Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Saturna : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
L'Épouvanteur, Tome 2 : La Malédiction de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 2 : La Malédiction de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Le premier tome avait été une belle découverte. J'étais tellement emballée que j'ai eu envie de lire la suite immédiatement, moi qui ai bien souvent du mal à enchaîner deux romans d'une même série. Eh bien je crois que ce deuxième volume m'a définitivement rendu accro aux aventures de l'épouvanteur.

C'est un tome bien différent de son prédécesseur, plus sombre, moins naïf aussi. Tom doit cette fois affronter deux adversaires coriaces. Le premier, Le Fléau, est un méchant qui m'a un peu moins emballée que Mère Malkin je dois le reconnaître. Il était un peu trop abstrait pour moi, je peinais parfois à comprendre son fonctionnement. Le second en revanche, l'Inquisiteur, m'a passionnée. C'est surtout cette partie de l'intrigue que j'ai adoré. Tout le côté religieux, les relations que l'Église a jadis entretenu avec l'obscur dans le passé, la chasse aux sorcières...j'ai trouvé cet aspect du livre vraiment très intéressant.
Pour ce qui est des personnages, j'apprécie toujours autant Tom. Il prend de l'assurance. Il agit davantage avec son coeur qu'avec sa tête et c'est ce qui le rend si attachant. Mr Gregory en revanche m'a un peu déçue. Outre le fait qu'il est assez contradictoire, [spoiler](genre je jette Alice dans une fosse alors que j'ai moi même fricoté avec une sorcière ou bien il faut absolument que je tue le Fléau maintenant, ça fait 20 ans que je le laisse agir mais là alors que l'Inquisiteur est en ville, je ne peux plus attendre)[/spoiler] j'ai parfois l'impression que sans Tom il n'arrive à rien...il manque un peu de puissance à mon goût. J'aime toujours autant Alice qui continue d'être un personnage ambigu, oscillant sans cesse entre bien et mal. Les liens qui l'unissent à Tom sont profonds. Maintenant qu'ils entrent tous les deux dans l'adolescence, j'avoue avoir un petit espoir de les voir se tendre vers une histoire d'amour...(pardon, c'est mon côté midinette qui ressort ^^). J'ai aussi bien apprécié les nouveaux personnages d'Andrew et du Frère Peter.
Je ne suis donc pas du tout déçue de cette suite que j'ai trouvé moins enfantine même si paradoxalement elle m'a fait moins frissonner que le premier tome, le Fléau ne m'ayant pas vraiment convaincue.

Maintenant j'ai hâte de voir ce que le tome 3 nous réserve !

par Saturna
U4 : Jules U4 : Jules
Carole Trébor   
"U4 Jules" est le deuxième tome de la série que je lis. Après avoir terminé "U4 Yannis", j'ai du choisir lequel des trois autres romans serait le suivant. Stephane étant un personnage qui m'insupporte, je n'avais pas le courage de m'attaquer au livre qui lui était consacré et la librairie n'ayant plus en stock celui sur Koridwen, c'est donc presque par dépit que j'ai choisi le roman de Jules.

Et finalement, j'ai beaucoup aimé ! Jules est un personnage que j'ai d'emblée trouvé attachant. C'est le bon copain, le geek sympathique. Ses références culturelles m'ont souvent amusée (même si je trouve inadmissible que le correcteur du bouquin n'ait pas remarqué l'horrible faute sur le nom "Wolverine"...). Et puis j'ai adoré chacune de ses interactions avec les autres personnages. Sa relation avec Alicia, dite la Minuscule est juste adorable. (Par contre puisqu'on évoque la petite, je trouve bizarre qu'elle ne parle quasi pas et reste enfermée dans son monde de Dora à sept ans. C'est plutôt le comportement d'un enfant plus jeune mais bon, on peut mettre ça sur le compte du traumatisme...). Son histoire d'amour avec Maïa est mignonne comme tout et plausible puisqu'ils se connaissaient déjà d'Avant. Ce n'est pas genre "je t'ai rencontré y a deux jours mais je t'aime déjà à la folie !!!". J'ai aussi apprécié les liens qui l'unissent à Vincent et Jérôme. En fait, j'ai aimé chacun des membres de la communauté et j'étais très intéressée de les voir évoluer tous ensemble et chercher à rebâtir un genre de civilisation.

Même Yannis et Stephane que je n'avais pas spécialement aimé dans le tome précédent m'ont paru plus agréables. D'ailleurs, je suis rassurée. J'avais peur que les scènes dans lequelles les différents héros de "U4" étaient rassemblés soient répétitives vu qu'on les retrouvait d'un livre à l'autre mais les auteurs ont bien fait les choses. Je n'ai pas eu de sentiment de redite quand Jules a rencontré les autres protagonistes. Ça me met en confiance pour les tomes suivants.

Contrairement à beaucoup d'autres lecteurs, je n'ai pas été déçue de la fin. [spoiler]La bataille du 24 décembre à bien eu lieu même si elle est certes un peu trop rapide...en revanche j'ai adoré l'épilogue sur le journal d'Alicia qui répond à toutes les questions qu'on pouvait se poser sur l'avenir de nos personnages. [/spoiler]

Concernant le style d'écriture de Carole Trébor, je ne l'ai pas trouvé très différent de celui de Florence Hinckel. Je lui reproche également de passer vite sur les émotions des personnages. Ainsi, des scènes qui auraient dû être très émouvantes sont très vite expédiées. [spoiler]Comme la mort de Pierre ou celle de Jérôme. Bon, même si la seconde m'a fait un petit quelque chose quand même.[/spoiler] Mais je pense qu'en fait, je retrouverais le même problème dans tous les "U4". Ce doit être un choix des auteurs, de privilégier l'action à défaut de la psychologie.
Pour "U4 Jules" ça passe en ce qui me concerne car j'ai vraiment bien aimé l'intrigue : Paris livré aux guerres de gang, cette communauté qui s'organise, la préparation du rendez-vous. Vraiment c'était cool.

Je fonce donc lire la suite. Alors Stephane ou Kordidwen à présent...ahah surprise !

par Saturna
Histoire du monde, Tome 1 : Les âges anciens Histoire du monde, Tome 1 : Les âges anciens
O.A. Westad    J.M. Roberts   
Ce livre me faisait de l'oeil depuis longtemps mais j'ai beaucoup hésité avant de me lancer dans sa lecture, un peu effrayée à l'idée de m'attaquer à un "morceau pareil".
Finalement, le premier tome d' "Histoire du monde" n'a pas du tout été le documentaire académique que je redoutais mais un récit historique fluide, claire et passionnant. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il se lit tout seul, mais presque.
J'ai adoré la première et la seconde parties qui couvrent la préhistoire et la naissance des civilisations. Ce sont des périodes assez méconnues. Je me posais énormément de questions sur ces âges anciens et l'auteur de ce livre y a brillamment répondu. La troisième partie consacrée essentiellement au monde gréco-romain, à la naissance et à la propagation du christinanisme m'a un peu moins emballée sans doute parce que je connaissais déjà un peu le sujet et que j'avais donc moins le sentiment d'apprendre et de découvrir.
Je lirais très certainement les tome 2 et 3 de cette oeuvre mais pas tout de suite. Même si "Histoire du monde" est tout à fait abordable et se lit facilement, ça reste quand même un gros volume avec beaucoup d'informations à retenir. Je vais donc m'accorder quelques lectures un peu plus légères avant d'attaquer la suite !

par Saturna
Breakfast on Pluto Breakfast on Pluto
Patrick McCabe   
Un de mes acteurs préférés joue dans l'adaptation cinématographique de ce livre mais bien sur, j'ai tenu à lire le roman avant de voir le film ! Et franchement je ne suis pas déçue. "Breakfast on Pluto" est un petit bijou !

Patrick McCabe à une très belle plume mais surtout, surtout, un humour ravageur ! Ce roman est mordant, cinglant, pourvu d'un humour noir comme je les aime. L'histoire en elle même n'a rien de drôle; Pussy est une femme née dans un corps d'homme. Enfant abandonnée, elle se prostitue une fois adulte, tout ça sur fond du conflit entre la Grande Bretagne et l'IRA. Bref, rien de marrant à priori. Et pourtant Patrick McCabe de part son écriture décalée transforme les histoires les plus tragiques en barre de rire.
L'autre force de ce roman, c'est Pussy. Héroïne très attachante, un peu barrée mais juste comme il faut. On a de l'empathie pour elle. Elle est vraiment très touchante. Jusqu'au bout j'ai souhaité qu'elle ait sa fin heureuse.
Le seul point négatif que je reprocherais à "Breakfast on Pluto" c'est les sauts dans le temps. La narratrice mélange les époques, fait des retours en arrière, évoque des personnages comme si on les connaissait alors qu'on en entend parler pour la première fois. Du coup j'étais un peu perdue des fois...
Maintenant j'ai vraiment très envie de regarder le film mais il semblerait qu'il ne soit jamais sortie en France alors à voir....

par Saturna
Les Puissants, Tome 2 : Égaux Les Puissants, Tome 2 : Égaux
Vic James   
Bon...j'ai vraiment beaucoup, beaucoup de choses à dire sur ce deuxième tome ! Je vais essayer d'être claire et concise. Déjà même si cette trilogie est toujours aussi addictive et enthousiasmante, je dois dire que j'ai trouvé "Égaux" un peu moins bon que "Esclaves"...

Parlons de l'intrigue pour commencer. Il se passe vraiment énormément de choses dans ce roman et les rebondissements sont nombreux aussi faut-il rester très attentif pour ne pas perdre le fil. Remarquez, au moins on ne s'ennuie pas. Si j'ai beaucoup apprécié tout ce qui tournait autour de la prise de pouvoir des Jardine et la résistance, j'ai eu un peu plus de mal avec l'arc narratif tournant autour de Luke. Je ne sais pas à quoi je m'attendais concernant sa détention chez Crovan mais pas à ça en tout cas... J'ai trouvé ça trop tordu et trop tiré par les cheveux. Bref, ces scènes étaient un peu longues pour moi.
Il y a aussi certaines choses que je n'ai pas vraiment comprises. [spoiler]Pourquoi Dina décide-t-elle subitement de révéler son engagement à sa soeur alors qu'ils ont fait passer la mort de Meilyr pour un suicide, justement pour que Dina ne soit pas découverte ? C'est pas très logique...[/spoiler]. Il y a aussi toute une intrigue autour du Don et de ce que c'est réellement. Même si ces passages peuvent sembler parfois longs et un peu tarabiscotés, je les ai trouvé vraiment très intéressants car c'est la première fois que je lis un roman fantastique dans lequel un auteur ne se contente pas de dire "ils ont des pouvoirs. C'est cool mais ça peut être dangereux et agir comme une drogue". Vic James cherche vraiment à donner une origine au Don, une source. Il y a tout un mystère autour de lui. Elle en fait presque un personnage à part entière.

D'ailleurs, penchons nous maintenant sur le cas des personnages. Je continue à penser que les Égaux sont les plus intéressants. Gavar est définitivement mon choucou. C'est un personnage qui a beaucoup évolué et qui je pense, va jouer dans le troisième tome un rôle auquel on ne se serait vraiment pas attendu à la lecture du premier . Silyen est toujours aussi énigmatique. Sa quête du Don est fascinante. [spoiler]Et j'ai hâte de savoir quel lien l'unit à Luke. Leur relation est vraiment intrigante. [/spoiler] Bouda me plaît toujours autant. Beaucoup (moi compris) trouvent que "Les puissants" ressemble par certains côtés à "Game of thrones". Eh bien alors je dirais que Bouda est la Cercei Lannister de cette oeuvre (pour mon plus grand plaisir). J'ai un peu moins apprécié Luke dans ce tome malheureusement, sans doute parce que les scènes le concernant me déplaisaient comme dit plus haut. Quant à Abi, j'ai toujours autant de mal avec elle. Sa petite romance ne sert à rien. [spoiler]A part à jubiler en ce qui me concerne quand Jenner la trahit. [/spoiler]

Voilà, je pense avoir dit l'essentiel ^^ l'attente va être longue jusqu'au tome 3 :'( bon courage à tous !

par Saturna
La Sélection, Tome 3 : L'Élue La Sélection, Tome 3 : L'Élue
Kiera Cass   
Et voilà...Le tome qui clôture les aventures d'America Singer...il est vrai que la série contient d'autres livres mais comme America n'en est plus l'héroïne, je considère tout de même "L'élue" comme le dernier volet de son histoire. Une histoire qui, on peut le dire, m'a passionnée !
Comme je l'espérais, ce tome contient beaucoup plus d'action que les précédents. Il est aussi davantage accès sur la politique et les renégats, éléments que j'ai beaucoup apprécié. Je n'aurais pas supporté un autre roman dans lequel le triangle amoureux aurait été au premier plan. Déjà là j'ai eu du mal avec la love story d'America et Maxon. Il était grand temps que ça se termine car ça commençait à tourner en rond entre les quipropos, les divers obstacles et les non dits. [spoiler](Qu'est ce qu'ils m'ont agacée tous les deux à refuser de s'avouer leurs sentiments ! J'avais envie d'en prendre un pour taper sur l'autre !)[/spoiler] J'ai vraiment adoré la fin même si les choses vont beaucoup trop vite à mon goût. [spoiler](Céleste méritait qu'on la pleure davantage et qu'adevient-il d'Anne qui disparaît purement et simplement de la circulation ? Adèle et ses enfants sont ils vivants ?)[/spoiler]
Je prendrais plaisir à lire les autres livres de la saga mais pas tout de suite. Là j'ai besoin de faire une pause dans l'univers de "La Sélection" pour mieux le retrouver plus tard.

par Saturna
La Sélection, histoires secrètes : Le Prince & le Garde La Sélection, histoires secrètes : Le Prince & le Garde
Kiera Cass   
Le précédent hors série consacré à "La Sélection" (la reine et la préférée) ne m'avait pas franchement emballée aussi ais-je traîné des pieds pour lire celui-ci. Au final, j'ai bien fait d'attendre car cet univers à fini par me manquer et c'est donc avec un réel plaisir que je m'y suis replongée.
Entrons dans le vif du sujet. J'ai trouvé les deux nouvelles très bien écrites. Je suis contente d'avoir eu le point de vue des garçons. Ces récits permettent de mieux les découvrir et de comprendre certaines de leurs réactions.
Mais le reproche que je fais à ce tome c'est que les nouvelles ne se concentrent pas sur ce qui est à mon sens, l'important. Par exemple, dans le cas de Maxon, pourquoi réécrire sa rencontre avec America ? On connaît ce passage, on n'y a déjà assisté. En revanche on ne sait pratiquement rien des diverses étapes de son rapprochement avec Kriss. Pareil pour Aspen. Dans les nouvelles, il se morfond d'amour pour America alors que j'aurais trouvé plus intéressant de montrer comment il s'est détaché d'elle pour s'éprendre de Lucy. Ces choses là ne sont pas racontées dans la série comme America en est la narratrice. Au final on apprend donc pas grand chose de plus sur l'intrigue.
En revanche, les bonus sont instructifs que ce soit l'interview de l'auteure ou ses notes.
Pour résumer : un hors série qui n'est pas indispensable mais qu'on lit tout de même avec plaisir.

par Saturna
La Sélection, Tome 2 : L'Élite La Sélection, Tome 2 : L'Élite
Kiera Cass   
Comme ce fut le cas pour le premier tome de "La sélection", ce second volume m'a emballée (et même carrément transportée au point que je l'ai lu en une journée) sans que je comprenne vraiment pourquoi.
Car en apparence, "L'élite" a tout pour me déplaire. Je trouve l'écriture de l'auteure creuse, le pitch tourne en rond et manque parfois de cohérence mais surtout, les tergiversations amoureuses de l'héroïne sont insupportables. Elle change d'avis comme de chemise, rendant le triangle amoureux encore plus lourd et indigeste.
Et pourtant j'ai été séduite ! Je ne me lasse pas de l'univers créé par Keira Cass, de cette monarchie des temps modernes, de la compétition façon bachelor avec ces candidates auxquelles je me suis attachées. Les renégats sont plus présents dans ce tome ce qui amène davantage de suspense et de frissons et annonce un troisième volet plus riche en action.
Je vais d'ailleurs m'empresser de le lire !

par Saturna
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
J'ai un peu honte d'avouer que j'ai adoré "La sélection". Pourquoi ce sentiment d'embarras ? Parce qu'il faut être honnête; le roman de Keira Cass n'est pas un chef d'oeuvre...Le style d'écriture est banal, le triangle amoureux est cliché, l'histoire est simple et l'univers peu développé. Je le reconnais volontiers. Et pourtant ! J'ai complément craqué pour cet espèce de bachelor façon dystopie.
J'ai vu cette histoire comme un conte de fée moderne avec son prince charmant, son héroïne volontaire et les méchants que l'on fait intervenir sans vraiment les montrer car il faut que ça reste "mignon". Le manque d'action ne m'a pas gênée tant j'étais prise par l'histoire d'amour entre America et Maxon (moi qui ne suis pourtant pas romance !).
J'ai aimé la "compétition cordiale" entre les filles, les interviews, les relookings...parfois j'avais vraiment l'impression d'être devant une émission de télé réalité. D'ailleurs, je ressentais la même chose, une sorte de plaisir coupable. Comme quand tu sais que le programme que tu regardes ne casse pas des briques mais que tu ne peux pas t'empêcher de mater. C'est vraiment l'effet que m'a fait ce livre. J'étais consciente de ses faiblesses mais, va savoir pourquoi, cette histoire de concours pour voler le coeur du prince m'a happé comme jamais.
J'étais tellement à fond que je vais même tout de suite lire le tome 2, moi qui d'ordinaire aime faire une pause entre deux livres d'une même série histoire d'alterner les univers.

par Saturna
La Sélection, Tome 5 : La Couronne La Sélection, Tome 5 : La Couronne
Kiera Cass   
J'avais adoré découvrir le personnage d'Eadlyn dans le quatrième tome de la saga et j'étais donc impatiente de découvrir la suite de ses aventures. Malheureusement, je suis un peu déçue par ce dernier tome...Si le début a très bien commencé avec les inquiétudes autour d'America et la prise de pouvoir d'Eadlyn, c'est (pardonnez-moi l'expression) rapidement partie en sucette et j'ai trouvé la fin tout simplement bâclée. [spoiler]En l'espace d'un quarantaine de pages on apprend qu'Eadlyn va se marier avec Kile puis finalement avec Henri et enfin Eikko. Puis on découvre que Maxon a une demi-soeur sortie de nulle part (mais WTF ? Le roi Clarkson était affreux mais l'auteure semblait sous-entendre qu'au moins avec sa femme il se comportait bien et qu'il était fou d'elle. Ca discrédite l'aura parfaite d'Amberly je trouve...) et que le pays va devenir une monarchie constitutionnelle...trop d'informations trop peu développées ! [/spoiler]
Concernant les prétendants, s'ils m'avaient charmé dans le tome précédent, là pour le coup je les ai trouvé fades. Ils m'ont agaçés à être aux petits soins d'Eadlyn, a tout accepter d'elle sans rien dire. Mais oh les gars, rebellez-vous un peu. Ca manque de testostérone ! [spoiler]À propos de l'homosexualité d'Ean, j'avais quelques soupçons là-dessus depuis un bout de temps vu son comportement avec Eadlyn et la proposition qu'il lui faisait.
Je suis très contente que l'auteure ait rajouté un personnage gay et qu'elle lui ait donné une belle histoire d'amour avec autre prétendant mais pourquoi fallait-il que ce soit Hale ? Comme par hasard l'autre protagoniste homosexuel est le passionné de mode.
Bonjour les clichés ! J'aurais préféré voir des garçons comme Fox ou Gunner dans ce rôle.[/spoiler] J'ai aussi deviné assez rapidement avec quel homme Eadlyn terminerait mais j'aurais apprécié que leur relation soit plus approfondie et n'arrive pas comme ça tel un cheveux sur la soupe...
Bref, ce tome est le moins bon à mon goût et je suis déçue que la saga se termine avec lui. Néanmoins je l'ai quand même placé dans ma liste d'or car il est un chapitre essentiel de cette formidable histoire qui m'a vraiment séduite.

par Saturna