Livres
475 738
Membres
453 764

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sans un cri



Description ajoutée par Davaud 2010-05-26T11:51:18+02:00

Résumé

Dans le petit village irlandais de Coolhar, Shell tente d'être une lycéenne comme les autres. Mais élever Trix et Jimmy, ses petits frère et soeur, tout en les protégeant d'un père alcoolique et violent, n'est pas un quotidien ordinaire pour une jeune fille de quinze ans.

Pourtant, Shell ressent profondément la joie d'exister.

D'où lui vient cette force incroyable qui la sauve, même quand l'Irlande entière la montre du doigt ?

Un roman singulier et fort, touché par la grâce.

Comparée aux plus grands écrivains irlandais, Siobhan Dowd signe une histoire poignante, tirée de faits divers réels.

Afficher en entier

Classement en biblio - 121 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Davaud 2010-05-26T11:52:02+02:00

Toute la journée, Shell flotta sur le nuage du père Rose. Elle vit son visage - ou était-ce celui de Jésus ? -apparaître sous les épluchures de pommes de terre dans la cuvette. Elle le vit briller dans le miroir quand la lumière faiblissait, et scintiller dans l'obscurité quand elle sombrait dans le sommeil...

Le lendemain, les trois enfants se levèrent tôt pour aller ramasser les pierres dans le champ du fond. C'était une corvée que papa leur avait imposée au début de l'hiver, sans jamais leur donner d'explication. Peut-être avait-il l'intention de labourer le champ plus tard... en tout cas il ne leur en avait rien dit. Ils avaient déjà réussi à former un cairn important, qui grossissait de jour en jour du côté nord-est. Et presque tous les matins, ils y allaient, telles trois petites sentinelles grimpant la colline sous la lumière pâle, le dos courbé sous le poids de leurs ustensiles.

Ce matin, Shell prit le vieux fourre-tout qu ils utilisaient pour transporter les pierres. Elle avait froid et elle avait faim. Il pleuvait comme vache qui pisse.

- Papa, demanda-t-elle, pourquoi est-ce qu'il faut qu'on retire les pierres ?

Il était assis dans son fauteuil près du feu, tenant mollement le tisonnier, le regard perdu dans les flammes comme si celles-ci détenaient la clé de l'énigme de la vie.

- Comment ça ? répondit-il en levant brutalement le regard.

- Pourquoi est-ce qu'il faut qu'on retire les pierres ?

- Parce que je vous l'ai demandé. Ça ne suffit pas ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aryia 2018-02-14T13:38:34+01:00
Or

Lorsque j’étais au collège, face à mon inclination affirmée pour la littérature de l’imaginaire, la professeure documentaliste n’avait de cesse de me conseiller des ouvrages appartenant à d’autres genres afin d’élargir mes horizons littéraires. Si dans un premier temps j’étais quelque peu ennuyée par cette obstination à me détourner de ma fantasy adorée, j’ai très rapidement changé d’avis et mon indignation s’est aussitôt transformée en reconnaissance : non seulement les ouvrages qu’elle me conseillait alors me plaisaient énormément, mais je me rendais compte que diversifier mes lectures allait me permettre d’avoir bien plus de choix (je lisais alors presque un livre par jour et dévalisais donc le stock du CDI à vitesse grand V). C’est donc grâce à elle que je me suis retrouvée avec ce petit livre bouleversant entre les mains, roman que je relis assez régulièrement malgré les larmes qu’il entraine à chaque fois …

Cela fait déjà un an que la mère de Shell, quinze ans, est morte. Un an qu’elle tente d’élever son petit frère, Trix, et sa petite sœur, Jimmy. Un an que son père s’est réfugié dans la boisson pour noyer sa tristesse et la religion pour expier ses péchés. Mais malgré ce quotidien difficile, malgré la pauvreté dans laquelle ils sont plongés, malgré les sautes d’humeur de son père et le grand vide qui remplace désormais sa foi, Shell est heureuse, à sa manière. Avec Bridie, sa meilleure amie, et Declan, un garçon du village qui l’attire autant qu’il l’agace, la jeune fille fait l’école buissonnière plus souvent qu’à son tour et parcourt la nature désolée qui entoure le sinistre petit village de Coolbar. Tout bascule le jour où un nouveau prêtre, le Père Rose, rejoint la paroisse. Grâce à lui, Shell retrouve le chemin de la foi … foi dont elle aura bien besoin pour survivre aux événements qui vont s’enchainer dans sa vie, tandis que Declan occupe une place de plus en plus importante dans son cœur et que Bridie s’éloigne de jalousie.

Il est incroyablement difficile de parler de cet ouvrage : tout son intérêt se situe dans un chamboulement majeur que le résumé n’évoque pas et que j’ai préféré garder sous silence également, car le dévoiler risquerait de gâcher la surprise de ceux qui désireraient découvrir ce livre. Il est rare que je lance des exhortations à la lecture si tôt dans mes chroniques, mais aujourd’hui je vous le dis dès à présent : lisez ce livre ! Il s’agit d’un récit poignant, bouleversant et déchirant, qui aborde avec énormément de justesse et d’émotions une thématique sensible peu présente en littérature jeunesse, sans jamais tomber dans les clichés ou dans le pathétisme. Pour écrire cette histoire, l’auteure s’est inspirée de divers faits réels, et cela se ressent : l’histoire fait trop « réelle » pour que cela en soit autrement. A travers ce livre, l’auteure raconte une multitude d’histoires, toutes semblables mais pourtant toute uniques, comme cela est illustré dans le roman. Et en suivant Shell, ce sont toutes les jeunes filles dont elle est inspirée que le lecteur rencontre. Et alors, lorsque l’on prend conscience de cela, il est encore plus difficile de rester indifférent face aux malheurs qui s’abattent sur cette adolescente plus perdue et fragile qu’elle ne le montre. Shell est une héroïne très attachante parce qu’humaine, elle fait des erreurs et les regrette, elle est simple et naturelle, et je me suis finalement très rapidement identifiée à elle …

Beaucoup de lecteurs regrettent la forte présence de la religion dans ce récit … mais sans elle, l’histoire n’aurait plus aucune raison d’être. Car cet ouvrage pose également de grandes questions sur la vie, sur la mort, il évoque le deuil et la quête de sens. Pour Shell comme pour bien d’autres âmes en ce monde, la religion est la réponse à ces interrogations, à ces craintes, à ces doutes. Il est intéressant de constater que son rapport à la religion évolue au fil du temps et des événements : elle qui avait perdu la foi suite à la mort de sa mère va la retrouver à un moment clé de son existence, car elle a besoin de quelqu’un vers qui se tourner et que seul Dieu a répondu à cet appel qu’elle n’avait pas eu conscience de lancer. La foi fait partie intégrante du personnage, et sans cet aspect, Shell ne serait plus la même, et l’histoire non plus. Alors oui, ce roman parle de la religion catholique, il évoque même les « crises spirituelles » des prêtres qui doutent - ce qui suffit à prouver qu’il ne s’agit pas d’une apologie pure et simple du catholicisme -, mais je vous invite vraiment à ne pas laisser cela vous rebuter ! Il faut ainsi resituer l’histoire dans son contexte historique et géographique : l’intrigue prend place dans un petit village du sud de l’Irlande en 1984 … forcément que la religion influence fortement le quotidien des habitants de Coolbar !

Sans un cri fait partie de ces romans à la narration impressionnante qui transportent littéralement le lecteur au cœur de l’histoire. Dès la première phrase, le contexte est posé : Coolbar est à la fois un village désolé où la misère règne en maitre et une communauté conservatrice où l’on juge sans savoir et où l’on accueille difficilement la nouveauté. Les mots se transforment en images, en sons et en sensations pour plonger le lecteur dans cette ambiance si particulière, à la fois pesante et légère. Car Shell, en dépit des responsabilités que la vie a posées sur ses frêles épaules, reste avant tout une adolescente insouciante, une enfant qui a grandi trop vite. Pour ne pas se laisser abattre par ce quotidien monotone et cruel, elle s’évade dans un imaginaire qui n’appartient qu’à elle, dans des rêveries éveillées qui subliment la réalité. Bien souvent, Shell ressent la présence de sa mère, elle la voit à ses côtés, comme pour la guider ou la soutenir, et ces apparitions furtives lui donnent la force de supporter cette existence difficile. Sans jamais tomber dans le fantastique, ces illusions, ces songes, apportent une touche d’onirisme bienvenu pour contrebalancer la noirceur du drame qui se joue devant nos yeux. Une bouffée d’air frais pour le lecteur qui risquerait de se laisser submerger par l’émotion.

En bref, Sans un cri est un roman coup de poing, un récit qui vous prend aux tripes, qui vous accroche dès la première phrase pour ne vous lâcher qu’à la dernière, une histoire qui vous bouleverse et qui vous fait relativiser. Je ne comprends pas pourquoi cet ouvrage est si peu connu, ni pourquoi il semble si peu aimé par son lectorat : il a à mes yeux toutes les qualités que l’on peut demander à un livre. Des personnages uniques, intéressants, attachants, à la personnalité riche et complexe. Une thématique puissante, rarement abordée en littérature jeunesse, et de plus particulièrement bien exploitée. Une histoire d’un réalisme rare, qui mêle enquête policière et récit initiatique, qui s’inscrit dans un cadre historique singulier et qui captive le lecteur du début à la fin. Une plume fantastique et poétique qui fait vivre le récit et vibrer le cœur du lecteur. C’est donc un livre que je conseille très volontiers … mais avec précaution. C’est un ouvrage dur et éprouvant qui devrait être réservé aux jeunes adultes, pas avant seize ans je pense : l’ayant moi-même découvert bien plus jeune, j’ai eu du mal à m’en remettre la première fois … et n’avait de plus pas saisi tous les enjeux de l’intrigue. Une lecture très intéressante mais impitoyable.

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/11/sans-un-cri-siobhan-dowd.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2017-10-04T17:28:38+02:00

Voici un titre que ma sœur a choisi pour moi à la médiathèque. Ni elle ni moi ne l’avions lu, mais elle était tentée par le résumé, et en le lisant, même si je n’étais pas à 100% convaincue, je me suis dit « Pourquoi pas ? ». Du coup, je l’ai lu avec beaucoup d’a priori au départ.

Les premiers chapitres ne m’ont pas aidée. Je trouvais l’approche très étrange, limite loufoque, avec ce prêtre étrange et tout ce texte un peu trop proche de la religion catholique. J’étais un peu mal à l’aise, car n’étant pas croyante, je me disais que je risquais d’être vite lassée par cet engouement pro-chrétien. Mais je me suis accrochée, et j’ai vraiment bien fait.

Passé tout ce début un peu bizarre, l’intrigue m’a finalement rattrapée, et j’ai été très touchée par l’histoire de Shell. Cette jeune fille doit se débrouiller seule pour élever son frère et sa sœur après la mort de sa mère, car son père préfère boire et fuir la maison que de s’occuper d’eux. Ajouté à cela quelques déboires amoureux et les conséquences d’amourettes non protégées, Shell se retrouve dans une position plus que délicate.

Ce qui m’a également surprise, c’est la multiplicité des thèmes de ce roman : d’un aspect plutôt pro-religieux au début – qui visait en fait à donner le contexte de l’époque, je l’ai compris ensuite – on passe à un drame, puis à un semblant de roman policier, car évidemment, grâce à la loi de Murphy, tout va de mal en pis pour la jeune fille, comme si elle n’avait pas le droit à un peu de répit après les événements qu’elle a subis…

Les thèmes abordés avaient du sens et étaient traités avec une justesse implacable. Le style permettait de se mettre dans l’ambiance et la sobriété de la plume de l’auteur ne cherchait pas à nous orienter vers tel ou tel sentiment. Certains ne seront peut-être pas touchés comme je l’ai été par l’histoire de Shell, mais je ne pense pas qu’on puisse rester indifférent à cette histoire. Ce fut donc, pour moi, une très belle surprise.

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2017/10/sans-un-cri.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ella-N 2017-04-26T15:56:58+02:00
Or

Un livre percutant et touchant que j'ai beaucoup aimé. L'histoire vise à émouvoir et à nous faire prendre conscience de ce que des jeunes filles ont pu vivre mais également nous ouvrir les yeux sur les problème familiaux qui ne sont pas toujours de la violence.

Seul bémol... Le rôle du prêtre un peu flou et le manque d'action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lolita_Little 2016-03-24T19:38:53+01:00
Argent

C'est un livre très intriguant , qui nous laisse toujours une pointe de mystère à chaque fin de page.

L'histoire est assez touchante et ... il y a une touche de bizarrerie quand même!Il est plutôt sympa à lire mais j'ai trouvé dommage qu'il y est très peu d'action même si elle vient que à la fin et que celle-ci soit aussi mélangé...enfin je ne vous en dit pas plus.

C'est un livre que j'ai bien aimé dans le fond.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookievore 2016-03-06T01:21:16+01:00
Lu aussi

Ce livre ne pas marqué, je n'ai pas aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AudacieuseErudite 2015-12-06T13:59:01+01:00
Bronze

Un livre singulier, très fort, poignant. Un sujet fort et dure à traiter, où la religion tient une place importante.

Une très belle enquête, un personnage hors du commun, Shell, je n'imagine même pas ce qu'elle a du ressentir, je pense qu'elle possède une force intérieure pour supporter tous ses événements. Une famille pas gâtée, pauvre comme il en existe encore aujourd'hui malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marshoo 2015-05-16T12:13:23+02:00
Argent

Poignant. C'est le mot qui décrit parfaitement ce livre.

L'histoire nous plonge dans un petit village d'Irlande, rural, où les familles sont toutes relativement pauvres.

Shell, c'est une jeune fille de 15ans qui se retrouve obligé d'élever son petit frère et sa petite soeur suite à la mort de leur mère. Leur père, dévasté par cette tragédie sombre dans l'alcool et fait planer une ombre menaçante au-dessus de cette famille.

C'est avec des mots simples, beaux et poétiques que l'auteur nous livre les pensées de cette jeune fille, un peu perdue, esseulée qui se retrouve projetée trop tôt dans une vie dont elle n'a pas voulu, même pas imaginé. C'est avec un courage sans borne et une naïveté émouvante que Shell se confronte aux difficultés de la vie, de l'amour mais aussi de la haine.

Histoire très belle, très touchante.

Un petit bijou.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EGVGOG 2015-03-07T19:03:28+01:00
Argent

C'est un livre pas comme les autres. Soit on aime, soit on aime pas.

Pour ma part, je l'ai vraiment apprécié. Pour ce qui est de la présence évidente de la religion, elle ne me dérange pas du tout; elle fait partie de Shell, l'héroine de ce roman. Ce livre ne nous délivre pas un scénario haletant, mais il donne à réfléchir, à comprendre le déroulement des évenements qui marque l'adolescence de Shell.

Je le conseille vraiment, mais il ne faut pas s'attendre à un suspense insoutenable, comme j'aime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nenes974 2014-11-21T17:07:29+01:00
Pas apprécié

Un livre touchant mais je ne l'ai pas aimé. Le deroulement de l'histoire est trop long. ..Je trouve aussi que c'est un peu lourd à la fin tout ce qui lui arrive...bof..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Quincy 2014-05-14T12:06:30+02:00
Argent

C'est un livre que j'ai beacoup apprécié. Même si la religion est très présente, c'est un bon livre. L'auteure écrit vraiment bien, c'est beau et poétique.

L'histoire est dur, émouvante, mais on s'attache aux personnages. J'ai beaucoup aimé le père Rose, bien plus que Shell, même si j'aimais bien cette dernière. Je l'ai quand même trouvé naïve et parfois sotte, mais dans l'ensamble, elle est sympathique.

Nous pouvons voir l'évolution des personnages d'un bout à l'autre du livre et c'est une bonne chose. Ils changent et nous sommes heureux qu'il l'ai fait.

En bref, un bon livre que je recommande

Afficher en entier

Date de sortie

Sans un cri

  • France : 2007-04-13 - Poche (Français)

Activité récente

Aryia l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-14T13:38:15+01:00
Ella-N l'ajoute dans sa biblio or
2017-04-26T15:54:22+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 121
Commentaires 27
Extraits 1
Evaluations 25
Note globale 7.04 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode