Livres
539 979
Membres
569 924

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de sans-coeur : Mes envies

Mercy Thompson, Tome 12 : L'Empreinte de la fumée Mercy Thompson, Tome 12 : L'Empreinte de la fumée
Patricia Briggs   
(lu en VO) Comme toujours je trouve l'auteure formidable car sa série ne s'essouffle pas et les personnages évoluent d'un tome à l'autre. Ici, il faut vraiment avoir lu ou relu le précédent pour comprendre : à la suite de sa confrontation avec les sorcières, Adam a des problèmes qu'il tente de cacher à Mercy. Cet éloignement met leur couple à l'épreuve, elle ne sait pas trop comment l'aider, elle (et nous !) doit attendre les 3/4 du livre pour comprendre de quoi il s'agit.
Autres situations difficiles : une créature surnaturelle qui se transforme et s'infiltre dans la personne qu'elle mord, un groupe de loups-garous intrus sur le territoire de la meute… Tout cela va se relier et se résoudre à la fin, avec comme d'habitude une touche d'humour.
J'ai déjà hâte d'avoir le suivant ...

par IsaR
Riley Jenson, HS Riley Jenson, HS
Keri Arthur   
Il est sur Amazon.com en anglais, mais payant, bien entendu.

par PANDORE88
Les Sentinelles de l'ombre, Tome 5 : La Plaine des âmes Les Sentinelles de l'ombre, Tome 5 : La Plaine des âmes
J. Arden   
The date, please ?!?! Can we have it It's been 3 months since they remove the date ?!?!

par zaea31
Les Héritiers de Chicago, Tome 3 : Shadowed Steel Les Héritiers de Chicago, Tome 3 : Shadowed Steel
Chloe Neill   
J'ai vraiment hâte qu'il sort pour le lire, le tome 2 était juste géniale :D.
Encore un an avant de l'avoir :(.
Olympus, Tome 2 : When He's an Alpha Olympus, Tome 2 : When He's an Alpha
Suzanne Wright   
La règle d'or des flirts superficiels est de ne pas s'attacher, non? Eh bien, Havana Ramos l'a cassé. Temps fort. Il y a juste quelque chose à propos de Tate Devereaux qui l'attire. Assuré, convaincant et sûr de lui, le métamorphe Alpha chat pousse chacun de ses meilleurs boutons. Vraiment, vraiment fort. Ayant entendu une conversation éclairante, elle sait qu'il ne lui donnera pas plus qu'une aventure - quelque chose que pour être honnête, il lui avait dit bien à l'avance. Si elle ne veut pas que son cœur soit meurtri, il est temps de mettre fin au peu qu’ils ont. Ce n’est pas comme s’il s’en souciait ou quoi que ce soit. Sauf que... il s'avère que c'est ce qu'il fait.

L'Alpha Tate Devereaux nouvellement nommé n'est jamais dérangé lorsque les femmes s'éloignent. Il ne peut pas vraiment les blâmer, étant donné l’habitude de son chat méfiant de se retirer des relations. Mais lorsque Havana, une métamorphe solitaire, met fin à leur aventure, tout au sein de Tate se rebelle contre lui, y compris son chat. Alors même qu’elle et Tate travaillent ensemble pour écraser la menace qui la menace, Havana le tient à bout de bras. Mais si elle pense qu'elle peut mettre fin à leur aventure sans véritable explication et qu'il va simplement se défiler et s'éloigner, elle a oublié une chose très importante: il n'y a rien de facile à se débarrasser d'un Alpha.

par xuxa
La Meute Mercure, Tome 5 : Eli Axton La Meute Mercure, Tome 5 : Eli Axton
Suzanne Wright   
Comme pour la meute du phénix, ce tome marque la fin de la meute mercure. Je pense que l'auteur a raison de s'arrêter là car les aventures devenaient vraiment répétitives. Ce tome en particulier m'a donné l'impression de relire pour la 5° fois la même histoire notamment pour les liens de couple capricieux ou encore les flash back sur l'enfance de la famille Axton. On passe beaucoup de temps à raconter les match de foot de Casey (sans aucun intérêt pour moi, mais certains lecteurs apprécieront peut-être).

par IsaR
Charley Davidson, Tome 13 : Treize tombes de malheur Charley Davidson, Tome 13 : Treize tombes de malheur
Darynda Jones   
C’est toujours difficile de terminer une saga et d’en faire une chronique sans rien spoiler. Mais je vais tenter de réussir l’exercice.

On retrouve Charley là où on l’avait laissée, enfin presque puisqu’elle est sortie de son bannissement. Souvenez-vous, elle avait sauvé la fille de Cookie de la mort et s’est retrouvée bannie de la Terre. Bref, elle est sortie. Ou en tout cas quelqu’un l’a fait sortir (et je parie que vous savez de qui je parle !) Pour résumer, ça ne va pas fort sur Terre et il reste encore quelques détails à Charley pour assurer la protection de Beep.

Ce dernier tome fonctionne comme les précédents, Charley se charge de plusieurs enquêtes à la fois qu’elle arrive à résoudre avec brio et empêche la Terre de sombrer dans le chaos. Ce que j’aime chez Charley c’est à la fois son humour, sa capacité à réfléchir (ou son absence, remarque…), son envie de protéger tout le monde et son couple avec Reyes. Je l’avoue, Reyes est l’un des personnages masculin que j’adore mais avec Charley à ses côtés… c’est genre la bombe atomique ! Ce couple c’est ce que je voudrais devenir quand je serais plus grande.

Comme c’est le dernier tome, j’avais peur d’être déçue de la fin. Peur d’avoir encore plus d’interrogations que de réponses. Mais au final, pas du tout, la boucle est bouclée. La fin est très bien pensée avec son lot de révélation surprise que je n’avais absolument pas vu venir, j’ai eu mal au cœur par moment pour Charley mais je ne peux pas m’empêcher de penser que c’était une très bonne fin.

Comme d’habitude, l’action s’enchaîne assez vite et j’ai accroché dès le début à l’écriture de Darynda Jones. Je suis fière d’avoir lu ces treize tomes et j’ai hâte de lire les aventures de la fille de Reyes et de Charley !

En conclusion, un tome qui se termine en apothéose avec ce qu’il faut d’action, de romance et de scène hot. Ca me fait bizarre de quitter Charley et Reyes alors que je les ai suivis pendant de longues années mais j’ai hâte de pouvoir lire leur héritage AKA leur fille. Et Osh ?

par MissEcho
D.I.M.I.L.Y, Tome 4 : Just don't mention it D.I.M.I.L.Y, Tome 4 : Just don't mention it
Estelle Maskame   
Pour être honnête, j'ai eu du mal au départ avec le Tyler d'aujourd'hui. Une fois qu'il a rencontré Eden c'était tout de suite beaucoup plus agréable à lire.
En revanche, je suis totalement tombée sous le charme de Tyler à 12 ans et même si je savais comment ça finirait, j'ai eu mal avec lui et j'ai prié avec lui. Je comprends tellement pourquoi il s'est tu et c'est tellement touchant venant de la part d'un enfant de cet âge qui a déjà ce genre de maturité.
Je ne me rappelais plus de tout ce qu'il se passait mais le principal était là et ça m'a fait du bien de retrouver ces personnages que j'ai tant apprécié il y a à peu près un an.

par Dawn86
Love & Rehab Love & Rehab
Jay Crownover   
Ça fait quelques minutes que je tente de mettre des mots sur mes émotions. Si vous ne connaissez pas Jay Crownover, sachez que cette auteure à changer à jamais ma vision de la New Romance. Les héros torturés elle ne les a pas inventés, mais son univers à considérablement changé ma vision de l'homme idéal. Il n'y a pas de modèle type, mais les tatoués n'ont jamais été une source de fantasmes et sa manière de mettre en lumière l'art corporel est parvenu à changer ma vision des choses. J'ai trouvé cette histoire un peu différente des autres, mais tout aussi captivante tant par le sujet abordé qui révèle une vraie faiblesse chez notre héros, que par la romance naissante.

Affton et Cable n'ont jamais fréquenté les mêmes cercles, mais à force de se croiser tous les jours dans leur lycée Affton a vu le jeune homme perdre de sa superbe et même si sa popularité n'a jamais été aussi forte, la jeune femme sait reconnaître les signes de l'addiction. Alors qu'elle tente de donner l'alerte, sa voix ne semble pas entendue. Pourtant lorsque la mère de Cable apprend qu'une personne ne se soucis suffisamment de son fils pour dénoncer son autodestruction, elle propose à Affton de passer l'été en compagnie de Cable pour l'empêcher de retomber dans ses vieux démons et se sortir de cette spirale qui le pousse un peu plus au bord du précipice.

On a un contraste intéressant avec deux personnages que tout oppose. D'un côté une jeune femme qui a tout programmé et qui ne souhaite aucune distraction et de l'autre un héros plutôt borderline qui s'enfonce un peu plus dans la noirceur de ses émotions. Au premier abord ils ont tous pour se détester et la seule fois où Affton va décider d'être impulsive, sa décision va irrémédiablement changer son avenir. Dans ce huis clos nous allons apprendre à découvrir nos personnages en profondeur et même si l'alchimie n'est pas évidente à leur première rencontre, leur relation oscille entre haine et amour. L'addiction et la dépression occupent une place importante dans l'histoire, mais finalement ce n'est pas un récit qui traite de ces thèmes en profondeur. Jay Crownover cherchait à mettre des mots sur sa propre histoire et à travers l'évolution des personnages on sent que cette rencontre c'est ce qui pouvait leur arriver de mieux, car ils se complètent et se comprennent.

Le temps d'un été, ils vont devoir mettre de côté leurs différences pour tenter de se supporter, mais entre deux engueulades ils vont apprendre à se connaître et affronter ensemble une réalité qu'ils vont mettre du temps à accepter. Entre l'amour et la haine on dit souvent qu'il n'y a qu'un pas, et ces deux bagarreurs vont nous prouver qu'une complicité peut naître dans la souffrance. J'ai beaucoup aimé la manière dont ils s'accordent leur confiance et même si le chemin est long, ils vont tous les deux abaisser les barrières qui les maintenaient à distance pour se laisser porter par leurs sentiments naissants, tout en luttant contre les ombres qui planent.

Un livre captivant qui plonge au cœur du récit dès les premières pages et la seule manière d'assouvir ce bonheur c'est de le dévorer jusqu'à la dernière ligne. Une lecture comme on les aime qui saura vous combler.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4LD

Ma chronique :

par Luxnbooks
Deep Water Deep Water
Céline Mancellon   
Alors mon avis sur Deep Water est très mitigé.
J’ai beaucoup aimé le cadre dans lequel se déroule l’histoire ainsi que l’originalité des personnages.
[spoiler]L’approche du loup garou proposé par l’auteur (la différence entre le metamorphe issu du 2ème monde et le loup garou du 4ème) Ainsi que la double narration Holew / Delay mais aussi les sirènes que nous n’avons pas l’habitude de croiser[/spoiler]
Des personnages très prometteurs sur le papier de par leur nature mais assez mal exploités.

J’ai adoré le personnage de Delay qui est léger, drôle et sarcastique mais qui prend toute la place et laisse derrière lui une Faith très fade.
Les personnages secondaires sont très attachants aussi.

Au niveau du rythme là encore il y a un bémol. Un début très long (30% du livre pour connaître la nature des personnages) et une fin accélérée et assez peu original finalement.
Le livre aurait vraiment pu être une pépite si l’auteur avait pu développer le tout sur au moins deux tomes car nous restons quand même sur notre faim.

Sinon la fraîcheur de la plume m’a tout de même permis de passer un bon moment de lecture et je ne manquerais pas de découvrir d’autres romans avec plaisir.

par Eloise-67
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode