Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sanasan : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Les Montgomery et les Armstrong, Tome 1 : Au-delà des mots Les Montgomery et les Armstrong, Tome 1 : Au-delà des mots
Maya Banks   
C'était bien !

Je n'apprécie pas tous les écrits de Maya Banks mais celui-ci m'a plu.
Il y avait quelques facilités dans le récit, mais j'ai vraiment aimé l'histoire et les personnages.
Je ne me suis pas ennuyée une seconde, les rebondissements et actions sont bien dosés. Le nombre pas trop important de pages permet de garder toute l'intensité du début à la fin, même si du coup ça peut parfois paraître un chouïa précipité.

Le couple principal est très sympa et leur relation m'a plue.
Eveline est sourde, ce qui change agréablement, mais surtout, même si elle est gentille, douce et parfois un peu trop naïve, elle montre une grande force de caractère.
Graeme est un vrai laird écossais dans toute sa splendeur mais se révèle plus sentimental et romantique qu'on peut le penser dans ses relations avec les femmes et surtout avec l'héroïne. Il est aussi mature et réfléchi, ce qui transparaît particulièrement dans sa façon respectueuses de traiter sa femme dès le départ, surtout en comparaison de la façon très rude et cruelle dont se comportent les autres membres du clan avec elle.

Un bon moment et j'enchaîne direct avec le tome 2.


PS : bien que ça ne soit pas très important, la maison d'édition aurait pu choisir une blonde pour la couverture, vu à quel point c'est répété qu'Eveline est blonde dans le bouquin !

par Vitany
Suite Régence, Tome 2 : Les Machinations du destin Suite Régence, Tome 2 : Les Machinations du destin
Judith McNaught   
j'ai adoré ce livre ! Pleins de rebondissements et surtout un amour charnel et passionné mais difficile à déclarer pour Jordan !!! Et Alexandra est si ... oh et puis non je vous laisse la chance de découvrir par vous même cette merveilleuse histoire !!!

par smiley
Qui es-tu belle captive ? Qui es-tu belle captive ?
Kathleen E. Woodiwiss   
J'ai beaucoup aimé!
Tout dans ce roman nous le fait apprécier: humour, amour, action ...le trio gagnant
Les personnages ne peuvent qu'être attachants, même les "méchants" dans une certaine mesure.
Pour ce qui est de l'intrigue, je résumerai par "l'effet papillon" ou, comment une petite erreur peut mener à d'énormes répercussions...plus que positives pour notre plus grand plaisir!
A LIRE SANS RESTRICTION
La fiancée de l'ombre La fiancée de l'ombre
Catherine Coulter   
Le début, vraiment prometteur, est magnifiquement écrit - comme tout le roman en fait - avec une scène focalisée sur le héros, Colin Kinross, habité par son pays, son domaine, ses responsabilités, tourmenté par ses soucis financiers, résolu à épouser une riche héritière, anglaise, ce qui, pour un écossais, constitue un défi. Ces quelques pages, comme les 150 suivantes, nous le font percevoir comme un être froid, méfiant, violent dans ses paroles comme dans ses actes, brutal, méprisant... Peu de qualités, pense-t-on, si ce n'est... cet absolu, inouï, instantané, coup de foudre qu'il provoque, à son grand étonnement - un beau physique ténébreux aide, apparemment - chez la très jeune Sinjun, 19 ans, extravagante, solaire et impulsive, toute en fraîcheur et en tendresse, baignée par l'amour inconditionnel de sa famille.
Ces qualités-là rattrapent largement ces défauts-ci, et l'on se prend à rêver, tout au long du roman, à ce qu'aurait été la vie de cette chère jeune femme, toute pétrie d'amour, si son comte de mari ne s'était finalement pas révélé sensible à ses charmes. On ne lui aurait sans doute pas pardonné sa cuistrerie, ni la nuit de noces infligée à sa petite épouse !
Si l'on se doute que cette histoire permettra à Sinjun d'obtenir gain de cause (l'amour de son Colin), le plaisir de la lecture tient en grande partie à la qualité des relations des personnages entre eux - la tendresse perspicace qui lie Sinjun aux jeunes enfants du comte, l'amour des deux frères et de leur épouse, la présence chaleureuse de l'intendante, Mme Senton, de la domesticité, Philpot, le chien George II, le tout tenant dans un cadre enchanteur pour qui rêve de découvrir l’Écosse.
Ce roman nous séduit, mine de rien, et si certains passages semblent longs, il se lit facilement jusqu'à la fin sans lassitude.

par everalice
Le Retour des Highlanders, Tome 1 : Le Gardien Le Retour des Highlanders, Tome 1 : Le Gardien
Margaret Mallory   
Un livre agréable qui se lit facilement, une histoire dans les règles de l'art : des highlanders ténébreux et butés, une héroïne farouche, un peu de séduction, de suspense et d'action et le tour est joué.
Bien que ces romances se ressemblent toutes et qu'elles soient prévisibles, cela fonctionne, on entre dans le scénario et on enchaine page après page.
Dans celui-ci j'ai apprécié les liens d'amitiés qui unissent les quatre Highlanders ainsi que leur loyauté les uns envers les autres. Sans surprise mais une lecture récréative.

par ccmars
La Famille Vallerand, tome 1: L'épouse volée La Famille Vallerand, tome 1: L'épouse volée
Lisa Kleypas   
C'est un très bon A&P.
J'ai bien aimé que l'histoire se passe en Louisiane, c'est intéressant d'avoir un autre décor que l'Angleterre avec des us et coutumes qui changent.
Le scénario en lui même est très bon, et la plume de l'auteure est très agréable.
Lysette n'est une petite chose qui se laisse dicter sa conduite et montre dès le début son caractére. Elle n'a pas peur de Max et ose le défier, ça je dois avouer que ce fut très agréable pour moi.
Le personnage de Max est très abouti notamment dans ses attitudes, ses intentions et sa fidélité envers ceux qu'il aime.
Les jumeaux j'ai beaucoup aimé avec une telle différence de caractére malgré cette ressemblance physique.
J'ai hâte de lire le T2.

par Tiaa-Noda
La fiancée de la Jamaïque La fiancée de la Jamaïque
Catherine Coulter   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com

Le roman débute en Jamaïque, un décor bien planté, qui déracine, oh combien, notre héros, pur produit de la meilleure éducation anglaise, homme affable, homme à femmes, nonchalant et charmant.
Avec une cruauté -élément récurrent chez Coulter -
sensualité et humour, nos héros s'y rencontrent -une rencontre intense. Le récit se poursuit dans la 2ème partie de l'aventure en Angleterre, et c'est là que la famille Sherbrooke entre en scène - inénarrable clan ! Je les avais déjà adorés dans La fiancée de l'ombre- maintenant, ils me font carrément rêver ! Les héros aussi sortent franchement de l'ordinaire, comme souvent chez Coulter. Elle, Sophia – Sophie - a suffisamment souffert de la vie, et se retrouve déjà bien abimée à 19 ans, pétrie de désillusion, de méfiance, ne s'estimant plus. Sans être une pure beauté, mais dotée d'un caractère authentique, elle réussit à s'attacher un
pur héros, un chevalier au grand cœur qui cache ses élans altruistes sous des dehors mordants, incisifs, et brusques, le tout enrobé d'une tendresse à faire fondre un rocher.
Ah ! Ryder ... et ses femmes, et ses enfants ! Un pur délice, un chavirement...
Pour qui aime l'humour pince-sans-rire, cet auteur a un art de la répartie très particulier. Sa langue vive, à l'humour percutant, manie aussi bien la brusquerie que l'ironie, la douceur bourrue que l'amour fou mâtiné d'accents parfois désespérés.
Souvent, comme ici, les personnages féminins sont en but à la violence extérieure : celle des hommes, le plus souvent. Qui eux s'enflamment et s'entêtent. Qui, eux, se font velours et soie, mais aussi papier émeri, pour mieux les protéger et les révéler. L'homme comme le révélateur de la femme, en somme. Ici, Ryder (Ah ! Ryder !), pétri de noblesse, d'assurance et de charme, se consacre à une mission qui devient vitale pour lui : sauver sa Sophie, l'arracher à ses hantises , la faire rire et sourire.
La deuxième partie, celle qui se passe en Angleterre, se lit avec le cœur en fête...
-> La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

par everalice
La Chronique des Bridgerton, Tome 2 : Anthony La Chronique des Bridgerton, Tome 2 : Anthony
Julia Quinn   
J'ai lu toute la série des Bridgerton et ils sont vraiment super. Plein d'humour, d'amour, de sentiments.
Je dois avouer que j'ai préféré les histoires des frères plutot que celles des soeurs.
A découvrir absolument.

par xuxa
Jeunes filles en fleurs, Tome 3 : Désirs secrets Jeunes filles en fleurs, Tome 3 : Désirs secrets
Laura Lee Guhrke   
j ai bien aimer ce livre les personnages sont tres sympa maria a un caractere bien trempe et fait preuve de beaucoup de courage pour l epoque et quand a philippe on se laisse entrainer a la decouverte de sa personnalite au premier abord tres froid et qui se livre petit a petit
c est une lecture tres agreable

par paiola
La Saga McJames, Tome 1 : Dans le lit d'un inconnu La Saga McJames, Tome 1 : Dans le lit d'un inconnu
Mary Wine   
Jolie petite histoire originale.
Même si on peut douter de la faisabilité des faits, des virages abordés, de la liberté sensuelle pour une vierge, il n'en reste pas moins une romance assez épicée , parsemée de scènes explicites, et de dialogues sarcastiques.
On déteste certains personnages comme on adore d'autres.
Un bémol sur certaines pratiques, réactions des personnages et l'épilogue court. J'aurais souhaité plus de réponses, et connaître l'histoire des personnages secondaires.
Néanmoins un agréable moment de passé.

En bref, une écriture fluide, sensuelle, une trame qui fait appelle parfois à des raccourcis mais avec des personnages sympas, une romance fleur bleue à souhait malgré un épilogue expédié.
Bonne lecture