Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sara-gray : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le Songe d'une nuit d'été Le Songe d'une nuit d'été
William Shakespeare   
J'adore cette pièce. Je l'ai lue, vue et je ne m'en lasse pas. La féerie, l'histoire bien construite malgré la fluidité d'écriture... Premier Shakespeare : Bingo.

par Peili
Les Chroniques lunaires, Tome 0.5 : Il était une fois... Cinder Les Chroniques lunaires, Tome 0.5 : Il était une fois... Cinder
Marissa Meyer   
Cette nouvelle est vraiment pas mal. J'adore la plume de Marissa Meyer, bien que cette histoire ne fasse que quelques pages j'ai été plongé dans le livre du début à la fin.
On découvre une Cinder effrayé, orpheline qui se fait "adopte". À mon grand désespoir la belle-mère était tel que dans les prochains tome.

En conclusion, cette nouvelle n'apporte rien de particulier mais elle est rafraîchissante et permet de découvrir un autre aspect du caractère de Cinder. Et puis, c'est l'occasion au fan des Chroniques Lunaires de prolonger la série, bien que ce soit pour quelques minutes. À lire, bien que pas essentiel.

par Jordane_
Les Chroniques lunaires, Tome 2.5 : L'Armée de la reine Les Chroniques lunaires, Tome 2.5 : L'Armée de la reine
Marissa Meyer   
Les Chroniques Lunaires sont une saga que j'ai découvert assez récemment et qu'est-ce que j'ai adoré! Un énorme coup de cœur et ce pour chaque tome!
C'est donc une petite nouvelle, à lire juste après le tome 2 "Scarlet" puisque l'on revient sur le passé d'un personnage tout fraîchement débarqué dans ce tome et qui a son importance: Loup.

[spoiler]On y suit donc Loup, de son vrai nom Zee'v (Z), lorsqu'il vivait encore sur la Lune, tout jeune et recruté pour rejoindre l'armée de la reine Levana à cause de ses prédispositions naturelles. Il savait qu'on allait venir le chercher, que son sort était scellé, qu'il n'avait pas le choix de refuser et qu'il devait alors dire adieu à sa vie d'avant.
Il va subir des changements radicaux physiques et internes, comme pour tout nouveau soldat destiné à cette armée bestiale. Un programme monstrueux qui l'aura rendu plus bête qu'humain, plus loup qu'humain. C'est un changement contre nature imposé et Z va devoir s'y habituer rapidement.
Il va se retrouver dans une meute d'une quinzaine de membres, de jeunes soldats entre 12 et 18 ans, placés sous la direction du thaumaturge de la reine, Jaël. Et il va devoir apprendre à trouver sa place au sein de la meute, et ce sera des plus difficiles, d'autant plus que l'alpha Brock, n'est pas un tendre, surtout pour garder sa place...
Les années passent, les entraînements à la dure sont quotidiens. Puis vint une nouvelle recrue: le petit frère de Z, Ran. Et leur relation ne fait que se dégrader (pour donner ce qu'il y a dans le tome 2).
Puis, vient le moment de faire ses preuves devant la reine... et de devenir un alpha. Un alpha de renom pour une mission très spéciale, en compagnie de sa meute et de son thaumaturge. Sur Terre.
La suite dans le tome 2 "Scarlet"![/spoiler]

L'écriture de Marissa Meyer est bien sûr précise, fluide et agréable et c'est tellement facile de se plonger dans son univers.
ça se lit extrêmement vite, comme pour chaque nouvelle et c'est beaucoup trop peu, j'en veux plus! C'est le seul reproche que je peux faire.
Loup est un personnage qui m'a beaucoup intrigué dans le tome 2 et c'est devenu un chouchou alors j'étais très contente d'en savoir un peu plus sur lui, sur son passé, sur comment il est devenu un soldat transformé au service de la reine Levana.

C'était donc une très bonne nouvelle, un bon complément qui se justifie et je l'ai même trouvé bien mieux que la toute première de la saga "Il était une fois... Cinder"(T0.5), qui était bien mais sans plus, et pas non plus indispensable.

par MaMt
Les 100, Tome 1 Les 100, Tome 1
Kass Morgan   
Un bon livre mais pas assez d'action, il manque de rythme.
De plus j'ai fait l'erreur de commencer à regarder la série TV avant d'attaquer la lecture, du coup, je préfère 100x plus la série que le livre.
Dommage

par Adèle
Nil, Tome 1 : Nil Nil, Tome 1 : Nil
Lynne Matson   
Nil est mon coup de cœur de l'année et encore, je pèse mes mots. Je ne sais pas quoi dire tant ce livre m'a transportée au fil des pages. Pour la première fois, j'ai vraiment eu peur pour des personnages fictifs. Je priais pour qu'ils attrapent ces fichues portes, pour qu'ils puissent enfin retrouver leurs vies, je stressais à chaque jours qui passaient dans l'histoire à l'idée que mes petits favoris ne puissent jamais s'échapper de l'Île. L'histoire m'a rappelée Hunger Games et le Labyrinthe sur quelques points mais c'est très loin de ça en même temps, c'est plus qu'une histoire de s'échapper ou de combat dans une arène jusqu'à la mort. C'est de la quête de sa propre force, de la survie et de tant d'autres choses. Tout ça pour dire que Nil ne ressemble à aucun autre livre que j'ai pu lire jusque-là et que je ne regrette pas du tout mon achat.

par Amnasya
Un printemps à Tchernobyl Un printemps à Tchernobyl
Emmanuel Lepage   
Très bel ouvrage avec de magnifiques dessins relatant la tragédie de Tchernobyl 22 ans après les faits. L’ambiguïté entre la beauté des lieux relaté par l'auteur et le danger invisible de la radioactivité qui se cache partout est saisissant. On s'attend à des dessins très sombres, un environnement de mort et pourtant on est transporté par la joie et la simplicité des habitants ainsi que la beauté de certains lieux très bien rendu par l'excellent crayon de l'auteur. Magnifique !

par drosan
Fruits Basket, tome 1 Fruits Basket, tome 1
Natsuki Takaya   
Superbe manga ! Je suis fan ^^ Drôle, touchant avec un peu de romantisme.
Réparer les vivants Réparer les vivants
Maylis De Kerangal   
Je ressens cette impression de vouloir dire plein de choses tout en ne sachant pas comment les formuler. Ce roman m'a pris par surprise, il m'intriguait mais je n'en attendais rien. Je ne m'attendais pas à ce que son histoire me percute aussi violemment.

Lire les premières pages de Réparer les vivants, c'est accepter d'être pris dans l'engrenage, accepter de devenir spectateur, heure après heure, du chamboulement de nombreuses vies, du processus incroyablement complexe du don d'organes et de la transplantation cardiaque.

On vit l'histoire au côté de personnages avec lesquels l'empathie ne se fait pas attendre. Dès le début, on est pris dans la toile. On nous les présente tous, leur nom d'abord, puis leur vie, par des anecdotes, ces détails qui semblent insignifiants et, au contraire, ces autres détails qui font tout.
Et puis, on nous présente également le côté plus médicalisé de l'événement. Les formalités, les processus, les opérations. Le mécanisme alambiqué de reconstruction d'un corps par un autre. On en apprend beaucoup, mais - et c'est un aspect du roman que j'ai beaucoup apprécié - l'auteur veille à ne jamais faire un constat froid et médical de la situation. Il y a une facette très humaine dans cette histoire. C'est un drame pour certains, une lueur d'espoir pour d'autres, et tous restent humains et c'est avec profondément d'humanité que le sujet est traité.

Si l'écriture de Maylis de Kerangal me laissait songeuse au début par sa nature très dense (de longues phrases aux nombreuses propositions qui s'étirent inlassablement, pouvant même, parfois, faire la taille d'une page entière), ce style effréné nous entraîne sans relâche dans ces vingt-quatre heures décisives avec une poésie et un sens réflexif qui m'ont beaucoup impressionnés. L'écriture est consistante mais on s'y noie allègrement.

Réparer les vivants est de ces romans qui frappent, tant par leur sujet qui mérite d'être abordé que par la façon dont ceux-ci sont traités. Le réalisme qui se dégage de l'histoire est tel, que j'en ai souvent pleuré, heurté par la sincérité des mots que j'avais sous les yeux, par la violence et la douleur de la perte, la difficulté d'accepter un processus comme le don d'organes (que ce soit pour les proches du donneurs ou pour le receveur d'ailleurs).
Le livre m'a touché, m'a fait réfléchir et va me rester à l'esprit un moment.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2015/09/reparer-les-vivants-de-maylis-de.html

par x-Key
Gallagher Academy, Tome 1 : Espionne malgré moi Gallagher Academy, Tome 1 : Espionne malgré moi
Ally Carter   
Quand ma sœur me l'a prêtée, je me suis dise: "mouais,bon ça va être un truc à la Totally Spies, bien cliché et tout..".
Et bien non. L'écriture est vraiment très bien et j'adore le point de vue de Cammie, qui ne réfléchi pas comme nous, mais comme une espionne et surdouée. Ça donne des situations très sympas.


par maidele
Gallagher Academy, Tome 2 : Espionne-moi si tu peux Gallagher Academy, Tome 2 : Espionne-moi si tu peux
Ally Carter   
J'aime bien les nouveaux personnages (en particulier Zach)
Ce tome laisse légèrement présager que nous en sauront plus sur l'histoire du père de Cammie dans les prochains tomes, et j'éspère vraiment que ce sera dans le troisième tome parce que j'ai vraiment envie de savoir ce qui c'est réellement passé moi !