Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sandili : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Chaussure à son pied Chaussure à son pied
Marianne Levy   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2019/02/chaussures-a-son-pied-marianne-levy/

Premier ouvrage de Marianne Levy que je découvre, mais pas des moindres puisque Chaussures à son pied ne nous présente une version actualisée et dépoussiérée du fabuleux conte de Cendrillon à la sauce de l’auteure. Autant vous dire que cette revisite vaut le coup de s’y plonger !

En ouvrant ce roman, j’avais vraiment hâte de me pencher sur ce récit sachant que je suis une fan inconditionnelle de cette histoire. Nous la connaissons tous et elle fait appel à des souvenirs et un contexte qui nous sont familiers. Aussi, je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai tout de suite été intriguée par le prologue et ce qu’il laissait entendre. En effet, la construction de ce texte est originale, attrayante et particulièrement addictive malgré une narration à la 3ᵉ personne avec laquelle j’ai toujours eu un peu de mal. Ici pourtant, Marianne Levy m’a enchantée par son écriture fluide, intuitive et touchante.

Je dois dire que les personnages sont fabuleux et que j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre toute la bande au fil des pages. Ils sont particulièrement attachants et offrent une belle vision de l’amitié. Chacun des protagonistes est important à sa façon et apporte sa pierre à l’édifice. Que ce soit du côté du héros ou de l’héroïne, ils sont essentiels à l’équilibre de leurs amis et prennent à cœur leur bonheur.

J’ai été séduite par la vision de Samuel sur l’amour — en totale contradiction avec le conte de notre enfance, et son évolution au contact de sa « belle ». Qui est-elle ? Comment se rapprochent-ils ? Ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler cette partie de l’histoire puisque c’est aussi ce qui fait le charme de ce roman. Le mystère plane, interpelle, jusqu’à cette rencontre qui changera l’univers de notre Shakespeare moderne.

J’aime la bonne dose d’humour que l’auteure a insufflé à son texte, j’aime l’ambiance qui plane sur ce récit et les échanges entre les personnages. J’ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire et cette auteure, car elle a réussi à me faire oublier mon quotidien le temps de quelques heures fort sympathiques. Je suis d’ailleurs curieuse de découvrir Marianne Levy dans un autre contexte puisque j’ai apprécié sa finesse et la bonne humeur qu’elle m’a fait ressentir tout du long.

Adepte des contes de fées et autre histoire romantique, je vous conseille vivement de vous procurer Chaussures à son pied et à vous glisser dans la peau d’un Hugh Grant en converse peu enclin à croire au coup de foudre.
Si tu m'oublies Si tu m'oublies
Tonie Behar   
Un coup de cœur pour ce roman original et assez atypique.

Un excellent récit qui vous entraîne dans une magnifique d'amour inachevée qui n'a pas su trouver son bon moment, mais, surtout, dans une histoire mêlant à la perfection suspens, humour, nostalgie et convictions.

Au fil des pages et des mots, nous suivons Violette dans une étape cruciale de sa vie de mère et de femme. Un toc à sa porte qui va tout faire basculer. Qui va tout remettre en question, qui va la propulser dans une aventure aussi palpitante que douloureuse, une histoire qui fait remonter les questions, les regrets, les actes manqués.
Violette est une femme que j'ai beaucoup appréciée. Elle est vraie, entière. C'est une mère formidable et une femme déterminée. Son histoire n'est pas simple mais elle a composé avec. D'ailleurs vous verrez que son histoire nous révèle certaines surprises assez étonnantes, des vérités qui ont pesé sur elle, sur sa conscience, mais aussi sur son cœur.

J'ai aimé la construction du récit entre présent et passé, par la lecture du journal intime de Violette. Cela nous permet de comprendre cette relation particulière et unique qu'elle a avec Joachim. De comprendre son caractère, de découvrir une personnalité tendre au grand cœur, vive. De découvrir une jeune femme passionnée, amoureuse transie, bien au-delà de la raison parfois. De découvrir comment, par quelques malentendus, quiproquos et bien d'autres, l'amour éternel vécu s'est cherché sans pouvoir se poser, sans pouvoir se concrétiser sur le long terme, sans réussir à poser ses valises. De découvrir comment peu-à-peu Violette s'est reconstruite, s'est faite une raison, a trouvé un autre bonheur avec ses enfants. Mais surtout comment Violette n'a jamais vraiment réussi à oublier Joachim...

Chaque personnage est décrit avec passion, et si nous avons moult détails sur Violette grâce à ses journaux intimes et son rôle principale, il nous est plus difficile de nous faire une idée de Joachim ou même d'Aurèle.
Je dois dire personnellement que je n'ai pas trop apprécié Aurèle dès le départ... à vous de vous faire votre propre idée et de lire pourquoi, mais j'ai eu beaucoup de mal à l'apprécier.
Quant à Joachim, il a tout de suite conquise mon cœur, un peu comme Violette, pourtant c'est le personnage dont nous avons le moins de détails, de précisions, car il n'est pas vraiment acteur dans ce roman, même si au final il en est le point principal, le fil rouge, le pourquoi du comment, il est plus comme un fantôme, une ombre, car il n'a pas vraiment parole dans le récit. Mais je ne sais pas pourquoi, c'est un personnage qui m'a de suite plu, qui a attisé ma curiosité, piqué mon intérêt. Et je n'ai pas été déçue !

La plume de l'auteur est fluide, moderne tout en nous procurant beaucoup d'émotions. Les touches d'humour ci et là sont un régal et viennent un peu pimenter le texte, tout comme le suspens, qui par la plume de l'auteur, nous procure une certaine adrénaline. Les liens familiaux sont très justement décrit, avec raison et sincérité.

En bref, un récit addictif qui vous entraîne dans un suspens prenant et original, dans une histoire d’amour qui se cherche sans trouver son bon moment, dans un récit familial émouvant. Une héroïne qui a su me toucher, tout comme Joachim. Un récit très actuel, frais, qui alterne entre passé et présent. Un passé sous forme de journal intime pour mieux vous faire comprendre l’instant présent. Un instant présent où les destins vont à nouveau s’entremêler pour vous offrir une histoire merveilleuse et pleine de surprise. Un coup de cœur.

par Tikimel
La vie rêvée des chaussettes orphelines La vie rêvée des chaussettes orphelines
Marie Vareille   
J'ai dévoré ce roman de Marie Vareille. Je les ai tous lus, et pour moi, "La vie rêvée des chaussettes orphelines" est indiscutablement son meilleur. Il est touchant, original, drôle, bien écrit et terriblement addictif. On devine que l'auteur a effectué un vrai travail de recherche sur les thèmes qui y sont abordés, tels que le deuil ou certains troubles de la personnalité. Le livre est construit sur une alternance entre des chapitres à la première personne, dans lesquels l'héroïne s'exprime, et des extraits de journal intime. Cette différence de rédaction et d'époque donne du rythme à la lecture, tout en suscitant la curiosité du lecteur. Je n'en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir. Mais vous l'aurez compris, je recommande ce roman !
Le Loup en slip, Tome 3 : Slip hip hip ! Le Loup en slip, Tome 3 : Slip hip hip !
Wilfrid Lupano    Paul Cauuet    Mayana Itoïz   
Un excellent troisième tome qui rattrape le second qui a été un peu décevant. L'histoire est toujours aussi drôle et met en scène un nouveau personnage. J'aime toujours autant le style : un régal !

par Oryana35
La Vie secrète des écrivains La Vie secrète des écrivains
Guillaume Musso   
J'ai lu chacun des livres de Musso et c'est la première fois que je suis autant déçue. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et les personnages sont bof. Je me suis ennuyée en attendant le dénouement. J'ai l'impression que maintenant il écrit pour écrire...

par stephy04
Surprends-moi ! Surprends-moi !
Sophie Kinsella   
Voici un livre que j'ai bien aimé car il permet de se détendre notamment en cette période estivale.

Il y avait bien longtemps que je n'avais plus lu d'écrit de Sophie Kinsella et j'ai apprécié retrouver sa plume et son univers. On reste ici dans le style auquel elle m'avait habituée avec ses livres précédents. On entre dans une histoire légère mais abordant un thème de société qui est ici, comment mettre du piment dans sa vie de couple pour ne pas se lasser et s'ennuyer après plusieurs années. Là, les personnages vont faire marcher leur imagination afin de surprendre leur moitié et je dois dire que leurs idées m'ont bien fait rire. Leurs surprises vont entraîner des situations assez cocasses et très chouettes à découvrir.

J'ai apprécié les personnages même si parfois, ils ont un petit côté énervant à ne pas savoir exactement ce qu'ils veulent. C'est un couple sympathique, et moderne ou chacun fait attention à l'autre. Ils ont envie de tout mettre en oeuvre afin que leur longue vie de couple se passe au mieux.

Pour l'histoire, l'idée est sympathique et bien traitée. Il n'y a pas de longueurs et les événements qui s'enchaînent sont à la fois drôles et touchants. J'ai beaucoup aimé cette petite famille et leurs aventures. Je me suis attachée à eux.

En ce qui concerne la plume de l'auteur, c'est toujours agréable à lire. Ca se lit sans aucun souci et avec beaucoup d'aisance.

En résumé, j'ai aimé ma lecture. Ce n'est certes pas un coup de coeur ni le livre de l'année pour moi mais c'est un bon livre à découvrir pour un moment de détente.

Je remercie Netgalley et les éditions Belfond pour cette lecture.

par Joe391211
Mille petits riens Mille petits riens
Jodi Picoult   
J'ai acheté Mille petits riens parce que j'étais intéressée par le sujet du racisme aux Etats-Unis. Je viens de le refermer et je ne sais pas vraiment quoi en penser... Mille petits riens c'est l'histoire d'une infirmière noire dans les Etats-Unis d'aujourd'hui qui est accusée par un suprémaciste blanc d'avoir tuer son bébé. L'accusée sera défendue par une jeune avocate blanche qui ne sais pas vraiment où se placer vis à vis de la question du racisme.
J'ai bien aimé le personnage de l'avocate Kennedy, j'ai eu du mal avec celui de l'accusée Ruth et bizarrement le personnage choquant de Turk, le suprémaciste, est celui que j'ai préféré. Bien sûr non pas "grâce" de son caractère violent ni "grâce" de ses idées radicales, mais simplement parce que j'ai eu l'impression que l'auteure lui avait porté plus d'attention qu'aux deux autres. Turk est pour moi le personnage le plus complexe, il représente parfaitement le paradoxe qui existe ou qui sommeille en chaque être humain à savoir celui de l'amour et de la haine. J'ai éprouvé plus de pitié envers lui qu'envers Ruth. Je voulais savoir son histoire plus que celle de Ruth. Mais je ne pense pas que c'était le but de l'auteure, c'est pourquoi je suis un peu mitigée.
J'ai eu du mal à m'acclimater au ton du roman également, je l'ai trouvé trop larmoyant par moments, pour moi l'auteure a ajouté des détails, des anecdotes qui ne servent visiblement qu'à renforcer la pitié du lecteur, ce qui a eu l'effet inverse par conséquent, en tout cas sur moi. Je pense que c'est justement la difficulté d'écrire sur ce genre de sujets dits délicats, il faut réussir à toucher sans trop en faire sinon c'est raté. Et bien pour moi c'était un peu raté justement...
J'ai trouvé ça dommage surtout qu'il y a tout de même des passages émouvants, qui m'ont marquée mais j'ai été refroidie dès le début par des remarques, des scènes maladroites selon moi qui m'ont donné une impression de "trop".
Par contre, j'ai fini ce gros livre très vite, je voulais connaitre l'issue du procès, j'ai appris des choses sur moi-même, je me suis interrogée sur ma propre vision du racisme, j'ai appris l'existence de beaucoup de groupes suprématistes blancs au Etats-Unis que Jodi Picoult a énoncé, et dédifférencié ce qui m'a fait froid dans le dos. J'ai senti tout le travail de documentation de l'auteure ce qui m'a semblé formidable, j'ai aussi beaucoup apprécié déceler des morceaux autobiographiques de l'auteure cachés dans la remise en question personnelle du personnage de Kennedy. Simplement j'ai regretté de ne pas avoir rit ni pleuré, de ne pas avoir tremblé de peur pour Ruth. En fait il manquait la part émotionnelle qui donne à un texte littéraire tout son sens, en d'autres termes, je n'ai pas été sensible au style de Jodi Picoult, j'ai plutôt lu ce livre comme on regarde un documentaire. Peut être que j'en attendais trop de ce roman (surtout après avoir lu et avoir était si touchée par La Couleur des Sentiments.).
Malgré tout, j'ai conscience de mes lacunes sur le sujet et j'ai aimé apprendre toutes ces choses c'est pourquoi je conseille à tous de lire ce roman. Il permet de se remettre en question et de réagir au racisme qui persiste de nos jours et empêche ses victimes d'être pleinement libres.