Livres
579 855
Membres
644 613

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sanmdi's Angers, Tome 1 : As Mad as you are



Description ajoutée par Bibounine 2018-09-26T15:20:55+02:00

Résumé

"Sa famille. Pour elle, Awan, Native de la tribu Houma, donnerait tout. Absolument tout. Quitte à s’en oublier. Quitte à vendre son âme au Diable.

Son Club. Pour lui, Madsen, membre des Sanmdi’s Angers, a axé sa vie selon trois lois fondamentales. Les frères. Le business. Son plaisir, toujours sans attaches. Quitte à en crever. Quitte à devenir le Diable.

« Je t’aurai. » Voilà la promesse qu’adolescent Madsen a fait à Awan. Celle de parvenir à ses fins avec la petite amie de son pote Jagger. Dix ans plus tard, le biker retrouve par hasard la jeune femme alors qu’il rentre à la Baraque, leur QG, après un round. Placée de force dans un snack de seconde zone afin d’épurer les dettes de son père, Awan s’apprête à être une fois de plus abusée lorsque les fantômes de son passé ressurgissent pour la secourir.

Sauf que les contes de fées n’existent pas au fin fond de la Louisiane. Pas quand votre sauveur est un salopard de motard brutal. Pas quand il s’appelle MadMadsen. Pas quand il vous libère pour mieux vous garder prisonnière.

Dans le bayou, là où règne le vaudou et prolifèrent les alligators, la violence est un mode de vie. L’amour, lui, une injure. Il ne se dit pas, se fait encore moins.

Entre attirance et répulsion, quelle route Mad et sa Pocahontas choisiront-ils au risque de provoquer le Chaos ?

L’histoire d’un clébard et de sa biche…"

Afficher en entier

Classement en biblio - 344 lecteurs

extrait

Je me détache suffisamment de son corps pour qu'elle puisse à nouveau se retourner. Nos bouches se retrouvent assoiffées, se battent tout aussi férocement qu'il y a quelques minutes. Sa jambe droite s'enroule alors bas sur mon flanc et le talon de sa foutue godasse s'imprime dans mon jean pour me tenir plus étroitement contre elle. Tu le demandes si gentiment, bébé... Ses mains s'enfoncent dans ma tignasse bouclée. Elle les prend à pleines poignes, les tire à m'en arracher le cuir chevelu sur le son d'Iggy Pop désormais.

Et se fige.

Douche froide.

— Madsen ?

Mon prénom roule sur sa langue, une coulée de miel que j'imagine une seconde lécher sur son p’tit postérieur. Je recule en fourrant mes pognes au fond de mes poches tandis qu'elle déclenche le poussoir de l'interrupteur. La lumière crue nous inonde et, au lieu de ressentir une quelconque culpabilité, je me marre devant son air choqué. Parce que d'un, ce n'est clairement pas mon genre. Ensuite, vu son visage rougi, ses lèvres gonflées et sa gorge qui palpite, je sais qu'elle a aimé. Autant que moi. La fureur remplace peu à peu l'étonnement et l'horreur peint sur ses traits.

— Non, mais ça ne va pas ou quoi ? T'es dingue, ma parole ! Attends que Jagger l'apprenne, il va t'arracher les couilles !

Véloce, je me rapproche d'elle jusqu'à l'acculer à la porte. Nos deux visages se touchent presque, je la dévisage, sombre. Mes index et majeur se fixent sur sa tempe en une espèce de gun prêt à tirer une balle. Nous sommes si proches que je sens son souffle comme si c'était le mien.

— Tu ne diras rien, Awan, je balance avant de reculer de deux, trois pas.

Je crois un instant qu'elle va chialer telle une pisseuse quand sa tête se relève fièrement. Elle ne pipe pas un mot et va pour sortir. La porte entrouverte, la main sur la poignée, elle me jette un rapide coup d'œil avant de revenir se poster devant moi. Sa voix aux accents railleurs me tord le bide, écorche ma peau.

— Qu’est-ce que tu crois ? Que tu mènes la danse ? Je savais que c'était toi, MadMadsen...

Sur ces mots, elle sort, royale. Et moi, je reste là. Une saleté de sourire s'étale sur mon visage. Planté là, je m'autorise une promesse et mes frères en soient témoins... Je ne fais que les serments que je sais être en mesure de tenir.

Je l'aurai. Un jour ou l'autre, je la baiserai. Et elle demandera grâce.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

MadMadsen... On l'aime. On le déteste. Il nous agace, nous énerve et nous attire. Un personnage froid et machiste. Un Mad plein de testostérone, il est colérique et distant, il prend et il exige. Il n'est pas un prince charmant et Awan le sait. Elle se défend, combat contre lui à tout prix mais chacun finit par fondre pour l'autre. La romance est lente et bien construite. On a envie qu'ils cèdent mais l'auteur nous tient en haleine.

Le point positif dans tout ça est l'histoire construit autour. On parle aussi des liens entre les membres d'un club de bikers, de leurs conflits avec les autres, de l'illégalité qui en résulte. On entre dans un monde de bikers sans pitié, avec des hommes dominants mais un certain amour sous jacent les uns pour les autres nous apte un peu plus dans cette histoire. Un premier tome qui m'a envouté et je vais lire les autres tomes sans hésiter.

Afficher en entier
Or

J’ai été balancée dans l’univers des bikers du bayou sans ceinture de sécurité et sans parachute ! On rentre très vite dans la moiteur et la violence qui règnent en Louisiane et au sein du club des Sanmdi’s Angers.

Milyi Kind nous raconte l’histoire d’Awan et de Madsen, deux âmes perdues dans ce monde vicié et pervers.

Madsen fait la promesse à Awan qu’elle sera à lui ( Ouais, il est un peu possessif le garçon dans le genre homme des cavernes ), alors qu’ils ne sont qu’adolescents et qu’elle est en couple avec son pote Jagger. Des années plus tard, il la sauve d’une situation embarrassante et la ramène à la Baraque, le QG des Sanmdi’s Angers.

L’Amérindienne qui avait quitté Jagger parce qu’elle ne voulait justement pas vivre parmi les bikers se retrouve plongée au cœur de cette famille dysfonctionnelle et pourtant si soudée, à côtoyer ses habitants et ses bestioles du marais…

On ne va pas se mentir, nous avons ici tous les clichés de cet univers : alcool, drogue, brebis, trafics, motos, tatouages et tutti quanti. Néanmoins, c’est tellement irrévérencieux et rythmé que ç’en est addictif. Je me suis surprise à rêver évoluer avec eux et devenir spectatrice. Je verrais bien cette histoire en film à la Sons of Anarchy.

J’ai beaucoup aimé les personnages. Awan, faible au premier abord, a en réalité un caractère de feu. Elle se laisse difficilement « domptée » par Mad alors qu’elle cède à toutes les menaces contre son père. Elle s’oublie dans sa propre famille pour freiner des quatre fers quand il s’agit du club.

C’est un personnage atypique. Déjà elle est Amérindienne, ce qui est plutôt rare en Romance, ou alors dans les vieux Harlequin sur les cowboys… De plus, ce n’est pas la fille filiforme, blonde comme les blés et naïve comme un lapin de trois semaines. Non, ici, nous avons affaire à une femme qui se plante là pour perturber toute la vie du club de bikers, avec sa personnalité, son physique avantageux et ses casseroles. Petit à petit, elle va prendre de l’assurance pour mon plus grand bonheur. Moment mémorable avec Linette.

Le personnage le plus charismatique reste Mad Madsen. Il est l’archétype du bad boy taré. Irrespectueux, violent, sarcastique, connard, on peut le qualifier « d’attatrèschiant ». Sa nonchalance n’est qu’une façade pour mieux asséner des horreurs et plus d’une fois, j’ai eu envie de lui en coller une entre les deux yeux. Il est horrible, notamment avec Awan. On a d’ailleurs du mal à comprendre qu’elle puisse être attirée par lui. Mais il a côté torturé insondable qui nous invite à vouloir lui faire un câlin… Totalement paradoxal, je sais.

Et les voies de l’amour sont impénétrables… On est clairement dans un « ennemies to lovers ». Ils se détestent et pourtant l’attirance est la plus forte. Associé à un « Suis-moi, j’te fuis. Fuis-moi, j’te suis », c’est explosif !

Les dialogues sont savoureux et percutants. On suit les deux points de vue qui sont ponctués de PDV extérieurs à des moments clé de l’histoire. Tous les personnages secondaires sont uniques et bien campés pour apporter de la matière.

L’intrigue principale tourne autour de la libération du père et de la petite sœur d’Awan détenus par les Pheacas, gang d’Irlandais aux méthodes détestables et qui ont main mise sur la Réserve indienne d’où ils sont originaires.

On suit avec beaucoup de plaisir tout ce microcosme aux règles bien établies. La notion de famille sous toutes ses formes est très présente.

J’ai adoré les retournements de situation qui apportent du suspense. J’ai adoré l’environnement dans lequel ils évoluent et je trouve les descriptions réalistes. Vraiment, je m’y suis crue, à rouler à moto, à éviter les caïmans, à pratiquer des rituels vaudous et à éponger mon front de l’humidité prégnante des marais.

Le langage et certaines scènes sont crus, donc à réserver à un lectorat averti. Personnellement, ça ne m’a pas gênée car ça sert l’histoire et l’ambiance. La plume de l’auteur est particulièrement addictive et pertinente, voire impertinente !

Conclusion : J’ai adoré ma lecture et vais m’atteler à la suite de la série. Je suis curieuse de savoir ce que l’auteure nous a réservé pour les autres personnages…

Afficher en entier
Or

Parfaite immersion dans l'univers des Bikers. J'en ai savouré toutes les pages.

Les personnages sont attachants et l'histoire est bien ficelée. Je suis tentée par le tome 2.

Afficher en entier
Diamant

Énorme coup de coeur un des meilleurs livres de bikers que j'ai lu. J'ai adoré l'histoire

Afficher en entier
Bronze

Une très bonne lecture lecture j’ai adoré en apprendre plus sur les bikers du bayou. Un univers atypique et tellement excitant.

Afficher en entier
Or

Un gang de bikers déglingués au fond d’une Louisiane qui porte encore les cicatrices de Katrina, une réserve d’indiens à bout de souffle, un casino tenu par des Irlandais et leur gang et au milieu de tout ce cirque : Awan l’amérindienne abusée pour rembourser les dettes de son père et Madsen le menteur forcené.

Elle va être sauvée par son ex Jagger et son fou furieux de meilleur ami Madsen et tout ça va partir en cacahuète… cajun bien sûr !

A la base les bikers ce n'est pas mon truc, le côté barbus, tatoués, motards et queutards mélangé aux trafics en tous genres et à la violence… je passe mon tour. Mais Milyi Kind a un don particulier pour retranscrire les atmosphères, comme cela se déroule en Louisiane, j’étais curieuse de voir ce qu’elle en avait fait et j’avoue ma faiblesse : il y avait une promo j’ai pris les 3…

Un petit point sur les personnages : Awan a toujours refusé de faire partie d’un club, cette vie n’est pas pour elle, c’est une femme généreuse qui curieusement se dévoue pour son père et sa sœur qui ne lui rendent pas du tout, elle est dotée d’une forte personnalité et disons le assez douée pour mettre le feu aux poudres là où elle va. Madsen est fidèle à son surnom, MadMadsen : complètement givré, une enfance et des origines que tout le monde ignore, un goût prononcé pour la violence, une envie de vivre maintenant, ni dans le passé et certainement pas en envisageant un avenir, ce mec est capable de tout !

Et un club de bikers constitué d’éclopés de la vie ayant choisi une vie marginale au beau milieu du bayou. On est dedans, c’est le scénario classique du genre et si les dialogues et le langage sont adaptés (crus, vulgaires et bruyants), l’auteure a fait la différence avec sa façon de détourner le genre pour l’écrire à sa sauce.

J’ai retrouvé tout ce que j’aime dans ses romans : ce talent incroyable pour décrire le bayou avec la chaleur, l’humidité, le danger, les animaux, la boue, les odeurs, la cuisine… ça m’a donné envie d'un jambalaya. Mais aussi sa façon de mêler sensations, goûts et odeurs pour décrire les personnages et les situations et cet humour grinçant omniprésent.

Voilà ce qui à mon avis fait toute la différence et provoque chez moi l’envie de continuer de lire les aventures de ce club de bikers, la magie de la plume de Milyi Kind qui m’a fait oublier ce que je n’aime pas dans le thème de base. J’ai aimé et je continuerai avec les tomes suivants.

Afficher en entier
Diamant

Ce premier tome est vraiment des coups de cœur ! La plume de Miliy est juste parfaite, douce et addictive ! Le livre est super explosif et on adooooorrreee ça !! Madmadsen a un caractère puissant, possessif et jaloux du genre : je peux bien mourir, mais si tu la touches, je te torture pour le reste de la vie… Et ça aussi on ADORE ! Pocahontas a un caractère puissant et elle ne se laisse clairement pas marcher sur les pieds. Des femmes fortes, on n’en a jamais assez. Lorsqu’on fait le mélange des deux têtes fortes, ça donne… des étincelles, et encore mieux, des explosions nucléaires !!! J’ai plus qu’adorer ce premier tome qui est clairement un coups de cœur ! Du début à la fin, j’ai été accroché à l’histoire de toute cette famille un peu barge, mais tellement attachante. Je plonge directement dans les prochains tomes !

***

Madsen, membre des Sanmdi’s Angers, est le Diable en personne. Pour lui, les seules choses importantes sont ses frères, le business et son plaisir. Sans attache, le plaisir, sinon cela ne serait pas drôle !

De son côté, Awan, de la tribu Houma, ferait tout pour sa famille. Quitte à donner son innocence… Quitte à se vendre au Diable.

Alors qu’Awan doit encore une fois payer les dettes de son père en travaillant comme serveuse dans un petit restaurant, Jagger et Madsen viennent mettre le bordel dans sa vie après plus de 10 ans sans se voir. Les deux hommes la sauvent alors qu’elle allait, encore une fois, se faire abuser, mais pas sans laisser de corps derrière eux… Bien qu’Awan aimerait l’oublier, elle connaît bien les Sanmdi’s Angers pour être sortie avec le VP, Jagger, adolescente. Ils se sont laissés, car Awan n’était pas prête à vivre dans l’univers du MC. Malheureusement pour elle, avec les retomber que son sauvetage a fait, elle devra rester dans la Baraque avec son ex-copain et le meilleur ami de celui-ci. Et oui, le meilleur ami même qui lui a fait la promesse de l’avoir un jour dans son lit, malgré le côté trahison de la chose.

Alors qu’il ne devrait pas, la tension entre Madsen et Awan est à son comble pendant que le chaos s’installe entre les murs de la Baraque.

Entre attirance, secrets et répulsion, que choisiront Madmadsen et sa Pocahontas ?

Afficher en entier
Or

Un livre qui passe très bien le temps. J'ai eu du mal, au début, avec le langage cajun et les expressions mais cela passe vite, on rentre dans l'histoire facilement après ça

Afficher en entier
Diamant

Je ne sais pas si j'aurais les mots nécessaires pour exprimer ce que j'ai ressenti à la lecture de cette saga, c'est du génie, vraiment. Au début de ce premier tome sur MadMadsen j'ai été frappé par la plume si familière et brut de décoffrage de Milyi mais juste quelle plume, c'est brut mais elle m'a transporté comme aucune autre. La romance n'est clairement pas douce et les personnages sont tous aussi ravagés les uns que les autres mais c'est vraiment incroyable, l'un de mes plus gros coup de coeur

Afficher en entier
Diamant

Alors là !!!

Enfin un Biker qui ne devient pas chaton après avoir trouvé LA fille !

J'ai plus qu'adoré ! J'ai été immergé dans le groupe, dans leur mode de vie, en Louisiane et ses légendes ! Elle est aussi folle et MAD que lui et ils se le rendent plus que bien ;)

J'ai hâte de lire les 2 tomes suivants.

Afficher en entier

Date de sortie

Sanmdi's Angers, Tome 1 : As Mad as you are

  • France : 2018-10-10 - Poche (Français)

Activité récente

cahara l'ajoute dans sa biblio or
2021-12-03T15:01:50+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 344
Commentaires 46
extraits 5
Evaluations 132
Note globale 8.21 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode