Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Saphyre : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Crois en moi Crois en moi
Elodie Solare   
Tout d’abord, je m’attendais à une histoire de complot militaire vu le résumé et ce n’est pas le cas. J’avoue avoir été très surprise de la tournure de l’intrigue et avoir eu envie d’arrêter ma lecture quand je me suis rendue compte qu’il y avait peut-être un triangle/quatuor amoureux, chose dont je ne suis pas du tout fan. Mais je me suis laissée porter par l’histoire de Romane, même si je n’ai pas apprécié tous ses choix et surtout, j’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage d’Aaron. Mais je n’en dirais pas plus sur lui pour ne rien divulguer. Si j’ai bien aimé le livre dans son ensemble, certaines choses m’ont gênées, comme le personnage de Marie, la meilleure amie de Romane que je n’ai pas du tout appréciée, au contraire de Lucy qui est pétillante ou encore la manière dont Romane traite Guillaume. Au final, une romance sympa, avec quelques surprises et la fin que je voulais dès que j’ai compris qui était le sauveur de Romane.

par Floreen
Too Late Too Late
Colleen Hoover   
Avant de commencer, il faut absolument que je vous prévienne. Too Late n'est pas à mettre dans toutes les mains. D'ailleurs, même l'auteure a prévenu tout au début du livre.

Vous le savez certainement, je suis fan de Colleen Hoover. c'est d'ailleurs en refermant son roman Maybe Someday que j'ai décidé d'ouvrir mon blog, pour dire à la Terre entière qu'il fallait lire ce roman.. Et tant qu'à faire, je vous conseille aussi Hopeless, Indécent et Ugly Love.. Confess aussi d'ailleurs.. ah et Jamais Plus aussi (même s'il change de ton)

Bref, c'est donc parce que je suis fan de CoHo, que j'étais hyper curieuse de découvrir l'histoire de Sloan. Il faut savoir qu'à la base, l'auteure a écrit cette histoire pour le délirer, et c'est à force que ses lectrices lui demandent de leur montrer, qu'elle en est venue à publier chapitre par chapitre Too Late, sur WattPad.
J'avais donc eu écho très vite de certains détails de ce roman, et j'avoue, j'ai attendu sagement la traduction pour le lire car j'étais assez septique, voire réticente sachant certains points.. mais en même temps c'est Colleen Hoover, donc je me devais de la lire. (Il faut savoir que j'ai actuellement 31 livres de cette auteure dans ma bibliothèque.. En VO, en VF, de différentes Maisons d'édition, bref je suis accro)
C'est donc sans grande attente, et en connaissance de cause de que je me suis lancée hier dans cette lecture. Direct quand il est arrivé dans ma PAL.

La première chose que j'ai envie de dire, c'est que pour une fois je suis HEUREUSE d'avoir été spoliée. Heureusement que j'étais au courant des grandes lignes du bouquin, et heureusement que Colleen Hoover explique comment et pourquoi Too Late a été écrit, puis publié.. Parce que là, autant vous le dire tout de suite.. J'ai la moitié du temps de ma lecture à me dire "non mais WTF !!, t'es sérieuse là, Colleen ??"
L'écriture de CoHo est toujours addictive. Ça, c'est un fait, je ne peux pas lui retirer ça. J'ai dévoré les 350 premières pages (sur 470) .. Je suis passée par plusieurs stades durant ma lecture. Dès les premiers chapitres j'ai senti que je n'allais pas pouvoir m’arrêter de lire, et j'étais donc soulagée.. Puis, plus je tournais les pages, plus je déchantais.. pour ensuite retrouver espoir. Il faut dire que Carter avait tout pour lui au début. Malheureusement, Asa était là, et avait droit, lui aussi à ses chapitres (avec son point de vue). Du coup je suis passée par plein d'émotions. J'étais à fond, puis surprise, blasée, agacée, énervée, pi je reprenais espoir.. Jusqu'à la fin du livre.. enfin, quand je dis fin, c'est plutôt, la fin de l'histoire avant les prologues et épilogues.
Car Il faut le savoir, ce livre a été publié comme il a été écrit, et mis en ligne sur Wattpad.. Du coup, quand on arrive à la fin du livre, et qu'on se dit : ah, c'est bon, j'ai compris l'idée.. Ba Colleen Hoover nous en rajoute une couche.. puis une autre.. et encore une autre.. Franchement, les derniers chapitres là, je les ai lus presqu'en diagonales.

Je suis donc là à rédiger cet avis, et je ne sais toujours pas quelle note donner à ce roman.
Tout à l'heure, j'étais avec ma voisine-amie, et je lui parlais de mes impressions, à chaud (je venais juste de le terminer) et je lui ai sorti un truc du genre "non, mais je pense qu'en fait, l'auteure l'a écrit alors qu'elle faisait une overdose de Coca-Cola.."

En fait je pense qu'on a deux possibilité pour lire ce roman et l'apprécier un tantinet soit peu :
- Soit en ne connaissant pas la plume de l'auteure, et là, on n'en a donc aucune attente, et soit ça passe, soit ça casse.. (faut surtout ne pas trop réfléchir sur les réactions des personnages, car bien souvent je m'disais que ce n'était pas du tout crédible, voire pire, que ce n'était pas du tout plausible ..les histoires de dépôts de plainte, etc.. je veux bien que la justice américaine soit bancale, mais là, hein)
- Soit le prendre comme une grosse blague. Le prendre au 39è degré, et le lire avec humour.

En plus, je n'ai pas du tout réussi à avoir de l'empathie pour les personnages (j'y ai cru au début, mais c'était tellement surdosé, et pas réaliste par moment, ou du moins trop "catastrophisé", sans émotion).. Pire, même, j'étais agacée de voir que l'auteure avait envie de nous faire ressentir de la sympathie pour Asa.. Non franchement, j'avais envie de hurler durant certains passages.. Je n'ai pas du tout retrouvé la plume de l'auteure niveau romance, moments choupinou.. J'veux dire.. Ok, CoHo change totalement de registre, de genre.. mais mince quoi, où est passé ce qui a fait son style à proprement parler? Cette faculté qu'elle avait de nous faire passer des larmes aux rires en 3 paragraphes ?

En résumé, je ne sais pas quoi penser de cette lecture. Franchement, si ce livre avait un autre nom d'auteure sur la couverture (que je trouve bizarre mais qui représente finalement bien l'histoire), je ne m'y serais pas du tout intéressée.. C'est parce qu'il était écrit par Colleen Hoover que je l'ai lu, car comme on le dit souvent (Nos étoiles contraires, le film, ou encore l'introduction de Jay Crownover dans Wild Men 1) , quand on aime une personne, on serait "capable de lire sa liste de courses" tellement on est impatient de replonger dans ses œuvres, d'en découvrir de nouvelles..
Malheureusement, depuis November 9 que j'ai lu en VO, et Jamais plus que j'ai lu en VF, je commence à perdre mon amour pour ses romans. Je veux bien que les auteures ont le droit, et souvent ont besoin de changer de registre.. Mais .. je reste bloquée sur un truc en fait :
Comment peut-on passer de l'écriture de Jamais Plus, avec un message fort, beau, poignant.. à Too Late.. Comment, après avoir écrit Jamais plus, peut-on faire sortir de son imaginations des personnages, et surtout leur faire faire des trucs de ce genre ?
Colleen Hoover explique bien au début de son roman, qu'au départ, elle écrivait pour elle-même et n'avais pas l'intention de publier cette histoire... Bah j'ai envie de dire .. J'aurais peut-être préféré qu'elle le garde secret. Mon cerveau et mon petit cœur n'avait peut-être pas besoin de ça en fait..

En conclusion je dirai que si vous avez le cœur bien accroché, si vous arrivez à vous détacher des histoires précédentes de Colleen Hoover, si vous n'en attendez pas grand chose, et si vous gardez en tête qu'il n'est pas fait pour tout public, alors laissez-vous tenter, il vous plaira peut-être.
En ce qui me concerne, j'espère vite l'oublier. Et je ne le conseillerai pas du tout à ma fille qui est fan de Colleen. Je veux qu'elle garde son amour pour l'auteure intact. Par contre, je le conseillerai à mon amie Christelle, pour avoir son avis ;)
D'ailleurs si vous l'avez lu, je serai heureuse d'avoir votre avis.. pour voir si on a ressenti les même interrogations au fil de notre lecture..
Sans foi ni loi, Tome 3 : Le Highlander Sans foi ni loi, Tome 3 : Le Highlander
Kerrigan Byrne   
Le Higlander, troisième tome de l'excellente saga *** SANS FOI NI LOI *** nous dépayse une nouvelle fois , pour notre plus grand bonheur !
Après avoir côtoyé de près les dessous de la mafia londonienne (cf: Tome 1) , après avoir succomber au charme froid d'un assassin (cf: Tome 2), nous voici plongé en plein cœur des Highlands où l'on retrouve Mena (entraperçu dans le tome précédant) qui tente d'échapper à l'influence de son horrible mari.
Nos héros des premiers tomes ont une dette morale envers elle et se font un devoir de la protéger... en l'envoyant incognito vers le redoutable demi-frère de Dorian !
On opère donc encore un sacré virage avec ce roman où l'intrigue se déroulera en majorité au sein du clan Mackenzie: que pouvez-je espérer de mieux pour cette saga qu'un tome aux couleurs de ce que je préfère dans les romances historiques !
Et surtout, avec cet incroyable tour de passe-passe, Kerrigan Byrne parvient à nous en apprendre encore bien davantage sur le passé de Dorian (héros du 1er tome: Le Brigand de Ben More) et sur ce qui a amené les deux frères à s'entendre "cordialement" sans même réellement se connaître.

Je n'étais pas vraiment prête à apprécier le personnage de Liam en entamant ce roman ! J'avoue que le peu qu'on nous avait raconté de lui m'avait laissé plutôt indifférente. Mais encore une fois, en quelques mots, l'auteur a su créer l'envie avec ses premières pages "admirablement traumatisante" !

La rencontre de nos deux héros est plutôt cocasse: l’entêtement poli et contrôlé de Mena fait face à l'autorité naturelle de notre chef de clan Mackenzie: il doit se maîtriser pour ne pas paraître (trop) grossier et la présence opportune de ses hommes autour de lui n'est pas pour simplifier la situation.
On se régale déjà de voir la nouvelle gouvernante des enfants de Liam prendre le pouvoir sur le redoutable Laird !
Les dès sont jetés, et les événements qui vont suivre ne sont qu'un pur délice à savourer ... Bien entendu, Liam ne va pas se laisser dicter sa conduite pas une femme... C'est une féroce guerrier, ne l'oubliez pas, il a une réputation à tenir ;) !

Cette image d'impitoyable assassin, d'horrible monstre ne va pas tenir très longtemps... Car Liam a avant tout de chose les intérêts de son clan à cœur, et même s'il doit paraître indestructible pour assurer la pérennité et la sécurité de son clan, on découvre très rapidement sa faiblesse... qui correspond au passé de la nouvelle gouvernante, comme de bien entendu !

Dire qu'il est sensible serait exagéré, mais Liam est un homme de valeurs, et quoiqu'il en dise, foncièrement bon ! Ména éveille son instinct protecteur et malgré les secrets, malgré les non dits-, ils vont se rapprocher, se comprendre et se soutenir ! Ce qu'a vécu Ména durant plusieurs années est véritablement horrible, après avoir subit la violence de son mari, elle est le jouet de ses machinations et elle n'a que peu de pouvoir (voir même de crédibilité) face aux mensonges qu'il ne cesse de répandre !
J'aime que Mena soit cette femme forte, courageuse, qui ne s'est pas laissé briser par son passé !
J'aime sa determination et surtout, j'aime la relation qu'elle noue avec notre si intransigeant Laird !
Ils se complètent, ils vont véritablement bien ensemble ... C'est un très joli couple.

De même, la relation que la gouvernante noue avec les grands enfants de Liam est touchante: une complicité grandissante au fur et à mesure des événements se noue entre eux et Ména aide aux rapprochements du père avec ses deux enfants !

Même si je dois reconnaître que ce tome n'est pas mon préféré des trois, j'ai vraiment passé un excellent moment et surtout, j'ai apprécié les multiples interactions de nos héros des deux premiers romans !

Cette saga fait désormais partie de MES SAGAS HISTORIQUES PRÉFÉRÉES !
Je la relirai avec plaisir et je vais prendre grand soin à suivre les prochaines sorties livresque de l'auteur
Le noir est ma couleur, Tome 1 : Le Pari Le noir est ma couleur, Tome 1 : Le Pari
Olivier Gay   
Je me demande pourquoi j'ai mis autant de temps à l'acheter ... Je ne m'attendais pas au fait que j'aimerais autant ce livre ! Je le recommande grandement !

par Bisou
L'Épouse ennemie L'Épouse ennemie
Penny Watson Webb   
Ce livre est une petite pépite ! Je suis tellement heureuse d’être tombé dessus par hasard, c’est d’ailleurs grâce à cette magnifique couverture que j’ai fini par craquer.

Au départ je m’attendais à lire une romance historique semblable à celles de chez J’ai lu pour elle, mignonne avec de l’humour et des personnages haut en couleur. Ce livre est similaire mais avec beaucoup plus de réalisme de ce qu’était la vie à cette époque.

Beaucoup plus sordide, cru et horrible, tous ça est très bien développé par l’ecriture simple mais efficace de l’auteure. Elle a réussi à jouer avec mon petit coeur, j’ai même cru à un moment que je ne m’en remettrai jamais face aux sentiments plus différents et opposés qu’elle a put me faire ressentir.
Rage, colère et dégoût face au comportement plus que méprisable de Conan, qui n’hesite pas à blesser psychologiquement Brune parce qu’elle souhaite la paix des clans,[spoiler] notamment en osant se faire sa maîtresse le soir même de sa nuit de noce[/spoiler]. Il se sert d’excuses plus minablent les unes que les autres, et essaye de mettre ça sur le compte de cette attirance qu’il ressent pour elle. Franchement j’aurai limite souhaité sa mort, qui aurait permît à Brune de vivre heureuse, au lieu d’avoir pitié d’elle confrontée au comportement abjecte de son mari.
Brune est vraiment le point central de cette histoire, on vit tout avec elle, et pour ma part j’arrivais à ressentir toutes les émotions par lesquelles elle passait. En fait j’avais l’impression d’etre elle, donc j’etais d’autant plus affecté par les péripéties qui lui arrivait.

Pour ce qui est de la fin de ce tome tome, je rejoins l’avis général en disant quelle est soudaine voir un peu bâclée ce qui est dommage car tout s’accélère sur une dizaine de pages seulement.
Cependant l’auteure a quand même réussi à me détruire une fois de plus durant ce court laps de temps [spoiler]en tuant Guillaume. Ça m’a fait un gros choc, je ne m’y attendais vraiment pas et sa mort m’a fait fondre en larmes ( petite chose fragile que je suis). Du coup j’en veux à l´auteure de m’avoir fait subir cette lourde épreuve car Guillaume était le personnage que j’aimais le plus, avec son humour et se côté serieux mais protecteur avec Brune.[/spoiler]

J’ai vraiment vraiment -vraiment- hate de voir se que nous prévoit l’auteure dans le tome 2, mais je sais d’avance que je n’en sortirai pas indemne une fois de plus..
Hybrides, Tome 2 : Slade Hybrides, Tome 2 : Slade
Laurann Dohner   
Je n'avais pas vraiment aimé le 1er tome mais je voulais voir si ça s'améliorait par la suite.

Je me suis arrêtée au cours du chapitre 8, après la tentative de viol sur Trisha.
Tous les travers du volume 1 se retrouvent dans celui-ci :

[spoiler]- Personnage masculin principal hyper dominant et possessif ;

- Héroïne sans réelle personnalité et se laissant complètement dicter tout ce qu'elle doit faire ;

- Problème de représentation des agressions sexuelles, présentées comme quelque chose de sexy et d'excitant quand c'est fait par "l'amour de votre vie" ;

- Clichés sexuels (femme étroite et homme super bien membré) ;

- Hybrides femmes faisant de la figuration. D'ailleurs, d'après les résumés de tous les bouquins de la série, ce sera toujours un couple avec une humaine et un homme hybride (ou alors, c'est juste que pour l'autrice, les mecs humains n'en ont pas une assez grosse pour les combler ?!?).[/spoiler]


Pas une série pour moi, mais elle plaira sûrement à d'autres.

Je lui fais les mêmes reproches que la série "La Confrérie des Ombres" de Belinda Bornsmith : histoire de fond qui aurait pu être géniale mais mal exploitée, clichés, sexisme et représentation problématique des agressions sexuelles (et des meurtres).


PS : après quelques recherches, il s'avère que l'entier des romans de Laurann Dohner sont basés sur le même schéma, donc si vous n'aimez pas (comme moi), n'essayez pas les autres.

par Vitany
Hybrides, Tome 1 : Rage Hybrides, Tome 1 : Rage
Laurann Dohner   
http://www.my-bo0ks.com/2018/05/hybrides-tome-1-rage-laurann-dohner.html

Je me faisais une joie de découvrir cette nouvelle série. Plutôt bien friande de la collection Bit-lit de chez Milady, j'étais quasi sûre, d'adorer ma lecture. Je me suis donc lancée les yeux fermés dans le premier tome d'Hybrides, Rage.

Cette chronique sera relativement courte. Pour tout vous dire, je suis passée à des kilomètres de cette lecture. A tel point que j'ai mis plusieurs jours à mettre des mots dessus. Vous l'aurez sans doute compris, j'ai eu une grosse déception concernant Hybrides, tome 1 : Rage.

Avant de vous dire brièvement ce qui m'a déplu, un petit résumé de l'histoire. Nous suivons Ellie, une jeune femme assez mystérieuse qui travaille dans un centre pharmaceutique qui procède à des transformations génétiques. Ces individus ne sont ni humains ni totalement dépourvu d'humanité. On les appelle les Hybrides. Rage fait partit de l'un d'entre eux. Suite à une altercation assez mouvementé avec l'un des techniciens, Ellie va tout faire pour sauver Rage. Quitte à lui faire un peu de mal au passage. Quelques temps plus tard, leur destin les rassemble et Rage n'a qu'une idée en tête, se venger. Je ne vous en dirais pas plus sur l'histoire car je pense qu'il vaut mieux découvrir par soi-même le contenu de ce premier tome.

Honnêtement, dès le début, je me suis demandée dans quoi j'étais tombée. A tel point que j'ai demandé autour de moi si quelqu'un l'avait déjà lu. Il faut dire que l'entrée en matière d'Hybrides est assez violente et très particulière. J'ai limite pensé me trouver dans de la Dark Romance et non pas de la bit-lit. La frontière entre les deux est parfois assez fragile et vous vous en rendrez compte en lisant les premières pages.

Dans ces conditions, je pense que c'est soit on accroche dès le début aux personnages, soit c'est foutu. Et c'est là que ça coince car les personnages m'ont assez dégoûtée... Principalement le personnage masculin, Rage, qui pourtant, étant donné sa condition, se révélait assez intriguant mais son comportement et ses façons de penser ont fini de m'achever. Pire encore, sa vengeance du début m'a clairement fait lever les yeux au ciel. J'ai cru à une mauvaise blague et ça a malheureusement entaché ma lecture par la suite. Concernant Ellie, je reste dubitative. Elle s'est montrée courageuse et en même temps, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle.

Du coup, en terminant ma lecture, j'ai eu l'impression d'être vidée. De ne pas savoir quoi en penser ni en dire. Je pense que je suis passée totalement à côté de cette lecture et cet univers assez original et c'est dommage. Elle plaira sans doute à d'autres.

par Carole94P
Furious Rush, Tome 1 Furious Rush, Tome 1
S.C. Stephens   
Pour tout dire ce livre est juste à couper le souffle !

Tout au long de ma lecture, je me suis sentie transportee dans le monde de Mackenzie et Hayden. Leurs amour ma chamboulée , sans oublier que Kenzie est tiraillé entre son amour pour lui, la loyauté qu'elle porte à son père, à sa famille et à son équipe la Cox Racing.

Franchement je recommande ce super livre vivement le tome 2 !!!!!

par Sainte
Sweet Home, Tome 1 Sweet Home, Tome 1
Tillie Cole   
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. J'avais découvert Tillie Cole avec "mille baisers pour un garçon" ou j'avais versé toute les larmes de mon corps - et d'ailleurs en diamant dans ma biblio - mais Sweet Home n'est clairement pas a la hauteur de ce que j'avais déjà lu d'elle.

Déjà Molly bien que mignonne, est une Mary Sue en puissance, orpheline, gentille douce parfaite et tout le tralala. Rome est un stereotype de bad boy finalement pas si bad que ça parce qu'il souffre. je parle meme pas de Shelly, copier/coller des garces habituelles de series B qui a leur dernière année de fac se comporte encore comme les reines de lycée. en fait les personnages que j'ai trouvé les plus intéressant c'était Cass, Lexi et Austin. c'est ceux qu'on voit le moins pourtant.

Je suis vraiment désolée pour ceux qui ont aimé le livre d'avoir un avis si tranché, surtout que je suis non plus mauvais public mais tout était cousu de fil blanc, prévisible a outrance. et surtout, j'ai eu un problème avec rome, il n'est pas seulement dominateur il est surtout irrespectueux, il parle vraiment mal a Molly parfois et ma foi, elle a l'air d'aimer ça. Molly qui d'ailleurs, pour une femme "mature" pique des crises sans avoir toutes les informations ou joue les moralisatrice a tout bout de champ.
l'histoire des parents je l'ai trouvé également un peu grosse aussi, vraiment très drama et à mon sens y avait plein d'autres solutions pour Rome s'il le voulait vraiment, pour échapper à tout ça. et le dénouement final était affreusement prévisible.

j'avais découvert (et aimé) Tillie Cole avec le livre "mille baisers pour un garçon" mais Sweet Home n'est pas a la hauteur de ce qu'elle avait pu écrire, et c'est sans doute la romance inspiré de Romeo et Juliette la moins bien que j'ai lu jusqu'ici,j'ai été très déçue.

par sorello
Frigid, Tome 1 : À huis clos Frigid, Tome 1 : À huis clos
Jennifer L. Armentrout   
Un livre que je dois bien avouer, avoir acheter a cause de l'auteur... Pourtant j'appréhendais un peu, je ma suis dit "encore une histoire d'amitié d'enfance qui va tourner en histoire d'amour, mais alors quelle histoire, j'ai adorée... j'en suis ressortie comblée!

Ceux qui se poseraient des questions concernant le contenu de l'histoire, je vous rassure. Il n'y a pas de place pour la candeur ou à des scènes dégoulinant de pudeur loin de là. Et même si on devine d'avance comment l'histoire va se finir, à aucun moment on a cette impression que l'histoire s'essouffle. Et petit cadeau Jennyfer L. Armentrout nous réserve quelques imprévus auxquels on ne s'attend pas. Et ça été pour moi le nirvana!

Quant au héros... Lui est Ultra hot beau grand et musclé, avec une vie sexuelle ultra acctive, elle format mini mais superbement proportinner et a déjà eu une vie sexuelle mais pas très gratifiante, donc on n'a pas droit a une héroine trop nunuche, j'ai beaucoup aimé ses deux là! Ce qui est adorable se sont les réflexions de chacun (oui c'est une histoire elle et lui) a chaque moment de l'histoire!

En Bref, c'est une histoire génial avec des personnages adorables et une plume légere et ultra addictive... Je vous le conseille