Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sandrine91100 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Hell's Horsemen, Tome 3 : Inaccessible Hell's Horsemen, Tome 3 : Inaccessible
Madeline Sheehan   
Tegen et Cage sont des personnages horripilants ! Bouh !
Tegen est une chieuse, une emmerdeuse de première, qui ne sait pas parler sans hurler et dire des insanités. Elle est vulgaire et pénible. Vraiment pénible. Elle ferait peur à un Pitt-Bull enragé.
Cage est un connard prétentieux. S'il est un poil mieux que son père, il en suit la trace tout de même ! Vaut mieux pas trop s'y frotter car il serait vite fait à vous mettre une tatane. Il est colérique, violent, arrogant, queutard, sexiste... etc...
Bref, de beaux portraits que je vous dresse là, non ??
Nous sommes d'accord. Ce sont des merdeux... comme tous les personnages de cette série !

Je me suis une nouvelle fois régalée ! J'ai adoré Tegen et Cage.
Comment ça, je me contredis ? Oui... mais non. Enfin... peut-être, mais j'ai des excuses :
Premièrement, je suis une fille. (On dit bien qu'une fille est toute en contradictions, non ?)
Et deuxièmement ce n'est pas de ma faute si Madeline Sheehan est un génie !! Elle arrive, par je ne sais quelle magie, à sublimer ses personnages : ils sont horribles, oui, mais sublimement horribles. Connards aussi, mais sublimement connards etc... Ils sont sublimement imparfaits !! Et au final, on ne peut que les adorer !

Pour vous dire à quel point l'auteur a du talent, vous vous souvenez de Dirty, le cracra du club ? (d'où son surnom).
Il est sale, il pue, il est vulgaire, dégue, repoussant, cinglé... Eh bien, une partie de ce tome lui est consacrée (avec Ellie, la copine de Danny).
Croyez-le ou non, mais Dirty est le personnage le plus incroyable de cette série ! Il m'a terriblement touchée et émue. C'est inimaginable ce que Madeline a fait de lui, ce qu'elle arrive à nous faire ressentir pour lui alors qu'il est si déglingué ! Je suis époustouflée par ce que j'ai lu.

En bref ? Une double histoire, celle de Tegen et Cage et celle de Dirty et Ellie, qui nous sort une nouvelle fois de notre zone de confort, qui est dure, impitoyable, violente, dérangeante et... SUBLIME !

Avis complet sur http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/11/hells-horsemen-t3-inaccessible-de.html

par toutoun
Hell's Horsemen, Tome 5 : Immuable Hell's Horsemen, Tome 5 : Immuable
Madeline Sheehan   
C’est mon tome préféré, j’étais assez réticente à lire un livre dont je connaissais la fin mai l’histoire est addictive belle et triste à la fois. J’adore !
Hell's Horsemen, Tome 4 : Tourmenté Hell's Horsemen, Tome 4 : Tourmenté
Madeline Sheehan   
Ce quatrième opus est différent des précédents. Moins centré sur le Club des Hell’s Horsemen et plus sur l’histoire de Dorothy. La vie amoureuse tumultueuse de cette dernière et ses hésitations entre les deux hommes de sa vie, Jason et Hawk, ne nous sont pas étrangères puisqu’elles étaient amorcées auparavant. Ce qui change en revanche, c’est le portrait que nous offre l’auteur sur chacun d’entre eux. Leurs histoires entremêlées sont loin d’être simples et les sentiments intenses sont bien présents. J’ai vraiment aimé retrouver l’univers de cette série. Et quand bien même je l’ai trouvé moins brut, je suis sous le charme de la plume de l’auteure qui est, pour moi, indétrônable dans ce style.

Dorothy est une amoureuse de la vie et de l’amour. Du plus loin qu’elle se souvient, son seul but était de faire un mariage heureux et de s’occuper de ses enfants. Sa vie ne s’est pas exactement passée comme elle le rêvait. Un mariage malheureux, une liaison avec Jase longue de dix-sept ans dans l’ombre de sa femme, et une relation cachée avec Hawk, le père de Christopher, son fils. Sept ans après son agression et avoir recouvré ses souvenirs, il est temps de faire le point ! Est-elle amoureuse de Hawk ? Ont-ils un avenir ensemble ? Elle va devoir répondre à ces questions plus rapidement que prévu en raison des menaces qui pèsent sur Hawk et le Club.

À travers les yeux de Dorothy, Jase et Hawk, nous suivons tour à tour les ondulations de leur vie. Regrets et remords pour l’un, désir et patience pour l’autre, puis hésitation et acceptation. C’est vraiment agréable d’avoir le point de vue des trois personnages. Ce quatrième opus permet quelques bonds dans le temps, et les membres du Club sont à un tournant de leur vie. Les enfants ont grandi, prêts à prendre la suite.

J’ai eu l’impression que Madeline Sheehan nous ménage une pause, un interlude plus doux, plus introspectif avant de nous replonger, à n’en pas douter, dans un cinquième opus puissant et déchaîné. Pourquoi, dis-je ça ? Parce que cette fin nous coupe le souffle et nous laisse en suspens ! Vivement la suite que nous soupçonnons être un déferlement de violence extrême.

En bref, cet opus est moins intense, moins addictif, mais j’ai tout de même pris plaisir à retrouver le Club et la plume si particulière et sans filtre de cette auteure.
Hell's Horsemen, Tome 2 : Imparfait Hell's Horsemen, Tome 2 : Imparfait
Madeline Sheehan   
Après un premier tome riche en émotions, j'ai clairement préféré la lecture de celui-ci. Certes, Danny et Ripper ont eu leur lot de drames, mais rien d'aussi horrible qu'Eva et Deuce. C'est plutôt une bonne chose qu'on continue de voir les anciens personnages, tout en ayant des petits teasing sur les héros des prochains tomes. Une histoire à la dure, mais qui m'a réconcilié avec la série des Hell's Horsemen. Hâte de découvrir la suite

par JukeBox
Hell's Horsemen, Tome 1 : Indéniable Hell's Horsemen, Tome 1 : Indéniable
Madeline Sheehan   
Pitié, flinguez moi.

En finissant ce livre, j’ai juste eu l’impression de sortir tout droit des enfers. Ce livre est un cauchemar. Une horreur. J’ai très rarement lu un truc aussi écoeurant et infâme. Ce livre est une insulte à toutes les femmes de la terre. C’est vulgaire, c’est cru, c’est écoeurant. Ce roman commence super bien, avec un début génial, et puis ça vire à l’enfer, ça part complètement en cacahuète et ça devient juste un grand n’importe quoi.

Eva est la fille d’un gangster, chef de son clan. Elle vit au milieu des assassinats de rues, des contrats de morts et de trafiques de drogues. A l’âge de 5 ans, alors qu’elle rend visite à son père en prison, elle rencontre Deuce, 23 ans. Un lien se crée, un lien que Deuce ne peut expliquer. Ils se retrouvent bien des années plus tard, alors qu’Eva est une jeune femme et alors leurs chemins se croiseront, se sépareront mais envers et contre tout, ils s’aiment, à la folie…

Ces dernières années, on a eu une hausse immense de romans qui porte sur le BDSM et le fantasme de soumission. Ce livre n’a rien d’une lecture BDSM mais elle parle du thème de la soumission. Etant moi-même frivole des romans BDSM/Soumission, j’ai lu Fifty Shades, Crossfire, Beautiful Bastard, etc et ce sont des romans que j’ai adorée, je suis donc fane et très ouverte d’esprit à ce sujet. Mais dans ce roman, ce n’est plus de la soumission. C’est de l’esclavagisme, c’est de l’asservissement totale, mental et physique. Cela m’écoeure que ce soit une femme qui ait écrit un roman comme celui là, car dans ce livre, la femme n’est rien qu’un objet entre les mains des hommes, elle est trompée, rabaissée, humiliée, et c’est normal, y’a rien à redire là-dessus, elle doit penser comme son homme lui dit de penser et surtout ne jamais l’ouvrir. Bordel, mais c’est quoi ça ? Ce roman humilie les femmes, les rabaisse au rang d’animal, il n’y à rien d’excitant là dedans, c’est pervers, malsain, écoeurant et monstrueux.

Eva, l’héroïne, est la femme la plus stupide que j’ai jamais vue de ma vie. Elle se fait violer, battre, humiliée, asservie… et elle en redemande. Elle aide l’homme qui lui fait, elle ne le lâche pas, mais bordel faut être cinglée pour se faire maltraiter des manières les plus abominables qui soient et revenir constamment vers cet homme, se battre pour cet homme ! Cet homme en question, c’est Frankie, troisième personnage principal de l’histoire et juste un véritable psychopathe, un malade mental terrifiant. Quand a Deuce, le héros… Il m’a écoeurée. Il dit aimer Eva, mais ça ne l’empêche pas d’aller coucher avec des tas d’autres femmes, [spoiler]alors même que sa précieuse Eva est enceinte.[/spoiler] Et il considère cela comme normal, y’a rien de mal là dedans. C’est à vomir. Et tout les hommes pensent ainsi dans ce roman, tout les hommes du gang, y en à pas un qui trompe pas sa femme, qui la rabaisse pas, non ils sont tous comme ça ! Mais bordel, c’est abominable ! Il y a plusieurs couples secondaires dans le roman, qui marche au même pas que Deuce et Eva : se croise et s’éloigne, ils couchent, l’homme trompe la femme, l’humilie, elle part, elle revient et ça recommence. En dehors de cela, le livre est tout aussi horrible de par le trop plein de sexe, il n’y à que du sexe dans ce livre, du sexe même pas sensuel où érotique, juste du sexe cru et dégoûtant, des viols, etc. L’auteur a complètement oublié son thème de gangster, le délaissant pour ne parler que de coucheries, de manipulations et de tromperies. Il y a aussi quelque chose qui ne va pas dans l’écriture. A chaque chapitre, elle fait sauter plusieurs années. Au final donc, tout va bien trop vite, et ça enlève le peu de profondeur qu’aurait pu avoir le roman. En bref, vous l’aurez compris, ce roman est pire qu’une déception, c’est une abomination, car c’est un rabaissement totale de la femme, en lisant ce livre on n’apprend qu’une chose que les femmes sont des objets dont les hommes peuvent faire ce qu’ils veut. Et l’auteur a choisi de montrer tout ce qui peut arriver de pire alors. L’histoire en devient écoeurante et inintéressante, la romance ne se fait presque plus ressentir, je ne mets pas la pire note à ce roman uniquement à cause des 100 premières pages qui était très bonne et laissait prévoir à un bon départ. Dommage qu’ensuite tout s’écroule. J’ai juste envie de rencontrer Madeline Sheehan pour lui demander « Mais bordel, qu’est-ce qui t’est passé par la tête d’écrire un truc comme ça ? ».

Vous l’aurez compris, pour moi ce livre est abominable et traumatisant, et je ne vous le conseille pour rien au monde.

Les Ombres de la nuit, Tome 6 : Le Baiser du roi démon Les Ombres de la nuit, Tome 6 : Le Baiser du roi démon
Kresley Cole   
Un seul mot: MAGNIFIQUE
J'ai adoré le personnage de Sabine. Elle est du côté du Mal, elle peut créer des illusions et vous faire vivre vos pires cauchemars. Elle est puissante, égoïste, caractérielle, hilarante.
Mais derrière sa carapace se cache une femme meurtrie, blessée par une enfance qui fut une torture pour elle.
On ne peut qu'apprécier Sabine, s'attacher à elle.
Elle emprisonne Rydstrom, Roi des démons et, est bien décidée à en faire son époux.
Rydstrom et Sabine sont totalement différents, leurs caractères sont diamétralement opposés. Lui, est un modèle de droiture, d'intégrité, de calme. Sabine s'applique à le destabiliser, à le faire sortir de ses gonts et à faire surgir le Démon en lui.
Du coup, vous dévorez ce livre mots par mots.
Les dialogues sont hilarants. La passion est à son comble. Préparez vous à avoir des coups de chaud.
J'avais adoré le T5, du coup j'avais peur d'être déçu par ce tome mais c'est tout le contraire.
N'hésitez pas, FONCEZ........

par Adèle
Les Ombres de la nuit, Tome 5 : Amour démoniaque Les Ombres de la nuit, Tome 5 : Amour démoniaque
Kresley Cole   
C'est avec plaisir que j'ai découvert ce cinquième tome !
L'auteure Kresley Cole n'a pas son pareil pour mêler intensité, érotisme et humour.
Cade est un démon débordant de sensualité et de désirs, mais n'aspire pourtant à toucher qu'une seule femme, Holly...
Pour mener à bien sa mission - qui a pour but de remettre son frère sur le trône -, il se voit contraint de passer du temps avec sa promise, l'amener à avoir confiance en lui, tout en sachant que pour se montrer digne de son frère, il devra la trahir...
En proie à une lutte de chaque instant pour garder ses distances avec elle, le combat qu'il mènera contre lui-même viendra à bout de sa résistance. Profondément épris de la jeune femme depuis plus d'un an, il n'aura de cesse de la provoquer, de la pousser dans ses derniers retranchements, pour mieux l'éveiller à la passion, la sensualité et le plaisir torride que deux êtres prédestinés peuvent se donner l'un l'autre.
LU EN QUELQUES HEURES


par ccmars
Les Ombres de la nuit, Tome 3 : Charmes Les Ombres de la nuit, Tome 3 : Charmes
Kresley Cole   
J'adore, j'adore, J'ADORE.
C'est le tome 3 de la saga les ombres de la nuit.
Le duo Mariketa/Bowen est génial. Beaucoup de dialogues comiques.

Une excellante recette pour un excellent livre.
Mariketa est une sorcière qui n'a pas sa langue dans sa poche.
Bowen, quant à lui, est un lycan, autant vous dire qu'il a un caractère de chien et qu'il ne faut pas le contrarier.
Mélanger le tout, et vous obtenez un couple explosif.

Des engueulades, de la passion, de la jalousie, encore des engueulades, de l'action, de la PASSION encore et encore.
AH là là.... Bowen est tout simplement trop craquant, trop beau, trop.........

Bref, si vous avez aimé le tome 1, vous ne pourrez que dévorer le tome 3.
C'est vrai que le tome 2 était un peu moins bon que le tome 1, mais là je vous rassure, courrez dans votre librairie, Mariketa et Bowen vont vous faire fondre.

par Adèle
Les Ombres de la nuit, Tome 2 : La Valkyrie sans cœur Les Ombres de la nuit, Tome 2 : La Valkyrie sans cœur
Kresley Cole   
Un bon livre Bit-lit, une bonne suite. J'avais bien aimé le 1er tome, là j'avais peur d'être déçu. Mais pas du tout, ce deuxième tome reprend les mêmes codes que le 1er : un homme et une femme d'origine surnaturel, de l'amour, de l'humour, du sexe et une pointe d'action. J'ai eu plaisir a retrouvé les personnages qu'on avait déjà rencontrés dans le premier opus (Bowen,Kaderin, Wroth, Myst, Nix...), nos très cher valkyries, vampires et Loups-garous. On sent que l'auteur maitrise parfaitement son univers, puisque dans ce tome nous avons droit au fameux tournois, dont la future ouverture était annoncée dans le 1er tome. Bon il est vrai que je trouve Sébastian et Kaderin moins attachant que Emmaline et Lachlain. J'ai moyennement aimé la fin. Mais ça reste une lecture agréable et simple. J'attends la suite avec impatience, sachant qu'il concerne l'un de mes personnages préférés (si durement traité dans ce tome) : Bowen, le cousin de Lachlain !

par saltanis
Les Ombres de la nuit, Tome 4 : Âme damnée Les Ombres de la nuit, Tome 4 : Âme damnée
Kresley Cole   
J'ai beaucoup aimé ce livre, une lecture d'une fluidité telle, que vous avalez deux cent pages sans vous en rendre compte et avez du mal à le lâcher.
Les personnages sont parfaits, légèrement déjantés et les dialogues extra!
C'est avec plaisir qu'on retrouve d'anciens protagonistes comme Mariketa, Nix ou Régina avec leur comportement " atypique " et leur répartie acerbe.
Quant à Conrad Wroth je l'ai trouvé extrêmement touchant.

par ccmars