Livres
450 902
Membres
395 805

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par alexse 2011-03-21T16:50:54+01:00

<< ─ Je ne sais pas. Elle veut peut-être finir son travail de garde du corps. Être payée. Avant de...

Sa voix mourut.

─ Avant de finir le boulot commencé par son frère. (Je me massai le front, fronçant les sourcils, puis je relevai les yeux.) Attends un peu, son nom est Janie Parker?

─ Oui.

─ Alors ça veut dire que Peter... (Je déglutis.) Que son nom, c'était Peter Parker?

─ Oui.

J'éclatai en sanglots.

─ Oh, mon Dieu! J'ai tué Spider-Man!

─ Sarah, reprends-toi. >>

Afficher en entier
Extrait ajouté par stella67 2010-12-08T23:42:35+01:00

- Tu devrais partir, maintenant, Sarah. Nous nous sommes déjà dit adieu, n'est-ce pas ?

- Oui. (Je déglutis.) Mais je veux une dernière chose.

- Quoi ?

J'attendis pour m'assurer que ma voix ne tremblait pas.

- Un baiser.

Il sourit presque.

- D'abord, tu me gilfes, et maintenant, tu veux que je t'embrasse ? Tu ne sais pas ce que tu veux, Sarah.

Afficher en entier
Extrait ajouté par stella67 2010-12-08T23:42:35+01:00

Je coulai un regard à Georges à moitié nu avec sa serviette de toilette, puis à Barkley, complètement nu avec son ... Rien.

Un vampire et un loup-garou.

Je secouai la tête. C'était pourtant évident : j'avais encore l'un de ces rêves où j'étais Anita Blake.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-01-03T23:10:40+01:00

- Oui, il semble que tu aies pris du bon temps, Sarah, à te libérer de ton trop-plein d'énergie. Je m'excuse de t'avoir dérangée. Si tu trouves quelques minutes pour me parler dans ton emploi du temps serré, je serai au club tout l'après-midi.

Sur ces mots, il tourna les talons et partit sans m'adresser un regard.

Je restai complètement abasourdie. Que venait-il de se passer? Quel était son problème? Avais-je si mauvaise haleine? Je soufflai dans ma paume et fis la grimace.

Oui, c'était horrible.

Mais c'était cette histoire de Quinn. Ce devait être cela. Il était en rogne. Je ne pouvais l'en blâmer, mais pourquoi ne me laissait-il pas m'expliquer? Pourquoi repartir ainsi, en colère, après avoir fait tout ce chemin? Cela n'avait aucun sens.

Je refermai la porte et me retournai.

Un homme nu se tenait derrière moi, buvant une tasse de café comme si de rien n'était.

- Salut, dit-il en souriant.

Il faisait à peu près un mètre quatre-vingts, et il avait des cheveux bruns en bataille, des yeux bleus perçants et un corps longiligne.

Corps qui, comme je l'avais déjà dit, était nu.

Comme je ne répondais pas, parce que ma mâchoire était tombée presque jusque par terre, il s'avança vers moi, sans tenir comte de mes yeux écarquillés par la stupéfaction... et il me lécha la joue avec enthousiasme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par stella67 2010-12-08T23:42:35+01:00

- Je craignais que que ça arrive, dit Barry. Dès l'instant où tu es apparue et que le maître ne t'a pas mise dehors. J'avais tellement peur que ça arrive.

- Que quoi arrive ?

Il montra mon cou d'un hochement de tête.

- Ca. Où est le maître ?

- Je ... je sais pas.

Ma bouche devient sèche.

- Je dois le retrouver. A-t-il ... perdu tout contrôle de lui-même quand tu t'es jetée à sa tête ?

Je haussai vivement les sourcils.

- "Jetée à sa tête" ? Je vais botter ton derrière de nain de jardin si fort que tu ne pourras plus t'asseoire avant un mois !

Afficher en entier
Extrait ajouté par taniasong 2011-01-26T14:32:06+01:00

Je secouai lentement la tête. C était dingue. Vraiment dingue. cela ne pouvait pas être vrai. Mais... si. je le sentais. Tout devenais terriblement logique. Et dire que je l aimais bien. Même après que l homme au feutre m avait dit que je ne pouvais pas lui faire confiance. Je ne m étais pas entièrement fiée à mon instinct.

elle devait me haïr.

Evidemment, pensai-je. J ai tué son frère.

En état de légitime défense!!!

Mais pour Janie, son frère Peter, le brave chasseur de vampires qu'elle idolâtrait, avait été tué par un vampire démoniaque. et les rumeurs m affublant du surnom de Tueuse de Tueurs n avaient rien fait pour laver mon nom.

Elle avait fait sauter mon appartement.

Parce que j avais tué son frère.

_ Sarah, tu es toujours là ?

ma bouche était sèche.

_ oui. je ne comprends pas.Nous avons été seule des tas de fois. Elle m a sauvée la vie. Pourquoi ne m a t elle pas simplement tuée?

_ J en sais pas. Elle veut peut être finir son travail de garde du corps. Etre payée. Avant de ...

Sa voix mourut.

_ Avant de finir le boulot commencé par son frere. (je me massai le front, fronçant les sourcils, puis je relevai les yeux;) Attends un peu, son nom est janie parker?

_ oui

Alors sa veut dire que Peter ...( je déglutis). Que son nom, c était Peter Parker ?

_ oui

J éclatais en sanglots.

_ Oh mon Dieu !! J ai tué Spider_Man !!!!!

_Sarah reprends toi;

_ je dois y aller. je dois le dire....

_ A Thierry ? dit il avec une bonne dose d amertume.

_ Non. je na sais pas. je ne sais pas à qui le dire. J ai juste besoin de partir. Quinn ??

_ oui ?,

_ Sors de ce bar. Ne te fais pas tuer.

_ Oui toi non plus. Je vais juste essayer d avoir encore quelques informations avant de partir.

Il raccrocha.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-01-03T23:10:40+01:00

Il ricana.

- Je pense que j'ai saisi. Tu penses être amoureuse de lui. C'est un sombre connard Alpha avec une cape noire et un passé mystérieux. Et tu as fini par te faire croire à ce fantasme romantique.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hasnae 2012-04-07T18:39:01+02:00

- Oui, il semble que tu aies pris du bon temps, Sarah, à te libérer de ton trop-plein d'énergie. Je m'excuse de t'avoir dérangée. Si tu trouves quelques minutes pour me parler dans ton emploi du temps serré, je serai au club tout l'après-midi.

Sur ces mots, il tourna les talons et partit sans m'adresser un regard.

Je restai complètement abasourdie. Que venait-il de se passer? Quel était son problème? Avais-je si mauvaise haleine? Je soufflai dans ma paume et fis la grimace.

Oui, c'était horrible.

Mais c'était cette histoire de Quinn. Ce devait être cela. Il était en rogne. Je ne pouvais l'en blâmer, mais pourquoi ne me laissait-il pas m'expliquer? Pourquoi repartir ainsi, en colère, après avoir fait tout ce chemin? Cela n'avait aucun sens.

Je refermai la porte et me retournai.

Un homme nu se tenait derrière moi, buvant une tasse de café comme si de rien n'était.

- Salut, dit-il en souriant.

Il faisait à peu près un mètre quatre-vingts, et il avait des cheveux bruns en bataille, des yeux bleus perçants et un corps longiligne.

Corps qui, comme je l'avais déjà dit, était nu.

Comme je ne répondais pas, parce que ma mâchoire était tombée presque jusque par terre, il s'avança vers moi, sans tenir comte de mes yeux écarquillés par la stupéfaction... et il me lécha la joue avec enthousiasme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par laetitia90 2013-04-30T15:09:45+02:00

Il haussa les épaules.

- Tu dormais paisiblement. Et après le choc de ce qui venait d'arriver, tu avais besoin de te reposer.

- J'aurais fait une exception. (Ecartant mon incertitude, je tendis le bras pour lui prendre la main et entremêler mes doigts aux siens.) Fais moi confiance.

Il haussa un sourcil.

- J'admets y avoir pensé mais après avoir écouté tes ronflements un moment, j'ai décidé de ne pas te déranger.

Je lui adressai un regard affligé.

- Mes ... quoi ?

- Tes ronflements. (Il eut un petit sourire.) Un son doux. D'avantage un nasillement qu'un ronflement.

- " Un nasillement ? "

Je sentis mes joues devenir brûlantes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Gatou29 2012-12-28T18:14:05+01:00

- Nous allons attendre que Nicolaï quitte la ville, et quand il sera parti, je connais un endroit sûr ou tu pourras te réfugier jusqu’à ce que toute cette folie retombe.

- "Un endroit sûr"?

- Un couvent, en France.

Je faillis éclater de rire. Ce dernier aurait sonné complètement hystérique, mais quand même : j'aurais ri.

- Tu plaisante !

Il n'avait pas l'air de vouloir être drôle.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode