Livres
573 113
Membres
633 101

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sang rancune



Description ajoutée par Jordan-35 2020-01-08T14:25:37+01:00

Résumé

4eme de couverture :

Sang Rancune est un roman qui mêle dark fantasy et romance dans un monde où les monstres les plus ignobles ne sont peut-être pas les créatures mortelles qui rodent dans les bois, arpentent les campagnes et se dissimulent à la faveur de la nuit.

Léna est la fille du seigneur le plus puissant de l’Empire, mais cela ne l’a pas mise à l’abri des pires horreurs. Ohën, lui, est né Fange, mais a réussi à inscrire son nom en lettres de sang à côté de ceux des assassins les plus célèbres du monde. Leurs univers sont opposés, mais que reste-t-il de leurs différences lorsque jugement, naissance et préjugés sont laissés de côté ?

Résumé :

Ohën et son ami d’enfance, Fëir, forment un duo d’assassins avides et sans scrupules issus des quartiers les plus misérables de la Capitale. Tous deux orphelins, ils ont appris à survivre dans un monde cruel, jusqu’à être contraints de combattre dès l’âge de douze ans dans les Fosses, des arènes clandestines dans lesquelles on ne peut subir qu’une seule défaite. Après s’être libérés de l’emprise de l’homme qui les forçait à affronter d’autres enfants, ils ont décidé d’user de leurs aptitudes au combat pour sortir de leur misère.

Bien des années plus tard, alors qu’ils sont enfin à l’abri du besoin et que leur réputation n’est plus à faire, Ohën convainc son ami de prendre un dernier contrat qui marquerait le point d’orgue de leur carrière et leur rapporterait au passage une somme considérable.

La mission ? Éliminer le seigneur le plus riche et le plus puissant de l’Empire ainsi que son unique fils et enlever sa fille : Léna.

Mais le soir de leur arrivée au palais d’Eryn, leur plan est mis à mal par la présence d’une autre tueuse qui les prend de court. Incapable de lui tenir tête, Ohën n’a pas d’autre choix que de fuir. Alors qu’en temps normal il se serait éclipsé sans la moindre hésitation et l’aurait laissé achever sa mission, une force irrésistible le pousse à protéger Léna. Il parvient à la convaincre de s’enfuir avec lui en se servant de l’assassinat de sa famille pour lui faire croire qu’il veut lui venir en aide.

Bien décidé à tout mettre en œuvre pour retrouver son ami et mener à bien leur mission, il se démène pour franchir tous les obstacles qui se dressent sur son chemin mais prend rapidement conscience que dans cette histoire, son plus grand ennemi, c’est peut-être lui-même.

Afficher en entier

Classement en biblio - 51 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2020-05-02T18:48:20+02:00

Je fais donc une nouvelle fois demi-tour par acquit de conscience et découvre ma belle, au pied d'un arbre, camouflée par des fougères, affalée et inconsciente comme à son habitude. Je dois avouer, d'ailleurs, que je la préfère muette et amorphe. Cet état a l'avantage de me prémunir de ses griffes impromptues (et injustifiées!) et surtout de ses remarques affligeantes.

Je la hisse sur mes épaules sans ménagement avant de repartir dans la seule direction possible qui ne permettra pas à nos amis de nous suivre : la falaise. Bien entendu, puisqu'il a fallu qu'elle m'énerve et qu'elle ne se laisse pas faire, non seulement nous avons perdu notre avance, mais en plus nous..

En fait, je vais plutôt dire JE, parce qu'elle en fait rien du tout à part m'emmerder.

Donc je disais : mais en plus je suis beaucoup plus lent. Heureusement que la forêt est dense, et qu'avancer à cheval ici les ralentit considérablement !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mathy97 2021-06-14T22:46:12+02:00
Argent

Un roman très surprenant et qui ne s'est pas du tout déroulé de la façon dont je m'attendais. Au début, je pensais voir un roman assez classique avec un homme de mauvaise vie qui va enlever une princesse et tomber amoureux d'elle pour se racheter (c'est très grossier comme résumé). Le début est correspond à ce que j'attendais mais rapidement, je comprends que ce qui est important dans le récit c'est le voyage et non le but du voyage (ce que je pensais initialement). Parce qu'en fait, ce récit est le récit d'un voyage. Les personnages m'ont surprise également autant pour leur caractère que pour leur évolution et étrangement j'ai plutôt apprécié la romance (alors qu'en général je n'aime pas ça). Plus j'avançais dans le récit et plus je me demandais où il voulait nous mener et la fin m'a surprise une fois de plus. Je l'ai d'ailleurs beaucoup appréciée parce qu'elle est parfaitement cohérente avec le reste du récit et le conclut très bien.

En bref, ce roman m'a semblé original pour sa construction et j'ai bien aimé les personnages et le ton sombre du récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katheriina 2021-05-17T11:46:46+02:00
Lu aussi

Difficile de faire un commentaire constructif sur ce livre... Je l'ai sans doute lu au mauvais moment alors qu'il ne me faisait plus vraiment envie.

Résultat, je n'ai pas accroché ni aux personnages, ni à l'intrigue.

Petite déception, je réessaierai peut-être un jour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par artelys 2021-03-27T21:17:22+01:00
Or

Ce livre m'a profondément troublé. C'est la première chose qui me vient à l'esprit.

Tout d'abord, sachez que je suis amoureuse de ce titre est que c'est LA première raison qui m'a convaincu de lire ce livre !

Je suis habitué à la fantasy, mais je dois dire que la dark fantasy est une première pour moi ; et c'est ce livre qui me l'aurai fait découvrir !

Et je dois avoué que je suis très heureuse d'avoir commencer par "sang rancune" : comment est-ce possible de briser autant mon cœur alors que je viens d'avoir autant de rires ? Je préviens, dans mon cas, les larmes de crocodiles se mêle aux sourires. Jordan Breton a réussi à me faire passer par des dizaines d'émotions, il est le maître du bateau d'aveugles que sont ses lecteurs : bon sang, le suspense est tel qu'il est impossible de prévoir la fin ! Et quelle fin ! digne de la dark fantasy ! Quel rebondissement ! Bon sang, je suis restée plusieurs dizaines de minutes à me dire : "c'est fini là ? Mais comment est possible ?!"

En plus de cette fin bouleversante, sincère et pleine d'amour en dépit de la noirceur de l'histoire, je voudrais dire que il y a plusieurs raisons de se pencher sur ce livre :

Déjà, les personnages. Bordel, les personnages ! plein de vie, ils sont tous attachants et bien construit. Ohën, par exemple, m'a tué avec son charisme et son humour noir. Il occupe une place intéressante dans l'histoire, à la fois antagoniste, protagoniste ; l'anti-héros parfait ! Son évolution, particulièrement, est très poussée. Il va subir une véritable remise en question permanente très riche et touchante à suivre.

Léna est très riche par sa clairvoyance et aussi l'histoire de son enfance absolument déchiranteSpoiler(cliquez pour révéler) : un simple mot par ci par là, l'évènement est à peine abordé, et pourtant cela n'enlève rien de l'atrocité d'un viol incestueux....Et son évolution mérite aussi d'être saluée : en un seul tome, bordel ! Du génie.

Fëir, l'inverse d'Ohën est particulièrement attachant, surtout pour l'affection qu'il ressent pour son ami d'enfance : il est très protecteur et bien construit, Spoiler(cliquez pour révéler)malgré son absence : Mon perso préféré avec Ohën.

Le décor, bien planté, est dans univers noir et terrifiant, mais bouillant de réalisme et de profondeur : un plaisir de découvrir ce monde simpliste et magique !

L'histoire est elle aussi simple : une bonne vieille romance enrobée d'action et de confrontation avec soi-même. Et pourtant, sa noirceur, son originalité et sa fin en fait une pépite incroyable !

Bref, je divague beaucoup...

J'aimerais conclure sur le seul point négatif que j'observe à propos de l'œuvre : La noirceur, justement ! J'ai dis beaucoup de fois dans ce commentaire que cela rajoute de la saveur au livre, cependant, il m'a été dur de lire un livre aussi triste, mélancolique, déchirant, bouleversant : ce n'est par pour les âmes sensibles !Spoiler(cliquez pour révéler)Et bon sang, la mort de Fëir...Je suis encore effondré par la dureté de cet évènement, bordel ! Mon cœur s'est déchiré pour ne plus se renconstruire.

Mais bon, c'est seulement mon point de vue personnel.

Je pense qu'il faut lire au moins une fois de la dark fantasy pour découvrir cette expérience très particulière ! Sang Rancune est riche, noir, et je pense que je n'ai jamais une fin aussi ouverte : Jordan Breton nous a fait don pas d'une histoire, mais d'un univers ; que chacun décide ce qu'il veut en faire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JennyB7830 2020-08-15T11:34:18+02:00
Pas apprécié

Il y a des livres avec lesquels on accroche ou d'avec lesquels on décroche tout de suite.

Hélas, pour cette lecture, j'ai décroché assez vite (à +/- 1/5ème du livre). Je ne suis pas parvenue à entrer dans l'histoire ni dans les personnages.

C'est donc tout à fait personnel à en voir les autres commentaires dans l'ensemble très positifs.

Je ne résiste pas à l'envie de partager cet extrait :

"Alors que le galbe violent et acéré des excroissances fantasques du palais s'élance avec fierté à l'assaut des ténèbres nocturnes, la sobriété rectangulaire de la caserne rampe avec la grâce d'un poulet démembré sur le sol et s'enroule avec l'agilité d'un vieillard paralytique autour d'une cour pavée si austère que seul un Chasseur Noir trouverait à son goût".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2020-05-02T18:47:09+02:00
Or

Je remercie Jordan pour m'avoir proposé de découvrir son récit. La couverture est magnifique même si maintenant que le livre est terminé, je me demande encore à quoi elle correspond par rapport aux nombreuses scènes du livre. Dans tous les cas, elle attire l’œil et demande à ce qu'on prenne le livre entre les mains.

Ohën traque des monstres dans la forêt. Au lieu de tomber nez-à-nez avec une seule de ces bestioles, il y en a 3. Trois goules qui ont grande faim, malgré le fait qu'elles sont déjà en train de dévorer un reste d'être... humain peut-être... Toujours est-il que BANZAÏ ! Il va devoir faire avec. Ce n'est pas l'envie de leur proposer de danser, mais il se peut que le sang qui dégouline n'est pas très jouissif. En plus cela peut rendre glissant certains pas, donc il vaut mieux penser à une autre forme de danse.

- Avec trois affreuses créatures qui dévorent la viande crue ?

- Oui, mais lorsqu'elles ont leur physique d'humaine, ce sont des bombes !

- Charmeur !

Un pacte est né cette nuit. Après plusieurs craquements d'os, des coups de coudes et autres coups portés, bien entendu. Il ne faut pas imaginer que cela ne s'est pas fait sans douleur. Ohën est un homme qui est capable de tuer à mains nues, mais contre trois créatures, c'est beaucoup plus compliqué. Pourtant, il est doué le petit et arrive même à faire le fanfaron (comme toujours d'ailleurs). Shary est l'une de ces goules et va donc accepter son offre (qui est toute aussi surprenante que d'offrir des bébés à un alligator) en échange d'une pierre. C'est du donnant-donnant.

Ohën s'incline d'un sourire. Emportant avec lui Fëir, son meilleur ami depuis son enfance, tous deux des assassins hors pairs (très bien payés pour leurs derniers gestes envers leurs victimes) ils vont devoir accomplir une dernière mission avant de tirer définitivement leur retraite. Car oui, à force de tuer des gens, Fëir a bien envie de trouver un petit coin tranquille avec son ami et que tous deux trouvent une femme et fondent une famille. Rien de plus traditionnel en somme, même pour un assassin. Sauf que cette dernière mission..

- Est une vraie catastrophe ambulante !

Merci pour ces mots, oui notre chère mission, qui est de tuer toute une famille royale va tomber dans un traquenard plus gros qu'eux. C'est un dernier combat afin d'être libre et de vivre leurs vies comme ils l'entendent. Les deux compagnons entrent sur le domaine, se faisant passer pour de puissants chasseurs noirs et c'est là que tout commence.

- Oui, enfin il y a aussi cette histoire où Ohën s'est un peu foutu de la gueule...

- Chut, pas tout de suite !

Bien, reprenons, nos deux compagnons vont devoir se battre, se séparer et emprunter un chemin bien différents. Ohën embarque avec lui la fille du roi, Léna afin de récupérer l'or promis par un type dont on se fout royalement pour l'instant. Quant à Fëir, lui va vivre un sacré calvaire.

- Pourtant, tu as dis que tous deux étaient les meilleurs amis depuis l'enfance ?

- Oui, et ils le sont et seront toujours deux entités indissociables.

Si après le premier chapitre nous nous posons la question de pourquoi on voit Ohën s'amuser si joyeusement avec des goules, et on passe à une nouvelle mission comme si de rien n'était... Non, il y a un lien, suffit de lire l'histoire. Je sais c'est mesquin, mais ce n'est pas drôle si je vous raconte tout. Bref, Ohën est un assassin et fidèle à celui qui lui donne le plus d'argent. L'or est tout ce qui compte en plus de son amitié très forte avec Feïr.

- Ne cherchez pas plus que de l'amitié, ils aiment les femmes et ne s'amuseraient pas entre eux.

Ils ont tous les deux vécus des choses incroyables, terrifiantes. Très jeunes, perdus dans la rue, livrés à eux-mêmes, ils ont été recueillis par un homme Golkren.

- Allez, raconte un peu son histoire à ce bouffon.

Bien, Golkren est tout sauf un homme bon, même si dans son esprit il le pense très fortement. Si l'un de ses... enfants arrivent à se sauver et ceci à n'importe quel âge, il les traque. Pas besoin de faire un dessin, il est mauvais, pire que la peste, s'amusant à des combats clandestins.

- Ah je me souviens, les arènes, les gladiateurs et tout ce qui va avec, mais c'était il y a longtemps.

- Oui, sauf que là, ce ne sont pas des gladiateurs, mais passons.

Après des années de souffrances, de bagarres en tout genre et de tueries, Ohën et Fëir vivent de leurs talents. Et cela les a amené devant cette porte de chambre. Ohën va sauver la fille (on n'oublie pas l'or pour sa tête sur ses épaules) et partir avec son fardeau. La suite n'est que souffrance et une lueur d'espoir par endroit. Leurs chemins se séparent, tandis que Ohën est obligé de se coltiner miss-je-tombe-dans-les-pommes-tout-le-temps et donc ne marche pas, sans oublier la version je suis une femme qui se fout dans les embrouilles à chaque pas fait en dehors du chemin tracé par son "sauveur". Entre les deux c'est l'amour fou !

- Autant le dire le premier qui peut étriper l'autre serait parfait dans ce rôle.

Une mission qui ne va pas du tout dans le sens de notre cher Ohën. Il doit se battre contre des goules (il y en a toujours des bêtes comme ça, mais c'est normal vu ce qu'il leur a fait), des hommes de mains (bon ceux-là il les avait payé pour l'aider dans sa mission, mais il faut dire que partir sans les payer, cela les a rendu quelque peu mauvais, enfin plus qu'ils ne l'étaient) Et puis il y a sa propre conscience qui lui joue des tours.

- Comme moi quoi !

- C'est ça comme toi, sauf que si je le désire, je te boucle définitivement.

- Oh, mais c'est qu'il essaierait de me faire peur.

Gnia, gnia, gnia. Une route peu sûre donc, de nombreuses épreuves, le fait de voyager avec un paquet d'or et non son meilleur ami, les deux jeunes gens vont devoir faire avec. Dur, dur de devoir entendre les jérémiades de l'un et les fourberies de l'autre. Ohën se sent obligé de l'emmener jusqu'au bout du monde. Une force en lui ne le lâche pas, commettant des actes dont il ne voit que des souvenirs, tels des bribes de rêves dont personne n'a envie de se rappeler.

Le monde crée par l'auteur est purement fantasy, sans oublier ce qui se cache dans l'ombre. Des assassins de n'importe quel âge, des combats, une quête (même si c'est pour devenir plus riche qu'ils ne sont) des âmes tourmentées et ce besoin de se retrouver comme avant. Si vous pensiez que le livre irait tranquillement, passez votre chemin. L'action est au rendez-vous, tout comme le torturage (Chut, il n'existe pas, mais c'est un mot qui veut tout dire) des méninges de Ohën. La richesse n'est rien sans son ami, sans ressentir son amitié. Et ce n'est pas tout, car il va découvrir d'autres sentiments dont il n'aurait pas voulu, pas lors de cette dernière mission. Oh ce n'est pas non plus transcendant, cela vient petit à petit vers la fin du livre, pour se terminer au point final. Logique me diriez-vous vu qu'après, il n'y a plus rien.

L'aventure est empli de descriptions donnant l'illusion d'être entrée sur les mêmes terres qu'ils vont fouler. Les diverses rencontres avec des créatures n'existant pas dans notre monde (bien que les rats existent, je ne suis pas certaine que ceux-là sont de la même taille) montrent également notre empressement à prendre n'importe quelle arme pour rester en vain, tout du moins pour tenter de rester en vie. Car les menaces sont nombreuses. Par chance, Ohën est doué, vif et surtout jovialement cynique ce qui l'aide à se dépêtrer de situations dangereuses.

- Le sang va couler à flot, les morts vont tomber par dizaines, on continue ?

- Non, cela va aller, ils ont très bien compris où tu veux en venir.

- Tu es si... déprimant !

- Je prends cela pour un compliment, merci.

Princesse est dérouté, perdue, mais volontaire, enfin lorsqu'elle ne sombre pas dans l'inconscience. L'auteur nous laisse un passé de cette damoiselle qui donne des envies de meurtres. Enfin de ressusciter des morts pour les tuer une seconde fois. Au final, les deux personnages premiers ont bien plus en commun que lors de leur premier regard. La fin, même douloureuse est parfaitement logique. Comment imaginer une autre fin ?

- Du sang ! Du sang ! Et la mort... par... décapitation !

Je me disais bien aussi qu'il allait en vouloir encore plus.

En conclusion, c'est surtout l'histoire d'un homme qui voit sa destinée arriver à grands pas. Son âme est liée à un chemin dont il ne peut ne pas se soumettre. Le calvaire d'une vie se retrouve dans le reflet de son semblable. Il suffit d'un sacrifice pour que l’éphémère attitude dévoile enfin la lumière qui était tant cachée.

- Amen !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/sang-rancune-jordan-breton-a186289938

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lylila 2020-04-30T19:12:58+02:00
Diamant

Quelle belle plume découverte avec ce roman.

Vraiment, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre et suivre le développement du personnage principal.

De l'humour (sans doute un peu noir), de l'action, de l'amour, un univers habilement construit : tout ça mené d'une main de mettre par l'écriture poétique de Jordan Breton.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Booksandtealover 2020-04-22T20:05:49+02:00

On va suivre Ohen et Fëir dans leur vie d'assassin pour une dernière mais périlleuse mission, durant laquelle tout ne va pas se passer comme prévu. La fuite, accompagnée d'une princesse pas si en détresse, sera nécessaire.

.

J'avais oublié comme la Dark fantasy pouvait être agréable à lire. C'est bien évidement assez sanglant mais ce n'est pas dérangeant pour ma part!

.

J'ai trouvé que le roman avait un bon rythme, avec de l'action et une petite romance mais elle vient en soutient à l histoire qui est très bien mené, elle a sa place et son importance dans le récit.

.

J'ai aimé les personnages principaux. On apprend à les connaître et pas seulement de façon superficielle, ils ont une histoire et des passés qui les poursuivent. Ohen est clairement mon petit chouchou, malmené par la vie, il est néanmoins joueur et rusé. Les personnages principaux sont tous des resilients ce qui ajoute une touche à l'histoire. 

.

Ce roman ne pouvait que me conquérir: action, romance, créatures surnaturelles et un univers développé! Ça ne peut que vous régaler!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kandaina 2020-03-29T18:39:51+02:00
Or

"Sang Rancune débute de façon perturbante, déstabilisante et très sanglante."

"Les personnages sont attachants et très bien travaillés. Ils font tout pour survivre dans cet univers violent."

"L’histoire est touchante et le scénario original. Toutefois, je me dois de vous prévenir : ce roman n’est pas une belle histoire d’amour. Il relève d’ailleurs, selon moi, de la dark car certains passages peuvent être violents et crus."

"L’auteur ne recule devant rien pour nous faire ressentir tout un panel d’émotions. Sa plume, captivante et fluide, nous permet de plonger très facilement et rapidement dans son univers si sombre et si consternant soit-il."

"Il sait nous tenir en haleine tout au long de l’intrigue à tel point qu’il nous est difficile de lâcher Sang Rancune."

"La dernière partie du roman est captivante, émouvante et c’est sans nul doute celle qui m’a le plus conquise. Un retournement de situation absolument incroyable vous attend."

"Un roman surprenant alliant romance, fantasy et dark qui vous saura vous tenir en haleine du début à la fin."

https://paradislivresque.weebly.com/chroniques/sang-rancune-de-jordan-breton

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melanie_wolf_book 2020-03-29T13:20:49+02:00

J'ai de suite adoré et adhéré a l'univers créé par l'auteur , très riche , bien construit et surtout original , avec des créatures tel que des goules par exemple !

J'étais conquise des le début !

J'ai adoré les personnages : Ohën , une jeune homme impressionnant , que la vie n'a pas épargné !

Il a un côté taquin, mesquin que j'ai beaucoup apprécié , c'est un jeune homme très rusé, qui s'adapte a n'importe quel situation .

Un jeune homme qui s'est forgé une carapace au fil des années , quand on apprend a le connaître , on découvre un homme adorable, extrêmement courageux !

J'ai beaucoup aimé Léna également , elle est très attachante et chaleureuse , mais je l'ai d'autant plus apprécié vers la fin, elle fait preuve de courage , elle ne se laisse plus faire .

L'auteur nous dévoile tout ce qu'il y a à savoir sur les personnages, leur passé, vécu !

Deux personnages si différent et pourtant si semblables .

Ensemble, ils vont survivre, s'entraider et apprendre à se connaître.

( Voir plus si affinités ^^ )

On va donc les suivre dans leur périples , affronter de sombres créatures mais pas que !

Chose que j'ai adoré dans ce roman : l'action !

C'est remplis d'action , de combats , bataille , on ne s'ennuie pas un instant , même les personnages n'ont pas de répit , toujours en action en mouvement !

Certaines scènes sont d'ailleurs assez hard , voir même glauques je dirais , chose que j'adore, donc autant vous dire que j'étais a fond dedans !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zanana972 2020-03-24T22:10:37+01:00
Diamant

Ce livre a été une superbe lecture. L’auteur nous fait vivre des palpitations. C’est hyper bien rythmé.

L’histoire d’amour arrive au second plan et pourtant est tellement importante. Une dark fantaisie comme on les aime. Lisez le!

Afficher en entier

Date de sortie

Sang rancune

  • France : 2020-02-01 (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 51
Commentaires 15
extraits 9
Evaluations 25
Note globale 7.68 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode