Livres
374 885
Comms
1 301 994
Membres
255 943

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sang bleu

1 notes | 2 commentaires | 1 extrait


Description ajoutée par Lilou 2009-12-20T22:59:32+01:00

Résumé

Par extraordinaire, un romancier célèbre, Max Jennings, accepte de se rendre à une réunion du Cercle des Écrivains de Midsomer Worthy. Il y a au moins un membre du groupe que sa venue n'enchante guère, qui manifeste une étrange agitation avant et pendant la fameuse soirée. Or, c'est lui qu'on retrouve, au matin, le crâne fracassé. Alors, quand Max Jennings, suspect numéro un, se volatilise, l'inspecteur Barnaby et son fidèle adjoint, le sergent Troy, n'ont plus à se mettre sous la dent que les témoignages obscurs et parcellaires des six plumitifs amateurs qui constituent le Cercle. Que dissimulait la victime derrière cette image guindée, trop lisse, soigneusement élaborée ? Qui est cette femme en noir qui a frappé à sa porte, la veille du meurtre ? Un " Barnaby " de la meilleure eau, où Caroline Graham brosse, avec l'humour féroce qui la caractérise, une galerie de portraits pittoresques et savoureux. Elle nous régale, au dénouement, d'un coup de théâtre spectaculaire

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

PAL
1 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par fanfan50 2014-09-08T16:47:27+02:00

Au fond de la pièce se trouvait une seconde porte, beaucoup plus solide, vitrée dans sa partie supérieure, qu'Honoria poussa. Ils se retrouvèrent dans la cuisine. Encore un vaste espace, haut de plafond, délabré et glacial. Mais la cuisine n'était pas vide. Une petite femme rondelette, en pantalon large avec plusieurs pulls superposés et un cardigan brodé de papillons aux couleurs vives faisait de la pâtisserie à une ancienne table de ferme. Quand ils entrèrent, elle s'arrêta aussitôt, l'air gêné et un peu craintif, comme si on l'avait surprise en train de faire une bêtise.

Barnaby, qui ignorait s'il s'agissait de la belle-soeur, de la cuisinière ou de quelqu'un d'autre, attendit qu'on le renseigne mais en vain.

- Nous enquêtons sur une mort suspecte, dit-il en s'adressant aux deux. Il s'agit malheureusement d'un de vos proches voisins, M. Hadleigh.

Il observa sans surprise leur expression d'incrédulité en se demandant combien de fois encore au cours de la journée il devrait être témoin de réactions identiques. C'était toujours la même chose. On ne parvient pas à croire que quelqu'un qu'on a vu récemment, et apparemment en parfaite santé, n'est plus. C'est impossible. Ca n'arrive qu'aux autres. Un inconnu dans le journal. Un visage sur l'écran de télévision.

La femme en cardigan était devenue mortellement pâle. Elle avait un charmant minois qui semblait fait pour le bonheur et non pour l'angoisse qui la submergeait et lui faisait ouvrir la bouche.

- Gerald... mais nous venons seulement de ... oh. Ohh...

- Pour l'amour du Ciel, Amy ! Tu t'oublies, dit Honoria en prenant sa belle-soeur par le bras et en la poussant sans ménagement dans le fauteuil le plus proche. Ce sont des étrangers.

- Excusez-moi, murmura Amy en tremblant et en regardant autour d'elle, comme un enfant qui cherche à être consolé.

Elle pourrait toujours attendre, songea l'inspecteur. Honoria prit la parole.

- Il s'agit à l'évidence d'un odieux malentendu, dit-elle avec fermeté pour que ce soit bien clair, une fois pour toutes.

Barnaby l'imaginait au bord de la mer interdisant aux vagues de déferler. Ou dans l'oeil d'un cyclone, commandant au vent d'aller se faire voir ailleurs.

- Je crains que non, mademoiselle. M. Hadleigh a été tué tard dans la nuit.

- Tué. Ne dites pas que...

- Assassiné. Oui, malheureusement.

Amy éclata en sanglots convulsifs. Honoria s'assit et s'immobilisa. Son visage était comme décapé, on aurait dit qu'elle avait soudainement oublié tout ce qu'elle avait vécu jusqu'ici.

- Je vois, dit-elle enfin.

- Je crois savoir qu'il y a eu une réunion chez lui hier soir et que vous étiez toutes les deux présentes.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par fanfan50 2014-09-08T17:09:40+02:00
Argent

Bien sûr, j'ai déjà vu et revu tous les épisodes de la série télévisée consacrée aux enquêtes de l'inspecteur Barnaby.

J'ai aussi lu de Caroline Graham "Un corbeau au presbytère" qui m'avait intéressée. Cette nouvelle enquête m'a permis de mieux m'imprégner de l'atmosphère si délicieusement "british" et très proche de celle créée par la grande romancière Agatha Christie. Les personnages du Cercle des Ecrivains sont tous aussi pittoresques les uns que les autres et beaucoup sont susceptibles d'avoir tué Gerald car ils cachent beaucoup de choses et la romancière nous en dévoile bribe par bribe. La fin comme toujours m'a surprise - un beau coup de théâtre - et de la lire dans son détail, cela m'a paru encore plus horrible que dans le feuilleton télévisé qui en a été tiré. J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce roman à suspense et je vais rechercher si ma bibliothèque en recèle d'autres...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jalihema 2012-09-15T09:56:22+02:00
Lu aussi

Bien loin de la série... Beaucoup de longueurs et une écriture alambiquée. Dommage !!!

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2006-03-18 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 1
Note globale 5 / 10

Évaluations