Livres
482 285
Membres
468 974

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sans pitié, ni remords



Description ajoutée par x-Key 2015-07-15T12:54:17+02:00

Résumé

9 novembre, cimetière du Montparnasse. Le capitaine Mehrlicht assiste, en compagnie de son équipe, aux obsèques de son meilleur ami, Jacques Morel. Quelques heures plus tard, il se retrouve dans le bureau d'un notaire qui lui remet, comme « héritage », une enveloppe contenant un diamant brut. Il s'agit de l'un des yeux d'une statue africaine, le Gardien des Esprits, dérobée dix ans auparavant lors du déménagement du Musée des arts africains et océaniens, que Jacques avait supervisé, et recherchée depuis par la « Police de l'Art ». Merlicht prend un congé et son équipe se retrouve sous le commandement du capitaine Cuvier, un type imbuvable aux multiples casseroles, quand les inspecteurs Latour et Dossantos sont appelés sur la scène de l'apparent suicide d'un retraité. Quelques heures plus tard, ils assistent impuissants à la défenestration d'une femme qui, se sentant menacée, avait demandé la protection de la police. Les deux « suicidés » avaient un point commun : ils travaillaient ensemble au MAOO lors de son déménagement. Ces événements marquent le début de 48 heures de folie qui vont entraîner Mehrlicht et son équipe dans une course contre la montre, sur la piste de meurtriers dont la cruauté et la détermination trouvent leur origine dans leur passé de légionnaires. Une enquête sous haute tension, dans laquelle débordent la fureur et les échos des conflits qui bouleversent le monde en ce début de XXIe siècle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 32 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par annick69 2016-01-05T19:31:22+01:00

— Fallait que tu la ramènes, tête de fouine, avec ton tarin qui fuit ! Ça fait un moment que ça te démange. Moi aussi, il y a un truc qui me chatouille depuis longtemps : je l’ai là, au bout de mon bras ! Un joli bouquet d’os ! Un caviar à cinq phalanges ! Ça va te donner des couleurs !

— Mais viens, Google, j’t’attends.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par bibliobibuli 2019-12-05T10:03:25+01:00
Or

Encore une fois, le capitaine et ses deux acolytes sont au rendez vous!

C'est l'enterrement de Jacques, tout le monde est bouleversé. Sur sa pierre tombale, il a écrit "à bientôt" et il ne plaisantait pas. Après la lecture du testament, tout un beau monde est lancé dans une chasse au trésor pas comme les autres: Jacques a laissé au capitaine un diamant, l’œil d'une statue appelée "Le gardien des esprits", perdue depuis presque sept ans.

Le capitaine zappe son congé, déterminé a prouver l'innocence de son ami, il s'associe à la police de l'art pour y voir plus clair.

Entre temps, son équipe se trouve menée par une véritable catastrophe: le capitaine Cuvier, un con de chez con, en plus d’être un véritable con, c'est un incompétent de souche doublé d'un raciste.

Course contre la montre, véritable puzzle, charade, grilles de sudoku sans oublier tortures et cadavres, c'est une suite réussie des aventures d'une équipe policière unique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Martine-17 2019-10-21T08:53:10+02:00
Argent

Noir, noir, noir...

On retrouve l'inspecteur Mehrlicht, ce bougon, jouisseur par dessus tout. Malheureusement, son vieux pote vient de mourir d'un cancer, et l'oblige, dans son testament à résoudre une énigme par des jeux de lettres et de mots, et surtout par des références à sa passion pour Baudelaire.

En parallèle sévit un psychopathe infernal d'où le titre, je suppose "sans pitié, ni remords"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2019-06-03T18:53:37+02:00
Or

Troisième incursion dans la bibliographie de Nicolas Lebel et des aventures du capitaine Mehrlicht.

Une enquête qui cette fois-ci a pour toile de fond l'Art, et plus particulièrement l'Art africain.

Mehrlicht est cette fois-ci en congés au début du roman, suite à l'enterrement de son ami.

Une conception toute particulière des congés que nous livre l'auteur puisqu'à peine en vacances, le capitaine va se retrouver dans une chasse au trésor grandeur nature en plein Paris, un jeu de pistes sur la trace de Baudelaire jalonné de cadavres.

Bien qu'ayant beaucoup apprécié les deux premières aventures du capitaine Mehrlicht, l'auteur a cette fois-ci donné plus d'intensité à son intrigue, un peu moins d'humour (mais toujours présent, je vous rassure) et plus d'action et des "méchants" qui ont de la gueule (excusez-moi l'expression).

Sans pitié ni remords est parfaitement équilibré au niveau action, rythme et humour.

L'auteur s'est parfaitement documenté sur l'Art et sa gestion dans ses forces et ses faiblesses, sur la Légion et ses scories. La politique et les médias ne sont une fois de plus pas épargnés.

Cet opus de Mehrlicht est tout simplement captivant et la qualité d'écriture se bonifie au fil des opus. La plume a toujours été bonne mais la fluidité dans le jonglage des mots s'est intensifiée.

Un plaisir de lire Nicolas Lebel où on y apprend toujours des choses. L'homme est passionné et passionnant et aime dispenser son savoir de façon ludique.

Tous les personnages gagnent en épaisseur de roman en roman et deviennent incontournables pour le lecteur.

Une magnifique évasion livresque rythmée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HELENE45 2018-06-15T19:26:48+02:00
Or

#27 "Sans Pitié, ni Remord" de Nicolas Lebel

Ou le 3ème volet des enquêtes du capitaine Mehrlicht, le flic à la tête de grenouille (Là, je suis bien contente d'avoir arrêté de fumer ;) ) Encore un délice :)

08/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2017-08-23T08:42:58+02:00
Diamant

C'est avec grand plaisir, que j'ai retrouvé le capitaine Mehrlicht et toute son équipe, qui nous entraine à nouveau dans une enquête captivante, un suspens qui nous tient jusqu'au bout à un rythme effréné, avec en prime un peu de culture de l'art, du fonctionnement des musées et de culture littéraire avec les citations de Baudelaire. Tous les personnages ont du relief, même les seconds rôles, du chef crétin à la vieille hippie. Et toujours cet humour, drôle, parfois cynique, mais jamais lourd.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moumik 2017-07-01T12:01:50+02:00
Argent

Ca c est un policier comme je les aime!!! Du rythme, du suspense!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-06-14T09:16:03+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/06/14/sans-pitie-ni-remords-nicolas-lebel/

Le résumé de Sans pitié ni remords ne m’emballait pas vraiment. J’imaginais déjà que j’allais me retrouver à lire un roman policier plein de testostérone et de violence, alors que j’avais grand besoin de légèreté.

Je dois reconnaître que j’ai été agréablement surprise et ravie que ce roman fasse voler en éclats tous mes préjugés – bien fait pour moi, tiens !

Il n’a fallu quelques chapitres pour me rendre compte que Sans pitié ni remords me plaisait de plus en plus, et que j’étais contente de me replonger dedans. Et pourquoi donc, me demanderez-vous ? Parce que j’ai trouvé que les dialogues étaient bien ficelés, que les personnages étaient intéressants, qu’il y avait beaucoup d’humour – du moins à chaque appel sur le téléphone portable de Mehrlicht – et j’ai été intriguée par toutes les énigmes.

Alors bien sûr, il y a aussi de la violence, avec les deux personnages de psychopathes mercenaires, adeptes des « cent morceaux » – ou « mille coupures », une technique que l’on retrouve dans Le serpent aux mille coupures de DOA – et qui consiste à couper en petits morceaux une personne sous l’emprise de la drogue – qui ne se rend donc pas compte de ce qui lui arrive – et d’attendre que les effets se dissipent pour profiter du spectacle. A priori, en Chine, on appréciait ce spectacle. Bref.

Sans pitié ni remords est un bon roman noir, avec une bonne intrigue et une dose d’humour bienvenue. Franchement, pour moi, c’est une excellente surprise et je regrette même de ne pas avoir commencé par L’heure des fous et Le jour des morts pour apprendre à mieux connaître les personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stoufnie 2017-05-03T18:24:22+02:00
Or

Alors que le prochain sort ce 3 mai et que celui-ci parait en poche le 10 mai, je me suis dit qu’il était temps de l’enlever de mon immense PAL (pile à lire ). J’avais beaucoup aimé les deux premiers romans L’heure des fous et Le jour des morts, alors je me lance !

On retrouve notre équipe de choc ! Ce roman est la suite directe du second opus, car il ne se passe pas une semaine entre les deux ! Tout commence par un enterrement, une lecture de testament et continue sur une chasse au trésor sanglante ! Mehrlicht se retrouve réquisitionné pendant ses congés, Latour et Dossantos sous les ordres du commandant Cuvier, un mec un peu spécial .

Cuvier, c’est le con de compétition. Un maître con. Un cinquième dan. On se bouscule à sa porte pour suivre son enseignement. Si des gens organisent vraiment des dîners de cons, lui, il bouffe à l’œil tous les soirs !

Alors que le personnage de Dossantos s’humanise et qu’on a de plus en plus d’empathie pour lui, Nicolas Lebel nous offre sur un plateau le mec à haïr ! Le commandant Cuvier, le type laid à l’extérieur comme à l’intérieur ! Même sa façon de parler est merdique, mais drôle !

On n’a pas trop le temps de pleurer sur l’ami Jacques, car il nous balade pas mal à la recherche d’une statuette africaine disparue bien des années plus tôt. Et finalement, ce personnage disparu est bien plus vivant que dans les opus précédents ! Un bel hommage de l’auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2016-02-03T15:55:19+01:00
Lu aussi

Un troisième volet dans la lignée des précédents, avec le mélange d'humour et d'action et une enquête complexe, à plusieurs dimensions. Mehrlicht se retrouve dans une situation incofortable, entre doute envers son meilleur ami et volonté de le disculper. Est-ce l'omniprésence de Baudelaire, j'ai trouvé cette troisième enquête très sombre, avec, en son coeur, des sujets passionnants autour de l'art.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2016/02/a-la-poursuite-du-gardien-des-esprits.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2016-01-05T19:32:50+01:00
Argent

Un super roman policier, ou polar avec humour noir.. j'ai beaucoup apprécié l'histoire, les dialogues.. le premier de cet auteur que je découvre, je le recommande.

Afficher en entier

Dates de sortie

Sans pitié, ni remords

  • France : 2015-08-26 (Français)
  • France : 2017-05-10 - Poche (Français)

Activité récente

Lilou le place en liste or
2019-07-26T00:05:13+02:00
ginar89 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-15T13:31:02+01:00
ninin61 l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-19T14:58:20+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 32
Commentaires 13
Extraits 3
Evaluations 13
Note globale 8.15 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode