Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sandy-wolfcrow : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La vie rêvée d'Ève, Tome 1 : La fuite La vie rêvée d'Ève, Tome 1 : La fuite
Anna Carey   
http://wandering-world.skyrock.com/3055007211-Eve-Tome-1-Eve.html

J'attendais de lire Eve depuis très longtemps. Comme c'est un roman purement dystopique, j'avais déjà craqué rien qu'en lisant le résumé. Maintenant que j'ai lu le livre, je dois bien avouer que je suis complètement sous le charme de cette fabuleuse histoire. Dès le début, nous sommes entraînés dans l'univers impitoyable et saisissant de l'ouvrage. Pas de longueurs, pas de problèmes particuliers, Eve est vraiment très intéressant et prenant. Il y a quelques fausses notes, mais elles ne m'empêcheront en rien de m'empresser sur la suite !
Au début, nous rencontrons Eve, dix-huit ans, jeune femme modèle dans son École réservée exclusivement aux filles. Le premier chapitre nous fait pénétrer dans la dernière soirée qu'elle va passer dans son lieu de vie. En effet, le lendemain, Eve va devoir quitter l'École et pénétrer dans la Ville de Sable, un lieu merveilleux où elle aura un travail, un mari, des enfants, et une vie parfaite.
Vous voyez déjà l'aspect dystopique ? Attendez, ce n'est pas fini. Dans son École, seules des filles sont acceptées. Pourquoi ? Tout simplement car les hommes sont considérés comme horribles. Ceux en dehors de la Ville de Sable, bien sûr. Des centaines de filles âgées de trois à dix-huit ont appris à éviter les êtres masculins et à combattre leurs mensonges et leurs promesses. Eve et sa meilleure amie, Pip, ont toujours été les meilleures à tous les niveaux. Mais c'est en particulier Eve qui excelle dans toutes les matières. C'est pourquoi elle a été choisie pour donner un discours lors de la grande cérémonie avant son départ. Sauf que tout va être chamboulé par Arden, la rebelle de l'École.
En tant que meneuse et meilleure élève, Eve doit empêcher le moindre débordement. C'est pourquoi elle va suivre Arden lorsque celle-ci va tenter de s'enfuir de l'École. Arden va lui offrir la vérité sur ce qui l'attend. Et Eve ne s'en remettra pas. Au départ, même si elle ne croit pas aux révélations d'Arden, elle va la suivre. Arden va lui montrer l'atrocité de ce qui l'attend derrière les Murs de l'École et dans la Ville de Sable. Elles vont donc s'enfuir. Seules. A la merci des ténèbres qui se bousculent à l'extérieur de l'École.
Commence alors un long voyage pour trouver un lieu où se cacher, se nourrir, et se protéger. En chemin, Eve et Arden vont rencontrer Caleb, un jeune homme de leur âge qui vit avec d'autres garçons dans des tunnels. A partir de là, l'histoire prend un tournant passionnant. Le côté dystopique est très marqué, ce qui m'a vraiment plu. On nous dépeint un monde en pleine perdition, où la population a été décimée il y a seize ans par une maladie mortelle dont quatre-vingt dix-huit pour cent des humains sont morts.
Eve est une héroïne touchante et émouvante, qui est la fois innocente par son manque de savoir et totalement décidée à se battre pour sa liberté. J'ai adoré voyager à ses côtés. Elle est forte, aussi bien mentalement que physiquement, et tous les instants passés avec elle m'ont comblé. De même, Arden est vraiment une personne adorable. J'ai eu un peu de mal au départ, mais passées les quarante pages, j'ai commencé à bien accrocher avec elle.
Caleb et sa bande paraissent froids au premier abord, mais on découvre que cela n'est qu'une façade pour se défendre. D'ailleurs, c'est là un des éléments clés de l'histoire. Quand on doit se protéger, se battre constamment contre la mort, est-il réellement possible de laisser parler ses sentiments ? C'est ce que vont tenter de découvrir Eve et Caleb lorsqu'ils vont se rapprocher.
Comme je l'ai dit au début de ma chronique, il y a aussi quelques faux pas. J'ai trouvé que, parfois, l'auteure choisissait la facilité. Certains problèmes se règlent trop facilement, quelques personnages ne sont pas suffisamment utilisés, et je me demande vraiment ce qu'il va advenir pour quelques-uns d'entre eux. Mais bon, à côté de ça, Anna Carey nous offre un monde vraiment époustouflant et très très intriguant.
D'ailleurs, elle possède un style d'écriture vraiment plaisant ! Les pages nous glissent extrêmement facilement entre les mains tant on est ancré dans l'intrigue. Les mots forment autour de nous une atmosphère envoûtante, voilà ici un point fort du roman. L'univers dystopique est décrit à la perfection, vraiment. Pour les fans du genre, comme moi, vous ne serez pas déçus !
Le côté romance est présent, mais au second plan. La passion entre Eve et Caleb est légèrement moins impressionnante que celles dans les autres romans que j'ai lu. Ceci peut aussi être considéré comme un moins, bien que cela ne m'ait pas spécialement dérangé. Nous avons tout de même droit à des moments tendres et durant lesquels nous pouvons respirer et baisser notre garde avant d'être à nouveau aspirés dans la tornade d'action et de rebondissements qu'est Eve.
La deuxième moitié du roman se dévore à une vitesse phénoménale ! Le roman est ( trop ! ) court et aucun moment de répit ne nous est laissé. A la fin, mon coeur a fait des tas de bonds dans ma poitrine. Je me demande encore comment il a fait pour tenir le coup. Les dernières pages nous laissent totalement haletants et nous coupent le souffle. J'ai adoré le personnage d'Eve, son histoire, son monde, ses rencontres, sa force et sa détermination. Malgré les quelques bémols que possède le roman, je sais que je peux foncer tête baissée sur la suite qui, j'en suis sûr, sera aussi fascinante que ce premier opus.

par Jordan
La Vie Rêvée d'Ève, Tome 2 : Le Choix La Vie Rêvée d'Ève, Tome 2 : Le Choix
Anna Carey   
http://wandering-world.skyrock.com/3118957853-Eve-Tome-2-Once.html

Ouaw ! Quel roman ! Quelle histoire ! On m'avait bien prévenu que Once allait être encore plus prenant et plus saisissant que son prédécesseur, Eve. Je dois bien avouer que maintenant que j'ai terminé le roman, ces allégations se révèlent plus qu'exactes ! Once est un récit chargé d'émotions et d'action. On retrouve des personnages touchants et émouvants au plus haut point, qui m'avait énormément manqué ! Eve est une héroïne forte et au caractère vif et bien tranché, ce qui nous permet de voyager derrière le regard d'une personne déterminée et courageuse, chose qui m'a énormément plu. Seul petit bémol : un peu à la manière de Eve, Once m'a semblé manquer d'un petit quelque chose qui change tout. J'ai trouvé qu'on restait un peu trop en surface, certaines fois. Malgré cela, Once s'avère être une lecture passionnante et intense !
J'attendais avec une impatience difficilement vivable de découvrir la suite des aventures de notre jeune et attendrissante héroïne, Eve. Après la fin à couper le souffle du premier tome, savoir ce qui l'attendait était devenu quasiment un besoin. Maintenant que c'est chose faite, je dois reconnaître que je ne suis pas du tout ( mais pas du tout ! ) déçu du chemin qu'a décidé de prendre Anna Carey ! Dès le départ, nous pénétrons dans cette mystérieuse contrée qu'est Califia, ce monde dans lequel seules les femmes ont le droit de vivre. On sent bien, rien qu'avec les premières pages, qu'Eve n'est pas aussi à l'aise dans ce lieu qu'elle voudrait le laisser paraître. Elle ne prévoit pas d'y passer sa vie, et ça se voit. Très vite, on comprend qu'Eve a des tonnes de projets, et rester habiter à Califia n'en fait absolument pas parti. Elle va devoir s'enfuir, et vite.
Nous sommes immédiatement plongés au cœur de l'intrigue, et j'ai adoré ça ! Très, trèèèèès, très vite, les premiers rebondissements se mettent en place. Nouveaux personnages qui se dévoilent, anciens qui réapparaissent sans qu'on s'y attende le moins du monde... Bref, rien qu'en cinq chapitres, l'auteure nous en fait voir de toutes les couleurs ! Et encore, ce n'est qu'un ( minuscule ) aperçu de ce qui nous attend ! En effet, comme dit plus haut, Once est un roman gorgé d'adrénaline et de surprises. Les coups de théâtre sont vraiment très nombreux, et tous plus fous et ravageurs les uns que les autres. Mon cœur a connu énormément de poussées de stresse et d'inquiétude ! Et je ne vous parle pas de mes doigts qui... N'ont quasiment plus d'ongles. Once nous projette dans un univers plein de trahisons, de mensonges, de faux-semblants et de personnages dangereux. A qui Eve peut-elle se fier ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu'un ? Autant de questions qui restent en suspens tout au long de notre lecture, et qui rend cette dernière excitante et complètement captivante.
Par ailleurs, certaines des révélations qui nous sont faites dans cet opus sont justes... EXPLOSIVES ! Purée ! Je n'aurai jamais pu penser que la vie d'Eve prendrait à tel tournant ! Je suis resté ébahi à plus d'une reprises, ça je peux vous le garantir ! Les nouveautés sur son passé et son avenir m'ont vraiment pris aux tripes et laissé sur les fesses ! Ce second tome ne sert pas seulement de transition, il nous offre de véritables dévoilements et informations qui nous promettent un troisième tome époustouflant !
Hormis l'action, le côté romance est également très bien mis en avant dans Once. Je ne vous dirai ni comment ni grâce à qui, mais Caleb va faire son grand retour dans ce roman. Et, évidemment, ni nous lecteurs, ni Eve, n'allons en ressortir indemnes. Purée, quelle romance ! Ici, on dépasse les barrières installées dans Eve. On les dépasse et on les repousse tellement, tellement, plus loin. Eve et Caleb m'ont fait rêver, c'est tout aussi simple que ça. Chaque retrouvailles est exaltante, chaque baiser ardent, chaque caresse envoûtante... J'ai vibré et frémi à chaque instant que ces deux-là ont pu s'offrir. Leur amour suinte de chaque page, et c'est merveilleux.
Un des aspects le plus délicieux de cette histoire est basé dans la nouvelle existence d'Eve. En effet, grâce à toutes les nouveautés qui l'attendent, une espèce de triangle amoureux malsain va voir le jour. Même si on sait d'avance que tout est perdu pour le ( ou la ? ) troisième prétendant(e), j'ai beaucoup aimé découvrir où allait nous emmener l'auteure grâce à ce bouleversement. Franchement, tout dans ce tome est fait pour que nous soyons aspirés corps et âme dans l'histoire. Tout est logique, bien défini, propre et fluide. Et j'ai complètement succombé pour chaque rebondissement ! Haaaaaaaaa, j'en veux encore !!!
Malheureusement, il manque cette toute petite étincelle à Once pour en faire un coup de cœur. J'ai trouvé que nous restions en surface à trop de reprises. Certains sujets sont abordés avec un peu trop de rapidité. De même que d'autres ne sont pas assez approfondis. Pire encore, l'auteure ne s'embêtent pas avec les raccourcis. Au contraire, elle créée des routes encore plus longues pour nous embarquer là où elle le désire. Il y a certaines longueurs. Pas désagréables ni dérangeantes, mais on sent bien quelles sont là. J'ai un peu eu l'impression de tourner en rond à certains moments, voilà tout.
Malgré ce bémol vraiment minime, Once est une lecture efficace et palpitante, qui m'a permis de replonger dans un univers dur et fascinant qui m'avait manqué. Nous retrouvons Eve, une héroïne forte et vraiment géniale à redécouvrir, et nous pénétrons à nouveau au cœur d'une histoire d'amour dévastatrice et intense, chargée de passion et de sentiments ardents. L'action ne manque absolument pas, ce qui nous permet de tourner les pages sans nous en rendre réellement compte. Une fois lancés, difficile de s'arrêter. Les retournements de situation ne manqueront pas de vous épater et de vous couper le souffle. La fin du livre m'a juste tué, et je crois qu'il va me falloir un peu de temps pour réaliser tout ce qu'il se passe dans les ultimes pages. J'attends désormais avec une nouvelle impatience de lire le troisième et dernier tome, Rise, dont il me tarde de connaître les surprises et les secrets qui seront, à coup sûr, aussi destructeurs et poignants que ceux qui composent le fabuleux roman qu'est Once.

par Jordan
Alex Craft, Tome 1 : Nécromancienne Alex Craft, Tome 1 : Nécromancienne
Kalayna Price   
Bon, j'avoue, j'ai failli ne pas me résoudre à lire ce bouquin. Vous voyez, similitudes évidentes, un air de déjà vu avec une certaine Anita Blake apparue il y a 20 ans... Eh bien, que diable, j'adore avoir tort !!
Rien à voir avec Anita chérie, mais tout à voir avec mon presque homonyme Alex Craft !
Un monde riche, détonnant, étonnant et cadre idéal pour les aventures ici narrées. Paysage en couleurs ou paysage gris tombe, nous naviguons à travers les yeux -assez abîmés, c'est le cas de le dire- de notre héroïne atypique, qu'il nous faut du temps à cerner.
Alex Craft est humaine -ou presque- et on ne peut que la suivre dans ses élans, dans ses émotions et, personnellement, dans pas mal de ses réactions, plus ou moins stupides.
Il a dû falloir du courage pour écrire ce roman après le passage de Laurell K. Hamilton, et je suis bien heureuse que Kalayna Price l'ait eu, sinon, je serais passée à côté de quelque chose, et un chef d'oeuvre du genre ne serait pas né.
Nous n'aurions pas vu Alex se démener avec ses moyens financiers, nous n'aurions pas rencontré ses amis qui, s'ils lui laissent une certaine indépendance, ne la lâcheraient pour rien au monde.
Nous n'aurions pas fait la connaissance de John, le flic à moustache attachant et intelligent, ni de l'insupportable(ment sexy) inspecteur Andrews, Falin, pour les intimes.
Nous n'aurions pas suivi une affaire épineuse pleine de suspense, et nous n'aurions pas recontré LaMort, ses acolytes, et son ennemi sur le chemin de la découverte de l'identité génétique de notre jolie et grande blonde héroïne.
Magie, Sorcières, Wyrds, Faës, Ombres, Fantômes, Ether, la Tombe, Collecteurs d'âmes, glyphes et autres mystères n'attendent que vous pour se couronner d'amitié, de sentiments confus, de rejets, d'attirance et d'obstination.
GO POUR ALEX CRAFT ! PARES POUR LE 2E TOME !!
Alex Craft, Tome 2 : Danse Funèbre Alex Craft, Tome 2 : Danse Funèbre
Kalayna Price   
MIAM. On dit que l'appétit vient en mangeant, eh bien je confirme : j'ai dévoré le 2ème tome et j'attends désespérément le 3ème mais vers la FIN on me laisse sur MA FAIM.

Kalayna Price avait dépeint un univers riche et intriguant dans le premier tome, mais elle n'avait pas abattu toutes ses cartes, loin de là ! L'intrigue nous permet de découvrir ce qui n'était que nommé et de nommer ce qui était resté silence...

Alex tourne (presque) en rond. Elle enchaîne les missions, s'investit dans son affaire, La Parole Aux Morts, qui tourne bien depuis sa subite et désagréable médiatisation.

Falin, lui, a disparu depuis un mois, et tant bien que mal elle s'y résout : ce n'était pas comme si elle voulait s'engager... si ?

Pourtant, aucun homme ne réchauffe sa couche bien trop glacée, ce qui ne lui ressemble pas. Le contact humain lui est de toute façon difficilement supportable à présent, brûlant qu'il est tant sa température à elle est glaciale. Et ce n'est pas comme si le soleil était aux abonnés absent pour réchauffer Nekros City...

Elle va avoir chaud d'ailleurs quand il lui faut examiner les marais avoisinants , pieds dans la boue, sueur au front. Le problème est bien là : plusieurs pieds gauches, camouflés habilement.
Mais c'était sans compter Alex Craft et sa vision inter-dimensionnelle qui traverse glamour et sortilèges...

Cependant, malgré l'importance de ces meurtres, et l'urgence d'une réaction, cette découverte n'est pas pour le bonheur de tous : en effet, attirer l'attention sur des Faës indépendants dans une ville contrôlée par la Reine d'Hiver n'est pas sans conséquences déplaisantes, et Alex va vite s'en rendre compte.

Ce n'est pas comme si elle n'avait que ça à faire de ne pas fâcher la BIF et la Reine... Car oui, un ennemi dont elle ignore tout cherche à se servir d'elle -directement ou par l'intermédiaire de ses proches- voire à la détruire. Y-aurait-il un lien avec cet étrange fétichisme du pied ? (Ouais, gore) Quand elle déjoue une première tentative, elle s'engouffre également dans un piège médiatique non seulement l'avoir contrée, mais surtout pour les failles qu'elle ne peut s'empêcher d'ouvrir vers l'Ether, une première remarquée...

Qui est-elle vraiment ? Faë, humaine, Wyrd et nécromancienne ? Pourtant, elle n'a jamais entendu parler d'un tel lien avec le monde des morts et des collecteurs, ni d'êtres ouvrant des portes sur d'autres dimensions... À quel point est-elle à part, une fois de plus ?

Qui est-elle également ? Celle qui retrouve Falin et le soigne, hésitante quant au comportement à adopter, celle qui fait sourire LaMort et qui le rend, lui, si froid, chaud comme la braise ?

Et si cette menace venait... de partout ? En tout cas, elle sait quelque chose : elle ferait tout pour ses amis, et celui qui les menacera ne va pas du tout aimer les conséquences de ses actes...

D'ailleurs, ça peut commencer avec Rianna, sa plus vieille amie, qui a besoin d'aide dans sa situation atypique et se trouve devant une drôle de problématique...
Est-ce qu'Alex est assez Faë pour l'aider ? Car là réside son mince espoir. Et quelles conséquences viendront avec cette réponse ?

En découvrant certains pouvoirs, en découvrant la Faëry, un univers qui ne lui est pas si étranger, elle découvre une autre parcelle de sa vie qui lui vient de part sa filiation.

Est-ce qu'Alex peut se battre sur tous les fronts ? Les pieds, les failles, les meurtres, les monstres, la BIF, les sentiments, Holly, Caleb, Rianna, des allumés avides de pouvoir... Pas seule en tous cas... mais qui le fera avec elle ?

Je vous incite fortement à lire ce deuxième tome qui complète parfaitement le premier et qui nous plongera dans un univers encore plus déroutant que celui qu'on avait exploré lors du premier opus... NE LAISSEZ-PAS CE TOME PASSER !
Alex Craft, Tome 3 : Amnésie Alex Craft, Tome 3 : Amnésie
Kalayna Price   
Il n'y a pas à dire, j'adore cette série... Au début du tome, Alex n'a pas trop le moral à cause de ses relations compliquées avec Falin et la Mort mais elle se retrouve vite accaparée par son enquête. Ici, notre héroïne s'immerge davantage dans la Faerie et on en apprend un peu plus sur la Mort.
Il n'y a pas de temps mort, les événements s’enchaînent et on ne s'ennui pas. On commence aussi à mieux cerner les personnages. Je trouve ce troisième tome meilleur que le second.
Bref, je suis totalement conquise par la série et j'attend la parution du prochain tome avec impatience (et il me semble qu'on va attendre un petit moment ^^')

par Fo0stine
Les Étoiles de Noss Head, Tome 4 : Origines - Première partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 4 : Origines - Première partie
Sophie Jomain   
Magnifique.
Les sentiments d'Hanna ont été magnifiquement écrits.
Sa détresse face à la disparition de Darius et l'Amour fraternel qu'elle lui porte étaient tellement touchant...
De plus, le personnage de Grigore m'a subjugué.
J'ai dévoré ce livre et j'attaque la suite immédiatement.

par Adèle
Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige
Sophie Jomain   
je viens de le finir et je l'ai trouvé tout bonnement fantastique ! un merveilleux roman qui nous transporte dans une histoire d'amour comme on voudrait en lire plus souvent. je vous le recommande vraiment, il vaut le coup
Les Étoiles de Noss Head, Tome 2 : Rivalités Les Étoiles de Noss Head, Tome 2 : Rivalités
Sophie Jomain   
10 fois mieux que le tome 1.
Je suis restée scotchée à ce livre. L'histoire est très prenante même si on en devine une bonne partie à l'avance.
Comme l'indique le titre du livre, une rivalité oppose les loups aux exploiteurs sur le campus de l'université.
J'ai adoré les personnages de Darius et Minah (des exploiteurs).
Hannah se lie d'amitié avec eux malgré la jalousie de Leith.
On partage beaucoup de sentiments avec eux, comme la perte de l'être aimé, l'amour impossible...
Quant à la fin de ce livre, elle est tout bonnement abominable.
Cela annonce un tome 3 bouleversant avec larmes et coeurs brisés

par Adèle
Les Étoiles de Noss Head, Tome 3 : Accomplissement Les Étoiles de Noss Head, Tome 3 : Accomplissement
Sophie Jomain   
Le tome trois des Étoiles de Noss Head commence exactement après le réveil d'Hannah en ange noir, elle habite désormais avec Darius et ses frères, celui ci prend très au sérieux son rôle de mentor.
Hannah malgré son cœur brisé va peu à peu apprivoiser sa nouvelle nature, parfois dans le rire d'autre fois dans les larmes et la douleur. Malgré le fait de ne plus être une humaine, elle en garde par certains côtés les émotions et les aptitudes ce qui déconcerte beaucoup Darius, d'autre part elle a gardé son odeur humaine ce qui pose quelque problèmes.
La relation entre Hannah et son mentor est très étrange, mélange de tendresse et de culpabilité pour lui, gratitude et besoin d'affection pour elle. Il la maitrise lors de ses accès de colère, il la console quand la soif de sang la prend et qu'elle ne veut pas boire, il la taquine lorsqu'elle découvre de nouvelles facettes de sa condition et à ses réactions étranges, il la soutient lorsqu'elle revoit ses parents pour la première fois depuis sa transformation ; en un mot il est présent pour elle quelque soit les circonstances.

Lors de son retour à l'université elle revoit Leith pour la première fois depuis son changement et c'est une nouvelle épreuve pour elle, quant à Leith, eh bien franchement je lui aurais bien mis des claques moi, pour quelqu'un soit disant amoureux à la folie et alpha d'une meute de loups-garous je l'ai surtout trouvé faible et lâche, il sait qu'Hannah souffre et est en colère par sa trahison et il lui propose de rester amis ? L'auteure à un drôle de sens de l'humour ...
Mais elle se rattrape largement avec un coup de théâtre impromptu qui remet tout en cause et retourne complètement la situation d'une façon remarquable. Cette idée de génie relance le récit sur une toute nouvelle voie qui va vous entraîner dans toute cette seconde partie sur un rythme haletant sans temps mort et vous faire passer par toute une gamme de sentiments diverses pour finir en beauté avec une fin surprenante et pas du tout convenue.

Ce tome malgré quelques coquilles du je pense à l'impression est très abouti, l'évolution d' Hannah est le plus intéressant, pour moi qui est beaucoup plus attiré par les écrits "adultes" de Sophie Jomain je dois dire que je me suis laissé facilement charmée par ce récit plein d'allant, prenant et plein de surprise dans l'histoire. Les rôles secondaires que nous retrouvons avec plaisir : Gwen l'amie indéfectible, la famille et la meute de Leith, ont eux aussi une place importante et prennent part chacun à leur manière de façon prépondérante à cette histoire d'amour.
Au final un superbe tome pour une trilogie peut être Young adulte mais que les adultes peuvent lire avec grand plaisir.


par samba
Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie
Sophie Jomain   
OH MON DIEU !!! Cette explication me fait encore plus aimé ce livre ! Et ne parlons pas du bonus de Noël 2015 !

Voici l'explication de Sophie sur le choix de cette fin ... ( Source : twilight-teamsuisse.blogspot.fr )

[spoiler]"Je refusais que Leith se souvienne d'elle au dernier moment et se dise "purée, on a failli raté des choses". Je voulais qu'il retombe amoureux, vraiment, que le mor-aotrom lui prouve à lui et à elle une nouvelle fois qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, je voulais qu'il redécouvre tout de Hannah, qu'il en soit fou au point de se dire que peu importe si sa mémoire lui fait défaut, seul ce qu'il a devant lui, sa certitude compte. L'éternité avec elle. Et elle, l'éternité pour lui rappeler combien ils s'étaient aimés, combien ils s'aimeraient encore.
Je voulais qu'ils aient une vraie nouvelle chance. Celle que le commun des mortels n'auraient jamais, parce qu'ils ne sont pas le commun des mortels.
C'aurait été si facile de lui faire retrouver la mémoire et tomber dans le ressort bateau du "tout est bien qui finit bien". Non. Ils vont devoir reconstruire. Ensemble. Pour de vrai.
Et ainsi, Leith est encore plus sûr de son amour pour elle. Quant à Hannah... après ça, elle se sent sûrement aimée comme nulle autre femme.
Quant à la Meute, ce n'était pas son histoire, ni celle du Cercle. C'était celle de Grigore, Leith, Hannah et celle des Sutherland. C'est d'ailleurs pourquoi l'histoire se termine là où elle a commencé pour les loups."

***

BONUS : suite des "Étoiles de Noss Head" offerte par Sophie Jomain pour le 25 Décembre 2015.
© Sophie Jomain / Pygmalion
Source : facebook.com/ed.Pygmalion

— Et voilà ! s’exclama M. Broadman en déposant deux mugs fumants devant nous. Chocolat, cannelle et sucre d’orge ! Joyeux Noël, les enfants !
Je le remerciai d’un sourire qui voulait tout dire et, impatiente d’y goûter, je me saisis de ma tasse avant de la porter à mes lèvres.
— Prenez garde à ne pas vous brûler, ajouta-t-il avant de s’éclipser.
J’avalai une gorgée, deux puis trois, et fermai les yeux de délectation. Il n’y avait que chez Broadman qu’on trouvait des boissons de Noël aussi délicieuses.
— Ah ! J’adore Noël !
Leith s’empara de son mug et pinça les lèvres.
— Fête commerciale…
Oh, je savais bien ce qu’il en pensait. Mais je m’en moquais. Moi, j’adorais ça !
— Tu n’es qu’un grognon ! D’ailleurs, tu ne m’as toujours pas dit ce qui te ferait plaisir.
Il s’en amusa.
— Et toi ?
Excitée comme je l’étais à l’idée de fêter Noël, j’embrayai sur la longue liste de cadeaux auxquels j’avais pensé. Il siffla.
— Rien que ça ! s’esclaffa-t-il.
J’éclatai de rire, puis redevins sérieuse.
— Mais toi, Leith, qu’aimerais-tu ? Dis-moi…, insistai-je en terminant mon chocolat chaud.
Son petit sourire en coin faillit me faire fondre.
— La réponse est sous ton nez.
Décontenancée, je fronçai les sourcils. Alors, mon attention fut attirée par l’inscription au fond de ma tasse.
« All I want for Christmas is you
Will you marry me? »
J’en perdis tous mes moyens.
— Par l’Esprit…
Le cœur battant, je levai la tête vers Leith. Il me mangeait des yeux. Puis, sans cesser de me regarder, il plongea la main dans sa poche et en sortit un anneau argenté serti d’un diamant.
— Veux-tu être ma femme, Hannah ?
En cinq ans, notre relation avait atteint des sommets, tout ce par quoi nous étions passés nous avait davantage renforcés, rapprochés, nous nous aimions plus que jamais, alors les larmes affleurèrent.
— Par l’Esprit ! Oui ! Oui !
La bague qu'il glissa le long de mon doigt fit de moi la femme la plus heureuse du monde.
Leith était l'homme que j'aimais.
Ma moitié. Mon double. Mon âme.
Mon éternité.[/spoiler]

par MissNaais