Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sandrinebrangier : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Les Gangs de Boston, Tome 1 : Le Corbeau Les Gangs de Boston, Tome 1 : Le Corbeau
A. Zavarelli   
C'est la couverture qui m'a fait craquée car concrètement le résumé m'attirait pas tant que ça... même si le côté mafia irlandaise a finit par me faire céder. On a tous les clichés de la romance et les scènes de cul habituelles, mais aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai tourné les pages avec plaisir.

J'ai aimé les pensées de Mackenzie ou de Lachlan. Si le côté homme des cavernes ne vous déplait pas trop pendant qu'ils baisent, franchement la romance tient bien la route. Il y a suffisamment de moments d'introspections, d'action et de scènes de cul. Bon j'ai fini par les survoler parce qu'on a compris que le mec avait les bourses pleines, que la vierge de 22 ans était super douée dés le départ et fait la totale sans problème. Tu les sens les clichés de la romance qui me plaisent ? Mais sinon vraiment, j'ai aimé ma lecture.

On alterne avec leur deux points de vue, entre action et mise en place de l'univers de la mafia, des règlements de comptes, des vengeances passées et autres manipulations politique. Je pense que ce qui m'a fait continuer, c'est le talent de Mack pour la boxe et ce démarrage a donné le ton, et cette ambiance sombre qui m'a convaincue. J'ai accepté d'entrer dans cet univers cabossé, où les personnages sont écorchés et qu'ils ont peur d'espérer et vouloir autre chose que cette vie.

Les autres potentiels couples pour les prochains tomes sont posés discrètement, mais ça laisse ce petit truc qui fait que je reviendrais pour la suite. C'est une bonne série pour les lecteurs.ices qui souhaitent de vrais gangsters dans la même veine que les romance dans le monde des bikers. Les codes sont les mêmes et en étant féministe, il faut savoir laisser de côté quelques principes de base pour apprécier l'histoire.

par LLyza
L'Héritier de Manhattan L'Héritier de Manhattan
Erika Rhys   
Très bonne histoire, bien écrite. Personnages de Ava et
Ronan attachants, naïf dans leur plan de "faux" mariage. Deux personnages de très fort caractère, font des étincelles.

par Suzanne55
Immoral Immoral
Chloe Wilkox   
Une belle histoire d’amour tournant autour de l’interdit. La plume est prenante. À découvrir avec plaisir.

Après avoir été dans un internat féminin très select, Izzie fait son entrée dans le lycée où sa mère est la conseillère d’éducation. Elle va vivre avec elle et son compagnon Baxter, ainsi que son fils Logan. Depuis trois semaines, Izzie a son premier petit ami Erik, alors que Logan enchaînent les filles derrière le dos de sa petite-amie Tanya.
Logan est en baisse niveau résultat scolaire, même s’il est accepté à l’université grâce au sport, il doit prendre des cours de soutien. Tous lui cèdent et le vénèrent, sauf Izzie.

Isobel «Izzie» Pearson, 18 ans est lycéenne. Depuis la mort de son père et la dépression de sa mère, c’est son frère Jarden, milliardaire médiatique et surdoué, qui avait pris soin d’elle. Elle est indépendante, forte, intelligente, douce, courageuse,...
Logan Taylor, 18 ans est lycéen et surtout le roi du lycée. Sa mère est partie quand il n’avait que 2 ans, et elle n’est jamais revenue. Il est arrogant, cassant et cynique, il est en colère et culpabilise pour une chose passée.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Izzie et Logan. Chaque chapitre est introduit par un titre.
L’intrigue est bien menée et travaillée. Ils ne cessent de se chamailler, ils sont à l’opposé. Logan est en colère, il est dur et blessant face à Izzie. Mais au fil des jours, il est attiré par la seule fille qui ne peut avoir, Isobel. Izzie finit par voir en Logan, un garçon bien différent de ce qu’il laisse paraître, il l’attire de plus en plus… mais leurs parents vont se marier. Leur relation est interdite.
La plume est fluide et c’est très facile à lire. L ’humour et certaines émotions sont marqués par leurs échanges sarcastiques et des piques. Parfois cela est poussé à l’extrême et blesse l’autre. Le passage entre la haine de Logan et son désir pour Izzie est assez rapide et flou, mais reste dan la limite de la cohérence. Le rythme est soutenu, et les page filent à vive allure.
Les émotions sont très bien décrites et intégrées à l’histoire et aux sujets comme la dépression, le souffre-douleur et bien d’autre. Izzie ressent un manque d’amour, une certaine solitude depuis la mort de son père. Logan avec sa culpabilité, sa solitude, sa colère et sa douleur, cache autre chose de plus fort et profond. Les relations intimes sont légères et sensuelles.

Une belle histoire d’amour entre deux jeunes personnes solitaires et intenses. L’interdit est bien marqué, l’intrigue menée avec simplicité, excellent. La plume est appréciable, fluide, facile à la lire et rythmée. Une lecture émotionnellement intense avec des hauts et des bas, un bon moment passé avec ce roman.

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/08/immoral-chloe-wilkox.html

par Matoline
Cooper Training, Tome 1 : Julian Cooper Training, Tome 1 : Julian
Maloria Cassis   
Une très jolie romance ! J'ai beaucoup aimé suivre l'histoire d'Amy et Julian. Les deux personnages ont des tempéraments très forts mais sont tous deux très attachants. Leur histoire m'a touchée, il m'était impossible de lâcher le livre ! Mon coeur se serrait à certains moment, Maloria Cassis a bien fait son travail, j'étais accro. Il y a quelques incohérences par moment mais ce n'est pas très grave on passe très vite au dessus.

par Sydneyy
Mariés par accident Mariés par accident
Emma Quinn   
J'ai trouvé l'histoire sympa mais pas assez d'intrigue dommage, un peu platonique, j'ai aimé qu'on voit chaque personnage s'exprimer.
Livre facile à lire !

par merlin63
La Librairie des rêves suspendus La Librairie des rêves suspendus
Emily Blaine   
Je ne lis pas très souvent de la romance. Mais comment voulez-vous résister quand on vous allèche avec une romance qui met en scène une amoureuse des livres ? Sarah ne vit que pour les livres, par les livres... Elle n'est pas du tout prête à faire entrer Maxime dans sa vie, cet acteur écorché vif qui parle avec ses poings. Et lui n'a pas plus envie de se retrouver dans le giron de cette libraire effarouchée par son ombre.
Pourtant, ils vont être forcés de cohabiter.
On a là les principaux ingrédients d'une romance, les personnages sont en place, ouvrez le rideau...
J'avoue que j'ai pris du plaisir à côtoyer ces personnages. Ils sont attachants, avec leurs failles, les moments, surtout, où ils arrivent à se dépasser eux-mêmes.
J'ai un peu regretté certaines facilités dans le roman, un manque de suspense (un fleuriste faisait battre le cœur de notre libraire, l'acteur se méfie de lui, sans expliquer pourquoi... j'aurais voulu que cela aille un peu plus loin).
Certains épisodes m'ont fait lever les yeux au ciel et pourtant j'ai continué ma lecture, et si je l'ai continué, c'est parce que je l'ai appréciée. Parce que, oui, on s'attache à ces deux héros, même si le scénario est parfois un peu convenu. Et on se demande même (tout en sachant que, forcément, ça finira bien puisque c'est une romance) comment ils vont réussir à vivre quelque chose ensemble. Là encore, la solution choisie par l'autrice n'est pas forcément celle que j'aurais préconisée. Mais je suis un peu comme ça : j'aime la romance, parfois, et aussi parce qu'elle ne ressemble pas à ce qu'on ferait dans la vie. Lire pour rêver, c'est bien aussi, non ?

par meldc
Cinquante nuances plus claires Cinquante nuances plus claires
E.L. James   
WAAAAAAAAAAAAAOUUU !!! Cette triologie est juste incroyable. Le premier tome est surtout concentré sur le sex, le 2e un peu moins, on comprend un peu plus qui est vraiment Christian, et enfin le 3e est centré sur leur amour et sur comment ils font tous les deux face a leur mariage et au fait qu'Ana soit [spoiler]enceinte[/spoiler]. Bref, en gros jai été dechirée quand j'ai terminé ce livre. Ils vont tous me manquer, Taylor,Mia, Kate, Elliot... All of them. Et la fin... je suis sur qu'elle n'aura jamais pu être meilleure. Je ne sais pas quoi dire d'autre à part que cette triologie m'a marqué plus qu'autre chose, surtout lorsque petit à petit on apprend à comprendre et connaître les personnages profondement, à connaître Christian. Waou. A lire avant de mourir.

par zizou4
Cinquante nuances plus sombres Cinquante nuances plus sombres
E.L. James   
Quoi de mieux que de finir ou de commencer l'année avec Christian, et pour tout vous dire, même après une nuit de sommeil, j'en suis encore toute retournée !! J'ai attendu d'être en congé pour le lire afin de le savourer, mais c'est impossible à partir du moment ou j'ai ouvert le livre, il fallait que je sache, et je n'ai pas du tout été déçue.
Ce tome est intense, riche en émotion, en revirement de situation et en révélation. Rien à voir avec le 1er. Les personnages ont changé, mûri, ils s'adaptent au moment présent, et doivent faire des choix. Nous avons beaucoup moins de "baise" et beaucoup plus d'amour, ce qui donne une autre dimension à l'histoire !
Christian et Ana se découvre, apprenne à communiquer mais surtout apprenne à gérer les sentiments qui les submergent. Mais M. 50 Nuances a un passé lourd et sombre, qui va venir entacher sa relation avec Ana. Va-t-elle supporter ce qu'il cache ? Vont-ils réussir à vaincre les démons de Christian ? Mais surtout Ana est-elle prête pour ce qui l'attend ? Le futur sera-t-il plus fort que le passé ?
J'ai eu mal au ventre plus d'une fois, leur sentiment sont fort, on souffre pour eux quand ils n'y arrivent pas, on souffre quand Christian est désarmé, perdu ou apeuré, et on rit quand Ana tient tête à Christian, ou quand ils s'échangent leur mail !! Et on a des papillons dans le ventre quand Christian est tendre avec elle. Bref j'ai passé un trèèèès bon moment.
Et " de battre mon coeur s'est arrêté à la fin du chapitre 13" OMG j'ai relu cette page plusieurs fois !!!

par coco69
Grey Grey
E.L. James   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/07/grey-de-el-james.html

On peut dire que depuis sa sortie VO, ce livre fait couler beaucoup d'encre. Avec des propos bien souvent virulents à son égard.
Pour ma part, il était hors de question que je passe à côté de récit, mauvaises critiques ou pas. Je ne suis pas, et je n'ai jamais été une fan de 50 nuances, mais cette trilogie a une place toute particulière dans mon cœur. Tout simplement car c'est le premier roman érotique que j'ai lu. Alors oui, depuis, j'en ai lu des biens meilleurs, j'ai même eu des coups de cœurs pour certains... mais... comme on dit, la première fois, ça marque ! Et puis c'est Christian Grey quoi !

Donc je partais dans cette lecture, enthousiaste oui, mais sans pour autant mettre la barre haute (par crainte d'être déçue). Et croyez le ou non, mais je ressors de ma lecture enchantée ! J'ai bien du mal à comprendre tout ce lynchage médiatique envers ce roman.
Alors oui, évidement, ce n'est pas une histoire originale et c'est du déjà vu... puisque c'est le tome 1 de 50 nuances de Grey mais cette fois-ci du point de vue de Christian Grey. Forcément, il y a beaucoup de copié/collé avec la version d'Ana, comme le contrat, les mails, les discussions...etc...
Oui, mais... Je ne sais pas vous, mais par exemple lors des échanges de mails, j'ai toujours rêvé de connaître les sentiments de Grey à ce moment, de voir ses réactions... de savoir ce qu'il le poussait à agir de telle ou telle façon... etc...
Je suis donc ravie et comblée de ce côté là.

Après, on reproche à E.L James d'avoir survolé le roman, de ne pas apporter d'éléments nouveaux. C'est vrai que de nombreuses questions restent encore sans réponse et peuvent frustrer le lecteur. Qu'il est toujours difficile de cerner C.G, et que son passé et ses relations avec ses soumises sont encore un mystère. Certes. Mais ce n'est que le tome 1... L'auteure ne va pas tout divulguer dans un premier tome, si ? Donc, moi, ça ne m'a pas gênée plus que ça. Oui, le personnage de Grey aura pu être plus approfondi... ça n'est pas le cas, mais je ne doute pas que le tome suivant saura nous satisfaire.(Car pour moi, il y aura obligatoirement une suite - même si, en vérité, je n'en ai aucune idée :p)

Personnellement, ayant toujours eu un gros problème avec Ana que je trouve nunuche au possible, ne plus être dans sa tête est un bonheur. Exit la déesse intérieure et bienvenue au Mr maniaque du contrôle.
Je ne peux pas dire avoir été surprise du personnage de Grey. Je le trouvais avant, trop autoritaire, avec de gros problèmes à gérer - comme son obsession pour la bouffe, le besoin de tout contrôler et sa tendance limite psychopathe (si, si il faut l'avouer, par moment Christian est limite dans ses actes et comportements) -, bref, Grey a toujours été complexe et torturé... loin d'être un prince charmant, et c'est toujours le cas ici. Mais c'est comme ça qu'on l'aime, non ?

Et puis, ce que j'apprécie dans ce récit justement, c'est que ce personnage énigmatique reste énigmatique. Le voile n'est pas encore levé et c'est tant mieux. Le mystère Grey reste entier. Même si on entrevoit tout de même sa part de fragilité et chose nouvelle (car je ne l'avais pas perçu comme ça avec Ana), [spoiler]c'est son manque d'assurance, C.G doute... souvent et sur beaucoup de choses. Voir cette facette, nous permet de comprendre plus "aisément" certaines de ses réactions.. [/spoiler]

Donc voilà sans écrire tout un roman à son sujet, j'ai beaucoup aimé ma lecture qui, je l'accorde, m'a plus semblé être une relecture. Mais pour moi, le tome de trop - s'il y a - c'est celui d'Ana :p

En bref ? Jugez par vous-même. Chacun à son propre ressenti, et pour ma part, le mien est très positif.

par toutoun
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle