de Ryder, il est foufou dans sa tête, il a l’air de s’en foutre de tout, mais alors il s’est aussi être sérieux, et là. Il m’a fait fondre. Il trompe son monde, et j’ai hâte de connaitre son histoire à lui. Je pense qu’on va être très surprise.

Encore une fois, j’ai été séduite par la plume de Belinda, il n’y a rien à dire de ce côté-là. Je vous conseille de le lire très vite, vous ne serez pas déçu. Cependant, un tout petit hic, qui ne gâche en rien la lecture, mais je trouve que la fin est un peu trop rapide, j’aurai a mon goût un tout petit peu plus détailler. Mais comme je le dis, ça ne gâche en rien l’histoire.

J’ai pris un sacré pied en lisant Pari Osé, qui restera dans ma tête un bon moment. Un énorme coup de cœur en soi.

par Maryluune
À fleur de peau, Tome 1 : Rush À fleur de peau, Tome 1 : Rush
Maya Banks   
http://lune-et-plume.fr/a-fleur-de-peau-de-maya-banks/

Ces derniers temps j’ai l’impression de lire toujours le même livre ! Enfin non, le même mais de pire en pire. Si on retire le sexe de ce bouquin il en reste un tiers. Je vais finir par croire que Maya Banks est le pseudo de Marc Dorcel. Du cul et pas d’histoire( ou si peu et pas originale). Je sais que c’est le créneau porteur en ce moment mais il ne faut pas exagérer : cette fois, le héros refile sa nana à d’autres mecs, les personnages secondaires font ménage à trois et seront d’ailleurs les héros du tomes 2 «Fever».

Je ne désespère donc pas de voir un tome trois où l’on pourra les retrouver tous ensemble dans le même lit avec peut-être, si on a de la chance, un saint-bernard et un hamster pour pimenter les choses. Je suis exaspérée.
Take Me Away Take Me Away
Lorraine Joy   
Tout d’abord, Merci à Collection &H pour m’avoir octroyé le service presse via NetGalley France. Take Me Away n’est pas une histoire de tout repos ni de celles qui nous laissent indifférentes. Une histoire qui prend aux tripes et dont nous n’en sortons pas indemnes !

Lorraine Joy nous raconte l’enfer qu’a vécu d’Angelia Teissi. Une jeune fille de dix-sept ans qui a passé toute son enfance et son adolescence dans la plus cruelle des indifférences. À penser qu’elle était un petit démon, une meurtrière. Séquestrée, battue et torturée de la pire des façons par un monstre qui semble avoir perdu toute sa raison à la mort de sa femme. Accusant sa propre fille des pires maux !

Aujourd’hui, à presque dix-huit ans, Angelia ne supporte pas qu’on la touche ni qu’on l’approche de près ou de loin… Ni connaisse ce que veut dire le mot affection. Jusqu’à son placement chez les Prims. Sa nouvelle famille d’accueil ! Cette famille qui l’accueille à bras ouverts, lui apprend ce que veut dire l’amour, la tendresse, un jargon qui lui était inconnu jusqu’à ce jour. Et si Angelia ne sait pas comment composer avec cette nouvelle donne, elle n’en apprécie pas moins la compassion dont elle fait l’objet. À une exception prés. Zachary… Ce dernier, la fascine et lui fait peur à la fois. Son caractère entier et volcanique la repousse mais l’attire fortement. Cependant, et au fil des jours à le côtoyer, Zachary se révèle à elle sous son vrai jour. Et ce qu’elle découvre, fait naître en elle de nouveaux sentiments dont elle ne sait que faire ni ose analyser.

Si Zachary s’est défendu à ressentir de la pitié ou tout autre sentiment, son cœur bon et tendre, malgré les apparences, n’a pas résisté à cette jeune fille qui a connu le pire mais n’a pas perdu son âme ni son innocence dans son calvaire. Subjugué autant par sa beauté intérieure qu’extérieure, ainsi que par sa combativité et son courage, il a foncé droit dans ce qu’il reniait de toutes ses forces.

Angelia a un long chemin à parcourir pour atteindre la normalité qu’elle n’a jamais connue. Mais auprès de Zachary, qui s’est auto-proclamé son chevalier, le jour et vaillant gardien, la nuit, elle trouvera la combinaison pour y arriver. Lui à ses côtés, elle se sent apaisée et en sécurité. Elle se sent forte de faire front à ses démons et à son monstre de père. Qui l’aurait cru ?

Zac, est venu à bout de la patience de sa thérapeute, de ses professeurs. Comment peut-il être la clé de sécurité de quiconque ? Et surtout de celle qui en a manqué toute sa vie! C’est une tête brûlée, celui qui ne soucie que de lui-même, et qui n’a jamais ressenti ce genre de possessivité protectrice envers aucune femme. Mais, Angelia a percé sa brèche de gros dur et s’est immiscée dans sa peau, dans son sang, dans son cœur… Elle est sa rédemption, son regard vers l’avenir. Grâce à elle, il se pardonnera ses méfaits passés. Grâce à lui, elle retrouvera sa vraie identité, son insouciance ainsi que le chemin de l’amour !

Zac et Angelia ont tout les deux un passé pas commun. Et si la vie ne leur a pas fait de cadeaux, à deux, ils prendront revanche sur le destin. À deux, ils affronteront les épreuves de la vie et écumeront la route de la reconstruction. Ensemble, contre tous, unis dans l’adversité…

Si la lecture de Take Me Away était très dure, il y a certains moments de pures félicité qui ont mis un baume sur mon cœur brisé. Autant les affres de souffrances de l’héroïne m’ont fait pleurer et mise en transe, autant la relation fusionnelle et passionnelle entre Zac et Angelia m’a émue et m’a ravie. Leur amour aussi doux qu’intense m’a fait oublier pour un laps de temps tout ce qu’Angelia a subi. Toute cette souffrance qui n’a pas été vaine. Car grâce au passé de l’une que cette relation a été possible.

La thématique traitée est lourde de sens et l’auteure n’a pas pris de gant pour faire passer le message. La maltraitance infantile sous toutes ses formes est un fléau récurent et l’ignorance et l’indifférence le sont encore plus. Angelia a été privée de tout sentiment affectif, a souffert de négligence et d’indifférence. Elle a été touchée dans son corps et dans son âme. Et l’auteure a mis tout cela à nu sans essayer d’embellir la réalité. C’était direct, agressif, réel, un supplice et mon coeur n’y a pas survécu ! Quant à Zac, s’il n’a pas subi les mêmes sévices, il n’a pas moins enduré de mauvais traitements psychologiques qui ont développé un certain trouble de comportement chez lui. Et là aussi, Lorraine Joy n’a pas fait dans la dentelle !

Cette histoire aurait pu être un coup de cœur mais quelques malaises en cours de lecture sont venus ternir ma lecture. En effet, le trop de détails sans filtre évoqués dans les flash Black m’ont soulevé le cœur et le mal-être des personnages m’a prise en otage, me laissant dans un état d’angoisse constant. Toutefois, l’auteure a su quand même me conquérir par le flot d’émotions distillées à grandes doses, par la fluidité du récit et par le jeu des personnages qui ont contribué à la réussite de cette magnifique romance à thématique.

Je recommande cette lecture mais je préfère prévenir que si vous êtes une âme sensible, vaut mieux s’abstenir. Surtout si vous avez un passif. Cœurs solides, foncez et n’hésitez pas à découvrir cette nouvelle plume prometteuse !
Mya
  • aller en page :
  • 1
  • 2