Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sariahlit : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Secret du docteur Barry Le Secret du docteur Barry
Sylvie Ouellette   
Du Cap à la Jamaïque, nous allons suivre James, ses exploits, ses craintes, ses obligations... Ce livre retrace le destin d'un être remarquable. Il peut paraître parfois antipathique, parfois hautain. Mais son ambition n'a d'égale que son courage. Margaret dépasse sa simple condition de femme pour se travestir, pour jouer la comédie afin de vivre pleinement sa vocation et devenir ainsi médecin. Quitte à s'oublier en tant que femme. Quitte à ne jamais être elle-même heureuse. Margaret est le docteur Barry. Seul compte le bien-être de ses patients, quelque soit leur origine sociale. James Miranda Barry va imposer ses idées, tout en se faisant quelques ennemis au passage. Mais combien de temps le subterfuge parviendra-t-il à tenir avant qu'elle ne soit découverte ?
Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2015/01/le-secret-du-docteur-barry.html

par sariahlit
Haeresis, Tome 2 : Les liens Haeresis, Tome 2 : Les liens
Audrey Falk   
La plume de l'auteure est agréable à parcourir. Simple. Fluide. Les émotions sont présentes. Les actions rythment parfaitement le récit. L'univers est original. Manon, quant à elle, gagne de l'assurance dans ce volet. On sent qu'elle a pris de la maturité, qu'elle a dépassé le stade de la nouveauté de cet univers pour l'affronter, et pourquoi pas accepter son rôle. C'est une héroïne vive, attachante.
Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2014/12/haeresis-2-les-liens.html

par sariahlit
L'Oiseleur L'Oiseleur
Max Bentow   
L'intrigue commence rapidement : dès les premières pages le ton est donné avec une atmosphère prenante et sombre. Le protagoniste, Nils, est un personnage qu'on apprécie rapidement. Il est divorcé et a très peu de temps pour sa fille Emily. C'est un bon enquêteur, un homme tangible qu'on prend plaisir à découvrir. Le style d'écriture de Max Bentow m'a attiré immédiatement : il alterne les points de vue des divers acteurs – victime, inspecteur, tueur – . Les meurtres sont décrits dans les moindres détails. La structure de l'intrigue est très bien faite, nous présentant les profondeurs psychologiques des personnages. La tension augmente de plus en plus au fil du récit, de sorte que nous sommes en apnée quant au sort réservé aux victimes. Tous se passe vite, sans lourdeur, sans jamais découvrir l'identité du psychopathe, ni ses intentions. En tout cas, ce fût le cas pour moi et j'ai trouvé le final magistral.
Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2014/12/loiseleur.html

par sariahlit
Stark, Tome 1 : Délivre-moi Stark, Tome 1 : Délivre-moi
Julie Kenner   
Je n'ai pas particulièrement accroché. Certes je n'ai pas détesté, mais je n'ai pas vraiment aimé non plus. En lisant Stark, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Crossfire ou Beautiful Bastard. Sauf que Stark est bien inférieur aux livres que j'ai précédemment cité. Pourtant le début était très prometteur, j'ai aimé les premiers chapitres où les personnages faisaient preuve de répartie et m'ont fait sourire, puis mon enthousiasme est retombé comme un soufflé. Plus j'avançais dans le bouquin, plus j'en avais marre et je me suis même demandé si j'allais réussir à le terminer.
Tout d'abord, la relation Damien/Nikki ne m'a pas émue. Je n'ai pas ressenti de bouleversement ou de vrais sentiments. Leur couple ne m'a fait ni chaud ni froid, et pour un livre de ce genre, bien entendu ça m'a gêné.
Ensuite, j'ai parfois apprécié Nikki mais par moments elle m'a énervé. Damien, quant à lui, ne m'a fait aucun effet. Ce n'est pas un personnage qui m'a touché. En revanche j'ai bien aimé Evelyn.
J'ai également été très surprise que les personnages se vouvoient pendant tout le livre. Ils sont quand même amants et tombent plus ou moins amoureux, donc le fait qu'ils ne se tutoient qu'aux trois dernières pages, j'ai trouvé ça assez étrange.
Bref, mon ressenti est difficile à expliquer. Tout livre de cette catégorie comporte des défauts (dieu sait que Beautiful Bastard ou Crossfire sont loin d'être parfaits) mais là trop de choses m'ont interpellé et le couple ne m'a rien fait éprouver.
Au final, malgré quelques points positifs, je ressors très déçue de cette lecture. Je ne pense pas lire la suite et je ne relirai pas ce tome.
Bad swimmers, tome 1 : Le lac des cieux Bad swimmers, tome 1 : Le lac des cieux
Geoffrey Bidaut   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2015/03/bad-swimmers-tome-1-le-lac-des-cieux.html

Si je suis souvent la première à me plaindre de la prévisibilité des enquêtes dans les romans, en profitant pour me la péter un peu en me prenant pour la réincarnation de Sherlock Holmes (mon ego n'a pas de limites), je peux vous dire que Bad Swimmers m'a vraiment remise à ma place. Parce que si il y a bien un roman qui a su me tenir en haleine jusqu'à la toute fin en me retournant le cerveau dans tous les sens, c'est bien celui-ci ! Et vous voulez une autre confidence ? J'ai adoré ça !

Dans Le Lac des Cieux nous suivons plusieurs adolescents qui se deviennent malgré eux les pièces maîtresses d'une sordide série de meurtres affreusement glauque. Et c'est d'ailleurs là que réside la première force du récit. Car en effet, malgré les nombreux personnages fort différents les uns des autres, on arrive extrêmement bien à suivre et on ne se sent jamais perdu plus que de raison. L'auteur gère avec une maîtrise exemplaire ses différents protagonistes et leurs places dans l'intrigue principale. On a tout d'abord un trio de base composé de Mel, l'adolescente mal dans sa peau, Marc, son meilleur ami intello sur les bords, et leur pote Tim, le jeune sportif bien sous tout rapport qui fait craquer la gent féminine. Puis au fil de pages viennent se greffer à ce noyau, Deb, la peste de l'école qui se prend pour une pseudo journaliste, Gin, la petite nouvelle, et son demi-frère Ort, délinquant notoire. Bref quand je vous disais que la palette de personnages était fort variée, je ne mentais pas. Au fil des pages et des retournements de situation on va observer les liens qui se lient et se délient entre tout ce beau monde au point que finalement c'est le groupe dans son entièreté qui devient le personnage principal de ce thriller. Pour le coup si il n'y a pas de phénomène d'identification marqué, ou de protagoniste qui se dégage du lot pour qu'on s'y attache vraiment, cela ne devient donc jamais un problème.

Mais bien sur la plus grande force de Bad Swimmers, là où tout le génie du roman réside, c'est bien cette trame principale qui nous entraîne dans ses montagnes russes en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Personnellement dès le premier chapitre je me suis demandé quel pouvait être le lien entre ce qui s'y déroule et l'intrigue promise entre ces adolescents sur la quatrième couverture, et je n'ai pas réussi à me sortir cela de la tête tout au long des pages. D'ailleurs je ne vais même pas vous parler des dizaines de théories plus farfelues les unes que les autres qui ont pu naître dans mon esprit au long de ces 466 pages sinon cette chronique ne finira certainement jamais. (Et vous me prendrez également pour une dingue en vu des théories folles que mon esprit malade est capable de me conjurer, mais c'est un détail.) Mais, sincèrement, je ne sais pas quoi vous dire sur l'intrigue imaginée par Geoffrey Bidaut, à part peut-être vous dire quelle est magistrale ! Et cette fin... cette fin !

Je défie quiconque de découvrir le dénouement du récit et de dire "je le savais" sans être un ignoble menteur ! C'est pensé avec tellement de finesse et d'intelligence qu'on ne peut que se laisser prendre au piège et être admiratif de la façon dont l'auteur nous a trimbalé tout au long des péripéties de ses personnages. Chapeau !

Ainsi Bad Swimmers : Le Lac des Cieux a été pour moi une superbe découverte qui a su me retourner l'esprit dans les règles de l'art ! Tout, de l'intrigue, aux personnages, et au style d'écriture simple et entraînant de l'auteur, a fait son petit effet pour qu'une fois ma lecture terminée je n'ai plus qu'une envie : recommencer ma lecture du début pour tout analyser de nouveau une fois le fin mot de l'histoire connu. Bref voici un thriller choc qui vaut réellement d'être plus lu et connu et que je ne peux que vous conseiller. Vous aurez peut-être besoin de soutien psychologique après cette sublime torture mais ça vaut clairement le coup !

par Althea
Une fée à Glade of Oaks Une fée à Glade of Oaks
Amanda Bayle   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/2014/02/une-fee-glade-of-oakes-damanda-bayle.html

Que les chanceuses qui n'ont jamais lu ce roman enchanteur ont bien de la chance !
Ne l'ouvrez que si vous êtes bien certaines de ne pas être interrompues de manière intrusive par votre entourage immédiat, il est pratiquement impossible de le lâcher en cours de lecture, vous voilà averties !
Oui, oui, à n'en pas douter, vous tomberez irrémédiablement sous le charme abrasif de ce Brian Covington l'aîné éruptif, auquel vous serez incapable de résister,...
La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

par everalice
Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 3 : Désirs enfouis Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 3 : Désirs enfouis
Elizabeth Hoyt   
J'ai adoré ! Moi qui suis fan des livres de ce genre mais quand même la fin ma un peu déçu ... Je m'attendait a une fin plus ...plus...plus glorifiante ! Enfin bref je m'attendais a autre c'est dommage !! Mais bon cela reste quand même un de mes préférés :D [spoiler]N'empêche que la personnalité de Mickey (Mouse ! xD) est vraiment suprenante et bien caché :) Cruel et tendre a la fois ainsi que tête de mule et un peu égocentrique ! Mais je me demande pk il dise Winter Makepeace est "vous savez qui" alors que dans le 5ème c'est un autre......Ah c'est vrai qu'il y en a plusieurs, j'avais oublier !!! Ceux qui ont lus la suite me comprenne !! :)[/spoiler]

par Blondi
Mauvais garçon Mauvais garçon
Laurent Bettoni   
Mauvais garçon est une réflexion sur les valeurs de la société : la dimension sociale qui veut que chacun soit jugé sur son statut plutôt que sur sa valeur. Mais aussi, une dimension plus politique qui aborde les défaillances de la société et le rôle que le gouvernement y joue en excluant certaines populations. Thomas est une jeune homme intelligent. Mais dont le statut social lui colle à la peau comme un mauvais karma. La désillusion qui suit son stage l'emmène dans un bad-trip où il se perd totalement. Où ses rêves d'avenir s'écroulent et où son bagage identitaire reprend le dessus. Si le jour, Thomas est un jeune homme bien sous tout rapport, la nuit il deale. Sa rencontre avec Archambault, son ancien professeur, va le changer progressivement jusqu'à donner à Thomas un caractère plus contestataire, plus noir. Il refuse ce qui lui arrive. Il devient aigri, raciste. Et il s'enlise dans les problèmes, dans un monde qui n'est pas le sien, se coupant totalement de ce qui le caractérisait.
Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2014/12/mauvais-garcon.html

par sariahlit
Lune de sang, Tome 1 : Pour toujours Lune de sang, Tome 1 : Pour toujours
David Cooper   
une de sang est une fiction adaptée de la saga De guerre, d'amour et de sang de Kyrian Malone. Ne connaissant pas le récit d'origine et ayant été ravie des précédentes adaptations de cet auteur, je me suis plongée à corps perdu dans cette nouvelle histoire, la bit-lit étant, si vous ne l'aviez pas encore remarqué, un genre que j'affectionne particulièrement. Je n'ai pas été déçue de cette lecture, bien au contraire. L'histoire est passionnante : on ne découvre pas seulement la nouvelle vie de Kian en tant que vampire, mais aussi une nouvelle vision de ces êtres surnaturels. Il s'agit d'enfants abandonnés et enfermés dans des cachots qui, pour survivre, se sont nourris des cadavres les entourant. Grandissant dans la noirceur totale, les enfants se sont transformés physiquement pour s'adapter aux conditions de l'époque. C'est l'un des aspects intéressants ici puisqu'il aborde le mythe des vampires de manière originale. Le style de l'auteur reste simple, sans lourdeur, et se parcourt rapidement. Ce qui permet d'apprécier la relation qui se créait entre Kian et Deven : elle nous semble naturelle, passionnelle. Deven est un personnage assez mystérieux qui se livre difficilement. C'est ce qui fait qu'on est tout de suite attiré par lui. Kian est un peu plus enfantin, immature. Il lui faudra du temps pour prendre conscience de son rôle dans l'aventure.
Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2014/12/lune-de-sang-1-pour-toujours.html

par sariahlit
Au temps des Tudors, Tome 1 : Mariée et soumise Au temps des Tudors, Tome 1 : Mariée et soumise
Elizabeth Moss   
Éloïse, en acceptant de devenir l'épouse de Lord Wolf, a peur de devenir une simple possession de son mari, tout juste capable de donner naissance à des héritiers. Son caractère rebelle et impétueux la pousse à vouloir autre chose, un mariage d'amour par exemple. Le caractère froid et distant de Wolf ne cesse de lui faire peur. Sans son point de vue dans le récit, on pourrait également douter de ses intentions. Pourtant, Wolf veut simplement se protéger, blessé par le passé, abandonné par une autre femme. L'attraction entre les deux personnages met une certaine tension entre eux. Ils ne peuvent s’empêcher de se fermer, d'émettre des doutes sans forcément en parler avec l'autre. Ce qui va, à de nombreuses reprises, jouer contre eux. Entre temps, un scandale éclate à la cour : la reine est accusée de trahison, de cocufier son mari. Éloïse, en tant que demoiselle d'honneur, se voit accuser également.
Avis complet : http://sariahlit.blogspot.fr/2015/01/au-temps-des-tudors-1-mariee-et-soumise.html

par sariahlit