Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par sapho

Extraits de livres par sapho

Commentaires de livres appréciés par sapho

Extraits de livres appréciés par sapho

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Je pensais que j'étais en train de passer à côté de cette lecture à cause de ma manière de la lire : lecture saccadée, contexte différent de mes habitudes. Seulement, en arrivant à la fin de ce roman, j'ai bien compris que je n'étais pas le problème. J'adore les romances nian-nian mais c'est-à-dire que là, même les Disney le sont moins que ce livre. On assiste a une accumulation de clichés plus gros les uns que les autres avec une Posy totalement lisse. J'ai bien compris qu'on essayait de lui donner corps avec la perte de ses parents mais ça n'a pas marché pour moi. Je ne me suis attachée à personne, mis à part Sam peut être, et encore...
Je termine ma lecture assez déçue du résultat. Avec ce cadre parfait d'une petite librairie londonienne, il y avait de quoi réaliser une belle romance délicate. Dommage...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-08
Le meilleur des mondes est une œuvre que j'ai depuis de très nombreuses années dans ma bibliothèque mais j'ai l'impression d'être passé à côté... J'ai toujours entendu beaucoup d'avis positifs sur ce roman : visionnaire, chef d'oeuvre, incontournable, etc. J'en attendais sûrement trop. Ce qui m'a peut être un peu frustrée, c'est qu'on nous parle seulement de 3 thématiques : le développement et le conditionnement des bébés, la place du sexe et les Sauvages. J'aurai aimé en apprendre beaucoup plus sur cette société !
A travers les citations d'oeuvres littéraires connus tout au long du livre, on sent que l'auteur est un amoureux de la littérature. Je pense que ce livre est une pépite à lire en version originale pour ceux qui ont la culture nécessaire des œuvres anciennes. (Shakespeare, Macbeth & co)
Un bon livre d'initiation à la Science-Fiction mais je ne suis pas sûre qu'on y prenne le même plaisir en ayant lu plusieurs oeuvres SF en amont.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-08
Livre très sympa lu avec des petits de 3 ans (mais peut être lu à tout âge !). Un livre interactif du début à la fin qui tient les petits en haleine. J'ai bien aimé les illustrations et ce personnage haut en couleur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 01-08
Une lecture pour les petits très agréable et marrante. Ceux avec qui j'ai pu le lire ont bien accroché et ont adoré la dernière page où ils peuvent s'observer tout poilus. Très bonne idée !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 01-08
J'ai entamé ce livre juste après la lecture de Patron du Raid de Jean-Michel Fauvergue, et ces deux livres se complètent parfaitement. Matthieu Langlois nous présente rapidement et efficacement son rôle au sein du RAID, notamment lors de la nuit au Bataclan. Grâce à lui, j'ai découvert la présence de médecin dans les rangs du RAID et leur importance.
Il n'y a dans ce livre aucun voyeurisme malgré le récit d'une nuit effroyable au sein même du Bataclan alors que l'assaut n'a pas encore été lancé et que les terroriste sont retranchés à l'étage.

Tout au long du livre, Matthieu Langlois témoigne de ce qu'il a vécu à travers son regard de professionnel, à l'aide d'un récit clinique, qui nous protège de ce qu'il a pu réellement voir. Il est également abordé le travail en équipe, les entraînements et la solidité des liens entre ces « hommes en noir ». J'ai beaucoup mieux saisi l'importance de tout ce qu'ils font en équipe et à quel point cela aide lors des assauts (recrutement, entrainement, debriefing, « l'omelette », etc).

Encore une fois, avec ce nouveau regard, je comprends de moins en moins le bashing que ces hommes doivent parfois essuyer, à cause des médias notamment. La présence de ces derniers sur les lieux est aussi abordée est apparaît comme une vraie entrave au travail des forces de l'ordre.

Livre court qui se lit rapidement mais qui ne laisse pas insensible. C'est un témoignage qui participe au devoir de mémoire et qui en apprend beaucoup aux novices, comme moi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-07
Ce livre permet d'en apprendre un peu plus sur le métier de médecin légiste et notamment sur le rôle primordial qu'il joue lors de l'accompagnement des familles avant/pendant/après la découverte du corps. On y découvre un large éventail du travail allant de l'autopsie à la présence auprès des familles. Dominique Leconte évoque son métier avec une grande humanité, faisant apparaître sa position auprès des familles comme étant indispensable.
Sans jamais être dans le voyeurisme, elle nous décrit la prise en charge de plusieurs familles en nous expliquant le contexte, les réactions variantes et l'accompagnement qu'elle réalise. On découvre des schémas qui se répètent (colère, trouver un coupable, silence, etc) mais avec une prise en charge respectueuse, singulière et sans jugement.
Un livre que je conseille si le sujet vous intéresse mais que je ne recommanderai pas à quelqu'un qui traverse un deuil.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Pour les novices, ce livre est une mine d'information sur le RAID, métier sur lequel je ne m'étais jamais vraiment renseignée. J'y ai découvert son organisation, ses entraînements, les coulisses des opérations lors des attentats, le poids des médias, etc. On y découvre également un entretien avec la femme de Jean-Michel Fauvergue. Tout cela humanise grandement ces hommes à travers un récit journalistique du patron du RAID. La force de ce livre est aussi d'avoir été écrit sur une longue période, notamment lorsque les attentats se déroulaient en France.
Je me souviens avoir été happée par les informations lors des multiples attentas sur le sol français. Dès à présent, lorsque je verrai ces « hommes en noir » intervenir, quelle que soit la situation, je crois que j'aurai un esprit beaucoup plus critique et détaché de ce qui est dit à chaud par les journalistes.
Je ne me souviens pas des vives critiques qu'ils ont dû essuyer après certaines opérations mais cela me paraît encore bien plus ridicule après avoir eu un aperçu des coulisses de leurs interventions.
Leur courage et leur engagement est impressionnant, et le mot me paraît bien faible après cette lecture. Je recommande vivement ce livre à tout ceux qui sont curieux d'aller dans les coulisses de leurs interventions et qui aimeraient mieux connaître le RAID.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-07
J'avais déjà beaucoup de respect pour les forces de l'ordre mais ce livre ne fait que renforcer ce sentiment. J'ai, comme tous, vaguement entendu parler des conditions déplorables dans lesquels les policiers sont parfois obligés de travailler... J'étais encore visiblement loin de la réalité. Ce qui ressort le plus de ce livre est le manque de suivi psychologique après des scènes traumatisantes, le poids du regard des collègues et le silence des supérieurs.
J'ai vu et lu un nombre important de documentaire judiciaire mais je ne m'étais encore jamais vraiment mise « à la place » de ces personnes qui travaillent sur les scènes de crime. Âmes sensibles, s'abstenir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Cette bande dessinée se lit très rapidement. On est plongé dans cette ambiance un peu spéciale, voire glauque, dès les premières cases. Sur cette BD, je trouve que les dessins font 90% du boulot. Ils sont assez particuliers, c'est un genre qui ne plaira pas à tout le monde, mais ils ont le mérite de coller parfaitement à l'univers et d'être efficaces.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Carrie écrit par Stephen King
date : 29-06
Eh bien... Je me suis un peu ennuyée. Je crois que je n'ai pas apprécié la répartition de l'action. J'ai le sentiment d'avoir attendu tout le livre que Carrie monte en pression, apprivoise ses pouvoirs de télékinésie et une fois que c'est le cas, tout arrive en accéléré et... C'est déjà la fin. J'en attendais peut être trop de ce livre. Pour moi, Stephen King c'est de l'horreur, du suspens, du noir, du malaise... Je suis restée assez imperméable à tout ça. La seule scène qui m'a fait ressentir ce genre de sentiment, c'est la scène des règles dans les douches communes.
Assez déçue de ma lecture de ce classique.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce livre m'a fait penser à l'univers de Desperate Housewives retranscrit en livre. On nous plonge très vite dans un microcosme de femmes américaines prêtes à se mettre n'importe quel potin sous la dent tout en préservant les apparences. J'ai mis un peu de temps à me plonger réellement dans ce roman, sûrement à cause de la multitude de personnages à identifier dès les premières pages. Je me suis prise au jeu doucement, une fois que l'on commence à mieux connaître chaque femme dans sa vie privée. C'est un livre sans prise de tête qui se lit facilement et qui arrive à nous surprendre malgré tout.
Savoir qu'un meurtre va être commis dès le début du livre et nous le rappeler à la fin de chaque chapitre est assez plaisant et nous tient en haleine.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-05
Je dois avouer que je me suis engagée dans la lecture de ce livre avec beaucoup d'a priori mais j'ai assez vite changé mon fusils d'épaule. Je me suis laissée embarquer par ce duo improbable et leurs péripéties. J'ai très vite été séduite par l'humour et les répliques de chaque personnage. Ce n'est pas une lecture que je recommande pour son suspens puisque rien n'est vraiment surprenant, même la fin. Cela dit, la lecture est très fluide, on ne sent pas le temps passer et on a quand même envie de savoir exactement comment ils vont se dépatouiller avec tout ce qu'il se passe.
Les souvenirs d'Arthur avec sa mère au beau milieu du récit sont un peu perturbants et ralentissent le rythme mais ils sont nécessaires à la psychologie du personnage, si on aime ce genre de détails.
C'est un roman léger, amusant, émouvant... Une bonne lecture en perspective !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-05
Je connaissais l'histoire du procès des sorcières de Salem dans les grandes lignes, sûrement comme la plupart des gens. Ce livre m'a doucement fait entrer un peu plus en profondeur dans l'horreur de ce village à travers les yeux d'Abigail Hobbs. J'ai bien aimé le fait qu'on nous laisse découvrir l'état d'esprit de ce village et les mœurs de l'époque à travers un des personnages avant de plonger dans le vif du sujet. On s'attache tranquillement à chacun, un peu moins à d'autres, jusqu'à ce que la folie humaine prenne le dessus et que tout bascule. Le fait qu'une œuvre s'appuie sur une histoire vraie, ajoute toujours un petit plus au livre selon moi. Voir cette folie s'insinuer petit à petit dans ce village est effroyable et me semble encore probable aujourd'hui...
J'avais découvert cette bande dessinée grâce à BookTube et je continuerai de la conseiller ! A première vue, les dessins n'étaient pas ma tasse de thé mais ils collent parfaitement à l'histoire. Finalement, je les aime beaucoup et ils servent grandement le récit. Au final, une très bonne lecture et l'envie de poursuivre les recherches sur cette histoire.

P.S : Ne pas oublier que des hommes ont également été exécutés à l'issu de ce procès.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 23-05
Je me suis assez vite laissée embarquer par ce livre et j'ai bien aimé la fin mais l'entre deux ne m'a pas vraiment fait vibrer. Je me suis attachée au couple de Soline et Illan mais Georges a vraiment bien joué son rôle de parasite pendant ma lecture. Au début, Yoa et Georges ne me dérangeaient absolument pas. Au contraire, leurs bizarreries m'intriguaient et me faisaient sourire, mais très vite Georges m'est devenu antipathique. Je suis mitigée parce que je pense que c'était suffisamment bien écrit pour que ce personnage devienne dérangeant tant aux lecteurs qu'à Illan mais peut être un peu trop, justement. A part ce personnage et quelques longueurs, j'ai quand même globalement passé un moment agréable.

La plume de Didier Van Cauwelaert se savoure, elle est fluide et accessible. Ce qui est sûr, c'est qu'on ne pourra pas lui enlever l'originalité de son roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai passé un bon moment avec ce deuxième tome.
Contrairement au premier tome, j'ai beaucoup moins eu ce sentiment de ne pas en savoir assez sur l'environnement d'Ivy. Cet autre monde, plus solitaire, à l'extérieur du mur nous donne la possibilité de découvrir les personnages et les évènements avec un peu plus de profondeur. Certaines ellipses sont parfois déroutantes mais elles restent logiques par rapport au développement de l'histoire.

J'avoue quand même ne pas avoir compris certaines réactions et choix d'Ivy. C'est peut être à ces moments-là que l'absence de détails a refait surface à mon goût. Cela dit, les relations d'amour et d'amitiés sont bien présentes et agréable à suivre. La force de ce livre est de ne pas voir les pages défiler grâce aux divers rebondissements.

La lecture de cette série était agréable mais pas transcendante. Mon avis est sûrement influencé par mes autres lectures mais pour quelqu'un qui voudrait découvrir une dystopie en young adult, c'est un bon livre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai passé un bon moment avec le couple Ivy et Bishop mais je reste assez mitigée sur ma lecture. J'ai le sentiment que tout est allé trop vite. J'ai envie d'en connaître un peu plus sur ce qu'est la vie dans ce huit clos d'après guerre ; son fonctionnement, ses enjeux, les personnes qui y vivent, etc... Malgré tout, je me suis attachée à ce petit couple et j'ai tout autant détesté le père et la sœur d'Ivy ; ce qui n'était pas évident vu ma soif de détails. J'aime les caractères des personnages principaux qui changent un peu de ce qu'on a l'habitude de voir dans ce type de livre.


La fin est intéressante et captivante. On sent l'adrénaline monter en même temps que celle d'Ivy pour assister enfin à ce qui se déroule en étant tout aussi impuissant qu'elle. L'auteure nous donne évidemment envie de lire le tome 2 pour découvrir ce qu'elle réserve aux personnages. Cela dit, ce tome aurait aussi très bien pu être un one shot s'il avait été plus détaillé.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un vrai bon moment à passer si vous lisez cette bande dessinée ! Chaque personnage a son caractère et ses casseroles, ils méritent qu'on prenne le temps de les découvrir. Une BD humoristique très réussie et des références aux jeux de rôle plutôt bien faites et marrantes. J'ai aussi beaucoup aimé les dessins.
En lisant les commentaires précédents, je viens de découvrir qu'il y a une série audio que je vais m'empresser d'aller découvrir !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je trouve ça toujours très intéressant d'avoir des ouvrages à destination des plus jeunes qui parlent de la mort. Les livres sont un merveilleux support pour parler de ce sujet parfois délicat. Mais là... Je pense que je suis passée à côté d'un truc. J'ai bien compris qu'il y avait une tentative d'humour mais je n'en ai pas saisi le sens. Je n'ai pas non plus compris ce qu'on essayait de transmettre à travers cette histoire. Petit flop, il y a des livres sur le sujet beaucoup plus développés.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-04
Le début de la lecture de La mariée de Ceylan était sympathique mais je n'y trouvais pas de saveur particulière. Je reprenais le livre grâce à l'envie de la lecture mais pas grâce à l'histoire en elle-même. Pourtant, je trouvais les personnages assez intéressants et la nouveauté de ces décors attrayants. Il me manquait ce petit truc indéfinissable. J'ai bien aimé la relation de ce couple qui m'a changé de ce que j'ai pu lire auparavant. Il n'y a ni bon, ni gentil, seulement un homme et une femme qui essaient de composer avec ce qu'ils sont, leurs humeurs et leurs secrets. J'ai également apprécié de découvrir Ceylan à cette époque à travers l'exploitation du thé.

Étonnamment, arrivée à plus de la moitié du livre, j'ai commencé à le dévorer sans avoir envie de le lâcher. Difficile d'expliquer pourquoi sans spoiler mais ce livre donne une sacrée leçon sur la famille, les non-dits, les secrets, la honte et tout ce qui s'y apparente.

Ce livre est impressionnant de réalisme sur les pouvoirs destructeurs en ce qui concerne les secrets familiaux et la nécessité de parler. Je le conseille vivement si ces thématiques vous intéressent.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Pour ceux qui sont arrivés jusqu'à ce tome, le scenario de fond reste sans surprise : une nouvelle communauté, de la méfiance et lorsqu'on creuse un peu, ça semble moisit.
Cela dit, c'est la première fois qu'on part à la rencontre d'une aussi grande communauté. Je suis curieuse d'en savoir plus puisque le peu qu'on nous laisse apercevoir est intrigant. Les zombies ne sont pas très présents dans ce tome mais on ne se perd pas non plus dans des discours politiques longs et ennuyeux. Très bon point positif pour la fin qui a eu le mérite de vraiment me surprendre !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-04
Je ne m'étais jamais vraiment renseignée sur ce qu'est la résilience donc j'en ai beaucoup appris grâce à cette lecture. Je pense que c'est un bon condensé de ce qu'il faut savoir sur le sujet lorsqu'on s'y intéresse un minimum. C'est un livre qui parlera à quiconque le lira et qui ouvre l'esprit et la réflexion sur certains comportements que l'on pourrait juger sévèrement sans aller voir ce qui se cache derrière.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un beau livre pour aborder l'homoparentalité avec les enfants. Ce livre permet, du point de vue de Lucie, de découvrir à quel point cette famille de deux papas est tout aussi ennuyeuse que la sienne et que rien ne sort de la normale. Un beau message de tolérance à travers des yeux totalement innocents et lucides.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La mécanique commence a être huilée : une potentielle alliance avec une nouvelle communauté ; oui mais à quel prix ? La série m'a habituée à me méfier des rencontres et de ce qui semble "pas mal" aux premiers abords. A voir comment cela va évoluer et ce qui va différer des autres communautés déjà rencontrées.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un très beau livre jeunesse qui s'adresse aux tout petits mais pas que. La thématique de la mort est amenée avec douceur et lucidité. Des mots simples qui sont justes et efficaces, agrémentés de magnifiques photos. Ce livre devient un très bon outils lorsqu'il s'agit d'aborder ce thème avec un enfant. Je pense qu'il peut faire aussi beaucoup de bien à l'adulte qui accompagnera cette lecture :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 31-03
Catherine Parr est un nom dont je n'avais pas entendu parler avant ce roman. C'est une période de l'Histoire que je connais très peu et j'ai fait le choix de ne pas me renseigner sur quoi que ce soit avant de me plonger dans cette lecture. De ce fait, j'ai été tenue en haleine tout du long et j'en ressors avec une soif d'en apprendre plus. Je prends toujours autant de plaisir à lire des livres se basant sur des faits historiques. Je découvre et deviens curieuse de nombreuses périodes de l'Histoire avec envie par ce biais.

Toutefois, je pense que même en ayant connaissance des faits historiques, on peut prendre goût à cette lecture. Philippa Gregory a une plume magnifique qui m'a happée et fait oublier le temps. Ce qui est également intéressant à découvrir à travers les yeux de Catherine Parr, c'est tout ce qui gravite autour du couple royal ; le poids des anciennes épouses, la Cour, l'importance de chaque mot, la religion, etc.

Catherine Parr n'est pas seulement la dernière épouse d'Henri VIII. Elle a également été une mère pour les enfants du roi, une érudite, une femme en avance et libre de ses pensées tout en ayant une délicatesse infinie pour aiguiller certaines idées du roi. Cette femme est éblouissante, pleine de courage et érudite. Malgré l'écriture de ce roman qui demande quelques entorses à l'Histoire, on saisit avec netteté la puissance de cette femme.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Si vous avez apprécié le premier tome, vous risquez de tout autant d'aimer celui-ci. Je trouve que la mécanique mise en place est la même que pour Loin de tout, et qu'on ne perd pas nos repères. Tout comme dans le premier tome, le road trip est une excuse à la romance et non un road trip sur fond de romance.
Certains gros évènements sont assez prévisibles mais on se laisse malgré tout complètement happer par l'histoire. Les échanges sont plus mâtures puisqu'on avance dans leur relation et qu'ils ne cessent d'être frappés par les épreuves de la vie. Pour ceux qui aiment les personnages secondaires qui les entourent, il me semble qu'ils sont un peu plus présents sur ce tome également (juste un peu).

Légèrement déroutée par la fin du livre et ces passages en accéléré puisque ce n'est pas du tout ce à quoi nous a habitué l'auteur. J'ai eu la sensation que l'auteur avait des choses à dire mais sans savoir comment les articuler et que la solution a été de faire des bons dans le temps sans transition. On retombe quand même sur nos pattes avec un joli prologue.

En résumé, très heureuse d'avoir retrouvé notre petit couple dans leurs péripéties pendant ce dernier voyage mais la lecture du premier tome ce suffit à elle-même.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0